Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

Bonjour à tous,

Pour notre cinquième arrêt dans le monde vidéoludique, nous allons nous intéresser à une des icônes du jeu de combat, Street Fighter II. Qui dit Steet Fighter II, induit Street Fighter 1, mais celui-ci, sorti en 1987, s'est fait lamentablement broyer à une époque où les joueurs préféraient les beat them all, en coopération ou en solo, plutôt que de se taper furieusement sur la tronche, la notion de défi étant encore marginale. SF II sortira en mars 1991, et en quatre ans, dans les salles d'arcade, c'est l'explosion. Tous les joueurs de la planète ne jurent que par le Versus Fighting. Lorsque Capcom effectue le portage de Street Fighter II sur Super Nintendo en septembre 1992, Street Fighter II entre dans la légende. Le jeu est vendu avec chaque console en rayon. Un pack indissociable et dévastateur. Le soft a largement contribué à la diffusion en masse de la console de la firme de Kyôto.

A titre personnel, j'ai découvert SF II sur sa version Megadrive, (Street Fighter II' ; Champion Edition) la série étant déclinée sur tous les supports possibles et imaginables. C'était loin d'être la meilleure version, mais je n'avais pas tellement le choix à l'époque. Je ne calcule plus le nombre de combats rageurs contre mon jeune frère, ce qui passait pour un parfait exutoire à la relative violence fraternelle dont on peut faire preuve. Je n'ai jamais décroché de la licence depuis, Le jeu de combat pouvant être n'en déplaise à certains, très esthétique.

A demain pour un nouveau jeu.

Vidéoludiquement vôtre,

 Utori

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris