Urgam, your game

Par Urgam Blog créé le 30/05/18 Mis à jour le 12/07/18 à 23h37

Ajouter aux favoris
  
Signaler

Temtem, un clone de Pokémon goût MMO se positionnant là où les attentes des fans n'ont pas reçu de réponse de la part de The Pokémon Company, vient de conclure sa campagne de financement participatif en levant 574 000 dollars. Je lisais le même matin de cette annonce, sur l'excellent site Ludostrie d'Oscar Lemaire (que je vous recommande), que Miyamoto est très critique vis-à-vis des suites faciles qui se contentent d'améliorer incrémentalement un jeu à succès. Nintendo peut-il se permettre le luxe de laisser passer un tel marché ? Et finalement, a-t-elle les moyens de faire face aux évolutions de la société ?

TemTem sortira sur Nintendo Switch

Depuis la banalisation de l'internet interactif et du haut débit, le coût d'accès au marché pour un nouvel entrant a chuté, permettant à des acteurs relativement modeste de produire des coups d'éclat susceptibles de grignoter les parts de marché des œuvres originales, qui sont la marque de fabrique des jeux Nintendo, entrainant une croissance du marché du copycat vidéoludique.

Les clones ne datent pas d'hier.
A gauche : Karate Champ (1983). A droite : World Karate Championship (1985). Source : Gamasutra

Avec l'ouverture en cours au jeu cross-platform, la rétention de la clientèle va en diminuant jusqu'à l'inévitable moment où tous les écrans seront une console grâce au futur du jeu vidéo : le streaming. La technologie n'est pas au point car, on connait la chanson, le très haut-débit nécessaire à ses services n'est pas encore démocratisé dans tous les foyers. Or, cela ne saurait tarder. Le débit recommandé pour bénéficier du service de jeu en streaming PlayStation Now est de 5Mbits/s ou plus. La 5G offrira 100 Mbit/s en débit descendant et 50 Mbit/s en débit montant. Le déploiement commercial de la 5G est prévu pour 2020.

La Switch s'impose aujourd'hui comme une console de choix auprès des éditeurs tiers grâce à son positionnement original, notamment auprès des indépendants. Oscar Lemaire l'explique très bien dans ce tweetstorm (Oui, ça fait deux fois que je parle de lui parle parce que je tiens particulièrement que son site, sur lequel il a bossé un an, soit soutenu car son travail de fourmi est important). Mais la Switch ne resistera au mieux qu'une génération, soit jusqu'au déploiement de la 5G. 

Les propriétés intellectuelles et la qualité des produits sont une force primordiale qu'il n'est plus à démontrer mais désormais un copycat un peu mieux positionné peut avoir un grand effet comme Fortnite, dont la version smartphone a généré 5 fois plus de revenus pour 2 fois moins de téléchargements que PUBG Mobile. Un des problèmes importants de Nintendo semble être le nombre de ressources internes disponibles car l'inflation du nombre de talents nécessaires à la production d'un jeu est bien supérieure à l'augmentation des effectifs au sein de l'entreprise, et cela se ressent sur le nombre de titres first-party qui sortent. De plus, le succès de la Switch s'est jouée sur le fil par la reprise d'une stratégie qui a fait ses preuves, celle du lancement de la Wii. 

 

Le potentiel de marché du jeu en streaming aiguise l'appétit des GAFA et BATX plus ou moins cachés dans les hautes herbes et qui pointent le bout de leurs museaux à coup de Xbox Game Pass, de 21 jeux PC offerts sur un mois pour les abonnés Twitch/Amazon Prime, de Yeti qui évoque de jouer à Dark Souls dans un onglet Chrome ou avec un Chromecast et d'abonnement tout-en-un musique-vidéo-magazine.

GAFAM/BATX ayant conquis le marché du jeu en streaming, allégorie sur pixel, 1985

Lorsque la console ne sera plus qu'un emetteur-recepteur, c'est la puissance de calcul à distance qui fera la différence, or ces acteurs ont plus d'une décennie d'avance sur le déploiement de leurs infrastructures et disposent des meilleurs employés du monde dans ces domaines. Nintendo est-elle à terme condamnée à devenir un éditeur tiers comme les autres, comme SEGA ?

L'histoire de Nintendo est jalonnée de repositionnement. Mais paradoxalement, sa taille actuelle réduit l'agilité dont elle disposait lors des années pré-1980. Où aller ?

Le rôle de l'actuel PDG va être décisif.

Shuntaro Furukawa a déclaré le 30 juin 2018 aux actionnaires vouloir le jeu mobile comme un pilier de l'entreprise. Ils ont dû apprécier.

* * *

PS : Mon opinion (considerez ceci comme un commentaire à mon propre article) : Ne disposant pas des ressources permettant de faire jeu égal avec les futurs concurrents arrivant sur l'échiquier du jeu vidéo, j'ai le sentiment que Nintendo s'oriente à son rythme vers une stratégie où les jeux vidéos seront une source de revenus secondaires au profit de l'exploitation de licences, pour un business comparable à celui du Disney d'aujourd'hui. En témoigne le parc d'attraction et le film d'animation Super Mario, produit par Illumination.

Disney semble, de son côté, chercher à atteindre une taille comparable à celles des GAFAM,  justifiant le rachat de FOX à n'importe quel prix.

Suivez-moi sur Twitter : @Startofff

Voir aussi

Plateformes : 
Nintendo Switch
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

DemaH
Signaler
DemaH
Exsort: Nintendo continuera toujours de vendre ses jeux en 2020 (pokemon, Mario et Cie) avec plus ou moins le même succès.
Sachant que Sony à un genou à terre sur le marché japonais (ils se font démolir par nintendo!) et que Microsoft compte revenir en force sur le marché américain et européen, je te laisse deviner qui risque le plus de perdre des plumes sur la prochaine génération.

Le succès d'une console ne se fait pas que sur sa technologie, il faut surtout des jeux! Et je pense que le message de microsoft lors du dernier E3 annonçait assez bien la couleur.
Procrastinateur
Signaler
Procrastinateur
TemTem ne marchera pas tant que ca. Il sort en 2020 sur Switch, soit un an après Pokémon. S'il était sorti avant pourquoi pas mal là il ne se construira pas de forte communauté sur Switch. Reste les joueurs PC mais je ne suis pas sûr que ca accroche vraiment.

PS : Ca fait 10 ans que Nintendo doit mourir, faut arrêter avec ca maintenant...
Urgam
Signaler
Urgam
@Exsort : Effectivement
https://en.wikipedia...s-platform_play
Exsort
Signaler
Exsort
@Urgam Le crossplay existe déjà sur PS4 avec le PC et les mobiles, avec l'arrivée de la PS5 la Switch n'aura plus aucun jeu éditeurs tiers hors indés, donc cette histoire de refus de crossplay avec Xbox et Nintendo c'est actuellement un problème qui concerne 0,1% des jeux et sa va descendre à 0% avec l'arrivée de la PS5.
Urgam
Signaler
Urgam
@Exsort : Je ne serais pas aussi radical : Nintendo ne risque pas la faillite mais d'affronter une grosse tempête concurrentielle qui risque plutôt d'abîmer PlayStation s'ils n'anticipent pas plus les évolutions du marché (cf. Empêcher le crossplatform sur Fortnite). Nintendo dispose d'assez de cash pour supporter plusieurs années consécutives de pertes, on l'a vu avec la Wii U. Je ne pense pas non plus que Nintendo quittera le secteur du jeu vidéo définitivement. La société vend encore des jeux de cartes et Nintendo Labo est l'héritier spirituel des créations de Gunpei Yokoi. Par contre, le retard accumulé sur le streaming me parait difficilement rattrapable, on voit déjà comment ils galèrent sur le jeu en ligne. En me basant sur l'histoire de la firme, Nintendo continuera de produire des consoles et des jeux vidéos mais ceux-ci ne seront plus la source principal de revenus pour devenir un élément d'un business model plus diversifié. Concernant le prochain repositionnement majeur de Nintendo, il y a eu le projet Quality of Life évoqué par Iwata en 2014 mais qui serait mort aux dernières nouvelles. On voit aujourd'hui une évolution vers le jouet connecté au jeu vidéo comme la pokéball de Pokémon Let's Go (A noter que les Amiibo sont les seuls survivants du marché des figurines DLC). Les mecs sont certainement en train de bosser à fond sur leur "Next Big Thing", Nintendo trouvera son nouvel océan bleu, c'est à ne pas douter.
Exsort
Signaler
Exsort
La mort de Nintendo c'est à partir de 2020 que ça se joue, quand ils auront la PS5 dans les pattes et qu'ils devront se lancer dans le streaming sous peine de mourir.

D'ici 2020 ils peuvent continuer à vendre leur console sans avenir aux gamins qui voudront leur Pokémon annuel, mais ils n'ont plus beaucoup de temps pour continuer à fanfaronner sans se bouger les fesses.
troverniak
Signaler
troverniak
Bakaarion dans mon quartier ça fait 9 ans qu'ils ont passé les câbles de la fibre sous le trottoir pourtant personne n'est encore fibré.
Bakaarion
Signaler
Bakaarion
@Evilmarmotte Oui, là où le réseau fibré est accessible, alors il vaut mieux pour eux que tu te mettes à la fibre.
C'est d'équiper la France entière et rapidement qu'ils font de plus en plus à reculons. D'ailleurs, c'est le gouvernement qui pousse au cul, c'est dire ^^
Et encore les FAI privilégie souvent le FTTLA.
J'ajouterais aussi que tout n'est pas que de la faute des FAI, les Français ne trouvent pas tous l'utilité à cette technologie et ne font pas le pas. Mais au final ça pousse pas à mettre en œuvre d'énormes moyens pour fibrer le pays.
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@Bakaarion
Pour les FAI, ce n'est pas l'impression que j'ai. Tout récemment, free m'a démarché spontanément pour installer la fibre à mon domicile. A priori l'explication est liée à la disparition imminente (2022) du réseau téléphonique traditionnel, donc exit l'ADSL.
Bakaarion
Signaler
Bakaarion
J'y crois pas trop à la démocratisation miracle du jeu en streaming. Pour des raisons qui me coûteraient un long pavé. Mais en gros ce modèle va coûter de plus en plus cher (ou serra de moins en moins rentable), pour une qualité dont encore en 2018, beaucoup de joueurs ne peuvent pas accéder.
De plus, on commence à apercevoir un plafond de verre en ce qui concerne les technologies de distribution (fibre optique), ainsi que celle des transistors qui ont de plus en plus de mal à se miniaturiser (effet tunnel). Et ne vous faites pas trop d'illusions sur les Qbits, ça n'a rien de démocratisé, et c'est surtout utilisé à des applications de simulation, ça n'a rien d'une technologie informatique au sens où on la connaît.

Pour info la mise à disposition de la fibre optique aux particuliers, c'était pas en 2012, c'était en 2000. Faut voir comment à évolué le truc, les FAI, enthousiastes au début, y vont de plus en plus à contre cœur, étant donné ce que ça leur coûte, parce pour l'instant c'est eux qui prennent en charge la majorité du coût de ce genre de services. Certain en on marre comme aux US par exemple, et décident de reprendre la main en rétablissant leur juste coût (même si c'est fait d'une façon qui va creuser les inégalités, renforcer ceux qui ont les moyens, aka ceux qui sont déjà installés).

Je pense que tout à un coût, et celui qu'on paye aujourd'hui n'est pas suffisant pour ce genre de service, s'il devient durable et démocratisé dans le monde entier.
J'en suis assez persuadé pour que ce genre d'offres JV streaming ne me fasse pas peur, dans le sens où ça ne deviendra jamais quelque chose d'absolument incontournable pour un joueur, au vu des ressources, inconvénients, et conséquences que ça implique.

Et aussi, peut être le point le plus important, la stratégie des entreprises qui appâte tout le monde avec des services au coût dérisoire, et qui une fois la concurrence éliminée, rehaussent leurs objectifs (hein netflix, youtube, amazon...). Je pense pas que le nouveau marché du JV en streaming adoptera une autre stratégie, c'est celle qui marche. Du moins dans un monde où on te prête autant d'argent que tu veux si t'es dans une position dominante.

Bon c'est pas encore un long pavé, si ?
bathcrew
Signaler
bathcrew
@DemaH : on ne peut pas mieux résumer la situation.
DemaH
Signaler
DemaH
Avec le temps, on fini par comprendre que Nintendo à une stratégie gagnante qu'ils sont les seules à comprendre (même quand ils connaissent des échecs retentissants!)

Il n'y a que les joueurs qui voient des problèmes chez Nintendo... et ce genre d'articles, j'ai pu en lire plus d'une centaine (voir bien plus!) depuis 2001 et le retrait de Sega du hardware.
Vous aimez Nintendo? Amusez vous avec leurs jeux.
Vous ne les aimez pas? Inutile de vous inquiétez pour eux, ils se porteront très bien sans vous.

Archives