Premium
Billets discrets
Signaler
Analyse transverse

ICO & Shadow of the Colossus Collection, Oddworld Stranger's Wrath HD, Phoenix Wright Ace Attorney, Les Chevaliers de Baphomet Director's Cut, ChuChu Rocket !, Splinter Cell Chaos Theory, No More Heroes Heroes' Paradise, The Witcher Enhanced Edition, Siren Blood Curse, Silent Hill Shattered Memories, Dead Space Extraction, Hydrophobia Prophecy, Beyond Good & Evil HD, God of War HD, Final Fantasy Tactics The  War of the Lions, Tactics Ogre Let Us Cling Together, Crysis, Might & Magic Clash of Heroes, The Secret of Monkey Island, sans parler de toutes les rééditions Psone, MegaDrive et NeoGeo sur le PSN : le réchauffé était au menu de mon année vidéoludique 2011.

Il serait aisé de n'y voir qu'une preuve supplémentaire de l'avidité des éditeurs qui, profitant de l'absence de rétrocompatibilité sur cette génération et de la nostalgie des joueurs, refourguent paresseusement les gloires passées de leurs catalogues dans des versions plus ou moins retouchées.

Ce serait négliger que le reste de la production n'en a pas souffert, avec une fournée honorable de titres de grande envergure. Ces rééditions sont donc loin d'être indispensables. Rien n'oblige les premiers acheteurs à repasser à la caisse, si ce n'est la compulsion maladive de la collectionnite. Cela ne leur est pas dû non plus. Les joueurs sont donc libres d'acheter ou non ces titres, et, comme la liste précédente en atteste, je trouve que les motivations ne manquent pas.

La principale des raisons est l'accessibilité. Leur sortie sur des supports contemporains permet de goûter aux titres d'autres machines qui nous étaient restés interdits (à moi la Fureur de l'Étranger, ancienne exclusivité Xbox et Clash of Heroes, auparavant sorti uniquement sur DS), qui profitent d'un lifting graphique atténuant le poids des ans (Beyond Good & Evil HD) et éventuellement quelques ajustements pour coller aux progrès de game design (le Chariot Tarot de Tactics Ogre qui permet de revenir quelques tours en arrière).

L'expérience de certains jeux en est modifiée, le plus souvent pour le meilleur comme pour le framerate enfin acceptable de Shadow of the Colossus, ou les versions itératives ayant bénéficié des retours de joueurs comme Hydrophobia Prophecy ou The Witcher Enhanced Edition. Mais il y a aussi le revers de la médaille, avec des portages comme celui de Crysis, qui sacrifie sur console non seulement l'excellence de sa réalisation technique, mais aussi son multijoueur. Pareil pour Chaos Theory dont les modes multijoueurs compétitif et coopératif, deux arguments de vente décisifs pourtant acclamés par la critique, sont cruellement absents du remaster HD.

D'autres changements sont moins évidents, et leurs implications pas forcément très claires. No More Heroes Heroes' Paradise propose notamment des boss du second épisode Wii, au risque de changer l'équilibre ou le rythme du jeu, voire son propos. Tactics Ogre sur PSP bénéficie quant à lui d'un nouveau système de répartition des points d'expérience au sein de l'équipe, ce qui altère forcément le game design et les stratégies de progression.

Une autre tendance plus rare est celle du remake, ou de la réinterprétation. La situation présentée dans le jeu est globalement similaire, mais il s'agit d'un titre redéveloppé intégralement (Siren Blood Curse et Silent Hill Shattered Memories notamment). Pratique pour expérimenter de nouveaux personnages ou des approches différentes, mais comme au cinéma, assez risqué, surtout vis à vis du public fan de l'original.

Quelles soient drastiques ou minimes, perçues positivement ou négativement, les modifications peuvent en tout cas faire s'interroger sur la sauvegarde du patrimoine vidéoludique : doit-on nécessairement réécrire et enjoliver le passé pour le faire vivre aujourd'hui, au risque de le trahir ? Les mécaniques de jeu vieillissent-elles en même temps que la technique ?

Ce n'est pas si certain : beaucoup de ces titres ne font pas doublon avec les jeux actuels et leurs rééditions comblent de vrais manques apparus depuis leur sortie originelle : l'infiltration est tombée en désuétude, les jeux d'Ueda n'ont pas de vrais successeurs, et No More Heroes ou la Fureur de l'Etranger sont encore hors pair. Ils confirment que leurs game designs restent tout à fait pertinents aujourd'hui. Le succès de Minecraft atteste également qu'un visuel désuet n'empêche pas d'excellents concepts de trouver un large public. La réussite commerciale de ces rééditions pourrait aussi convaincre les éditeurs de relancer des franchises ou des genres abandonnés. Les fans de Beyond Good & Evil comptent en tout cas là dessus.

Quoiqu'il advienne, si la technologie ne va elle qu'en s'améliorant, ces rééditions prouvent que certains titres méritent d'être revisités, pour égayer anciens et nouveaux joueurs, et aiguiller éditeurs et développeurs.

Mots de la fin sur certains titres

ICO & Shadow of the Colossus Collection : Indispensable à toute ludothèque, pour parfaire sa culture et sa compréhension des jeux vidéo, mais surtout pour l'expérience exceptionnelle qu'ils procurent.

Oddworld Stranger's Wrath : Un titre à l'identité prononcée, que ce soit dans le doublage d'outre tombe de son protagoniste, les volailles criardes qui servent de PNJ, la liberté d'approche que laisse le gameplay à bases de bestioles délirantes, et les graphismes au style western réussi. L'humour est bien présent, notamment avec ces stands de diseuse de bonne aventure qui diffusent des trailers de la suite du jeu ^^. Mon jeu du moment.

Chu Chu Rocket : L'interface tactile sur l'iPhone se prête peu aux réflexes demandés par certains modes, mais les puzzles sont toujours aussi efficaces que sur la version Dreamcast qui m'avait occupé un bon moment.

Splinter Cell Chaos Theory : J'avais oublié à quel point certaines missions de la franchise étaient dirigistes, alors que j'avais déjà fait les deux premiers opus sur PS2. Certains niveaux comme la banque sont tout de même mémorables, et jouer en mode expert oblige à des précautions de tous les instants. Le jeu souffre de la comparaison avec des titres plus récents comme Deus Ex Human Revolution (contrôle plus précis, level design plus ambitieux) dont l'expérience n'est au final pas si différente.

No More Heroes Heroes' Paradise : la déception de l'année. J'aime beaucoup Killer7, dont j'idéalise sans doute trop le souvenir, mais la maniabilité exigeante au Move et les couloirs abominables d'ennemis identiques m'ont dégoûté. L'histoire et l'univers ont l'air sympathiquement déjantés, mais je n'ai pas tenu au delà du troisième contrat, et je ne suis arrivé jusque là qu'en mettant le jeu en facile.

Hydrophobia Prophecy : Une histoire affligeante dans des environnements hideux, un Uncharted du pauvre au niveau du gameplay, quelques idées intéressantes sur la physique de l'eau bien peu exploitées, j'ai quand même bouclé l'aventure sans trop de soucis, simplement pour profiter des contrôles au Move.

Final Fantasy Tactics The War of the Lions : J'avais déjà le jeu en version Psone sur ma PSP (seule version que j'ai finie), mais j'ai quand même acheté le remake dès sa sortie sur le PSN pour profiter de la traduction améliorée. Incomparable (littéralement, je ne comprends plus grand chose ^^).

Crysis : J'y cherchais une expérience similaire à Far Cry 2. En fait, la possibilité bien plus manifeste de s'infiltrer discrètement avec la combinaison furtive m'a considérablement frustré à chaque fois que j'étais découvert. Plutôt que de m'adapter aux conséquences et de vivre avec, j'étais seulement frustré par mon échec, et je n'avais qu'une envie, recharger la partie. Malheureusement, ramper lentement et minutieusement dans les herbes n'est pas non plus très satisfaisant.  


 

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

Pedrof
Signaler
Pedrof

doit-on nécessairement réécrire et enjoliver le passé pour le faire vivre aujourd’hui, au risque de le trahir ? Les mécaniques de jeu vieillissent-elles en même temps que la technique ?


Pour moi les mécaniques de jeu il n'y a aucune raison que ça vieillisse. Les remakes HD du genre Ratchet réécrivent pas le jeu, ils le ressortent juste en haute résolution et éventuellement en écran large si le jeu ne proposait pas l'option à l'époque. C'est une bonne chose parce que sur les nouveaux écrans, brancher dessus sa PS2 et y jouer ça ressort vachement moche. Et comme tu le dis, ces vieux jeux ressortis n'ont pas d'équivalent aujourd'hui dans un marché où tous les jeux reprennent la même configuration de boutons et se ressemblent à de très nombreux égards. Un remake HD d'un jeu PS2, il n'y a aucune raison pour que je ne puisse pas le préférer à un jeu PS3.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
upselo
09/02/2012, 14:32
C'est souvent beaucoup plus facile de retourner sur un jeu que de se lancer dans un nouveau.

Pour moi c'est le contraire, mais pareil je trouve que rejouer à ses jeux, c'est une très bonne chose. D'ailleurs que ce soit des bouquins, des disques, des films... si c'est juste bon une fois, c'est que c'est pas bon à la base pour moi. Et après plusieurs passages, avec l'âge et l'expérience, tu découvres des nouveaux trucs que tu voyais pas avant, t'apprends à mieux aimer certains jeux tout en perdant tes illusions sur d'autres. T'approfondis, quoi.

On en apprend beaucoup plus sur un média quand on revient souvent sur certaines œuvres, plutôt qu'en faisant juste accumuler des expériences. C'est un peu comme la différence entre le voyageur et le touriste. Le touriste il a tout vu, et il ne sait pas de quoi il parle.
upselo
Signaler
upselo
Je ne connais pas trop la situation vis à vis de la rétrocompatibilité sur 360, d'après ce que j'ai compris, c'est loin d'être optimal. En tout cas, dans le cas de Stranger's Wrath, c'est vrai que ça mène à une situation surprenante.
Quant à la nécessité de rejouer à d'anciens titres, je ne le vois pas comme ça. C'est jamais une nécessité. Mais c'est une gourmandise. C'est souvent beaucoup plus facile de retourner sur un jeu que de se lancer dans un nouveau. Ca ramène à une autre époque. D'ailleurs, j'ai toujours eu l'habitude de rejouer plusieurs fois à mes jeux. Que ce soit par plaisir (MGS 2 et ses dogtags), ou parce que je n'avais pas un planning de jeux aussi chargé et que je rentabilisais les jeux.
J'ai toujours cette volonté de rejouer à d'anciens jeux, même si c'est plus compliqué aujourd'hui avec ma consommation gargantuesque, j'ai quand même essayé. J'ai fini de nombreuses fois Uncharted 2 et 3. J'ai enchaîné deux solos de BioShock 2. J'ai recommencé des parties de Deus Ex Human Revolution, LA Noire, Batman Arkham City. J'ai rejoué à Beyond Good & Evil sur PS3, je me refais en ce moment FF9 sur PSP. Entre autres parce que c'est facile, tu te prends moins la tête, parce qu'une part du challenge n'est plus là, et que tu ne culpabilises pas de lâcher en cours de route. Mon backlog me fait toujours la gueule lui par contre.
Numerimaniac
Signaler
Numerimaniac
Autant je ne me trouve pas la nécessité de rejouer à des jeux auxquels j'ai déjà joué même en version remasterisée HD tout ça, autant je suis dégoûté de ne pas pouvoir goûter à La Fureur de l’Étranger sur ma bonne vieille 360. Je pensais pouvoir jouer à pas mal de jeux Xbox première du nom et je me rends compte que je n'en ai qu'un. :-/
Lupi
Signaler
Lupi
Honnêtement, le gras est utile à les yeux : au lieu de décrocher avec l'esprit qui part dans le vague (j'ai beaucoup de mal à lire sur écran de longs textes), ça me permet de recentrer mon attention. Une sorte de repère visuel du sentier de la lecture pour éviter de s'en écarter.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
upselo
03/02/2012, 14:41
les gens se plaignent surtout des prix

Les prix je trouve toujours ça un peu ridicule de s'en plaindre, vu que ça baisse régulièrement, puis que souvent en plus ce sont des compils.
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
Bon sang en lisant ton article je me suis souvenu que je devais me procurer Killer 7 coûte que coûte. Pour No more Heroe's Paradise ça m'a ennuyé la démo. Déjà j'ai bien compris que ça devait être plus fun au move mais les ennemis qui se laissent trucider sans rien faire et les longs couloirs ça m'a tout de suite éjecté.
upselo
Signaler
upselo
Pour Oddworld, c'est vrai que l'ambiance a pas mal joué, je comprends que ça en renverse pas si on n'accroche pas plus que ça. Perso, j'apprécie l'équilibre quant à la liberté du joueur : c'est pas des arènes très grandes, mais on ne nous mâche pas le travail.

@BlackLabel : les gens se plaignent surtout des prix, "c'est un scandale de ressortir ça à ce prix là en ayant si peu changé de choses...", mais bon, tant que t'es au courant, tu fais bien ce que tu veux. Et rien n'empêche les gens de se procurer les originaux pour une bouchée de pain si les remasters sont si peu intéressants.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Oddworld Stranger's Wrath, je l'ai trouvé hier à 0.99 dollars !
Ton avis me rassure donc sur cet achat ruineux ^^

Sinon je suis tout à fait d'accord pour la remasterisation, ce sont surtout de formidables aubaines pour pouvoir jouer sans ressortir la vieille console au placard (ou revendue) ou tout simplement si on est passé à côté à l'époque. Le lifting donne aussi la motivation de s'y remettre. Je comprends jamais ceux qui se plaignent par des "Ça sert à rien je l'ai déjà". Ben ouais... c'est peut-être parce que ça s'adresse pas à lui ^^
rhed308
Signaler
rhed308
Rapide retour sur la mise en page. Je ne trouve pas intéressant l'utilisation du gras sur des morceaux de phrases. A la rigueur, mettre en gras les jeux cités permettrait de mieux les mettre en évidence pour mieux les situer dans la réflexion. Mais s'en limiter aux titres des jeux suffit amplement.
Pedrof
Signaler
Pedrof
Le niveau de la banque c'est aussi LE niveau dont je me rappelle quand je pense à Chaos Theory. Par contre je pourrais pas comparer CT à Deus Ex HR vu que dans ce dernier jouer bourrin était pour moi une solution viable (je sais que c'était pas ton cas) du fait des contrôles bourrin-friendly (que n'a pas CT).

La fureur de l'étranger j'ai pas du tout accroché, j'ai lâché le jeu assez vite parce que je n'y trouvais aucun intérêt.
upselo
Signaler
upselo
Oui, c'est ce que je me dis. Je pense que je vais m'en tenir à des titres. C'est plus utile.
upselo
Signaler
upselo
Je suis d'accord, c'est bien dommage, surtout que jouer à MGS 2 sans avoir fait le 1, c'est en perdre tout l'effet. Mais pour le coup, on est au courant et ce n'est pas si dur de compenser vu que le 1 est dispo sur le PSN.
Ce qui est surtout étrange sur la compil MGS, c'est que c'est fait à moitié. Ca a l'air d'être les versions Substance et Subsistence, mais avec des fonctionnalités en moins (mode d'affrontement des boss, de visionnage des cutscene, making of en moins, etc).
Comme pour le remake de Tony Hawk sans les musiques originales...
yog yog
Signaler
yog yog
Juste pour les remakes HD il y a quand même un très gros souci je trouve; ils fond les choses à moitiés.
Sortir le pack de la team Ico c'est bien et simple il n'y a que 2 jeux ! Par contre je suis vraiment déçu pour (et surtout) le contenu des galettes Resident Evil et MGS collection HD. C'est génial de retrouvé ces bijoux mais ne pas inclure même sans rien refaire dessus mais tout les épisodes c'est vraiment dommage, même avoir dans la galette MGS 1 d'origine m'aurais convaincu. Et Silent Hill and co c'est la même. Tant qu'a être paresseux comme tu dis autant faire les choses bien :P

Parenthèse close je suis d'accord avec toi sur l'article et je trouve que les réeditions se marient très bien dans le paysage des nouveautés à condition que les choses soit bien faites en gros.
upselo
Signaler
upselo
Je m'essaye à mettre en gras des bouts de phrases pour la lisibilité, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez (je ne suis pas très convaincu personnellement).

Billets discrets

Par upselo Blog créé le 10/12/09 Mis à jour le 16/12/13 à 00h33

Ajouter aux favoris

Édito

Un blog ou vous pourrez trouver des critiques et des analyses qui essaient de discuter du game design, de la narration, et de tout ce que j'estime important dans les jeux vidéo :) Je m'efforce de développer des avis approfondis, les textes seront donc longs et n'hésiteront pas à spoiler si nécessaire pour discuter de ce qui en vaut la peine. Vous êtes prévenus désormais, bonne lecture !

Les commentaires et réactions à mes billets sont particulièrement appréciés.

Je participe également au site merlanfrit.net

Archives

Favoris