Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui je vais revenir sur les smartphones et autres tablettes tactiles avec Infinity Blade. Le soft a été développé par Chair Entertainment et il est sorti sur IPhone et iPad le 9 décembre 2010,. Ce jeu est animé grâce au moteur 3D Unreal Engine 3, qui anime des jeux PC, Xbox 360 et PS3 tels que Bioshock, Mirror's Edge ou encore la série des Gears of War pour ne citer que ceux-là. Oui, vous avez bien lu, Infinity Blade fonctionne sur le même moteur que la plupart des jeux actuels et c'est une très grande performance. Il faut noter que Chair Enternaiment est un studio affilié à Epic Games, le studio qui a créé le moteur Unreal Engine 3 forcément, ça aide. A sa sortie, les critiques de ce jeu furent dithyrambiques, la presse spécialisée soulignant la beauté de jeu, tant graphiquement que dans l'animation du guerrier que le joueur contrôle dans cet action-RPG de très belle facture. Ce jeu a montré à tout le monde que l'on pouvait faire de très belles choses, même sur les smartphones et les tablettes tactiles.

 

Intro de Infinity Blade

 

 Infinity Blade est un action-RPG que j'aurais qualifié de Beat'em all au premier coup d'oeil. Mais il est vrai que l'on ramasse des objets que l'on place dans un inventaire, avec des potions, des armes, des boucliers etc. L'histoire du jeu est assez simple : un guerrier affronte une divinité guerrière dont on ne sait rien. La divinité en question dézingue notre héros et celui-ci meurt, léguant sa quête à sa descendance. Ainsi le joueur devra défaire toutes sortes de monstres, aller vers cette divinité et mourir et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un descendant obtienne le niveau suffisant pour le vaincre, chaque descendant recevant en héritage le niveau de combat de son ancêtre, ainsi que son inventaire. Vu comme cela, c'est pas très fouillé. C'est assez vrai, mais l'intensité des combats est très bien rendue avec l'interface tactile et les commandes très bien pensées. Tout est basé sur le timing des coups pour effectuer des combos avec style. Cet aspect de boucle sans fin fonctionne très bien lui aussi, assurant une rejouabilité bienvenue.

 

Infinity Blade OST - Deathless Kings

 

J'avais entendu parler de ce jeu lors de sa sortie, et sincèrement, j'avais des doutes sur la promesse qui avait été formulée par Epic Games quand l'annonce de ce jeu a été faite. Mais je restais très curieux de voir le résultat et surtout de savoir si oui ou non, au delà de la promesse graphique, le reste suivrait. Lorsque j'ai pu l'installer quelque temps plus tard sur mon iPad, j'ai été bluffé, comme tout le monde. A tel point que j'ai fini le jeu d'une traite. Comme je l'ai déjà dit dans d'autres chroniques, ça ne m'arrive pas si souvent que ça. l'iPhone et l'iPad peuvent-ils devenir des consoles portables ? Le débat fait grincer pas mal de dents, et à mon avis, qui reste très personnel, nous n'en sommes pas encore là. Mais Infinity Blade a le mérite de montrer des possibilités pour que ce soit le cas. Bon je vous laisse, j'ai Infinity Blade II à finir, qui est sorti le 1er décembre 2011, pour un test très bientôt sur le blog.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris