Tojraf Paddle

Tojraf Paddle

Par tojraf Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 28/10/12 à 14h38

Le blog 100% jeux vidéo, parce qu'il y a toujours un nouveau jeu à découvrir.

Ajouter aux favoris
Signaler
[Archives] V1

Il y a bien longtemps, dans une galaxie pas si lointaine que ça, une horde de fans qui voulaient en savoir plus sur nos amis les Jedi dans leur lutte contre les Sith. Plutôt qu'une troisième trilogie, George Lucas a préféré chapoter un jeu video, dont le scénario ferait le lien entre les épisodes 3 et 4, et qui mettrait en scène ni plus ni moins que l'apprenti de Dark Vador . Mais ce dernier est-il à même de combler les attentes, qui plus est sur nintendo DS ? Réponse ci-dessous. 


Faire une version DS d'un jeu à la base prévu sur 360 et PS3 pouvait sembler illusoire, mais c'est apparemment un défi que les développeurs ont réussi à surmonter. Le jeu affiche une 3D de bonne facture, qu'il s'agisse des personnages ou des décors. Si l'ensemble reste relativement terne et sombre, la note technique se voit bonifiée par l'incorporation d'un petit moteur physique assez performant, qui assure des collisions avec le décor et les ennemis plutôt réalistes dans l'ensemble. L'utilisation de la force est l'occasion pour le jeu de nous en mettre plein les mirettes, avec quelques effets du plus bel effet. Malgré tout, le jeu manque d'envergure, et ne possède pas vraiment d'identité propre : la cohérence avec l'univers crée par les films de Lucas n'est pas toujours au rendez-vous. Les quelques cinématiques présentes tentent de recréer une atmosphère cinématographique, mais c'est en vain. 

La version DS était particulièrement attendue au tournant pour sa jouabilité, et elle devait se montrer convainquante... Mais le choix du « tout tactile » est plus que discutable. On dirige notre personnage à la croix directionnelle, mais toutes les actions, qu'il s'agisse des coups de sabre laser, des pouvoir de la force et même des sauts sont à exécuter via l'écran tactile, en tapotant sur les icones disponibles. Le système entraine immanquablement des imprécisions dérangeantes pour un jeu d'action, en plus d'être plutôt pénible sur le long terme. L'IA des ennemis est des plus sommaire, et se contente la plupart du temps de vous tirer dessus de temps à autre. Un nombre appréciable de combos sont à effectuer en combinant plusieurs icones dans un ordre précis, pour varier un peu les affrontements , mais ils n'arrivent pas à combler le manque de renouvellement de l'action au cours du jeu. 

Les airs les plus connus de la saga ont été réadaptés pour le jeu, et se marient fort bien avec les musiques originales composées pour le titre. Cependant, ces dernières se résument souvent à quelques mélodies répétitives et peu inspirées. Un résultat en demi-teinte, donc, mais qui remplit son contrat. Les bruitages des tirs de blaster et des sabres laser sont assez fidèlement retranscrits, mais les râles des ennemis agonisants plus que pénibles.

On espérait une trame scénaristique digne des films et de l'histoire complexe de la saga, on obtient au final une histoire prétexte à un enchaînement d'affrontements loin d'être transcendant. Plus que déçu, on est plutôt frustré de voir un tel gâchis. Si effectivement quelques questions trouvent des réponses, le tout sombre vite dans la facilité, et est rapidement éclipsé au profit d'une action non stop. Dommage, car incarner un Sith qui oscille entre le bien et le mal aurait pu déboucher sur une réflexion intéressante sur leur psychologie, et aurait mérité plus d'attention. La relation entre ce dernier et la belle jeune femme qui l'accompagne tourne vite au grotesque, tout comme la majeure partie des dialogues (sous forme de texte dans cette version du jeu). Le vrai point noir du jeu.

Difficile de reconnaitre le monde d'ordinaire si travaillé de George Lucas. Les développeurs ont résolument pris de nombreuses libertés vis-à-vis de l'oeuvre originale, qu'il s'agisse du design des ennemis, des décors et des dialogues. Si les fans sauteront de joie à l'idée de se battre avec la Force et un sabre laser, ils ne pourront laisser passer de telles infidélités. La pilule est d'autant plus difficile à avaler que LucasArts avait promis une « véritable aventure Star Wars ». 

L'aventure, linéaire au possible, et qui plus est trop facile, ne vous occupera pas plus d'une après midi. Vous avancez, vous frapper, etc. La progression est si stéréotypée et préétablie qu'on ne peu qualifier le jeu d'autre chose que de jeu « couloir ». L'aventure s'achève bien trop tôt, avec la sensation amère de n'avoir rien vu. La présence d'un mode multijoueurs jusqu'à 4 pourra vous occuper quelques temps, même si le jeu ne propose pas de game sharing : il vaut faudra donc une cartouche par joueur... 

 

CONCLUSION :

La déception est au rendez-vous. On pouvait craindre cette adaptation sur DS, tant la console paraissait peu adaptée. On n'avait pas tord. Trop court, et surtout peu respectueux de l'univers dont il est tiré, le jeu accumule les défauts qui feront obligatoirement grincer les dents des fans de la saga. Finalement, il ne trouvera d'yeux qu'au près des amateurs de jeu d'action peu exigeants. Pas sûr qu'il y en ait beaucoup...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

EDITO

Tojraf Paddle prépare son come-back, accumule les bouteilles d'encre et affute les plumes. Il se pourrait bien que vous entendiez parler de nous d'ici Noël. Quel plus beau cadeau pour moi que revenir sur cet espace d'expression ?

Archives

Catégories

Favoris