Le Blog de UltraPlayer30

Archives

Favoris

Le Blog de UltraPlayer30

Par UltraPlayer30 Blog créé le 30/10/12 Mis à jour le 15/02/17 à 13h12

La lumière naturelle est le pire ennemi du joueur.

Ajouter aux favoris
Signaler

demetrios couv

  • Éditeur/Développeur: Cowcat (Fabrice Breton)
  • Genre: Point'n'click/Aventure/Jeu narratif/Humour
  • Sortie France: 6 décembre 2016 (31 mai 2016 sur Steam)
  • Support: Dématérialisé (exclusivité PlayStation Vita)
  • Mode: Solo
  • Prix: 9,99¤

 

Demetrios est un jeu développé de A à Z par une seule et même personne, Fabrice Breton, alias Cowcat. Du fait maison en l'occurrence, et de très grande qualité! Son auteur est venu en parler personnellement sur les forum de Gameblog et Gamekult notamment, ainsi que dans le podcast de nos amis de Vitapéro. J'ai fini le jeu après une quinzaine d'heures, et j'espère bien avec les lignes qui vont suivre vous donner envie de le découvrir par vous-même!

 Le jeu est un point'n'click en écran fixe dans la plus pure tradition du genre. Les décors et personnages sont dessinés entièrement à la main dans un style vraiment sympa et coloré. Surtout, et c'est vraiment super appréciable, l'univers est très interactif, pour ceux qui aiment cliquer sur tous les objets. Chaque objet, utile à la quête du héros ou pas, offre une petite ligne de texte au joueur. L'auteur a le souci du détail et c'est vraiment cool!

Le jeu est très bien écrit: on est dans une comédie d'aventure, ou une aventure comique au choix, très prenante, qui vous mets dans la peau d'un antiquaire, Bjorn Thonen. Notre héros se fait cambrioler dans son appartement parisien alors qu'il rentre juste de beuverie, en pleine gueule de bois! S'en suit un scénario qui vous fera visiter la banlieue parisienne et voyager ensuite au soleil entre autres.. Le personnage principal est vraiment barré! Bjorn Thonen est une sorte d'anti-héros un peu plouc, très drôle malgré lui, assez crasseux, plutôt politiquement incorrect, et branché en mode "je m'en bats les c..." tout au long de l'histoire! Un Earl Hickey français, voyez.. Tous les personnages sont fendarts en fait, et tous plus ou moins stupides :D L'humour de l'auteur est vraiment réfléchi, avec aussi bien de l'esprit que de la déconnade complètement débile, le tout très bien dosé! Pour ma part, j'ai franchement rigolé tout au long du jeu! Par ailleurs, vous pouvez doser le degré de pipi-caca du jeu, et personnellement j'ai mis le curseur sur moyen.

 Les musiques sont cool et variés. Et si on fait la somme des musiques, de la patte graphique, de l'écriture, de l'humour et des personnages, on a une direction artistique vraiment cohérente et très personnelle, et un univers vraiment cool et unique en son genre, chaleureux et franchement immersif! Le tout au service d'une narration très ludique, qui se fait par le biais aussi bien des décors, objets et dialogues, que par les réflexions permanentes de notre héros sur tout et n'importe quoi, et qui vont loin dans la connerie!

 La difficulté est bien dosée. J'ai mis 15 heures parce que je suis un contemplatif et que je clique sur tout. Il y a beaucoup d'énigmes qui se font à base d'exploration et d'associations d'objets. Les solutions en sont souvent loufoques, dans l'esprit LucasArts. Une quête secondaire assez prenante offre de dénicher des cookies cachés dans tous les décors du jeu. Bon, mis à part 2 ou 3 fois où j'ai dû poser la console et y revenir quelques heures après le cerveau reposé, le jeu n'est pas difficile, et aurait mérité un challenge un peu plus corsé par moments. Mais du coup, le tout s'enchaîne très bien et ce n'est pas plus mal :)

 En conclusion, Demetrios offre un univers riche et cocasse, portant une histoire entrainante, drôle et aussi touchante (oui, il y a une intrigue amoureuse, j'adore ça), et un gameplay classique dans le genre, mais très bien pensé, et très ludique (ah oui, il y a des mini-jeux également). Un premier jeu d'auteur sacrément réussi, et qui par sa personnalité, ravira aussi bien les amateurs du genre que les autres!

PS: j'ai oublié de vous dire que le jeu était évidemment entièrement en français, et surtout, et ça aussi c'est cool, complètement jouable au tactile!

 Liens utiles:

Voir aussi

Plateformes : 
PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires