Jeux Vidéo Libre

Par jahiro Blog créé le 27/02/11 Mis à jour le 24/11/12 à 21h39

Opinion: Assertion qui n’est pas sûre, qui n’a d’autre valeur que celle d’un sentiment individuel.
Donner une opinion, partager un avis, comprendre. Voilà les objectifs de ce blog. Ni plus ni moins. Mais c'est déjà pas mal.

Ajouter aux favoris
Signaler
Frontières culturelles

Nous voila en face d'un sacré massacre... Les covers de Panzer Dragoon. Et cette fois-ci franchement j'ai du mal  à trouver une explication!

Panzer Dragoon, un des jeux cultes de la Saturn, est un rail shooter en 3D qui a foutu une sacré baffe à l'epoque de sa sortie. Nous allons surtout nous attarder sur la partie direction artistique du jeu. Un univers superbe et onirique qui s'inspire très grandement du travail de Moebius et de Myazaki. Tellement inspiré que Sega va demander à Moebius de réaliser l'illustration de couverture, et ce dernier va s'executer et fournir un superbe artworks qui orna donc la version japonaise.

Que rajouter? A la demande des directeurs artistiques du jeu Moebius va se plier au design du dragon et va rajouter sa patte si caracteristique. Et l'ensemble colle parfaitement à l'ambiance générale de Panzer Dragoon.

Mais malheureseument les versions occidentales ne vont pas suivre, et vont se retrouver avec une banale image en CG tirée du jeu.

 

Quelle explication donnée? Franchement je n'ai rien trouvé d'officielle. On ne peut pas comme les jaquettes de type manga invoqué une incompatibilité de gout. Moebius est un auteur occidental reconnu et très apprécié, qui aurait donné une image forte en occident. S'agit il de problème de droit? Ou encore la volonté de Sega de prouver que sa Saturn pouvait sortir de la 3D de qualité? Difficile à dire, mais avec le recul on ne peut que regretter ce choix.

Voir aussi

Jeux : 
Panzer Dragoon
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler

Sympa l'E3 cette année, entre les commandements de soldats, les explosions de roquettes et les tirs en rafales de M16, pas beaucoup de place pour la poésie et l'originalité. Quoi que, on peut aussi fracasser des tronches a coup de bolt ou d'épées aussi pour ceux qui veulent un peu de changement.

Ironique...? Completement, et décu aussi. Meme s'il y a une tripotée de bons jeux à venir, les genres et les thémes restent très très proches à chaque fois. Mais heureusement, dans cet excés de testosterone j'ai remarqué un jeu qui m'a franchement emballé.

Papo & Yo du tout jeune studio canadien Minority. Papo & Yo c'est l'histoire d'un jeune garcon, Quico, qui habite une favelas au Bresil et qui a pour compagnon un petit robot (Lula) et un grand monstre rose qui ressemble à un rhinocéroset qui se nomme... Monster. Une amitié forte unit ces personnages, meme si Monster est térrifié par Lula le petit robot. Malheureusement, Monster est accroc aux grenouilles et devient completement dingue dès qu'il en voit une, prét à détruire et tuer tout ce qui l'empecherait de s'en saisir.

Voila le pitch de départ, pas besoin de tourner autour du pot, il s'agit clairement d'une allusion aux comportements addictifs tel que la drogue ou l'alcool. Tiré de l'experience personnel du creative director Vander caballero et des problémes d'alccol de son père, je trouve que le sujet a particulièrement bien amené. Et rien que pour ca, ce jeu mérite d'etre suivi, c'est quand meme franchement rare de voir ce type de sujet abordés et encore plus de facon intelligente.

Et au vu des quelques réactions sur le net, le jeu repose sur un systéme d'enigme et de réaction de l'environnement et des compagnons de Quico particulièrement interessant.

 

Voir aussi

Jeux : 
Papo & Yo
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Frontières culturelles

Phantasy Star 2 developpé par Sega pour la megadrive est sorti au Japon en 1989.

Voici la sympathique jaquette japonaise de Phantasy star 2, où l'on retrouve le héros de l'aventure Rolf et ses splendides cheveux bleus dans un décor futuriste. Le dessin reprend bien les codes de PS2 qui est un melange de science fiction et d'heroic fantasy pour un univers que l'on ne retrouve que très rarement dans les jeux vidéos.

Une image in-game qui reprend le design général des héros du titre avec bien sur un style manga pour le chara-design.

1990, Sega édite le jeu en occident et bien sur retravaille la jaquette. Elle reprend tout les éléments de PS2, un mix entre science fiction et fantasy, les deux personnages principaux du jeu, Rolf et ses cheveux bleus et Nei et sa chevelure violette et ses cornes... Ses cornes?? Là je ne m'engagerai pas sur un terrain glissant mais j'ai du mal à retrouver les oreilles d'elfe de Nei dans cette image.

Bref tout va à peu près bien, mais encore une fois changement total de style pour un classique US de la fantasy. Et encore une fois, on ne retrouve en rien ce design dans le jeu.

Et si l'artwork japonais utilise la totalité de l'espace de la jaquette, on a droit pour la genesis à ces terribles cadrillages hérités de la SMS qui achèvent l'ensemble.

L'ensemble des jeux de la saga subira ces transformations, toujours dans le but de coller aux habitudes et gouts occidentaux.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Frontières culturelles

Je sais pas vous, mais j'ai toujours été frappé par les différences de jaquette sur les jeux vidéos, particulièrement entre le Japon et le marché occidentale. La tendance s'estompe de plus en plus, et les designs tendent à s'uniformiser et les différences se font subtiles.

Mais dans les années 90, on assisté souvent à un changement radical pour coller "aux gouts occidentaux". En général, avec un effacage totale de la patte japonaise des designs, c'est à dire manga, pour du design "classique américain". Du genre avec de gros Conan ou Rambo en jaquette et des blondes à gros pépés... La volonté des éditeurs allait jusqu'a retravailler carrement le jeu en lui meme, et quasiment à en créer un nouveaux. L'exemple le plus flagrant étant le Mario Bros 2 occidentale sur nes qui était un collage des sprites de mario sur un tout autre titre.

Dans ces articles, je me pencherai sur ces modifications en essayant d'apporter quelques éclairages et commentaires, et bien sur en profiter pour découvrir quelques petit jeux bien sympa.

On commence avec Alisia Dragoon sorti sur Megadrive/Genesis en 1992, developpé par Game Arts. C'est un exemple très parlant, puisque ce jeu a été devellopé en association avec Gainax, fameux studio japonais d'anime. Gainax a pris en charge le design et l'histoire du jeu. Et meme si l'histoire tient sur quelques lignes dans la notice, le travail artistique est très plaisant.

Cela donne ca sur la jaquette japonaise.

Du superbe boulot, que l'on travaille dans le travail graphique à l'interieur du jeu.

Et après traversé de l'atlantique...

Notre jeune sorciére est devenu une brute blonde, dans un univers Heroic fantasy classique. En soit, la jaquette n'est pas hideuse, mais elle n'as plus rien à voir avec le boulot de Gainax qui passe totalement à la trappe. Et crée un enorme decalage entre ce qu'est le design du jeu et sa representation externe. Pire, rien ne le demarque de la masse aux US et en Europe.

Pour finir parlons un peu du jeu. Alisia Dragoon est un jeu qui n'a pas bien marché au Japon malgré le travail du prestigieux studio Gainax. La Megadrive était clairement mal implanté à ce moment là, et il est vite sorti des bacs. Meme constat en Occident, pas de pub et malgré de bonne critique le jeu ne marche pas bien et tombe un peu dans l'oubli.

Dommage, car il s'agit d'un très sympatique jeu d'action, avec une technique de qualité et un challenge relevé. Le perso utilise des éclairs qui cible directement l'ennemi le plus proche et limité par une barre de magie qui se regenere. Elle peut etre accompagné de dragon qui lui prete main forte. Une petite vidéo histoire d'illustrer tout ca.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo

[EDIT] Après vérification le welcome back est disponible sur le store. Par contre il fallait s'en douter, ca bouchonne à mort pour recuperer le pack.

Le Blog officiel de Sony ( http://blog.fr.playstation.com/ ) présente une offre en attendant ou pour accompagner le welcome back, ce n'est pas très clair.

En tout cas, 3 films sont offert à la location à partir d'aujourd'hui et jusqu'a Dimanche. De quoi nous faire patienter gentiment en attendant les jeux?

C'est toujours ca de pris, malgré la qualité quelque peu... légére des films proposés (s'il cela se limite à ce que je vois sur l'affiche).

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Jeux vidéo

Enfin, les deux sublimes jeux de Fumito Ueda debarque sur PS3, le 22 septembre au japon au prix de 3980 yens (grosso modo une 36€ au change actuel).

Une version collector sortira aussi avec un livre sur le travail de Ueda. Le prix? 6980 Yens (un peu plus de 60 euros).

Au vu du trailer, l'image a été retravaillé en HD mais sans delaisser son grain de couleur très particulier qui faisait tout le charme du jeu. Avec un redimensionnement en 16/9 éme, voila ce que j'appele du beau boulot de remasterisation.

Reste à attendre son arrivée sur le vieux continent, avant la fin de l'année si possible.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Musique

Ce soir c'est l'eurovision, je crois... J'essaye d'allumer la télé pour verifier, et mes oreilles sont asaillies par une sorte de gloubiboulga sonore. Merde, du coté visuel c'est pas mieux, a regretter d'avoir ouvert les yeux ce matin. 

Je sais c'est facile de taper sur l'eurovision, c'est tellement facile que pour être hype il faut aimer l'eurovision. Ouai une histoire de contre-courant permanent pour se proclamer roi de la mode, etc etc. De toute facon moi la mode, j'aime pas, je trouve que ca fait ringard.

'fin bref, passer ce désagreable moment d'ecoute, je me suis dit: "allez mec fais toi plaisir, ecoute toi un bon son". Ni une ni deux, je sors l'album magique qui nettoie les cages à miel et te fais secouer le crane jusqu'a te briser les cervicales (ouai carrement): Song for the deaf des Queen of the stone age!

Rapide topo pour ceux du fond qui connaissent pas, les QOTSA c'est un groupe de rock, un temps catalogué stoner le leader rejette l'etiquette pour celle de robot rock. Le principe? Des riffs lourds et hypnotique, une batterie qui desagrege tout mais facon horlogerie. Bref du gros son. Le Line up du band bouge à chaque album, mais garde toujours son frontman emblematique Josh Homme.

Sur Song for the deaf, on trouve  la batterie le très grand Dave Grohl, Nick Oliveri à la basse et Mark Lanegan au chant sur certaine chanson. Blabla Blabla, c'est bien gentil tout ça mais un peu de son ca ferais pas de mal.

No one Knows, ma petite préféré de l'album qui represente bien le style de QOTSA, avec un Dave Grohl qui matraque les futs comme un dingue.

Et Go with the flow, qui est une peu plus "melodique" et qui est je pense la chanson la plus connu de l'album. Un petit bijou. Le clip aussi.

 

 

Ca va mieux maintenant.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux vidéo

Non la Dreamcast n'est pas morte, et voici un de ses nouveaux futur joyeaux: Sturmwind. Derriere cette sortie le celebre studio Redspotgame déjà l"editeur d'autre titre dremacast (rush rush rally ou last hope).

Prévu pour le 2nd Trimestre 2011, Sturmwind est un shmup qui a eu une histoire vraiment pas banale.

Il était une fois la jaguar CD... Oui oui la jaguar CD ( http://en.wikipedia.org/wiki/Atari_Jaguar_CD ) et un developpeur du nom de Duranik qui presente une démo qui fait l"effet d'une bombe à l'epoque: Native.

Nous sommes en 1997, la jaguar est déjà à la peine mais ce shmup s'annonce comme un des bons (excellents?) jeux de la console d'Atari. En tout cas une caution technique indéniable pour le support CD.Mais il ne sortira jamais. Que s'est il passé? Il semblerait que les editeurs ne s'interessaient déjà plus à l'agonisant félin et Native à tout simplement était annulé et abandonné. Rageant au vu de la démo et des screens d'une qualité franchement excellente pour l'époque.

Mais heuresement, comme dans les contes de fée les histoires ont toujours une fin heureuse, Native n'a pas disparu, et les fréres Duranik reprennent le developpement de leurs jeux mais cette fois ci sur Dreamcast. Sturmwind était né. Gameblog et plusieurs site spécialisés s'étaient fait l'echo de la presentation du jeux dans une emission allemande, mais la vidéo ne permettait pas de voir grand chose du jeu. Hé bien nous allons réparer cela avec un trailer officiel splendide.

Les images se passent de commentaires tant elles sont splendides et semblent tirer la quintescence du hardware de la dreamcast. Voici quelques infos tirés du site officiel:

  • 16 levels
  • 3 selectable difficulty levels
  • configurable controls
  • adjustable screen position
  • varied choice of weapons
  • More than 20 large boss enemies
  • Hundreds of different enemies
  • FMV intro sequence
  • Hybrid 2d/3d game engine
  • Resolution of 640×480 pixels
  • PAL50, PAL60, NTSC and VGA (with Adapter) compatible
  • Region free
  • Works with any MIL-CD compatible Dreamcast
  • CDDA Sound
  • Supports: Gamepad, Arcade Stick (Analog/Digital), VMU, Rumble Pack (configurable)
  • Internet WEBcode Hiscore Tables
  • Award Trophy System with unlockable content

14 ans plus tard, Sturmwind debarque enfin et pas sur n'importe qu'elle support, mais bel et bien sur la reine de l'arcade. Le prix devrait etre de 36€ et les precommandes sont possibles. Redspotgame fait un boulot fantastique en gardant en vie cet bien aimée Dreamcast. Franchement j'ai preco la galette et je l'attends avec une grande impatience.

qq liens

Redspotgame http://www.redspotgames.com/

Duranik: http://sturmwind.duranik.com/features.htm

l'histoire de native: http://www.illusionware.it/atari%20jaguar/native%20demo%20jaguar%20cd.htm

Voir aussi

Jeux : 
Sturmwind
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Divers

Voilà le genre de trucs sympa qu'on aimerait pouvoir acheter mais qui à toutes les chances de ne pas sortir du Japon.

C'est quand même super la classe d'avoir un rockman tout pixelisé se balancant nonchallamant au bout de son Iphone.

 

Bon et puis parfois il faut bien reconnaitre que je suis bien content de ne pas avoir débouler toutes les conneries qui sortent au Japon... Ben ouai, noblesse oblige mec !!!

Vu sur famitsu et ebten.jp pour le tshirt

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo

2H DE FATALITES! Du sang, des têtes et des membres arrachés, des os brisés, des corps avalés... Bref tout ce qui fait le charme baroque de la fatalité dans une selection de jeux... pas toujours terrible. Mais au moins y a de quoi se marrer.

La liste:

BlazBlue: 0:01:43, Bloodstorm: 0:08:28, Blood Warrior: 0:09:56, Clayfighter: 0:11:48, Cosmic Carnage: 0:19:08, Double Dragon V: 0:19:47, Eternal Champions: 0:21:20, Guilty Gear: 0:38:51, Hokuto No Ken: 0:47:04, Fists of Fire: 0:50:58, Kasumi Ninja: 0:52:47, Killer Instinct: 0:54:20, Mortal Kombat: 1:01:30, Pray for Death: 1:17:11, Primal Rage: 1:20:02, Samurai Showdown: 1:23:26, Time Killers: 1:37:14, Timeslaughter: 1:38:16, Ultra Vortek: 1:40:02, Way of the Warrior: 1:43:30, Weaponlord: 1:48:51, WWF: 1:51:04, Xenophage: 1:52:16

On peut choisir un jeux après une trentaine de secondes au début de la vidéo.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Jeux Vidéo Libre

Édito


Archives

Favoris