Signaler
Top 5 Rétro gogo (Jeu vidéo)

Quelques récents commentaires m'ont fait prendre concience de tout l'amour que suscite encore aujourd'hui le genre du shoot them'up sur Megadrive. Amour à mes yeux fort légitime, vu le nombre de jeux du genre qui ont vu le jour sur le support. Une densité, et surtout une qualité à faire pâlir quasiment n'importe quelle autre console jamais sortie. Car oui en réalité, la question est assez simple: La 16 bits de Sega est elle la machine ultime dès lors que l'on parle de Shoot Them'up? Le classement ci-dessous apportera sans doutes quelques éléments de réponses à ceux qui en doutent encore. Et puisque nous parlons de classement, ne faisons pas les choses à moitié, et célébrons le sujet à sa juste valeur. Car après avoir trituré un bien trop simple Top 5 dans tous les sens, je me suis rendu à l'évidence: Impossible de n'aborder que cinq softs dans cette catégorie, sans passer sous silence d'énormes morceaux tels qu'un Thunderforce 3 par exemple. Dès lors la donne est simple, ce ne sont pas un, mais bien deux Top 5 qui feront l'objet de ma prose indigeste. Le premier billet que vous avez sous les yeux, qui abordera tous les titres qui ont pour thème un lieu si souvent visité par le genre, à tel point qu'il en devient un sous-genre à lui tout seul: le Shoot Them'up spacial. Le second billet que vous retrouverez le même jour sur ce blog, s'attardera lui sur les jeux qui ont eu la bonne idée de s'écarter de ce thème de prédilection, vous emmenant partout ou l'imagination des développeurs l'aura décidé, sauf dans l'espace, vous l'avez compris.

L'espace, thème central de ce classement, parlons-en, et regardons de plus près ce que la Megadrive pouvait proposer d'original, se démarquant ainsi de la concurrence de l'époque. Lors de ses premières années d'exploitation, elle se retrouve donc face à une NES vieillissante avec quelques Shoot them'up de légende tel que Lifeforce ou Gradius, classiques incontournables mais qui semblent dépassés déjà par ce que peut proposer une autre star des Shoot them'up sur le marché: la PC-Engine. Cette 8 bits survitaminée du constructeur NEC va proposer un nombre impressionant de jeux de tir qui vont en faire une référence incontournable, et largement participer au succès de la console, tout du moins au Japon. Entre les Gate of Thunder, Super Star Soldier et autres Dragon Spirit, Magical Chase ou Coryoon, sans oublier les portages de légendes telles que R-Type, les amoureux du genre ne savent plus ou donner de la tête. Pourtant, la Megadrive va faire plus que reprendre le flambeau, et dès ses premières années d'exploitation, va porter encore plus haut la qualité d'un genre alors au sommet de sa gloire dans les salles d'Arcade et dont le potentiel sur consoles de salon va s'exprimer pleinement. La toute nouvelle 16 bits de Sega va voir débarquer assez rapidement dans son existance une multitude de Shoot them'up qui vous feront traverser planètes et galaxies dans un déluge d'effets techniques et sonores saisissants, se créant son propre style, qui s'appuie alors sur une réalisation souvent impressionnante, une animation nerveuse, et une bande son menée tambours battants et aux accents métalliques prononcés. Un écrin parfait pour parcourir ces vastes étendues spaciales à bord d'un vaisseau équipé jusqu'aux dents. Mais je m'étale déjà inutilement, voyons donc sans plus tarder quels sont les cinq plus grands représentants du genre à avoir vu le jours sur l'élégante boite noire du géant de Shinagawa.

 

Numéro 5: Gaiares

Mon classement commence tout d'abord par une hésitation. Me faut-il y inclure de justesse un jeu très solide tel que Darius 2, qui, dans un style propre à la série, tout en faisant honneur à la Megadrive, propose une refonte du jeu d'Arcade d'origine?  Selectionner un jeu qui se compose de chemins alternatifs à travers le système solaire, lui offrant une durée de vie conséquente? Ou privilégier un titre original et propre à la machine? Je pencherai ici en faveur de cette 2nde option et vous propose d'inclure de fait Gaiares dans ce classement, même si dans mon coeur, vous l'avez compris, les deux jeux se valent. Quels argument penchent donc en faveur du titre de Telenet et lui offre les honneurs d'une place ici-même? Toutes choses bien considérées, un bon nombre d'éléments: à commencer par un certain enclin à proposer une musique qui colle parfaitement au genre et à l'ambiance du soft, sur des tons...oui vous vous en doutez, métalliques, dignes de la console. Mais également pêle-mêle, un design globalement très agréable, une maniabilité irréprochable et quelques effets techniques convaincants, à l'image de ces mini trous noirs que vous allez croiser lors de votre traversée spaciale, au sein du 3ème stage du jeu et qui vous attirerons vers eux pour mieux vous détruire. Oui tout cela! Mais pas seulement, car si Gaiares s'appuie également sur quelques mécaniques de jeu éprouvées et efficaces tels que la vitesse réglable de votre vaissau ou encore la possibilité d'utiliser un bouclier de protection, c'est surtout par son utilisation très maline d'un petit module à tête chercheuse qui va aller allègrement pirater puis s'approprier pour votre compte le tirs de vos ennemis, que ce Shoot them'up se démarque. Cette option, assez unique en son genre, offre en effet une grande variété de configurations d'attaques différentes, et vous permet de tester un bon nombre de combinaisons selon le passage ou le boss rencontré. Sans compter qu'il y a quelques possibilités d'obtenir des tirs bien cachés au sein du jeu, nous voilà face à une vraie proposition originale, qui a elle seule change radicalement l'approche que l'on pourrait se faire d'un Shoot them'up classique. Un pari osé et réussi qui place Gaiares dans le haut du panier sur Megadrive, et qui aurait pu le propulser encore un peu plus haut si ce n'était la présence de quelques boss un peu quelconques et une diversité des stages et des situations un peu trop paresseuse. 

 

 

Numéro 4: Gleylancer

Continuons notre périple spacial et attardons nous maintenant sur le cas de Gleylancer, le jeu à jamais gravé dans ma mémoire comme le titre qui vous propose d'inarner un véritable rapace métallique à travers toute la galaxie. Et vous allez en voir du pays à bord de votre vaisseau en forme d'oiseau de chasse, le titre étant doté de 11 stages généreux, ce qui en fait sans doutes l'un des représentants les plus long du genre. Outre sa durée de vie, Masaya à la baguette pour développer ce titre, nous propose naturellement un bon nombre d'options fort à propos afin de nous garantir une immersion digne de ce nom. A commencer par une intro en scènes fixes du plus bel effet dans le plus pur style Anime, des voix digitalisées assez surprenantes à la sortie du jeu, en 1992, accompagnées d'une animation nerveuse et sans accrocs, et de musiques, vous vous en doutez, c'est une habitude dans ce classement, mémorables. Les options de jeu offertes ne sont pas en reste, avec un panel intéressant de possibilités vous permettant notamment d'adapter la vitesse de votre vaisseau selon vos envies ainsi qu'un panel d'armes très complet qui vous permettra de choisir votre tir de prédilection (le Gun Bound pour ma part), tir que sera renforcé par la présence de petits modules de combats situés autour de votre cher rapace spacial. On notera tout de même que l'absence du moindre bouclier rend le titre relativement difficile, le moindre tir ennemi vous anéantissant instantanément. Pas de quoi décourager n'importe quel afficionados du Shoot them'up et l'empêcher d'admirer les quelques belles images de fin faisant échos à l'introduction, et qui accompagnent vos derniers instants dans ce bel univers. Vous l'avez compris, Gleylancer est indéniablement une valeure sûre de la console, une magnifique voyage spatial, dont seul le prix relativement élevé sur le marché de l'occasion empêche tout fan de la console de se le procurer sans réserve aujourd'hui. Un jeu pétri de qualités et qui mérite largement sa place au sein de ce Top.

 

Numéro 3: Thunder Force 3

Le nom de Technosoft, en bon fan de Sega que vous êtes, vous dit forcément quelque chose. Habitué des consoles du constructeur, sa série des Thunderforce constitue sans aucun doutes leur plus belle réussite. Et le 3ème épisode de la série, le 2nd à sortir sur Megadrive, ne fait pas exception. Car au-delà d'un accès très étrange aux options lors du démarrage de votre partie, tout respire la qualité sur Thunderforce 3. Un jeu qui coche toutes les cases du grand Shoot them'up. Une vitesse adaptable sur votre vaisseau? Présente. Un changement d'armes à la volée? Naturellement. De superbes musiques? Ô suprises, elles sont bien présentes également et nous en mettent plein les tympans! Des effets graphiques à foison, et somptueux? Au rendez-vous bien entendu! Un level design redoutable qui vous fera vous battre autant contre l'armada adverse que contre les éléments? Incroyable, mais vrai! Il suffit de traverser le stage d'Heides, véritable niveau vivant, pour réaliser le génie des développeurs, qui vous mettent dans des situations impossibles par le biais d'un ingénieux parcours semé d'embûches, auquel s'ajoute un nombre vertigineux de scrollings qui vous feront sans doutes perdre la tête. Comble de bonheur pour les possesseurs de Megadrive de l'époque, le titre sort dès 1990 dans le monde, plaçant la barre très très haut pour ceux qui osent venir se frotter au genre sur la console par la suite. Pourtant, et malgré toutes ces indéniables qualités, deux titres vont parvenir à se hisser à ce niveau, voire quelque peu au-delà. En toute logique, c'est une méritée place sur le podium qui revient à Thunderforce 3, une troisième place qui lui va à ravir et qui nous montre l'incroyable richesse de la Megadrive en matière de Shoot them'up, et le talent hors normes de Technosoft sur cette décennie à venir. Quelque chose me dit que vous n'avez pas fini d'entendre parler d'eux aujourd'hui!

 

Numéro 2: Eliminate Down

Mais avant de conclure ce classement en apothéose avec Technosoft, attardons nous sur une véritable pépite, oubliée dans les méandres de l'Histoire du jeu vidéo. Presque un miracle au regard de sa qualité et du studio de développement duquel il est issu. Aprinet, connu pour...à peu près rien si ce n'est un obscur jeu de Formule 1 sur Super Famicom qui vous place dans la peau du pilote japonais Satoru Nakajima. Leur jeu suivant cette fois sur Megadrive sera, contre toute attente, une indéniable réussite, le studio faisant preuve d'une maitrise technique et artistique impressionnante. Eliminate Down nait à l'été 1993, uniquement au Japon, dans l'annonymat le plus complet. Evidemment les conséquences d'une telle mise sur le marché ne sont pas sans conséquences, et trouver le jeu aujourd'hui relève de la gageure. Je dirais donc ceci, vu les circonstances qui entourent sa disponibilité: essayez par tous les moyens Eliminate Down sur Megadrive, ce jeu doit être joué et reconnu à sa juste valeur! Et pour cause, dès les premiers instants passés en sa compagnie, on se retrouve face à une introduction du tonnerre qui vous en mets plein la vue...et les oreilles. On comprends immédiatement que ça va secouer sévèrement. Une fois en jeu l'impression se confirme, et dès la première mission, votre descente à la surface d'une planète en état de guerre, ou il vous faudra voltiger entre les missiles sols-air en approche, est juste bluffante. On comprends assez vite que votre vaisseau possède de nombreuses facultés d'optimisation pour passer certains moments difficiles. Entre une vitesse adaptable, un bouclier, un système de power-up bien fichu et la possibilité de changer d'armes à la volée, tous les fondamentaux du Shoot them'up 16 bits sont bien présents. On poursuit son voyage en dégommant quelques boss impressionants, toujours sur une musique démentielle, et au détour d'une 8ème mission ou l'on navigue en vitesse lumière, pourchassant sans relâche le boss final du soft, on termine Eliminate Down dans un amalgame d'explosions, de sons saturés et de satisfaction intense. Résolument, une expérience unique et incontournable sur Megadrive!


 

Numéro 1: Thunder Force 4

Sans trop de surprises, la référence ultime des Shoot them'up sur la 16 bits de Sega, tous styles confondus, y compris ceux relatés au sein de mon billet en miroir sur le sujet, est à chercher du côté de Technosoft et de sa série des Thunder Force, qui, reposant déjà sur des bases solides avec deux épisodes excellents sur la même console, enfonce définitivement le clou avec un 4ème épisode absolument homérique. Tout comme sur Eliminate Down, l'introduction démarre sur les chapeaux de roues, le développeur nous rappelle avec classe que ses compositions musicales sur Megadrive sont parmi les plus abouties à n'avoir jamais vu le jour. On comprends qu'ils ont tout donné dans cet épisode et que la console va littéralement cracher ses tripes. Après avoir choisi son ordre de prédilection pour les premières étapes de son parcours, on se retrouve propulsé à vive allure sur des niveaux à défilement horizontal, mais qui autorisent également un déplacement vertical important, permettant à votre vaisseau de traverser les niveaux avec une grande liberté d'action. Il faut voir votre vaisseau filer à toutes vitesses au ras de l'eau, cherchant à batailler avec certains ennemis aquatiques, et quelques secondes plus tard par la grâce d'une manoeuvre rapide se retrouver la tête dans les nuages à esquiver des missiles aériens. La sensation de liberté et de variété offerte est grisante. Si l'on ajoute à cela le fait que Thunder Force 4 est le plus beau Shoot them'up de la console, la traversée de chaque niveau, qui grouille de détails, est un véritable bonheur pour les yeux. Ce degré de prefectionisme rarement atteint se retrouve à mon humble avis sue une toute petite poingée de jeux au statut mythique, à l'image de la série des Metal Slug. Le chef d'oeuvre de Technosoft est de cette trampe. Qu'ajouter à une coupe déjà bien pleine? Si ce n'est que toutes les options que l'on aime avoir à portée de main sur un tel titre sont évidemment présentes, des modules d'attaque, au bouclier, en passant par un tir chargé qui fera son apparition en milieu de partie. Ces précieux éléments qui vous permettrons de vous confronter, dans une dernière scène d'anthologie, et sur une composition musicale majuscule, à un dernier boss invraisemblable et énorme. Le tout avant de pouvoir, enfin, lâcher votre manette et verser dans l'émotion à la découverte de la fin du jeu quelque peu... surprenante. Voici en résumé ce qu'apporte Thunde Force 4 au genre. Genre dont il est tout simplement le plus grand représentant sur sa génération.

 

On s'en serait douté, on se retrouve avec un plateau de haute qualité pour ce classement, qui nous confirme que la Megadrive est bien la console reine sur le terrain des Shoot them'up. Pour les rares personnes qui en doutent encore, le billet sur les titres phares du genre ne prenant pas place dans l'espace devrait finir des les convaincre. Devant la myriade de softs qui ont vu le jour sur la 16 bits de Sega et qui n'ont pas eu droit à une place au soleil, on peut citer Hellfire qui magré son action qui se déroule à un train de sénateur possède quelques beaux atouts. Je lui préfère néanmoins sa version PC-Engine. Impensable par ailleurs de ne pas citer Truxton qui doit sa renommée en Arcade grâce à un système d'arme particulièrement efficace et surtout à la présence d'une super bombe du plus bel effet, en forme de tête de mort. Sa conversion sur Megadrive est une réussite incontestable. On peut également évoquer Zero Wing, ou Aero Blasters qui valent sans aucun doutes le détour, ou encore Sol-Deace développé par la célèbre Wolf Team. La liste est longue, et encore, on ne cherche pas ici à s'écarter trop du genre dans l'absolu, afin d'éviter de vous parler de perles telles que Granada ou de Ranger X, l'un des jeu les plus impressionants de la console...

La Megadrive, reine incontestable et incontestée du genre, certes. Mais le meilleur est sans doutes à chercher dans cette conclusion, car on peut dire de sa successeur, la Saturn, qu'elle a repris le flambeau avec brio et qu'elle est peur-être la seule à pouvoir contester cette suprématie. En effet, Sega ne s'est pas arrêté en si bon chemin, et continue sur la génération des 32 bits de proposer une collection de Shoot them'up délicieuse.  Queqlques uns de ses plus grands représentants ont d'ailleurs déjà étés présentés au sein de ce blog.

Tout cela me rappelle une autre promesse faite il y a longtemps sur les commentaires de cette ancienne page, ou il paraissait évident qu'un second billet sur le sujet serait à réaliser tôt ou tard, afin de faire honneur aux quelques titres phares, restés dans l'ombre de ce premier classement. Un second Top 5 portant sur les Shoot them'up de la Saturn? On a pas fini de parler du genre ici même!

N'hésitez pas à partager votre expérience sur vos titres préférés: quel Shoot them'up vous a fait saliver sur Megadrive? Quelle épopée spaciale vous a fait le plus bel effet?

Et à très vite pour un, voire deux nouveaux Top 5!

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Commentaires

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir Alasthor,
Oui je suis. J’e suis bien d’accord Les musiques sont sublimes. J’adore. Celles du 4 aussi, franchement le thème du boss de fin donne une de ces patate!!
Mon ost préféré reste Radiant Silvergun, mais c’est mon côté fan de RPG qui voit Sakimoto composer pour un shoot them up = instant hit :))

lamuraille65,
Hehe pas de soucis, MUSHA est un incontournable!
C’est clair que c’est le titre qui m’a fait le plus hésiter sur son placement dans un top ou dans l’autre. Après il est assez loin des ambiances Space opéra des 5 de ce top, ce qui m’a fait pencher de l’autre côté. Mais j’aime bien ta définition, elle résume l’esprit foutraque (et génial) de ce jeu!
lamuraille65
Signaler
lamuraille65
ok, mes excuses alors ^^ j'ai cru à une ignorance impardonnable sur le coup :P . Apres MUSHA c'est dur de dire si c'est espace au nom X) , je dirai space samurai robotech dans le doute ^^V
Alasthor
Signaler
Alasthor
Je suis tellement fan de Thenduforce 3! Les musiques sont encore dans ma tête aujourd'hui. La meilleurs BO d'un Shoot'em up. Tiens, je vais me refaire un coup de Final Take a chance (Ellis stage) et Grubby Dark Blue (Seiren stage)
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Et merci à Gameblog pour la mise en Home de ce billet!
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir lamuraille65,
Maiiiis noooon, MUSHA a toute sa place, mais son action ne se déroulant pas dans l'espace, je l'ai inclus dans un Top alternatif, ici même:
http://www.gameblog....eroulant-pas-da
Impossible de ne parler QUE de 5 shoot sur Megadrive! Cela serait indigne.
MUSHA est excellent, sans trop de doutes au dessus de Thunder Force 3. Pour le 4 je serais plus réservé, c'est quand même du très très lourd!!
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir leloir,
Merci! Oui Gynoug est très sympa. Il y a pas mal de shoot qui se passent en dehors de l'espace et il en fait partie. Du coup: Je l'ai intégré ici:
http://www.gameblog....eroulant-pas-da
La Megadrive méritait bien 2 top sur le genre non? :D
Et oui Arrow Flash! Un jeu que j'ai oublié! Avec son système qui permet de se transformer en mecha ou vaisseau à la volée, très sympa. Pas un grand jeu à mes yeux, mais il vaut le détour je suis d'accord!

Bonsoir Akirasendo,
Tu as raison, difficile de faire avec seulement 5 jeux, du coup j'ai divisé en 2, les jeux qui prennent place dans l'esapce (ce billet ci), et ceux qui ne prennent pas place dans l'espace, le billet que tu trouveras ici:
http://www.gameblog....eroulant-pas-da
Ma préférence va sur les shoot horizontaux sur MD tu as raison, même si certains jeux sont en bonne place sur ce 2nd top (Elemental Master et MUSHA notamment) Ce qui n'est pas forcément une constante, sur Saturn par exemple c'est l'inverse.

Bonsoir Alscyom,
Ahah c'est clair! A tout jamais une des phrases culte du jeu vidéo et du japonais traduit à l'arrache en anglais approximatif :D
Le jeu est bon malgré tout!
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Danifilth,
Oui celui là était presque une évidence :) Mais c'est vrai qu'il est corsé, certains passage sont sans concession, il faut vraiment connaitre les paterns très précisément.

Bonsoir Zecchi,
Et merci!
C'est clair que Thunderforce 4 n'est pas celui qui me semble le plus facile à aborder, malheureusement nombre de shoot sur Megadrive sont difficiles. Oui, la Megadrive brille surtout pour ces shoot exigeants! Mais je dirais sur la machine que MUSHA Aleste ou Thunder Force 3 sont plus simple que TF4, et ils sont aussi et quasi aussi bon.
Pour des shoots plus simples je me tournerai vers des jeux plus récents sur Saturn voire Dreamcast tels que Radiant Silvergun qui propose un système de montée en niveau au fur et à mesure que tu y joues ce qui fait que la progression ne repose pas QUE sur tes skills. Ensuite des jeux comme Soukyugarentai ou Gekiridan, et Layer section sont plus simples d'accès. Des séries comme Gigawing sont bcp plus casual sur Dreamcast également.
Mais bon en général le Shoot them up est un genre basé sur le die and retry et la mémorisation des patterns (plus un peu de réflexes), il faut s'accrocher!

Bonsoir Bozokilla,
Ikaruga est une tuerie, c'est clair, même s'il est pour le coup très difficile! (du coup Zecchi ne commence pas avec celui-la :P). J'ai une légère préférence pour Radiant Silvergun mais c'est très personnel.
lamuraille65
Signaler
lamuraille65
alors là j'ai envie de dire non , non et non mec… Un top 5 sans le genialissime MUSHA , c'est juste n'importe quoi ; limite je le caserai largement haut dessus de thunder force 3 et 4 tellement la musique donne envie de tuer tout le monde non stop….
Alscyom
Signaler
Alscyom
Perso je m'éclatais sur Zero Wing, le fameux "All your base are belong to us" bien que je n'avais pas noté l'erreur à l'époque, trop jeune.
Akirasendo
Signaler
Akirasendo
joli top 5,tu aurais pu le faire en ajoutant encore une catégorie,genre les meilleurs shoot verticaux et horizontaux ;) (apparemment tu n'aimes que les horizontaux :P )
leloir
Signaler
leloir
Gymoug et arrow flash étaient pas mal aussi 😆
Mais je suis ok pour ton top 5.
Bozokilla
Signaler
Bozokilla
Je suis d'accord avec ton numėro 1. Au delà de la megadrive, il rentre dans le panthėon des meilleurs jeux du genre de tous les temps avec l'inaltėrable ikaruga.
Zecchi
Signaler
Zecchi
Super top! J'ai notamment apprécié dès le titre, ta volonté (nécessité) d'aller sur du très pointu! Noob absolu des shoot'em up, que je n'ai absolument pas connus à l'époque, j'essaye régulièrement... De finir un niveau de Thunder Force IV! Car outre sa beauté, sa nervosité, des musiques superbes, je vois bien que sa jouabilité est très profonde et hyper bien calibrée. Mais je suis hélas très nul! Que me conseillerais-tu pour me familiariser avec le genre? Est-ce qu'il y a un jeu plus accessible?
Danifilth
Signaler
Danifilth
Bien d’accord avec ton numéro 1! Je me rappelle encore ce Noël étant gamin où j’avais pu mettre la main sur ce jeu fabuleux ! Que de souvenirs.
Jamais vu la fin par contre. Il faudrait que je retente la chose aujourd’hui 😁

Le Blog rétro de Tompouce

Par Tompouce75 Blog créé le 16/01/19 Mis à jour le 07/07/20 à 21h25

TOP 5 de jeux rétros selon mes envies. N'hésitez pas à demander un TOP 5 qui vous ferait envie personnellement!

Ajouter aux favoris

Édito

Joueur invétéré depuis 30 ans, ce blog a pour objectif de partager avec vous sur la base d'un classement limité à 5 titres, parfois absurdes, ou plus sérieux, une ou plusieurs anectdotes sur mes jeux préférés.

Et ce avec l'espoir de toucher votre corde notalgique, ou soyons fou, de vous faire découvrir ou redécouvrir un jeu méconnu! En toute subjectivité bien sur.

Bref un bon prétexte pour parler de jeux rétros, et communiquer sur cette passion.

Bonne lecture et bonne découverte de TOP 5! N'hésitez pas à réclamer un TOP 5 en particulier.

Archives

Catégories