Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu


Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une renaissance. La renaissance d'une licence qui s'était perdue après des débuts tonitruants sur Playstation et PC. Avec Driver San Francisco, Ubisoft déterre la licence Driver avec maîtrise. Le studio Reflections, à l'origine du développement du premier Driver ayant été racheté par Ubisoft pour devenir Ubisoft Reflections, l'éditeur français avait toutes les cartes en main pour que Tanner revienne sur le devant de la scène. Le soft est sorti le 1er septembre 2011 sur PS3, Xbox 360 et Wii (la version de la console de Nintendo possède un scénario différent) puis le jeu a fait son apparition sur PC et Mac le 29 septembre 2011. Parlons tout d'abord du scénario pour les consoles HD et les ordinateurs : l'action se déroule juste après Driv3r, où Tanner et Jericho ont survécu à leur mortelle fusillade à Istanbul. Jericho doit être transféré de prison pour être jugé, mais il parvient à s'évader. Tanner, qui a flairé le coup, le poursuit, mais rien ne se passe comme prévu (je vous laisse la surprise de voir ce que Jericho fera ensuite pour s'échapper). Toujours est-il que Tanner, en fin de compte, se retrouve dans le coma après un énième accident, et le jeu commence là-dessus. Le scénario exclusif à la Wii est le suivant : l'action se passe avant le premier Driver, et raconte les débuts de Tanner dans la police, avec les démêlés habituels qu'entretient Tanner avec la mauvaise graine de San Francisco.

 

Intro de Driver San Francisco (PC, Mac, Xbox 360 et PS3)

 

Malheureusement, je ne pourrais vous parler que de la version HD de Driver San Francisco, puisque je n'ai pas joué à la version Wii du titre. Peut-être qu'un jour, si je la trouve dans une boutique à un prix raisonnable, je m'y essaierais peut-être. Alors qu'au départ Ubisoft Reflections semblait s'orienter vers un GTA-like, le studio s'est ravisé en se concentrant sur la conduite pure et dure, Tanner ne descendant jamais de voiture. Du moins, pas pour marcher... Et c'est là qu'intervient l'idée centrale du jeu : le Shift, qui n'est évidemment pas présent sur la version Wii. Le Shift permet à Tanner de "posséder" le corps d'un conducteur dans n'importe quelle voiture pour prendre sa place. C'est particulièrement pratique lors des courses-poursuites puisque l'esprit de Tanner peut prendre la place d'un conducteur de bus pour barrer la route à ses adversaire. Et ce n'est qu'un exemple. Si le joueur (qui contrôle Tanner) a besoin d'une voiture plus rapide, il suffit de shifter et d'en trouver une. Sur un simple ressort scénaristique (Tanner est dans le coma) Ubisoft Reflections a inventé une mécanique de jeu qui donne des tonnes de fun instantanément.

 

Driver San Francisco OST - Official Theme Music

 

Driver est une licence qui j'ai adoré dès le départ. J'ai joué au premier opus sur PC en 1998, et j'étais pas bien vieux. Rouler dans la ville de San Francisco à fond, faire des sauts incroyables en profitant des rues en pente de la ville, j'adorais ça. J'ai pu jouer chez des amis à Driver 2, puis à Driv3r, et je n'ai pas vraiment apprécié ni l'un ni l'autre. Lorsque Driver San Francisco à été annoncé, je n'ai même pas relevé l'information. Ma déception avait fait que j'avais classé cette licence dans mon cimetière vidéoludique parmi d'autres licences moribondes. Avec Driver San Francisco, j'ai redécouvert le fun du jeu de courses dans cette ville américaine que j'ai toujours rêvé d'arpenter à pied. Peut-être le ferais-je un jour... Toujours est-il qu'Ubisoft a réussi à nous sortir un jeu sympa qui mérite d'apparaître dans le top des jeux de 2011. J'y joue assez souvent pour me vider la tête, pour participer à une course ou deux, ou en shiftant simplement de bagnole en bagnole, juste pour m'amuser à entendre les dialogues qui s'engagent entre le passager de la voiture utilisée (s'il y en a un) et Tanner. Driver San Francisco est un jeu simple d'accès où on se fait plaisir, tout simplement. 

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris