Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Présentations

Hello tout le monde,

Après que Yoko ait présenté très sobrement et magnifiquement son parcours, Voici le mien. Tout d'abord, j'ai commencé en 1990 avec un Amstrad 6128 (bête de course de sa catégorie, larmichette à l'oeil en prime) avec Elite, Ikari Warriors, Billy la Banlieue, Cisco Heat... Pendant mes périodes de rééducation, à savoir 1h d'immobilisation par jour, ça m'a sauvé la vie ^^ Pour l'anecdote, la première fois que j'ai dû faire cette immobilisation, j'ai joué pendant des heures sur l'Amstrad, et j'ai dû calmer des crampes monstres pendant les deux jours qui suivirent...

J'ai joué (un peu) sur PC de l'époque, avec les fameux disquettes 5 pouces 1/4, qui pouvaient potentiellement servir de fronde, mais je me suis arrêté assez vite, mes parents ayant une politique restrictive en matière de jeu vidéo. Shame on you man !

Quelques années plus tard, je dirais en 1998 ou 1999, mes très chers parents sautèrent le pas de la console, Parce que mon frangin avait gagné une télé à un loto de campagne, alors une Megadrive débarqua à la maison avec (et je l'ignorais à l'époque) le très coûteux Mega-CD. C'était par petites annonces que la machine vint à nous. J'ignorais également que commercialement la console suscitée venait de mourir. A nous les Sonic et autres Street Fighter, au grand dam de ma famille. La SNES arriva par don de la famille éloignée, ce qui fit cohabiter Nintendo et Sega dans la chambre. Au moins mon frère et moi n'étions pas racistes, avec Super Castlevania IV, Super Gouls n'Ghosts et autres Donkey Kong Country.

Alors, ici, une très longue pause se profila pour se prolonger jusqu'à la fin de mes années de lycée, emporté par d'autres projets et occupations moins intéressantes.

Bac en poche en 2006, je m'installe en appartement étudiant et malgré le sérieux potentiel (ahem...) de ma vie estudiantine, il fallait bien se détendre un peu non? Alors en 2007, j'achète en même temps une petite télé cathodique pour y brancher une PS2, avec Gran Turismo 4. Du pur bonheur ! J'achète  dans la foulée une Wii (n'en déplaise à certains c'est une bonne console)

Ensuite c'est l'escalade, j'achète une PS3, une 360, puis vient la frénésie du rétrogaming avec aujourd'hui une collection de plus de 30 consoles de toutes les générations, de la NES à la PS3.

Comme vous le voyez c'est une passion dévirante qui m'anime à présent ! 

Utori

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Alasthor
Signaler
Alasthor
Bon dieu... J'ai l'impression de me lire des fois.

Amstrad avec les premiers titres que tu cites... J'y ai joué (gros veinard. Moi j'avais un 464 à K7. 10min pour jouer 5 min si maman appelée pour manger ^^)
Ikari warrior, et Billy la banlieue. Mes premiers titres. Et dire qu'on s'extasiait sur 3 pixel en 8 couleurs sur un écran d'un nombre de pouce qui fait rire aujourd'hui.

Ah, la, la! Ou sont passée mes Barbarian et Green beret?

*part verser une petite larme*

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris