Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

Trouvé d'occasion pour pas très cher dernièrement, SSX Blur m'attirait, car j'ai toujours aimé pratiqué les sports d'hiver. Chronique d'une cruelle déception. 


Qu'on se mette tous d'accord dès le début : le jeu est moche. Malgré un design cartoon assez inspiré, des menus colorés et une ambiance vraiment "cool", les lacunes techniques sont impardonnables : bugs de collision en pagaîlle, textures approximatives, couleurs baveuses, etc. Si le tout reste regardable, c'est grâce aux nombreux effets de lumière, notamment losqu'on est en plein soleil, et de blur quand on accélère, qui sont, il faut le signaler, du plus bel effet. La musique est très répétitive, les commentaires des journalistes sont d'une stupidité affligeante. Un bon point cependant : le rythme des morceaux est calqué sur votre vitesse : si vous tombez, la musique s'intérrompt, et si vous accélérez, elle prend de l'importance. La forme est donc moyenne, mais passe, comme toujours avec les jeux Wii, après le fond. 

Cependant, la jouabilité est à mi chemin entre l'approximation la plus complète et l'injouable. Diriger parfaitement son skieur est déjà un exploit, et on est souvent baloté sur la piste au gré des bosses. Les figures de base sont assez faciles à éxécuter, mais les combos spéciaux demandent d'agiter la Wiimote et le Nunchuk dans des directions bien précises : total, la reconnaissance de mouvement est bien trop souvent à la ramasse. Les épreuves (half pipe, course, slalom...) ne se renouvellent pas assez, et les 3 pics disponibles soi-disant en free-ride sont de taille ridicule. Les joueurs étant passés par SSX 3 sur GameCube n'auront même pas le goût de la découverte : la plupart des pistes est pompée sur cet ancien épisode. 

Côté durée de vie, compter pas mal de temps pour finir le mode carrière, la difficulté engendrée par l'imprécision des commandes rebutera les joueurs les moins aguerris. Le mode multijoueur fait une croix sur le online, et il reste bridé en offline : beaucoup de déperdition graphique est à signaler lors du passage en écran splité. 

 

CONCLUSION

Je n'aime pas casser les jeux, mais ce SSX ne soutient en aucun cas la comparaison avec Shaun White Snowboarding Road Trip. Total, le soft chute dans la poudreuse la tête en avant. 

Voir aussi

Jeux : 
SSX Blur
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris