Tuntun te parle

Tuntun te parle

Par tuntun Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 17/07/12 à 01h54

Le blog d'un gars.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ce que j'aime dans...

 

 


 

Qu'est-ce que Letter Bee ?

Letter Bee est un manga de Hiroyuki Asada (I'll). Il est publié depuis septembre 2006 dans le Square Jump de la Shueisha. En 2009 il connait une adaptation anime, et depuis juillet de cette même année, et édité en France par Kana.

(source : wiki)

 

 

Histoire :

Dans les territoires de l'Amberground, la nuit est éternelle et des monstres-insectes infestent les régions les plus pauvres. Les Letter Bees sont les prestigieux responsables de l'acheminement du courrier, ils ont un précieux laissez-passer et une armée spéciale pour se défendre. Gauche, un Letter Bee, trouve un jour un curieux colis : un enfant dont la mère a disparu! Gauche va donc mener Lag à bon port mais non sans mal! Impressionné par ce voyage et par son guide, Lag décide de devenir également un Letter Bee.

 

 

 

 

 

 



 

 

Ce qui me fait aimé Letter Bee, c'est l'Amberground, le monde ou se déroule l'histoire. Univers féérique, plongé dans l'obscurité, teinté de bleu, à peine éclairé par un soleil lointain, l'Amberground offre un contexte atypique pour un shonen, et ça fait vraiment du bien. 

Mis en avant grâce au magnifique trait d'Asada, ce monde empli de mélancolie est construit et organisé autour d'un soleil artificiel, seule source de lumière et de chaleur. Ce soleil se trouve au centre de l'Amberground entouré par trois zones qui deviennent, en s'éloignant du soleil, plus sombres, plus pauvres et plus dangereuses car peuplées d'insectarmures qui volent le coeur des gens.

 

Malgré ce côté dur et sombre que peut offrir ce récit au premier abord, on retrouve beaucoup de naïvté enfantine. Certainement du au fait que la plupart des protagonistes soient des enfants, cette naïveté n'est en rien une niaiserie. Au contraire, je trouve qu'elle apporte une fraicheur qui contraste avec le reste. Un mélange bien dosé qui personnelement me ravie.

 

L'Amberground est donc constamment plongé dans la nuit, ce qui à première vue pourrait désservir le dessin. Mais c'est sans compter sur le fabuleux dessin de l'auteur. On l'a vu sur I'll, Asada a un trait très fin et détaillé. Dans Letter Bee, il utilise ce style atypique pour un shonen, pour rendre des décors superbes et des personnages très travaillés, gorgés de détails (le travail sur les vêtements). De plus il utilise parfaitement les contrastes, usant d'un noir profond sur les personnages ou les environnements pour nous offrir un rendu inimitable.

 

 

 

Un dernier point qui renforce la cohérence du manga, ce sont les notes en fin de tome. On a le droit à chaque fois à plusieurs pages expliquant certaines chose sur les lieux, les personnages, le bestiaire,etc. Cela peut paraître anodin, mais ça nous permet de renforcer l'immersion dans l'Amberground, et nous montre que l'univers à été très travaillé.

 

 

 

 

 

Au final, on se retrouve avec un manga vraiment beau, dans un contexte original et mélangeant dureté et poésie. On y retrouve des personnages attachants et une histoire qui navigue avec douceur. J'adore.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

SocioPads
Signaler
SocioPads
Je vais me laisser tenter, j'adore l'esthétisme et j'apprécie quand un auteur laisse des notes en fin de volume.

Édito

Derniers achats : Kick Ass T2, Berserk T6, 7 et 8, Vagabond T3, Bakuman T3

Jeux du moment :  Alan Wake (360)


Lecture du moment : IG9

Archives

Favoris