Signaler
Top 5 Rétro gogo (Jeu vidéo)

Puisque la console foisonne de jeux du genre et le mérite largement, nous voici sur le 2nd volet de ce classement spécial Shoot them'up consacré à la Megadrive. Si l'espace tient logiquement, une place de choix, et présente quelques solides références comme on a pu le voir dans le classement du Top 5 des Shoot Them'up au thème spacial sur la 16bits de Sega, quelques développeurs ont opté pour une approche un peu différente et parfois très originale, afin d'apporter leur pierre au solide édifice et à la ludothèque conséquente de la machine en la matière. Entre les magiciens qui innondent l'écran de boules de feu, les zeppelins, ces dirigables confinés aux livres d'Histoire, ou encore ces insectes en pleine aventure intérieure, la liste des Shoot them'up avec un thème qui sort des sentiers battus constitue une catégorie un peu à part, mais elle a toute sa place sur Megadrive comme on va le constater ici.

Tout comme leurs homologues spaciaux, ces jeux, souvent uniques de par l'univers dans lesquels ils prennent place, tirent profit des capacités bien particulières de la machine afin d'offrir une expérience de jeu parfois plus originale au joueur. Souvent impressionnants à l'époque de leur sortie, encore aujourd'hui je considère que ces titres proposent quelque chose de différent, parfois de décalé, par rapport à ceux qui peuvent voir le jour ultérieurement, et ce même sur les consoles contemporaines. Une fois de plus ce subtil mélange entre cette vitesse d'affichage qui permet quelques folies, ce son métallique si particulier au chipset de la console, et cette maniabilité un poil rigide, mais ô combien adaptée que l'on doit au pad de la console, nous permet d'obtenir un ensemble d'une qualité remarquable. Le tout avec ce petit quelque chose de viscéral qui pousse tout adepte du genre à rallumer sa Megadrive et parcourir encore une fois ces jeux exceptionnels. Si le premier Top 5 nous démontrait que la 16 bits est une grande dame du Shoot them'up, celui-ci arrivera peut-être à vous convaincre qu'elle en est la reine incontestée. En route vers de nouveaux cieux, regardons en contre pied au billet précédent, ce que je considère comme étant les 5 plus belles réussites du genre parmis ces jeux qui proposent autre chose qu'un thème spacial pour vous permettre d'expirmer vos talents et vos réflexes aguerris!

 

Numéro 5: Elemental Master:

Débutons le classement du jour avec un titre issu de chez Technosoft, un développeur habitué, on l'a vu, à nous délivrer des titres de qualité. Un studio qui reste respecté par tous les fans pour ses Shoot them'up de légende. Elemental Master n'est peut-être pas à la hauteur de ses toutes meilleures productions, mais il mérite néanmoins largement le détour. Prenant place dans un univers médiéval fantastique, et vous mettant aux commandes d'un surpuissant magicien qui lutte contre son frère submergé par ses démons et qui a succombé aux forces maléfiques, le titre propose un scénario qui est un prétexte à quelques séquences d'images fixes sympatiques. Mais il s'appuie surtout sur des points forts présents à tous les niveaux et nécessaires pour en faire un grand Shoot them'up. A savoir, une belle réalisation technique qui utilise correctement la palette de couleurs de la Megadrive, avec quelques boss impressionnants à la clé, une musique digne d'intérêt, et un système de progression d'armes fort intéressant avec en son centre la possibilité de déclancher une super attaque pour vous tirer d'un mauvais pas ou des pattes d'un monstre trop coriace. Avec toutes ces qualités, qu'est ce qui empêche alors Elemental Master de figurer plus haut dans ce classement? Je dirais que, si certains boss sont impressionants, surtout vers la fin du jeu, d'autres sont assez quelconques, et surtout, le jeu manque un peu d'originalité dans la construction de ses niveaux qui peuvent sembler un peu génériques, empêchant le titre de proposer ce rythme si intéressant que l'on retrouve sur d'autres softs du genre sur la même console, ce rythme, cette "musique" si particulière à la Megadrive, que l'on va retrouver dans les titres suivants. Il n'en demeure pas moins qu'Elemental Master mérite votre attention, ne serait ce que pour voir ce dont Technosoft est capable dès qu'il quitte son terrain de jeu de prédilection: l'espace.

 

 

Numéro 4: Gynoug:

Arborant un thème fort original pour un Shoot them'up, Gynoug nous propose un voyage dans la Grèce antique et sa foisonnante mythologie. La création du studio Masaya prends place dans le monde d'Iccus, et rappelle en toile de fond la triste vie d'Icare qui se brûle les ailes en volant trop proche du soleil, sombrant dans l'océan qu'il tentait de traverser. Notre héros se voit donc pourvu d'ailes impresionnantes qui lui permettrons de traverser une foule de niveaux assez longs, remplis d'épreuves, sur fond d'une musique digne des grandes composition de la Megadrive. Pour l'aider dans sa tâche, un système assez malin d'armes spéciales, sous forme de grimoire sera disponible, qui lui permettront une fois ceux-ci collectés de les combiner pour des effets parfois dévastateurs. L'action est toujours très lisible et le titre est agréable à l'oeil, se permettant le luxe de proposer dès les premies instants de jeu, des effets de distortion convainquants. Je note toutefois une exception à cette réalisation au demeurant maitrisée, à savoir ce qui est proposé dans l'avant dernier niveau, et qui s'apparente à une sorte de voyage intérieur, ou à un cauchemar selon mon avis. Un mauvais rêve aux couleurs criardes et particulièrement peu à propos, tranchant ainsi radicalement avec le reste du jeu. Ce souci est vite gommé par la traversée d'un dernier stage qui est lui superbe et propose un scrolling paralax du plus bel effet afin de vous offrir un final en apothéose. Gynoug est dans l'ensemble un vraie réussite et qui mérite de prendre place dans n'importe quelle collection digne de ce nom sur la 16 bits de Sega, d'autant plus que contrairement à nombre de ses pairs présentés ici, il reste relativement abordable aujourd'hui, une aubaine pour ceux qui ne souhaitent pas se ruiner et s'essayer à la folie des Shoot them'up sur Megadrive.

 

Numéro 3: Empire of Steel

Empire of Steel est un titre auquel je porte une rééle affection. Son ambiance steampunk rétro qui vous situe dans un monde fantasmé de l'entre-deux guerres apporte au jeu une ambiance unique et captivante, tout en étant particulièrement bien adaptée aux joies du Shoot them'up. Qui ne demande pas mieux que d'être placé à la barre d'un fameux Zeppelin ou un petit avion à hélices afin d'en découdre avec de véritables forteresses volantes toutes droit sorties de l'imaginaire foisonant des développeurs. Il y a, aussi surprenant que cela puisse paraitre des touches de Porco Rosso ou du Château dans le Ciel au sein de ce titre, pour mon plus grand bonheur. Vous l'avez compris, Empire of Steel possède un univers et une atmosphère fort attrayants, mais pas seulement, car nous sommes avant tout en présence d'un excellent Shoot them'up. Le titre est graphiquement très réussi, et voir ces fameuses forteresses volantes qui se délitent sous vos tirs nourris, puis exploser en vol, sont un temps fort d'un jeu au rythme que je considère par ailleur excellent. Quelques passages en particulier ne reposent pas sur votre capacité à abattre un géant des airs, mais vont mettre à rude épreuve vos talents de pilote, comme cette fuite aérienne au sein d'une caverne ennemie qui vera le scolling s'accelérer et vous rappeler vos plus beaux exploits en tapis volant dans un autre titre de référence sur la console: Aladdin. Une expérience une nouvelle fois formidable! Mais alors qu'est ce qui empêche Empire of Steel d'être tout en haut de ce Top me direz-vous? Quelques détails, qui ne gâchent pas beaucoup l'expérience, mais qui malheureusement ne peuvent être passés sous silence. Tout d'abord le jeu est assez court, ce qui pourra fruster les plus aguerris. La difficulté est certes présente mais pas non plus insurmontable, notamment à l'image d'un boss final aisé et surtout minuscule. Un comble alors que l'on vient de se frotter à plusieurs forteresses volantes bien plus redoutables. Enfin, le soft souffre de quelques vilains ralentissements dès lors que l'ennemi multiplie ses attaques. Un éceuil technique qui gâche quelque peu l'intensité promise par certaines phases clés du jeu. Pas de quoi ternir toutefois une expérience que je considère comme inoubliable, et que tout possesseur de Megadrive se doit d'avoir essayé. Surtout au prix qu'il affiche aujourd'hui sur le marché de l'occasion, cela serait vraiment dommage de passer à côté de cette pépite méconnue!

 

Numéro 2: M.U.S.H.A. Aleste: Full Metal Fighter Ellinor

Lors ce que l'on lance MUSHA Aleste aujourd'hui, on peine à croire que ce titre est sorti sur Megadrive en...1990.Le moins que l'on puisse dire c'est que la réalisation de ce jeu est à peine concevable pour l'époque et démontre, s'il restait à prouver, le talent hors normes du développeur Compile, grand habitué des Shoot them'up de qualité. Confortablement installé aux manettes de votre Metallic Uniframe Super Hybrid Armor (rien que ça!), ou MUSHA pour les intimes, vous allez parcourir en vue du dessus, un monde qui mélange avec succès le style nippon médiéval et tout ce que l'archipel peut fantasmer de méchas et autres robots géants. Sur un rythme tonitruant et à l'écoute d'une musique géniale et survoltée, vous profiterez d'un système d'armes basé sur l'accumulation d'items d'une même couleur. Système fidèle à la série qui vous permettra d'adapter votre stratégie et votre style en fonction de vos ennemis. Vous serez également assités de petits modules de combat qui viendront vous accompagner en vol et adopterons à la volée la formation que vous souhaitez afin de vous protéger au mieux et surtout abattre vos ennemis au plus vite. Au milieu de cet arsenal vous réglerez la vitesse de votre unité de combat afin de pouvoir profiter au mieux des magnifiques effets de distortion ou de scrolling ultra rapides qu'offerts par le jeu. Véritable prouesse technique au gameplay raffiné, MUSHA Aleste est l'un de ces jeux Megadrive particulièrement appréciable et qui possède ce fameux rythme, cette fameuse "musique" propre aux grands titres du genre sur la console de Sega. Un Shoot them'up excellent à tous niveaux, à essayer par tous les moyens, et dont le seul défaut est de n'être jamais sorti en Europe, la faute sans aucun doutes à un succès modéré lors de sa parution au Japon et aux Etats-Unis, ce qui en fait naturellement un titre relativement cher aujourd'hui pour celui qui cherche à s'y frotter. Le prix de l'exceptionnel peut-être...Disons pour nous rassurer quelque peu et aborder la dernière ligne droite de ce top avec panache, qu'il vous coûtera toujours un rein de moins que le titre qui va suivre.

 

Numéro 1: Battle Mania Daiginjo (Trouble Shooter 2)

Voici sans doute le Graal des Shoot them'up sur Megadrive, non seulement de par le prix qu'il vous en coûtera pour vous le procurer aujourd'hui, mais surtout, surtout, parce qu'il s'agit avant toutes choses d'un jeu proprement extraordinaire. Un titre duquel il se dégage une personalité, un humour et une atmosphère absolument unique et délicieuse, le tout porté par une réalisation proprement sublime. Battle Mania Daiginjo vous place dans la peau d'un charmant duo de justicières équipées de jetpacks et d'un véritable arsenal militaire, qui vont parcourir un Japon fantasmé, présenté ici, comme il est parfois mis en avant dans les meilleurs séries d'Animé, à la croisée des chemins entre tradition, humour, ésotérisme, et science-fiction. Un univers ou se mêle allègrement l'ensemble de ces éléments afin de mieux vous entrainer dans une aventure absolument folle à travers un Shoot them'up qui sous des airs de Forgotten Worlds, célèbre représentant du genre issus de chez Capcom, propose en réalité une formule bien plus savoureuse. En dehors de sa réalisation colorée et de qualité et de son humour étincelant, Battle Mania Daiginjo est un titre nerveux, doté d'une musique entrainante à souhait et qui multiplie les passages d'anthologie. Ces instants magiques, à l'image du stage 5 du jeu, que vous allez parcourir non pas en virvoltant dans les airs grâce à votre jetpack, mais à bord de votre bonne vieille voiture. Un niveau ou, après une introduction qui verra les véhicules de police se faire exploser en pleine route, vous devrez vous attaquer à une véritable forteresse volante qu'il vous faudra méthodiquement abîmer afin d'espérer l'abattre. Vous l'avez compris: originalité, réalisation hors-normes, humour et atmosphère typiquement nippone et envoutante, musique de folie et un duo mémorable font de ce chef d'oeuvre du développeur Vic Tokai un titre logiquement fort recherché aujourd'hui. Un titre culte dans tous les sens du terme, auquel la première place de ce classement revient de plein droit.

 

Ce Top sera, je l'espère, parvenu à vous conforter dans l'étendue et la qualité qui compose la ludothèque de la Megadrive en matière de Shoot them'up. Proposer une collection d'une telle qualité quand bien même nous n'avons pas une seconde considéré ici l'ensemble des titres qui prennent place sur le terrain de jeu favori de la vaste majorité des Shoot them'up, l'espace, démontre toute la force de cette console et sa ludothèque. Ces propositions parfois très originales n'oublient pas de s'appuyer sur les points fort de la machine pour proposer au joueur une expérience de jeu souvent mémorable. Tout cela sans compter que nous sommes loin d'avoir fait le tour des titres dans cette catégorie qui ont essaimés sur la 16 bits de Sega.

Citons parmi les oubliés du jour, entre autres, l'adorable Twinkle Tale, symathique titre qui à l'avantage de s'éloigner un peu du genre Shoot them'up sur rails, pour vous offrir une plus grande liberté de mouvements, tout en nous rappelant par son thème, un peu Elemental Master. Ou encore Bio Hazard Battle, une réalisation de Sega himself, au design bizarre, à la limite parfois du dégoutant, et qui sous des contours parfois un peu trop classiques propose néanmoins de solides atouts tels que sa musique et son système d'upgrade d'armes. N'oublions pas le très coloré et superbement réalisé Panorama Cotton dont je parlais récemment pour illuster les plus grandes réussites techniques de la console . Enfin Forgotten Worlds qui est mentionné plus haut dans ce billet est également un titre de qualité dont la conversion depuis l'Arcade souffre malheureusement quelque peu de la comparaison avec sa version d'origine.

Ainsi se clôture donc sur ce blog le bal des Shoot them'up sur Megadrive. Un bal qui je l'espère rendra tout l'honneur qu'il se doit à la magnifique boite noire de Sega, que beaucoup considèrent, à juste titre à mon humble avis, comme la reine du genre. Ce billet n'étant qu'une preuve de plus laissée sur la toile, et qui relate son indéniable qualité à nous proposer des jeux d'exceptions dans ce genre si particulier et si accrocheur.

Et de votre côté, quels sont les Shoot them'up qui vous mettent aux prises avec d'autres adversaires qu'une armada interstellaire et qui vous ont notablement marqué sur Megadrive?

A très vite pour un prochain Top! Ou deux...

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog rétro de Tompouce

Par Tompouce75 Blog créé le 16/01/19 Mis à jour le 07/07/20 à 21h25

TOP 5 de jeux rétros selon mes envies. N'hésitez pas à demander un TOP 5 qui vous ferait envie personnellement!

Ajouter aux favoris

Édito

Joueur invétéré depuis 30 ans, ce blog a pour objectif de partager avec vous sur la base d'un classement limité à 5 titres, parfois absurdes, ou plus sérieux, une ou plusieurs anectdotes sur mes jeux préférés.

Et ce avec l'espoir de toucher votre corde notalgique, ou soyons fou, de vous faire découvrir ou redécouvrir un jeu méconnu! En toute subjectivité bien sur.

Bref un bon prétexte pour parler de jeux rétros, et communiquer sur cette passion.

Bonne lecture et bonne découverte de TOP 5! N'hésitez pas à réclamer un TOP 5 en particulier.

Archives

Catégories