Le Blog rétro de Tompouce

Par Tompouce75 Blog créé le 16/01/19 Mis à jour le 23/11/20 à 22h44

TOP 5 de jeux rétros selon mes envies. N'hésitez pas à demander un TOP 5 qui vous ferait envie personnellement!

Ajouter aux favoris
Signaler
Top 5 Rétro gogo (Jeu vidéo)

A la fin des années 90 & début des années 2000, je passais un partie de mes journées à faire vivre un site internet qui répondait au doux nom de T.G.Cid. C'était comme le disent certain, le bon vieux temps. Celui ou l'on pouvait proposer, en plus de tests des plus grands J-RPG de l'époque que nous découvrions alors en plein milieu d'un âge d'or pour le genre, les musiques de nos jeux et compositeurs préférés, qui figuraient en ligne aux côtés de ces écrits depuis longtemps perdus et oubliés. Proposer des OST de nos J-RPG favoris peut sembler commun aujourd'hui, mais à l'époque, pas de Youtube et autres plateformes d'échange massives existantes. Notre site et notre forum étaient devenus un point de rencontre, certes modeste, pour tous les amoureux de musiques de J-RPG. Afin de clore cette petite partie nostalgie comme il se doit, j'en profite pour adresser de très chaleureuses salutations à mon ami et acolyte de l'époque, Elbos, véritable maitre du design qui a passé quelques nuits blanches notamment, à concevoir et faire vivre ce superbe écrin.

Revenons maintenant dans le présent, et abordons plus sérieusement le propos du jour. Comme vous avez pu le lire en titre, nous allons parler aujourd'hui de composition et de musique. Et pour être plus préçis d'artistes qui ont exercé leur talents dans le domaine de la musique de jeu vidéo sur un genre bien particulier, le J-RPG. Ces compositeurs dont nous allons découvrir la liste, ont tous participé à leur manière au rayonnement international d'un genre qui a connu une période faste quand la Super Nintendo était en train de proposer ses dernières pépites, et que le jeu vidéo tournait son regard vers les consoles 32 bit. Permettant aux talentueux hommes et femmes que nous allons évoquer, de donner la pleine mesure de leurs capacités. Je vais donc aujourd'hui me focaliser sur ces quelques noms qui sortent du lot, et choisir, en toute subjectivité, un Top 5 des mes compositeurs préférés, afin d'en dégager 5 morceaux parmi les plus parlants, tous issus de 5 J-RPG différents! En avant pour une belle petite programmation musicale en perspective! 

N'hésitez pas à cliquer sur les liens qui vous redirigerons directement sur chaque piste de musique.

 

Numéro 5: Yoko Shimomura

Yoko Shimomura connait des débuts retentissants, puisqu'elle compose dès ses premières années, au sein de chez Capcom quelques morceaux devenus célèbres, voir illustres. Qui n'a jamais entendu résonner ses fameuses compositions sur Street Figher 2 ou Final Fight?  Mais la jeune femme se passionne dès les premiers instants pour le RPG, et souhaite apposer sa marque sur les plus grandes productions de l'archipel. Avant de quitter Capcom pour rejoindre tout naturellement Squaresoft, elle va néanmoins nous gratifier d'un morceau sur le premier RPG jamais réalisé par le grand spécialiste du Beat Them'up, Breath of Fire, paru en 1993 sur Super Nes. Le morceau Breath of Fire - Trade City, son premier morceau composé pour un J-RPG donc, pose les bases de ce que va devenir son style, une fois entrée chez le géant du genre au Japon. Après quelques essais concluants chez celui-ci, notamment sur le premier jeu de la série Front Mission, Yoko Shimomura va réaliser un premier rêve: Composer la bande son d'un premier titre d'envergure internationale, avec qui plus est, le célébrissime Mario comme héros. Ses arrangements sur le morceau  Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars - Beware the Forest's Mushrooms , vont en faire un incontournable de cet OST très réussi, et faire de Yoko la compositrice attitrée de la série, qu'elle va suivre pendant très longtemps, et notamment pour un bon nombre de ses déclinaisons sur consoles portables. Va suivre une période ou Squaresoft, qui marche sur l'eau, va lui proposer de composer pour quelques jeux d'envergure, tels que Parasite Eve, et surtout, prendre la suite d'Hiroki Kikuta afin d'accompagner la sortie de Legend of Mana, quatrième volet de la série des Seiken Densetsu. A l'image de ce morceau, Legend of Mana - Colored Earth, la bande son proposée est magistrale, et propulse encore un peu plus Yoko sur le devant de la scène. C'est à cette période que Squaresoft, mets en place un projet fou de coopération avec Disney, qui va voir naitre une toute nouvelle série majeure dans leur catalogue. En toute logique, Yoko Shimomura, très en vue, est appelée pour superviser la réalisation de l'OST qui accompagnera la sortie mondiale de Kingdom Hearts, et des thèmes sensationnels tels que Kingdom Hearts - Hikari Ochestral résonneront sur les PS2 de tous les férus d'Action-RPG. Fidèle à Squaresoft, devenu SquareEnix, la compositrice se verra offrir en 2016 un autre magnifique cadeau, puisqu'elle prendra la direction musicale du 15 épisode de la saga Final Fantasy. Et si le jeu a souvent été décrié, la bande son est, elle, à l'instar du morceau rempli de mélancolie qui accompagne notre personnage principal,  Final Fantasy 15 - NOCTIS, à la hauteur du talent de Yoko Shimomura, stratosphérique.

 

Numéro 4: Motoi Sakuraba

Le très prolifique Motoi Sakuraba est un touche à tout qui s'intéresse à tous les genres de jeux. Depuis ses débuts, à la toute fin des années 80, ou il marque ses premiers auditeurs sur Megadrive, le jeune membre de la Wolf Team va se faire une solide réputation dans le domaine du J-RPG, et Star Ocean ainsi que Tales of Phantasia seront en cela les deux titres qui vont lui mettre le pied à l'étrier. Deux titres promis à une grande destinée, et qui vont donner naissance à deux saga phares du genre. Tales of Phantasia - The Dream Will Never Die reste le morceau le plus emblématique du lot, pas tant pour ses qualités musicales, mais pour la bonne et simple raison qu'il est le premier, et unique à ma connaissance, titre chanté sur Super Famicom. La saga des Star Ocean n'est pas en reste, et opérant un rapprochement avec le développeur tri-ace lors de la réalisation du premier volet, Motoi va laisser parler tout son talent sur sa suite directe, Star Ocean: The Second Story, ou après quelques essais sur consoldes 32 bit à travers des pépites telles que Shining Force 3, il va nous gratifier d'une bande son magistrale. Ecoutez Star Ocean: The Second Story - We Form in Crystals , vous serez forcément conquis. Et le bougre ne va pas s'arrêter en si bon chemin avec tri-ace. Conservant la baguette pour leur prochain RPG sur PS1, il va réaliser peut-être sa plus belle oeuvre en 1999, à l'occasion de la sortie de Valkyrie Profile. Un jeu qui va lui permettre de concevoir les thèmes guerriers les plus fous, à l'image de la démesure offerte par le jeu lors de scènes souvent poignantes. Le court mais très pércutant Valkyrie Profile - Turn Over a New Leaf en est un excellent représentant. Afin de parfaire sa place au soleil, le compositeur, qui s'est également rapproché de Camelot grâce à la saga Shining Force, va se voir proposer la réalisation de la bande son d'un jeu sur GBA. Une console dont on connait aujourd'hui toutes les limites en matière de rendu musical. Cela ne va pas empêcher notre homme de proposer sur le premier Golden Sun, les thèmes les plus marquants jamais élaborés sur la portable de Nintendo. Dans son style caractéristique, Sakuraba fait cracher ses tripes à la GBA sur le morceau Golden Sun - Saturos Battle Theme. Au tournant du millénaire et entre deux jeux de tennis, le très fécond musicien nous gratifiera de ses créations sur quelques belles séries de RPG, comme celles présentes sur Eternal Sonata. Mais l'OST la plus marquante reste à mes oreilles, celle qui accompagne en 2003 la sortie de Baten Kaitos: Eternal Wings and the Lost Ocean, ou ce travailleur acharné prouve une nouvelle fois avec, Baten Kaitos: Eternal Wings and the Lost Ocean - Violent Storm, qu'il est un acteur majeur du J-RPG. On lui souhaite le meilleur pour Eiyuden Chronicle, très attendu par tous les fans de Suikoden

 

Numéro 3: Hitoshi Sakimoto

Compositeur prolifique lui aussi, Hitoshi Sakimoto va longtemps mener une carrière musicale qui le verra alterner compositions pour les plus grands Shoot them'up de l'époque, tout en devenant le compositeur attitré du développeur Quest. Ce dernier va progressivement se spécialiser dans le RPG et les jeux de stratégie, et après des débuts remarqués sur des titres tels que Treasure Hunter G, et surtout, Ogre Battle: March of the Black Queen, l'association de Quest avec Squaresoft autour de la création de Final Fantasy Tactics va enfin faire exploser la renomée de ce compositeur émérite, qui, fait important à noter, travaille souvent de concert avec son collègue et ami, Masaharu Iwata pour l'essentiel de ses créations. Le thème qui accompagne nombre de vos batailles, Final Fantasy Tactics - Trisection, va, entre autres, faire de Sakimoto un homme qui compte dans le paysage vidéoludique japonais. Décidé à ne pas s'arrêter en si bon chemin, le compositeur poursuit son travail aux côtés de Yasumi Matsuno et ses équipes chez Quest, qui se rattachent définitivement au giron de Squaresoft, proposant alors un jeu majeur de l'histoire de la PS1. Le diabolique et magnifique Vagrant Story. Hitoshi perfectionne encore son style et offre quelques morceaux d'anthologie pour accompagner Ashley Riot dans les méandres du Léa Monde. Le morceau Vagrant Story - Undercity, aux accents cryptiques, fait froid dans le dos. Une telle réussite va lui ouvrir grand les portes au sein de chez Squaresoft, et il se voit confier en toute logique, la bande son du prochain Final Fantasy. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le musicien va littéralement tout donner pour faire de l'OST de Final Fantasy 12 une merveille. L'écoute de Final Fantasy 12 - Esper Battle, qui ponctue les combats les plus délicats à mener en compagnie de vos héros, est toujours un bonheur à entendre. Après un tel accomplissement, difficile de rester cantonné aux productions de SquareEnix, et c'est avec une certaine logique que le compositeur tourne son regard vers d'autres développeurs, tels que Vanillaware pour lequel il va composer l'OST de bon nombres de leurs jeux, et notamment l'exceptionnel Odin Sphere. Mais c'est surtout Sega qui va mettre à nouveau Hitoshi sur le devant de la scène, en lui proposant de devenir le compositeur attitré d'une toute nouvelle série de Strategy-RPG. Valkyria Chronicles qui sort en 2008 sur PS3 est une réussite, et la bande son du jeu n'est pas en reste. Avec un titre tel que Valkyria Chronicles - Street Fighting, notre homme marque encore les esprits. Terminons ce tour d'horizon par un juste retour aux sources, puisque c'est avec le remake de Tactics Orgre: Let us cling Together, paru en 2010 sur PSP que l'artiste va se remémorer avec plasir ses plus belles années aux côtés de Quest et Yasumi Matsuno, offrant alors une mise au goût du jour de quelques morceaux sublimes. Tactics Orgre: Let Us Cling Together- Overture, vient conclure la liste d'aujourd'hui et s'écoute toujours avec autant d'émotion. Inutile de préciser que j'ai hate de jouer à 13 Sentinels: Aegis Rim cette année, pour découvrir à nouveau quelques thèmes de ce compositeur hors pair.

 

Numéro 2: Nobuo Uematsu

Impossible d'évincer le compositeur attitré de la saga de J-RPG la plus en vue et célébrée au monde. Bien sur que Nobuo Uematsu est un vituose, et pour les quelques uns qui en doutent encore, veuillez suivre le guide vers ses compostions les plus emblématiques. Pour les autres, il ne s'agit bien évidemment que de se remémorer l'essentiel. Final Fantasy ne bébéficierait pas d'une telle aura sans les arrengements ingénieux de cet homme, pierre angulaire du J-RPG s'il en est. Si les sonorités d'un PC-8801 ou de la NES, sur lesquelles Nobuo fait ses premières armes ne permettent pas bien des folies, on devra de fait attendre l'avènement de la Super Nintendo afin qu'il puisse exprimer plus pleinement son talent. Et si les composition d'un Final Fantasy premier du nom ou encore de Final Fantasy Legend 2 sur Gameboy sont touchantes, c'est à travers la bande son de Final Fantasy 4 que cet artiste d'exception compose son premier chef d'oeuvre. Emouvantes et variées, les compostions de ce premier opus sur Super NES visent juste, et vont durablement marquer le destin de la série. Un morceau comme Final Fantasy 4 - Theme of Love, nous fait nous attacher aux protagonistes de l'aventure comme jamais auparavant. Mais la plus grandiose OST du maitre à paraitre sur Super NES sera bien celle du dernier volet à voir le jour sur la 16 bit de Nintendo. Final Fantasy 6 est un chef d'oeuvre de Squaresoft, un titre qui marque le démarrage d'un âge d'or pour la société, et pour le genre du J-RPG dans son ensemble. Et la bande originale qui l'accompagne se doit d'être à la hauteur de l'évènement. Le défi sera relevé haut la main par Uematsu, qui nous offre des compositions proprement incroyables. Entre les thèmes qui accompagnent chacun de vos 14 protagonnistes, et les véritables épopées musicales que sont les scènes de l'opéra, on ne sait plus dans quelle direction tendre l'oreille. J'arrête cependant mon choix sur Final Fantasy 6 - Dancing Mad, un morceau...de bravoure, de près de 18 minutes, qui me laisse sans voix après chaque écoute. On reprends ses forces! Et on attaque tambours battants la période la plus prolifique du compositeur qui se consacre alors exclusivement à la saga pour une longue période. De la même façon qu'il est obligatoire de faire figurer Nobuo dans ce classement, il serait impardonnable de ne pas citer Final Fantasy 7, le jeu et RPG phare de la PS1, qui a définitivement fait de la console un succès planétaire. Je ne commettrais pas un tel impair, d'autant plus que l'OST est, ô surprise, un véritable régal. Régalons-nous donc ensemble autour du très doux et mystique thème principal,  Final Fantasy 7 - Main Theme, qui accompagne Cloud, Aerith et nos héros sur la vaste carte du monde du jeu. Passons à présent au plat de résistance sur PS1, et ce même s'il m'a fallu pour cela, faire une croix sur la non moins sublime bande son de Final Fantasy 8, car l'OST du 9ème épisode de la saga est incontestablement une oeuvre majeure de la carrière d'Uematsu. La consigne d'un retour aux sources a été respectée par l'artiste qui nous offre, une nouvelle fois, quelques morceaux atteints par la grâce. Final Fantasy 9 - You're Not Alone, est de ceux-ci, qui nous font voyager avec bonheur dans ce monde délicieux et fantastique. Avec un artiste qui a quasiment dédié une vie en musique à Final Fantasy, et ce même si notre homme a composé pour d'autres jeux au cours de sa longue carrière, il m'était impossible de ne pas conclure ici par un morceau de Final Fantasy 10, premier jeu de la saga sur PS2 qui ouvre une nouvelle ère pour celle-ci, mais surtout, qui verra en parallèle l'empreinte du compositeur star, peu à peu s'amoindrir. Cela ne sera pas avant un barroud d'honneur par le biais de morceaux tels que Final Fantasy 10 - Silcence Before the Storm , qui feront définitivement entrer Nobuo Uematsu dans la légende.

 

Numéro 1: Yasunori Mitsuda

Avec Nobuo Uematsu, entre autres, le débutant Yasunori Mitsuda a été à très bonne école. Mais il a très vite été évident, que le jeune homme avait beaucoup de talent à revendre. Dans un style plus classique que son aîné, il va rapidement se faire une place parmi les grands noms du J-RPG. L'histoire est connue, le premier jeu dont il aura la charge en tant que compositeur se nomme Chrono Trigger, et en grand perfectionniste qu'il est, Yasunori va, à la sueur de son front, et jusqu'à en tomber gravement malade, créer une oeuvre musicale exceptionnelle. Je ne saurais pas par ou commencer pour vous présenter cette bande son dont chaque morceau est un enchantement, alors je vais mettre en évidence le tout dernier morceau du jeu, Chrono Trigger - Outskrits of Time, qui accompagne la splendide conclusion de notre aventure. Un incontournable absolu de la musique de RPG, comme on en entends à la pelle durant tout notre périple à travers ce jeu, véritable joyau de la Super NES. Et à peine le temps pour notre artiste de faire ses gammes sur la fameuse 16 bit, qu'il opère déjà sa transition vers la génération suivante, et surtout vers le format CD qui va lui permettre de laisser parler ses formidables mélodies. Second jeu majeur qui ponctue sa carrière, Xenogears est à la PS1 ce que Chrono Trigger est à la Super NES, un titre trop beau pour être vrai. Et pourtant, ce RPG existe bel et bien, et sa musique est, dans tous les sens du terme, divine. Ici encore difficile de faire un tri, alors je vous propose un morceau au titre particulièrement à propos: Xenogears - One Who Bares Fangs at God, pour ce jeu qui questionne de manière probante notre relation à la Foi. J'insiste au risque d'être redondant, mais l'intégralité de cet OST est une merveille, et avec un tel début sur PS1, Yasunori Mitsuda côtoie déjà les cieux. Pourtant, il va réussir à mon sens à se surpasser une nouvelle fois, pour honorer ce qui constitue sans doutes sa série de coeur, et quand Squaresoft mets en chantier une suite à Chrono Trigger, évidemment, Yasunori reprends du service et redouble d'efforts pour proposer une bande son encore plus folle que celle qui accompagne le mythique RPG de la Super NES. Le résultat? Ni plus ni moins que ce que je considère comme la plus belle OST qui a jamais accompagné un RPG. La musique au coeur de Chrono Cross est à jamais gravé dans ma mémoire et celle de nombreux joueurs, pour ses rythmes lents, savoureux, sublimes. De la première à la dernière note, on nage en plein génie pour cette bande son, alors plutôt qu'un long discours, je vous laisse apprécier, justement, toute la mélodie qui se dégage d'une composition comme Chrono Cross - Frozen Flame, ou chaque accord est un enchantement. Comment se surpasser encore après un tel accomplissement? Difficile, voire impossible, et s'il est vrai que le tryptique ci-dessus est prodigieux, il faut tout de même se l'avouer: La musique de Mitsuda va ensuite perdre quelque peu en qualité. Attention, pas de quoi en faire un compositeur commun, mais ses thèmes seront tout de même un peu moins marquants. Ecoutons tout de même ce superbe morceau issu d'une autre saga du J-RPG, parfois décriée, mais qui s'incrit indirectement comme une suite à Xenogears. Xenosaga Episode 1 - Last Battle. A l'exception d'un passage remarqué sur la série Shadow Hearts, Mitsuda se perd ensuite parfois, à l'instar de Motoi Sakuraba, sur la composition qui accompagne la sortie de titres de sport, pour lui, cela sera le football, avec la saga des Inazuma Eleven. Et il faudra attendre jusqu'en 2010 pour assister au retour du maitre sur un grand RPG, avec la sortie sur Wii de Xenoblade Chronicles. Une nouvelle fois l'oeuvre est magistrale, et le morceau Xenoblade Chronicles - Satorl Marsh (Night), qui devrait vous faire faire de beau rêves cette nuit, servira donc de magnifique conclusion à la playlist de celui qui occupe la première place du billet du jour.

 

 

Sacré billet! Un peu longuet je m'en excuse, mais le thème mérite que l'on s'y attarde un peu, et une fois n'est pas coutume, vous pourrez parcourir ce billet en musique, afin d'égayer un peu votre lecture. Vous vous doutez bien que la musique de J-RPG ne s'arrête pas à ces 5 seules personnes, et il est temps de se conformer à la désormais traditionnelle liste de ceux qui ont loupé de peu le coche. Pour commencer rendons un petit hommage à un grand nom de la musique de jeu vidéo, et donc du J-RPG dès lors qu'il s'y est essayé: Yuzo Kushiro, participe à l'aura qui certes, entoure la série des Ys, mais le titre que je retiendrais est plus récent, il s'agit de Etrian Odyssey 4 - Battlefield Storm, qui correspond bien à son style dynamique. Moins dynamique mais tout aussi, si ce n'est plus lyrique, le style de Hiroki Kikuta, a convaincu, à juste titre beaucoup d'amateurs d'envolées mélodiques. Et indéniablement, son travail sur Secret of Mana reste son chef d'oeuvre. L'écoute d'un morceau comme Secret of Mana - One of Them is Hope, nous le rappelle avec force.

Toujours du côté de chez SquareEnix, le pédigrée de Masashi Hamauzu, n'est pas en reste, et   même si je suis particulièrement féru de ses compositions pour Saga Frontier 2, c'est indéniablement son travail sur Final Fantasy 13 qui a marqué les esprits du grand public. Les compositions atmopshériques de l'artiste telles que Final Fantasy 13 - Dust to Dust se marient à merveille avec le jeu. Dans un registre quelque peu similaire, la très expérimentée compositrice Miki Higashino, déjà très en vue, puisqu'elle est à la baguette de séries issues de chez Konami telles que Gradius ou Contra, aura, pour la sortie de Suikoden, le bonheur de travailler sur son premier RPG. Le moins que l'on puisse dire est que son entrée dans le genre est fracassante, et l'on adhère immédiatement à son style très caractéristique. L'OST composée pour Suikoden 2 reste selon moi ce qu'elle a réalisé de plus abouti, et certains thèmes, tels que Suikoden 2 - Gothic Neclord,  sont tout simplement magistraux. Enfin, comment aborder un Top sur la musique de J-RPG sans évoquer le parrain du genre, le vénérable Koichi Sugiyama, dont les talents de compositeurs classique ont fait de la série des Dragon Quest un mythe. L'introduction de Dragon Quest 11 - Overture, composée et réarangée par un Sugiyama de plus de 85 printemps, est là pour ne pas vous le faire oublier.

N'hésitez pas à partager ici vos compositions préférées en matière de J-RPG. Le choix est pour le moins assez vaste, et je n'ai bien sur pas pu être exhaustif sur le sujet. Je compte sur vos talents de mélomanes.

Et à très vite pour un nouveau billet, que je vous garantis d'ores et déjà moins long! 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Commentaires

Fersen
Signaler
Fersen

Je n'ai jamais joué à SMT Strange journey mais vu ce que tu en dis, ça donne sacrément envie.
(...)
Keiichi Suzuki, je connais très mal, mais les bandes son de Mother 1&2 sont de bonne qualité, pas inoubliables pour moi, enfin pas le point fort de ces jeux en tous cas.

SMT Strange Journey est un très bon jeu mais assez dur, même le remake 3DS pourtant plus facile. C'est un dungeon RPG proche des 1er Megami Tensei et qui reprend le moteur d'Etrian Odyssey.

La musique est très symphonique. Mais contrairement aux autres compositeurs (Sugiyama en tête) qui puisent leurs inspirations dans la période classique (grosso modo, de Mozart à Beethoven), Shoji Meguro s'inspire de musiques plus contemporaines. Les musiques de Strange Journey sont lourdes, étouffante même, et plonge le joueur dans un univers oppressant. Beaucoup de percussion et de choeurs masculins graves (mais pas lyriques), certains morceaux sont dissonants, ce qui renforcent encore le coté écrasant, étranger et finalement malsain et brutal du Schwarzwelt.

The Eternal Throne et Vehement Rage (que j'ai déjà cité) sont assez représentatifs de l'ambiance particulière qu'apporte la musique... Et en plus, ce sont mes 2 morceaux préférés. Je trouve que c'est une BO qui s'apprécie très bien en elle-même, sans le support du jeu.

 

Autre salle, autre ambiance.

Je ne connais pas non plus l'oeuvre de Keiichi Suzuki... En dehors de Mother 1 et 2. Ceci dit, les musiques du 1er étaient composées dans l'idée de ressembler à des chansons pop (Itoi est un fan des Beattles). Ce qui fait que l'OST de Mother 1 (l'album CD/Vinyle donc) est un disque de chansons. Pollyanna (I believe in you)dégage une sacrée bonne humeur quand même. De même, le thème d'Onettde Mother 2, avec en plus une ligne de basse bien groovy.

Je trouve que le duo Suzuki/Tanaka a très bien réussi à donner une patte particulière aux musiques de Mother1 et Mother2.

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Bipeye,

Très beau morceau l'un de mes préférés de sieur Uematsu!
Bipeye
Signaler
Bipeye
Je n'ai qu'une seule chose à rajouter:
https://drive.google...ew?usp=drivesdk
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Fersen,
J'imagine que ce genre de site se multipliait à l’époque sur la toile, normal vu la qualité des jeux sortis sur cette période! Très bon le coup des mods :D

Ah merci pour cette liste complémentaire, c'est vrai que pour être complet sur le sujet j'aurais du faire un Top 50 :P
Yuka Tsuijiyoko, rien à dire, du classique, très solide!
Shoji Meguro, j'adore, l'OST de SM3T est énorme! Les thèmes de combats sont franchement grandioses!
Je n'ai jamais joué à SMT Strange journey mais vu ce que tu en dis, ça donne sacrément envie.
Noriyuki Iwadare: J'adore ces jeux en effet, et certains thèmes de Lunar et Grandia sont vraiment sympa. C'est vrai que c'est un style bcp plus enjoué que les autres de la liste. Lui aussi à composé pour quelques Shoot them up, comme Sakimoto :)
J'aime bien sa BO de Radiata Stories aussi, jeu injustement oublié de la PS2.
Keiichi Suzuki, je connais très mal, mais les bandes son de Mother 1&2 sont de bonne qualité, pas inoubliables pour moi, enfin pas le point fort de ces jeux en tous cas.
Hip Tanaka, la légende, rien à ajouter, avec Koiji Kondo les 2 ténors de Nintendo :)

Merci encore pour tous ces auteurs (injustement) oubliés dans ma conclusion!
Mangouste
Signaler
Mangouste

Mangouste,
En plus je pense qu'il est crédité car il est à l'origine des musiques originales de Mario, mais il n'était pas directement impliqué dans la création de musiques dédiés à Super Mario RPG, non?
Bon enfin bref, c'est un dieu de la musique de JV de toutes façons :D

 

C'est bien possible en effet. :)

 

Mais c'est moi qui avait mal lu le titre du sujet au départ (musiques de J-RPG). :D

 

En dehors de ça, je suis d'accord avec le classement. Chacun a apporté énormément de choses à ces jeux et de superbes souvenirs à ceux qui y ont joué parfois. :wub:

Fersen
Signaler
Fersen

T.G. Cid… Ça me dit quelques choses… J’ai dû y passé de temps en temps à l’époque. Je me souvient que je fréquentais pas mal un site de musique de RPG tenu par un scandinave. J'y envoyais mes mods (un format de fichiers de musique).

 

Les artistes cités sont des compositeurs cultes et font, je crois, l’unanimité chez les joueurs. Je rajouterais quelques autres compositeurs moins connus mais tout aussi bons :

- Yuka Tsujiyoko, compositrice des premiers Fire Emblem, jusqu’à Blazing Blade. On lui doit le célèbre thème de Fire Emblem et la magnifique BO de FE Gaiden. Les thèmes de la carte du monde des épisode 3 et 4 (Undiscovered Horizons et A Song for Bygone Days) sont aussi bon sur NES que réorchestrés sur 3DS .

- Shoji Meguro, célèbre pour ses compositions plus modernes, genre funk et R&B, des derniers Persona. Il est aussi l’auteur de la BO de SMT3 Nocturne et celle, plus lourde et oppressante, de SMT Strange Journey (à écouter : Eternal Throne et Vehement Rage).

- Noriyuki Iwadare, compositeur des 2 premiers Lunar et des Grandia mais aussi des Langrisser. J’avais bien aimé les musiques du 1er Lunar, très pop et enjoué, soulignant bien l’ambiance animé des années 80/90. Le thème de Meridia est très représentatif.

- Enfin, le duo Keiichi Suzuki et Hirokazu Tanaka. Le premier est un compositeur de musique de film. Le second est un vétéran de Nintendo à qui l’ont doit les musiques de Kid Icarus, Dr Mario, Metroid, etc… Les 2 ont signés la BO de Mother 1/EarthBound Beginning et surtout le cultissime Mother 2 / Earthbound avec des morceaux cultes comme Pollyanna, le thème d'Onett ou les Huit Mélodies.

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Mangouste,
En plus je pense qu'il est crédité car il est à l'origine des musiques originales de Mario, mais il n'était pas directement impliqué dans la création de musiques dédiés à Super Mario RPG, non?
Bon enfin bref, c'est un dieu de la musique de JV de toutes façons :D
Mangouste
Signaler
Mangouste

Bonjour Mangouste,
Mais Koji Kondo à un grand talent, simplement à ma connaissance il n'a jamais composé de musiques pour un RPG :)

 
Ah oui, flûte. J'avais zappé ça. :D
 
Il a quand même travaillé avec Nobuo Uematsu et Yoko Shimomura sur l'OST de Super Mario RPG (même si cette dernière n'est pas aussi mémorable que d'autres). Mais tu les as déjà cité. ;)

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Mangouste,
Mais Koji Kondo à un grand talent, simplement à ma connaissance il n'a jamais composé de musiques pour un RPG :)

J'en profite pour adresser un grand merci aux équipes de Gameblog pour la mise en Home :D
Mangouste
Signaler
Mangouste

Et aucune mention de Koji Kondo, honte à vous ! :P

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour tehofil,
Xenogears oui l'OST est de Mitsuda bien sur! Ces musiques, tout comme ces jeux sont chaudement recommandés, deux des meilleurs RPG de leur époque...

Bonjour Lak007,
Oh tu sais, j'ai entendu du Uematsu (sans le savoir à l'époque) depuis Rad Racer, avant de m'intéresser à lui de plus près suite à la sortie de FF4, donc ça fait un petit moment qu'on se côtoie lui et moi, entre jeunes :P
Lak007
Signaler
Lak007
Numéro 1: Nobuo Uematsu
Ah la jeunesse.....
tehofil
Signaler
tehofil
Mitsuda premier : je suis d'accord haha !
Je n'ai pas jamais fait Chrono Cross mais j'ai retourné l'OST etant ado hahahaha
ainsi que Xenogears, c'etait lui aussi n'est ce pas ?
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir Strange_Fox,
Merci à vous une nouvelle fois, très cher. Heureux que l'article vous plaise. Et nous sommes d'accord Chrono Trigger possède (allez avec Chrono Cross) la meilleure OSt du monde :)
Strange_Fox
Signaler
Strange_Fox
Je comprends le classement, pour moi aussi l'ost la plus marquante restera celle de Chrono Trigger, suivie de tout près par les compositions d'Uematsu.
Top article, comme toujours!
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir Bipeye,
Et bien...je trouve simplement les mélodies de Mitsuda plus marquantes, plus touchantes que celle d'Uematsu, surtout sur sa période Chrono Trigger/Cross/Xenogears.
Je dois accorder à Uematsu que sur la durée, il explose tout le monde par contre :)

Bonsoir Seth P1C,
Oui Sakimoto :D Et dire que ses OST sur certains Shoot sont juste aussi incroyables que celles sur les RPG de Quest/Square. Ce compositeur est dingue!
Miki Higashino j'adore également (je la cite en conclusion), dommage qu'elle n'ai pas fais bcp d'autres travaux que Suikoden par la suite, parce que c'est vrai que les BO du 1&2 sont magnifiques.
Michiru Yamane j'adore également, mais j'ai du mal à l'associer à des musiques de RPG en dehors de sa participation sur Suikoden 3&4.
Seth P1C
Signaler
Seth P1C
Sakimoto ♥ j'aurai mis Miki Higashino dans le top 5 personnellement ;) (oh lala Suikoden!). Mention aussi à Michiru Yamane pour SOTN. Très bon billet!
Bipeye
Signaler
Bipeye
Pour moi, l'indétrônable et cultissime respecter Nobuo Uematsu en numéro 1.
D'ailleurs faudra m'expliquer ton choix

Édito

Joueur invétéré depuis 30 ans, ce blog a pour objectif de partager avec vous sur la base d'un classement limité à 5 titres, parfois absurdes, ou plus sérieux, une ou plusieurs anectdotes sur mes jeux préférés.

Et ce avec l'espoir de toucher votre corde notalgique, ou soyons fou, de vous faire découvrir ou redécouvrir un jeu méconnu! En toute subjectivité bien sur.

Bref un bon prétexte pour parler de jeux rétros, et communiquer sur cette passion.

Bonne lecture et bonne découverte de TOP 5! N'hésitez pas à réclamer un TOP 5 en particulier.

Archives

Catégories

Favoris