Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

Il y a des jeux qui se font attendre en Europe. Il y a eu Muramasa, et il y a eu aussi Monster Hunter. L'arrivée de la licence phare de Capcom sur la console de salon de Nintendo est à n'en point douter un des moments forts de la vie de la console, tant le jeu représente d'enjeux pour l'édite comme pour le constructeur. Après une grosse heure de jeu, je vais vous livrer mes impressions à chaud du début du mode solo. Bien sûr, le test et mon avis définitif viendront, mais pour ceux qui hésite à courir l'acheter, je souhaite rédiger tout d'abord un petit article.

Tout d'abord, sachez qu'on annonçait le jeu comme une tuerie technique qui faisait honneur aux capacités de la Wii. On ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas. Le rendu rappelle étrangement le Zelda sorti en même temps que la console, qui ce soit au niveau des modèles de personnages ou des textures. L'aire de jeu est finalement assez linéaire, du moins au début, car elle se découpe en zones de petites tailles reliées entre elles par des "couloirs" étroits, avec des chargements courts mais présents entre chaque zone. Encore une fois, ça rappellera les phases d'exploration de Zelda Twillight Princess. Votre village côtier est également assez vide, avec finalement peu d'intéractions avec le décor ou les personnages, qui correspondent en fait simplement aux différents commerçants, bien utiles pour acheter armes, armures ou autre. C'est également ici qu'il faudra accepter des quêtes.

 

Le jeu propose un scénario dans son mode solo. A vrai dire, je n'en attendait pas autant : les quelques cinématiques d'introduction sont sublimes, et elles avaient été partiellement dévoilées dans les trailers. Par contre par la suite, les missions ne sont annoncées que par des textes ma foi trop petits, ce qui rend le tout assez austère. Attention à ceux qui n'ont qu'une petite TV, il vous faudra certainement une loupe ! La navigation dans les menus est elle aussi assez sommaire, mais a le mérite d'être efficace. On voit bien que les développeurs ont axé le développement sur le fond et non sur la forme. Car en dépit d'une distance d'affichage convainquante, le jeu souffre de problèmes multiples : aliasing et clipping sont malheureusement au rendez-vous. En revanche, l'effet de flou appliqué lisse de belle manière les textures. Quant aux animations, elles sont correctes sur notre personnage, et franchement réussies pour les monstres que vous allez rencontrer. En plus de les tuer pour avoir de la viande et de l'équipement, il vout faudra remplir une sorte d'encyclopédie répertoriant toutes les espèces vivantes. Un petit plus sympathique.

 

Si le bilan technique du jeu est moyen, l'esthétique et l'ambiance semble au premier abord travaillées. Capcom a réussi à créer un monde cohérent mais aussi diversifié (en ayant joué que peu de temps, j'ai déjà traversé des environnements assez différents). Surtout que l'ambiance est soutenu par une bande son excellente : les bruitages et les cris des dinos sont réussis, et les musiques grandioses. Les thèmes musicaux donnent un côté épique à une simple cueillette de plantes médicinales ! Car il faut fouiner dans tous les recoins pour trouver les différentes matières premières nécessaires à la fabrication de nouvelles pièces d'équipement. Mais le gameplay, contrairement à ceux qu'on pourrait croire, est tout de suite assez jouissif, car la somme d'argent possédée au départ permet de s'acheter tout de suite une arme de taille conséquente. Mais attention au gameplay, qui est assez rigide : il n'est pas rare de donner des coups dans le vide, car les attaques de notre avatar (personnalisable au premier lancement de la partie) ont une inertie importante, qui, complée à l'absence de lock, rend l'ensemble assez délicat à manier. Il y a vraiment un temps d'adaptation avant de contrôler parfaitement son personnage.

 

CONCLUSION

Sous ses airs de blockbuster se cache un jeu qui n'a rien perdu de sa difficulté et de sa rigidité, marque de fabrique de la licence. Si l'ambiance est travaillée, le tout reste assez austère, à l'image des dialogues, des menus et des contrôles. Je ne peux pas encore juger de la qualité d'un jeu que tout gamer se doit d'acheter, pour renouer avec des sensations de jeu osons le dire d'un autre temps, ou du moins absentes des grosses productions d'envergure actuelles.

Voir aussi

Jeux : 
Monster Hunter Tri (Wii)
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

tojraf
Signaler
tojraf
Monster Hunter reste monster Hunter : les mécaniques de gameplay propres a la série sont toujours là. Si elles restent bien pensées et correctement adaptées a la wiimote, il ne faut pas s'attendre a un quelconque changement de la difficulté ou de la lourdeur des mouvements : monster Hunter ne convaincra pas les septiques, mais contentera tous les fans a coup sur !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Moi j'avais halluciné en achetant le premier que j'attendais comme un fou, qu'ils mettent le contrôle de l'arme sur...le joystick droit. J'avais trouvé ça tellement pas ergonomique, et le tout additionné à l'inertie dont tu parle (avec les arbalètes ou les grosses épées) que finalement j'ai lâché l'affaire en une semaine. La difficulté j'aime, mais pas quand elle est induite par des problèmes de maniabilité...

Si ce MH3 n'a pas changé cette donne comme tu le dis, je passerais mon chemin encore une fois je pense.
tojraf
Signaler
tojraf
Je suis pour l'instant convaincu, mais pas trop enthousiaste non plus. Ca m'a l'ir d'être du tout bon, mais je l'attendait tellement que j'imaginais la lune...
Moggy Aspi Show
Signaler
Moggy Aspi Show
Franchement, il m'interesse bien ce jeu. J'avais beaucoup aimé le 1 et etrangement, je n'ai plus jamais touché à un episode de la serie.
Le 3 me titille à nouveau. Merci pour ses premieres impressions. :)

Moggy

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris