Tokyopoke

Par pokepoke Blog créé le 19/12/09 Mis à jour le 16/06/17 à 19h21

De Tokyo, voici un extrait de milliers de pensées, élucubrations et stéréotypes faisandés, sous fond de reviews de jeux vidéo et de non-culture japonaise. Un beau voyage d'une jouissante tristesse au milieu de l'impopularité galactique.
Le mode d'emploi c'est ici: http://bit.ly/h13PaG !!!

Ajouter aux favoris

Catégorie : Bons plans restaurants à Tokyo

Signaler
Bons plans restaurants à Tokyo

Désolé pour les trois jours d'absence qui laisseront à jamais un blanc sur ce blog, mais j'étais un peu beaucoup terrassé par la maladie.

Et pas le genre de petite fièvre qui laisse suffisamment d'énergie pour pouvoir se plonger dans un jeu vidéal, Ni no Kuni DS acheté la semaine dernière par exemple.

Non, c'était plutôt la maladie bien atroce qui te fait délirer parfois transpirant parfois grelottant dans ton lit. Celle qui t'oblige à rêver d'ambiances pesantes engluées, sinistres, qui persistent même une fois les yeux ouverts. A chaque fois que je suis malade c'est la même, je me retrouve soit à l'époque de Napoléon, soit au Moyen Age, dans la peau d'un pauvre type paralysé...horrible. Je dis paralysé car ces rêves n'ont jamais vraiment de scénario, juste un contexte posé et figé.
La seule action réside dans le fait que ma cervelle se met à m'obliger à calculer à l'infini des trucs qui n'ont aucun sens.

Mais la forme est de retour, et après 3 jours d'handicap mental, je décide de sortir mettre le nez dehors, peu importe le froid qu'il fait pour aller faire les courses de Noël et remplir mon petit bidon d'un bol de Ramen bien chaud !


Hiyashi Ramen de Shibuya

L'entrée d'Hayashi


N'espérez pas trouver l'établissement au petit bonheur la chance à l'occasion d'un lèche-vitrine à Shibuya, car ce Ramen-ya se tapit en dehors des rues hyper-fréquentées de la station. Il était 14h quand je me suis présenté devant l'entrée. Une queue modeste de 3-4 personnes me précédait, ce qui est toujours un gage minimum de qualité au Japon.

Ca fait toujours plaiz de découvrir un peu de queue la ou l'on va manger.

 

En 10 minutes ce fut mon tour.

 

Le menu. Plus simple, tu meurs...plus crade, aussi.

L'intérieur est sobre, dépouillé de toute décoration. Le seul éclairage artificiel tombe non sans une certaine chaleur sur le comptoir où la cuisinière vous pose votre bol de Ramen.


Ambiance salaryman et téléphone portable


J'ai choisi un Yaki Buta Ramen avec un Aji tama, c'est-à-dire un Ramen viande grillée de porc avec un oeuf mi-cuit.

 

Attention à ne pas trop regarder les oeufs, ils hypnotisent. :((

La soupe à base de tonkotsu et de fruits de mer est assez surprenante car très facile à boire pour un tonkotsu (bouillon fait avec les os et gras de porc). Son gout riche est très intelligemment pondéré par une pointe d'acidité avec du Yuzu (agrume Jap).

 

Itadakimasu !


Les mens (nouilles) sont simples, mais ont la particularité d'être fermes et ca c'est vachement cool.

La viande de rôti de porc est carrément goûtue, et très peu grasse pour du « chashuu », du simili orgasme en tranche.

L'oeuf mi-cuit est royal comme d'hab.

 

Un zeste de Yuzu découvert après avoir bu la soupe... "C'était donc ça !!!"


Si vous passez à Shibuya en journée et que votre ambition culinaire dépasse le premier Burger King, allez donc tester ce petit Ramen. Par contre prévoyez de venir avant 16h car après c'est mortadelle : ce genre de Ramen-ya boucle son service une fois la marmite de soupe journalière engloutie.
 
  

Au revoir !

 

東京都渋谷区道玄坂1-14-9 ソシアル道玄坂 1F

Parce que je suis sympa ;)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Édito


Féru(e)s de litterature pixelisée, de stéréotypes sur le Japon, de chats et de chiens,
venez consulter les non-dits et non-écrits de Tokyopoke d'ores et déjà élu:

- Médaille d'or des consommateurs 2010
- Grand prix de l'odeur Automne 2010
- Meilleur espoir du phrasé 2010

Tokyopoke, c'est ici !!!

Mode d'emploi du blog

 

 

 

 

Archives

Favoris