Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, on va aborder un grand classique de la Super Nintendo. Et encore, le mot n'est pas assez fort pour caractériser Super Mario World. Edité et développé par Nintendo, le jeu est sorti le 21 novembre 1990 au Japon, le 13 août 1991 aux USA et le 11 avril 1992 en Europe. Ces dates correspondent à la date de lancement de la Super Nintrendo sur ces différents territoires, Mario servant d'ambassadeur à la console de la firme japonaise. C'est le quatrième épisode de la série du roi du jeu de plate-forme (oui je sais, il y a aussi Sonic, gamers nostalgiques ne me frappez pas, je le sais) Mario se retrouve à devoir sauver une fois de plus la Princesse Peach, mais l'histoire s'étoffe un peu, dans le sens où Mario devra aussi s'occuper des petits dinosaures de couleur qui ressemblent à Yoshi, l'autre personnage emblématique de cet opus. Oui, je sais, ça paraît évident pour les gamers qui ont de l'expérience mais expliquer pour les plus jeunes d'entre vous de quoi il retourne, c'est aussi important. Encore une fois, ne m'en veuillez pas.

 

Intro de Super Mario World

 

Comme je vous l'ai dit, on se trouve face à un jeu de plate-forme classique dans ses mécaniques, mais Shigeru Miyamoto a donné le meilleur de lui même pour nous livrer un jeu immense, avec ses 96 sorties de niveau différentes, avec une variété d'environnements conséquente, et pour beaucoup de joueurs, c'est encore aujourd'hui le meilleur Mario en 2D presque 20 ans après sa sortie (si on compte par rapport à la date européenne) Yoshi, ce cher dinosaure vert nous aide beaucoup, en gobant les ennemis, les recrachants pour en tuer d'autres, finalement Yoshi, c'est le bon copain qui vous accompagne avec bienveillance, bien qu'il court et vous désarçonne dès qu'il est touché. Par rapport à Super Mario Bros. le gameplay s'est enrichi, mais en prenant le meilleur des recettes des épisodes précédents : la précision du premier Super Mario Bros. puis la carte déjà immense de Super Mario Bros. 3 que l'on agrandit pour obtenir un monde encore plus intéressant. Miyamoto avouera plus tard n'avoir pas intégré toutes les idées qu'il avait prévu dans ce jeu. Franchement, on ne l'a absolument pas vu, les idées de gameplay fourmillant déjà énormément.

 

Super Mario World Part 1

 

Dire que ce jeu a bercé mon enfance est un euphémisme. Tout joueur de Super Nintendo a dû jouer à ce jeu au moins une fois dans sa vie. Et je l'avoue sans honte, je n'ai jamais trouvé les 96 sorties de niveau du jeu. Je préférais passer mon temps à explorer le monde, pour aller au bout du jeu le plus vite possible. J'étais jeune, j'étais même petit et franchement, l'exploration c'était pas mon truc. Yoshi me faisait plus penser à un lézard bizarre ou à un gros serpent plus qu'à un dinosaure. Mais ça, c'est l'imagination enfantine. Et même si j'ai mon quart de siècle cette année, lorsque j'ai l'occasion d'y jouer, j'ai le sourire aux lèvres en entendant les musiques du jeu que Koji Kondo a gravé dans ma tête. Ce jeu est tellement connu et tellement adoré par les joueurs qu'il fait partie des jeux dont j'ai peur de ne pas lui rendre l'hommage qui lui est dü. Pour les jeunes joueurs qui ne l'ont pas connu, ce jeu est à découvrir d'urgence. Pour les autres plus nostalgiques, il vous suffit de fermer les yeux pour revoir de magnifiques souvenirs en compagnie de Mario et de son ami Yoshi.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Gloumouf
Signaler
Gloumouf
Best jeu de plateforme ever!!

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris