Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

La licence des Viewtiful Joe s'est rapidement fait une place dans le coeur des fans d'action, et ce malgré des ventes décevantes. Mélangeant beat-them-all et réflexion, la série compte 2 épisodes sur gameCube et PS2, ainsi qu'un spin off plus orienté combat sur les mêmes machines. Mais l'esprit de la licence transpire-t-il encore dans cet opus DS ?

Une association malfaisante s'est emparée de la pellicule du dernier film de Captain Blue, un super-héros qui compte de nombreux fans dont notre héros, Joe qui, dans son costume rouge, décide de pourchasser les voleurs. Après tout, cette pellicule contient les pouvoirs de Captain Blue en personne ! Ce scénario sans aucune logique est prétexte à des rencontres toutes plus drôles les une que les autres, et à des cinématiques sous forme de diapositives animées cocasses. L'humour est toujours là pour faire sourire le fan de la série, qui retrouvera une grande partie des protagonistes des deux premiers épisodes. On retrouve aussi de nouveaux personnages, comme la soeur du héros, qu'on dirigera d'ailleurs au cours du jeu. L'histoire mêle bande dessiné et grotesque pour un résultat détonant ! 

L'expérience visuelle proposée par le jeu est véritablement marquante, et vous en garderez probablement un souvenir tout au long de votre vie de joueur. Les codes esthétiques des premiers volets sont entièrement repris pour cette version DS, pour un résultat proche du rendu des jeux consoles de salon ! Vous semblez sans cesse évoluer sur une pellicule de film, avec des graphismes comics de grande classe, qui n'ont pas peur des gros plans ou des effets visuels, toujours au top. Les couleurs vives, le contour noir autour des objets et cette délicieuse impression d'être au milieu d'un dessin animé sont les principales forces visuelles de ce Viewtiful Joe. Le personnage principal est ultra charismatique, les décors savent se renouveler à chaque monde et amène à une délectation des yeux de chaque instant, avec un nombre incroyable de détails. Les ennemis possèdent des looks bigarrés, très différents d'un monde à l'autre. Malgré parfois un nombre assez intimidant de paramètres à l'écran en même temps, le jeu peut se targuer de rester parfaitement fluide, l'animation est sans faille, et les chargements très discrets, quoique présents. L'utilisation du dual screen de la console est assez judicieuse : l'action se passe sur l'écran de bas, tandis que celui du haut est un zoom centré sur le héros, ou bien sur un élément du décor avec lequel il faut interagir. C'est vraiment une franche réussite, et une recette diablement efficace. 

Pour un jeu aussi nerveux, la bande son se devait d'être tout aussi énergique que Joe ! Le ton est donné dès le thème du menu principal : des accords de guitare électrique à tout bout de champ, du synthé, de la batterie, et un rythme endiablé. Toujours présente quand il le faut, elle accompagne véritablement le joueur au cours de l'aventure. De bonne qualité et jamais répétitive, elle nous pousse à garder constamment le volume de la console au maximum ! Quant aux bruitages, ils sont très réussis. Une OST grandiose pour un jeu portable ! 

Pendant les phases de combat, on donne des coups de base (de poing et de pied) à l'aide des boutons. Comme dans tout beat-them-all qui se respecte, c'est l'enchainement, au sol ou dans les airs, de ces différentes attaques qui vous permettront de mettre la pâtée à vos adversaires. On prend beaucoup de plaisir à enchainer les combos dans les environnements 2D du jeu, et on laissera rapidement de côté la rapidité des affrontements au profit d'une plus grande variété dans les combats. Viewtiful Joe Double Trouble ne manque pas de punch, et le système de progression dans les niveaux se rapproche un peu (un peu, hein ?) d'un Castlevania. Une fois tous les ennemis d'une zone défaits, il faudra se creuser les méninges pour se sortir d'énigmes tordues, vraiment pas évidentes au premier coup d'oeil, et qui font la plupart du temps appel aux pouvoir de notre super-héro. Ces derniers utilisent l'écran tactile. L'ergonomie est bien pensée, même si on regrette parfois de ne pas avoir trois mains. Déplacer des objets et provoquer des secousses sont quelque unes des applications des super-pouvoirs. L'équilibrage entre action et réflexion est savamment dosé, et on progresse ainsi sans que jamais la lassitude ne survienne, quand bien même le jeu soit assez répétitif dans sa globalité. 

Ne cherchez pas, la série Viewtiful Joe est unique, et possède une atmosphère grandiose. On est profondément immergé dans les scènes d'action, grâce à une réussite technique totale et à un gameplay aux petits oignons. On ne veut plus lâcher la DS. On enchaine les niveaux et les mondes sans plus aucune notion de l'heure, et on laisse de côté des exigences matérielles comme la faim ou la soif. Quand on vous dit que Viewtiful Joe est prenant ! On note aussi une référence évidente à Resident Evil dans le deuxième monde, avec la reprise du thème original de la série de Capcom, des ennemis évocateur des manoirs des premiers épisodes du survival horror, et avec aussi une mise à jour de la mythique scène du couloir, avec l'attaque des loups qui apparaissent brusquement d'une fenêtre. Tout simplement parfait ! 

Malheureusement, pas plus d'une demi-douzaine d'heures sont nécessaire pour voir la fin de l'aventure, même si la recommencer le mode solo dans les modes de difficulté supérieurs est une invitation à replonger dans cette folle expérience videoludique. Dommage, mais c'est tellement bon, que c'est toujours trop court ! la difficulté pourra par contre dérouter les joueurs occasionnels, tant certaines énigmes et certains boss sont compliqués à aborder... 

 

CONCLUSION

On tient là le jeu d'action de la console au double écran griffée Nintendo. Clover est un grand studio, et porte ce bijou esthétique et de gameplay jusque dans les sphères supérieures du jeu video. Le jeu est une expérience grisante, une baffe encore inconnue jusqu'alors, et un segment indispensable de la série des Viewtiful Joe, aujourd'hui enterrée tout comme ses géniaux créateurs.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

tojraf
Signaler
tojraf
Tous les épisodes sont très bons. La prouesse de cet opus sur DS est de passer au support portable sans problème pour donner le même plasir (ou presque) que dans son salon !
Tijuss
Signaler
Tijuss
Connais pas la version DS mais seulement la version PS2 et j'ai adoré. Vue ton test je peux penser que la série Viewtiful Joe est décidément trés bonne. ^^
tojraf
Signaler
tojraf
Merci de ton com' !
Vinsou
Signaler
Vinsou
Tres bon test, tres complet et concis, une plume aiguisee et franche que je trouve cependant un peu neutre ! sur la bonne voie cependant !

PS: See you later on my Gameblog (la Caverne de Vinsou)

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris