Les jeux de Turin

Par Turin Blog créé le 16/01/14 Mis à jour le 26/05/16 à 17h49

Ici, nous parlerons de jeux et de choses qui me tiennent à c½ur, tout en restant le plus objectif possible.

Ajouter aux favoris
Signaler

                                       

Edit de ce billet avec un paragraphe sur la narration dans le jv.

Ce message est plus mon ressenti de ce que devient l'industrie que du troll où quoique ce soit d'autre. Merci de répondre de façon cordial :)

Ca fait un bout de temps que je n'ai rien posté sur mon blog, un an.Je suis toujours l'actualité vidéoludique, j'achète toujours mes jeux (neuf et rarement d'occaz), l'univers du gaming me passionne toujours autant; mais impossible d'y (re)prendre goût. D'annonce en annonce, je perds un peu de cette excitation qui me faisait dire que je vivais une époque incroyable, que les technologies permettraient de faire des choses incroyables également comme aujourd'hui avec Oculus, Morpheus ou le récemment présenté Hololens ... mais quelque chose bloque.

De même avec les Ps4 et Xbox One, j'achète toujours une console durant la première année de commercialisation et la seconde en fin de vie. (J'achète toujours la console Nintendo de salon Day-One ça par contre, ça ne change pas ^^) En 2014, rien, la gen actuelle ne me fait ni chaud ni froid, et ce n'est pas les sempiternels Uncharted et Halo (je peux y mettre aussi The Order et Quantum Break) qui changeront la donne.

Je critique Sony et Microsoft, mais Nintendo aussi commence par me dégouter un peu, notamment avec la New 3DS, nous vendre une console qui, selon moi, aurait du être la 3DS de base de 2011 alors que d'ici un ou deux ans Nintendo risque d'annoncer (et non pas commercialiser) une nouvelle portable, je trouve un peu moyen. Alors certes, j'ai rien à dire par rapport à la Wii U, je m'amuse beaucoup dessus que ce soit en solo ou en multi-local, j'attends avec impatience Xenoblade Chronicles X et le prochain Zelda, je kifferai un F-Zero ou le retour de Mother mais bon ... Nintendo ne peut pas gèrer éfficacement 2 consoles, donc on se retrouve avec des trous dans le planning. C'est bien dommage ...

J'ai tellement l'impression qu'on me prend pour un imbécile avec leurs jeux en kit, season passé, et patché Day-One, la désociabilisation en isolant le joueur devant son écran, je suis désolé mais jouer en ligne avec son pote je trouve pas cela très sociable. Cette "mort" du jeu en mutli-local me dérange un peu, payer toujours plus pour des services moyens, certains vont me dire "oui mais les offres PS+ ..." c'est très bien, mais le jeu il ne t'appartient pas, le jour où tu payes plus ton abo, tu ne joues plus.

Le fait qu'il y ait trop d'annonces, me fait perdre l'intêret que j'avais pour le jeu en question, on croule sous les infos; bien sur je pourrai ne pas les consulter, ce que je fais d'ailleurs, je regarde les titres des news et basta.

Où est la surprise aujourd'hui ? La sortie des jeux Day-One n'existe plus, pourtant c'etait cool de faire la queue devant le magasin à parler avec des inconnus, partageant nos esperances sur le jeu, aujourd'hui même plus besoin, tu l'achètes en ligne sur le store de la console ... On nous montre tellement de vidéos et de gameplays qu'on a plus de surprises non plus.

Autre point, cette obsession qu'à les acteurs de l'industrie à vouloir rendre le jeu-vidéo "mature". Pourquoi ? Je ne comprends pas. Pourquoi ce besoin ? Pourquoi vouloir faire comme le cinéma, avec des jeux architecturés et pensés comme des films comme The Order ou Until Dawn ? Le jeu-vidéo n'a pas besoin d'être cinématographique, depuis quand on apporte du crédit au nombre d'ips et à la résolution dans un jeu ? Pourquoi ce genre d'arguments prévaux au scénario et au gameplay ? Tant que le jeu ne rame pas m'en fiche perso mais dire que ce jeu est mieux car il tourne en 1080p 60fps sur telle console et 900p 60fps sur l'autre, franchement ... Et les exclu ??? De plus en plus rare, sur toutes les consoles (hormis Wii U) on joue, globalement aux même jeux. Si aujourd'hui je n'ai pas fait mon choix, c'est également à cause de ça.

Bien entendu la narration est importante, mais doit-elle passer par des cinématiques QTE donnant par la même occasion un simulacre de gameplay ? La narration peut se passer par des éléments du jeu, comme les PNJ, rien ne vaut un dialogue avec les autochtones pour connaître l'univers dans lequel nous somme projetés ou alors par le biais de livre à lire comme dans Skyrim. Autre questionnement, le narrateur doit-il être le personnage principal ou un personnage du jeu ? Pas forcement, nous sommes dans un jeu, pourquoi vouloir à tout prix faire comme le cinéma et introduire un narration linéaire au jeu et surtout unique des enjeux socio-géo-politique du jeu ? Question notamment pour les jeux d'action-aventure qui finalement ne sont plus que des jeux d'action délaissant le côté aventure à cause d'une narration trop linéaire dans le gameplay mais qui scénaristiquement EST de l'aventure comme Uncharted. J'ai sans doute une définition biaisée de mot "Aventure" qui pour moi est synonyme du mot "Exploration" et "Découverte", donc qui se rapproche plus d'un simili Open-World  dans lequel on aurait, au minimum, le droit de revenir en arrière sans passer par le menu Chapitre du jeu. Aujourd'hui j'ai l'impression que la narration passe plus par des séquences en CGI et par des séquences ultra scriptées que par des éléments de gameplay, level-design et autres. On nous tient la main durant toute une aventure vidéoludique or on en a pas besoin. Ce penchant qu'a l'industrie à vouloir nous complaire dans des univers connus afin qu'on ne soit pas trop dépaysés ne  me donne plus envie. 

Dernier point, les joueurs, les "true gamers", les vieux de la vieille, dont je fais parti. Nous sommes devenus vraiment exigeant quand même, tellement exigeant, que, parfois, on crache sur des devs alors que nous ne sommes pas capable de faire leur job. Et surtout, avec l'avenement d'internet on se permet un peu tout et n'importe quoi, la fin de Mass Effect 3 ou encore la Xbox One de l'E3 2013. D'ailleurs revenons en à cette Xbox One, car mon DIEU !!! Franchement, j'étais pour le projet initial, j'en reparlais tout à l'heure avec le gérant du magasin de jeu d'à côté de chez moi et lui même me disait que son magasin, avec la politique de MS, n'aurait pas coulé car signature du partenariat avec MS. C'est juste que les joueurs ont décidé que ne plus revendre leurs jeux sur des sites comme Leboncoin, c'etait pas cool, qu'on ne pouvait pas prêter les jeux (franchement ça doit faire 10 ans que je n'ai pas prêté un jeu à un de mes potes), la liste d'amis sur le Live permettant de prêter un jeu en illimité à un de tes potes; on s'en fiche. Je pense que MS n'aurait pas du changer de ligne, rester sur son projet, quitte à ce qu'elle se vende moins que la PS4 ... d'ailleurs ce n'est pas le cas malgrès le retournement à 180°. Le joueur gueule mais une fois qu'il est écouté, il répond "Ouais mais vous êtes des girouettes, je n'ai pas confiance". Comment dire ... le joueur a aujourd'hui trop de pouvoir et devrait laisser faire, comme le dit si bien Julien Chièze "acheter un produit est un acte militant". Pas la peine de crier et de lancer des pétitions, laissez faire, laissez les constructeurs, developpeurs et éditeurs faire ce qu'ils font, et acheter en votre âme et conscience. Si ils se vautrent c'est que ce qu'ils ont fait n'étaient pas à la hauteur des attentes des joueurs.

Tout cela pour dire que oui, je me lasse un peu, suis-je le seul ? Peut-être que certain d'entre vous vont me jeter des pierres, me traiter de troll aussi. Même si ce billet a des allures de coup de gueule envers tout le monde, je m'inclus dedans

En tout cas, je viens de comprendre en fait, je suis juste devenu un blasé passéiste.

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

Neves
Signaler
Neves
Ouaip mais là jfive, c'est l'affect qui parle. Ce n'est plus seulement une question de plastique et de concept. Je ne peux substitué cet héritage par la "proposition" Nintendo sous prétexte que c'est dans un style graphique concomitant. Et encore ...
Tu remplacerais pas Mario Sunshine par Crash 3 ? C'est pareil dans l'autre sens.
Les "certains jeux Sony", je les ais.
jfive
Signaler
jfive
Mais à titre personnel, je veux moi aussi le retour de ce qui s'est perdu en chemin sur la dernière GEN : "les Crash, Ape Escape, Jak, Sly, Spyro, Medievil, XIII, LBA, etc. (je ne sais pas si tu veux parler de ces jeux d'ailleurs ... mais en ce qui me concerne, ce sont ceux que je regrette amèrement)."

Pourtant il y a encore des dizaines de jeux de ce genre qui sortent chaque année, Neves. Les jeux réalistes modernes n'ont pas remplacé les jeux cartoon décalés (suffit d'aller chez les indés, chez Tendo ou même chez certains jeux Sony).
Turin
Signaler
Turin
Tout les avis sont bon Ricky :)
Je pense qu'on a tous SA vision du jv. Je vais pas te mentir que à moi aussi il me faut du gameplay avant tout; un scénario également.
En fait, c'est plus du côté de "Ce qu'on ne veut pas voir" dans le jv qu'il faut chercher.
Moi par exemple, comme je l'explique, c'est ce penchant vers le cinéma et le réalisme/photo-réalisme.
Le reste, tu le retrouves dans mon billet :P

Dans le cadre d'un plateformeur 2D, dans les 3/4 des cas, le scénario tient sur un post-it, Mario, DK, Rayman, Little Big Planet et les autres ^^
RickyZangzang
Signaler
RickyZangzang
Sinon en terme de sur-représentation des TPS, c'est regrettable, mais le phénomène n'est nouveau dans le jeu vidéo. A une certaine époque que vous connaissez bien, c'était les jeux de plateforme... ;) Le tout c'est de sélectionner les meilleurs d'un genre, et de jouer à des choses différentes à côté, réflexe que j'ai très vite pris ^^
RickyZangzang
Signaler
RickyZangzang
J'amène mon avis de joueur un peu moins expérimenté (j'ai commencé avec la PS1) Pour moi un bon jeu doit savoir concilier gameplay & scénario ou au moins des persos attachants ou charismatiques, et les cinématiques aident justement à cet attachement: pour ma part, par exemple, je trouve le reboot de Tomb Raider bien inférieur aux Uncharted, alors que je trouve le gameplay meilleur! Pourquoi? Car les persos n'ont aucune consistance, il y a un décalage entre la Lara fragile qu'elle est sensé être et ce qu'on fait dans le jeu (et l'ambiance générale est inférieure aussi ) mieux encore, quand le jeu ajoute en plus d'autres méthodes de narration, on obtiens des bombes! ^^ (Bioshock, The Last of Us, Mass Effect...) J'ai du mal a apprecier l'un sans l'autre: Beyond two souls je n'ai pas aimé, Asura's wrath ne me tente pas, et j'ai adoré The Walking Dead mais la saison 2 ne me fait pas envie... A l'inverse, j'ai aimé Rayman Legends, mais le fait qu'il n'y ait pas d'histoire, de narration m'a gêné, laisse un grand vide... Pourquoi ne pas avoir continué dans la même veine que la cinématique de début??
Turin
Signaler
Turin
@olive: Cette crise de la trentaine, tu es passé au-delà ou pas ? Je souhaite avoir un indicateur de temps :P

@Neves: Je comprends qu'il y ait un marché et je ne le déni pas, on peut avoir une plastique réaliste sans pour autant avoir un jeu réaliste (par exemple Lord of Shadow).
On peut même remonter à plus loin, à l'air 16 bits avec Secret of Mana, Chrono Trigger (je suis trèèèss JRPG :) ) Mais tout comme toi je souhaiterai avoir un retour de licence oubliées. Mais le marché a changé, comme je le sais et comme tu me le dis. Je vois ce qui m'entoure, je n'aime pas c'est tout xD
Les vieux de la vieille, nous sommes qu'une infime partie du marché désormais donc bon ...
Neves
Signaler
Neves
J'ai envie de dire que le genre contemporain est un genre comme un autre. Mais surtout qu'il plait aussi bien aux dév' qui les font (parce qu'on ne fait pas un jeu qu'on a pas envie même si on parle de 10-aines voire 100-aines de dev' composant une équipe de développement) qu'aux joueurs. J'en reviens à ce que je disais au début mais il y a tout simplement une demande, un marché porteur et pas qu'un peu puisque parmi les chiffres les plus colossaux du JV.

Mais à titre personnel, je veux moi aussi le retour de ce qui s'est perdu en chemin sur la dernière GEN : les Crash, Ape Escape, Jak, Sly, Spyro, Medievil, XIII, LBA, etc. (je ne sais pas si tu veux parler de ces jeux d'ailleurs ... mais en ce qui me concerne, ce sont ceux que je regrette amèrement).

La plastique réaliste fait vendre. Le cartoon et les concepts un peu plus loufoque, moins. En tout cas chez le public Sony/MS ...
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
Je crois que la blasitude peut te toucher à tout moment, une sorte de crise de la trentaine !
Perso, j'avais le blues dès la sortie de la NewGen !
Turin
Signaler
Turin
Tu touches en une phrase mon problème avec le jv actuel (Sony et MS) "ils veulent faire un jeu basé sur une certaine réalité". Pourquoi faire en sorte que le jeu se rapproche de la réalité ? Tu vois lorsque je décide d'allumer ma console ce n'est pas pour jouer à une extension de notre réalité, mais justement de m'évader, être dans un autre univers (sci-fi, fantasy, médiéval ... ). Je ne dis pas qu'il faut Que des jeux dans mon genre d'univers attention ^^
Par mon discours je souhaite juste que le jv se rapproche du JEU comme avant, qu'il revienne au fondamentaux, qu'il retrouve une identité propre et pas plurielle comme aujourd'hui.
Neves
Signaler
Neves
Je suis d'accord avec toi.

Maintenant, dans le genre Third Person Shooter ou que ne sais-je plutôt tenté par le réalisme donc se soumettre à la physique, la logique, on peut difficilement mettre en place des pratiques qui ne sont pas répétitives si ce n'est mélanger les genre (ex : Uncharted qui est un mix de TPS, plateformer, climbing, un zeste de reflexion).

"Problème" plus facilement surmontables (dans la mesure où les devs sont inspirés) par un Nintendo qui a une autre façon de voir, produire et concevoir le jeu vidéo avec des univers qui permettent des loufoqueries servant le gamedesign/gameplay/level-design que les autres ne peuvent pas envisager parce qu'ils veulent faire un jeu basé sur une certaine réalité.

Comment tu veux casser la répétabilité d'un shooter sans inclure des phases de "non shoot" justement. Surtout quand tu peux pas te permettre d'inclure des armes loufoques ou des pouvoirs ou autres parce que ton jeu doit être cohérent avec un ancrage dans la réalité. A ce propos, Quantum Break mêle réalité et paranormal. Je pense que ça ne l'empêchera pas d'être répétitif.

Le gameplay subit effectivement des limites imposées par d'autres composantes du jeu pour ce genre de jeu là.
Turin
Signaler
Turin
Cette dérive qualitative, nous en sommes également la cause d'une certaine manière en achetant par pelleté entière ce genre de jeux. Tout mettre sur le dos des éditeurs, développeur et constructeur, je trouve un peu injuste car on a une part de responsabilité dans l'histoire à mon sens. Si Unity ne s'était pas vendu à cause des problèmes au lancement, je pense qu'Ubi aurait captè le message alors que là ... Pourquoi changer ? Les gens achètent. Il ne faut pas oublier cette inconnue dans l'équation.

Neves ce que tu dis a du sens, j'avoue qu'il s'agit de mon ressenti, que tu aimes cette part la du jeu-vidéo, je le conçois totalement. Ce n'est pas parce que je n'aime pas qu'il faut interdire; ce n'est pas mon discours de base ^^
Le jeu-vidéo veut devenir et est devenu au fil du temps cross-média, je dis juste qu'il peut y avoir des jeux "cinématographique" moi je n’achèterai pas (Until Dawn et Asura's Wrath qui n'est autre qu'un shonen d'ailleurs par exemple) favoriser l'aspect contemplatif au détriment du gameplay. Tu prends l'exemple des TPS, on en a eu combien sur la gen précédente ? Ce genre est fait pour les "films interactifs" souvent, un univers fourni, un bon scénario et c'est tout.
Exemple par excellence, The Last of Us (et oui j'ose m'attaquer au sacro-saint jeu de ND et des fanboy Sony) une narration impeccable, une technique incroyable, mais des phases de gameplay réplétives et sans saveurs mais l'histoire est très bonne.
Et ça c'est une dérive (encore une fois à mon sens) qu'a tendance à prendre le jv et ce n'est pas pour rien qu'ils vont en faire un film de ce jeu.
Mais comme tu le dis si, ça devient un genre à part entière, il y a des clients et d'autres ne sont pas intéressés.
Neves
Signaler
Neves
1/ Multi en ligne

Totalement d'accord avec toi.

2/ Cinématographie

Pour moi, déjà, les jeux cinématographiques (je ne parle pas des films interactifs genre Heavy Rain ou des séries interactives genre TheWalkingDead) représentent le grand avantage par rapport films d'actions d'être intéressant à "vivre". Un film d'action avec des combats (que ce soit à main nu ou armes à feu) me lassent dans la plupart des cas (excepté quand la réalisation est vraiment au firmament et que les combats sont stylés genre Matrix qui n'est d'ailleurs pas un film d'action) mais pour la majorité d'entre eux, ça ne me fait ni chaud, ni froid (genre Die Hard si il faut donner un exemple). Donc à mes yeux, les TPS (puisque c'est de ça dont je parle en faisant le parallèle) cinématographique (Gears, Uncharted, Max Payne) sont légitimes, ces phases d'actions que je joue sont grisantes (ces mêmes moments au combien lassant dans un film d'action - pour moi) alors, si ensuite, je peux avoir une narration "tel un film", j'y trouve totalement mon compte. Ce sont aussi ces cinématiques qui donnent une personnalité aux différents protagonistes, qui suscitent l'empathie ou non (je ne dis pas que c'est le seul moyen mais ça reste l'un des plus efficace).

Maintenant, oui, la narration "BD Max Payne", la narration "Tableau interactif inFamous", la narration "journaux audio Bioshock" ou la narration "transmission radio Bioshock" gagneraient à avoir plus de lieutenants et sont trop peu représentés.

Après, y a t'il une place pour les jeux cinématographiques qui ne sont pas d'action et qui concentrent tout sur l'histoire et sa manière de la raconter, oui, selon les chiffres, est-ce légitime d'un point de vue philosophique ? Ça dépend des attentes de chacun MAIS reste que ces jeux jouent sur les choix possibles vacant d'un(e) film/série et aussi sur des phases de contemplations/trifouillage des décors. Puisque libre de déplacer le perso' et par extension la caméra. Comme le mentionnait les réalisateurs de Until Dawn dans l'interview parut cette semaine, avec ces jeux, le joueurs devient quelque peut réalisateur. Ce qui fera sans doute d'autant plus grincer les dents de ceux ne souhaitant aucune filiation entre jeu vidéo et cinéma/série.

Alors toi, ça ne t'intéresse pas mais ça en intéresse plein d'autres. Que faire ? On arrête tout. On fait voter une circulaire mondiale ? On se fait un autodafé spécial héritage cinématographique. Ou on laisse chacun choisir ce à quoi il joue. On y peut rien si parmi les développeurs, beaucoup s'y retrouvent dans cette façon de narrer une histoire. A la limite, on peut seulement prendre un dev-kit et commencer à développer soi même. Je vois pas trop ce qu'on peut faire d'autre. A part interdire. Mais je vois pas bien la démarche derrière. A la limite, on peut changer le nom de ces produits là, on ne les appellera plus jeu vidéo mais autrement, mais ça ne les empêchera pas d'exister.

Il serai d'ailleurs intéressant d'écrire un billet exposant les différentes façon de narrer un jeu vidéo (que ces façons empruntent à un autre média ou non).
Spooky54
Signaler
Spooky54
Tiens, un homme de goût.

Par contre je rejoins Intru, l'un des plus gros problème de cette Gen, c'est le pouvoir des éditeurs. Si les constructeurs étaient un peu plus bullzy, on aurait pas cette dérive qualitative qu'on a ence moment. (et genre Ubisoft serait enfin redescendu sur Terre depuis belle lurette) Enfin... Ce problème se trouve aussi chez les constructeurs en fait, quand je vois la gueule des dernières productions de Sony... (Crosoft n'ayant quasiment rien sorti en interne)
Turin
Signaler
Turin
Sur le côté multi en ligne et local nous sommes d'accords Neves, tu as ton point de vue, le côté pratique de la chose vis-à-vis des amis que tu as et qui sont éloignés. Mais l'autre de jouer avec des mecs totalement random, qui respectent rien, qui se déco pour pas que leur ratio baisse ... Ya des côtés positifs et pas mal de dérives à mon sens avec le jeu en ligne et le contenu en ligne qui "tue" le jeu-vidéo. Mais ça, c'est autre chose ^^

Ensuite l'aspect "cinématographique" je suis sans doute bête, mais si je veux une expérience cinématographique, je vais au cinéma. Je trouve que le jeu-vidéo est adolescent, se cherche une identité et va piocher à droite et à gauche pour créer une sorte de melting-pot de divers médiums.
Je ne souhaite pas avoir des "films interactifs" ça ne m’intéresse pas, d'où également mon problème du réalisme dans le jv. Pourquoi le jv doit-il se rapprocher de notre réalité ? Pour donner un côté mature ? Je pense pas que ce soit nécessaire.
Neves
Signaler
Neves
Billet intéressant.

A 2 choses près, je comprends tes différents sentiments sur le marché.

Tu vois le multi en ligne comme la désociabilisation alors qu'elle permet à des groupes d'amis ne pouvant se rendre chez l'un l'autre ou même des inconnus de jouer ensemble. A condition de trier sur le volet ceux avec qui on joue, cela va de soi. Le multi en ligne est aussi bien moteur de désociabilisation quei de sociabilisation, de praticabilité, de confort (l'écran n'est plus scindé en 2) mais on y perd la situation face à face avec le copain (un casque ne peut pas remplacer ça). On a pas forcément un ami Gamer dans un rayon de 5-10-15-20 km. Eh oui ... Mais je comprends, l'argumentaire avec des licences qui délaissent le split-screen alors qu'elles le faisaient très bien jusque là. Mais pourquoi mettre tout le monde dans le même panier ? Borderlands => split screen, Halo ? Split Screen, CoD => Split-Screen, Fifa, Gran Turismo, Gears of War etc. Y a encore plein de jeux "non Nintendo" qui comporte la feature. Maintenant, ce serait un monde idyllique si chaque jeu pouvait être jouer à 4 minimum.

Ensuite, je vois pas le problème à développer un genre Cinématographique au jeu vidéo (plutôt le giron de Sony d'ailleurs), y a de la place pour tout le monde, tous les genres pour contenter toutes les aspirations, mais surtout, SURTOUT, il y a de la demande au vu des résultats commerciaux de ces jeux là. Et à partir de ce moment là, leur place est absolument légitime. Il se trouve effectivement que depuis que je joue au JV, soit une bonne 15-aine d'années, j'aspire à une orientation "mature", "cinématographique" du jeu vidéo, et ça m'empêchera pas de vouloir débarquer avec grande envie un LittleBigAdventure3. Tout ceci n'est qu'une affaire de gout et de tolérance.
intru85
Signaler
intru85
Totalement d'accord sauf sur la fin, laisser faire les devs et surtout les éditeurs non jamais :) tu aura du 100 % déma, des micro dlc, des jeux pas fini à la sortie et des prix qui down jamais...

Ha mais oui ça c'est sur ''next gen :P'' heureusement j'ai ma wii u/3ds/pc

Édito

Bienvenue à vous gamebloggeurs et gamebloggeuses,

Ce blog est pour moi un éxutoire, une façon de soulager une envie d'écrire sur notre passion. Je ferai en sorte d'apporter ma pierre à l'édifice Gameblog, en mettant des news, en analysant certains faits, en apportant mon "savoir", en le partageant et surtout faire un blog dans lequel nous pourrons discuter et spéculer sur notre média préféré.

Je ne cache pas que j'ai une préférance constructeur pour Nintendo, beaucoup de mes posts seront accés sur l'univers Nintendo; cependant je parlerai également de Sony et de Microsoft; je parlerai des choses qui me chiffonnent chez les trois constructeurs majeurs ,  de ce qu'il me plait ainsi que mes espérances. Je ne suis pas ici pour troller, ce blog n'est pas fait pour cela.

Merci à vous, merci à Gameblog; j'espère que vous passerez du bon temps sur mon blog

 

Archives