Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, je vais vous parler du dernier rejeton d'une licence que j'ai adorée, qui m'a fait aimer les jeux de plate-forme, Donkey Kong Country Returns. Ce jeu est sorti sur Wii le 21 novembre 2010 aux USA, le 3 décembre 2010 en Europe et enfin le 9 décembre 2010 au Japon. Edité par Nintendo, le jeu n'est pas développé par Rareware, le studio historique de la licence, mais par Retro Studios, à qui l'on doit déjà la série des Metroid Prime. Rareware n'a pas été aux manettes de DKCR pour une raison simple : Rareware était proche de Nintendo dans les années 90, mais ils furent rachetés par Microsoft en 2003. La concurrence étant ce qu'elle est, il est logique que Nintendo ait passé commande de DKCR à Retro Studios. Le jeu a reçu un très bon accueil critique et le succès commercial du jeu à, lui aussi, été très bon. Donkey Kong Country Returns est un jeu trans-générationnel : il a trouvé un excellent écho auprès des nostalgiques de la licence sur SNES et les joueurs d'aujourd'hui ont trouvé en lui un excellent jeu de plate-forme. Nintendo a fait taire certaines critiques envers la Wii avec ce jeu.

 

Intro de Donkey Kong Country Returns

 

Comme je vous l'ai dit précédemment, DKCR est un jeu de plate-forme où l'on incarne Donkey Kong. Diddy Kong l'accompagne en personnage de soutien, mais contrairement aux épisodes précédents, le joueur n'alterne pas entre les deux membres de la famille Kong, Donkey porte Diddy sur son épaule, et le jetpack de Diddy (déjà vu dans Super Smash Bros. Brawl) permet d'ajuster les sauts de Donkey. Pour la première fois également, Donkey Kong possède deux coeurs de vie (portés à quatre coeurs s'il porte Diddy sur son épaule). L'histoire est assez simple : Une fois de plus, Donkey Kong et Diddy Kong se font voler leur stock de bananes par des animaux envoûtés par un masque vaudou avec des couleurs criardes, et nos singes préférés vont tout faire pour les récupérer, voilà pour le scénario. Graphiquement, le soft est extrêmement coloré, la Wii donnant le meilleur d'elle-même en matière de 2D avec certains niveaux construits sur différentes échelles de profondeur. Les musiques sont pour la plupart des remixes des épisodes précédents remis au goût du jour. L'ambiance musicale du jeu est parfaitement bien calibrée.

 

Donkey Kong Country Returns OST - DK theme (Title Screen)

 

La série des Donkey Kong Country est une pierre angulaire de ma vie de gamer. Je vous avais fait la chronique des trois épisodes de la SNES du 05 novembre 2011 au 07 novembre 2011. J'avais déjà en ma possession Donkey Kong Country Returns mais j'attendais d'avoir terminé le jeu pour vous en parler. Ce soft est paru quasiment 15 ans après la fin de la trilogie de la Super Nintendo. Et j'avoue avoir apprécié de retrouver la famille Kong pour un jeu loufoque mais avec un challenge en matière de gameplay toujours plus ardu. L'inertie de Donkey Kong est particulièrement difficile à appréhender au départ et j'ai très souvent perdu des vies dès les premiers niveaux. Après que Donkey Kong soit maîtrisé, c'est un vrai bonheur de traverser les niveaux chatoyants de ce jeu. Tout comme Super Mario Bros. Wii sorti en 2009, je considère ce jeu comme un hommage rendu par Nintendo avec Retro Studios à une des licences phares de la Super Nintendo. Même si je doute que cela se réalise, je rêve d'un second épisode pour replonger dans cet univers qui m'a très souvent fait sourire en jouant. Un jeu gamer sur la Wii ça existe aussi, malgré la réputation de casualisation de la Wii.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris