Gameblog de Let Me Game !

Par [Tidus] Blog créé le 25/07/10 Mis à jour le 28/12/15 à 23h09

Jeux vidéo, cinéma, sport, séries... tout ca pour le plaisir sur letmegame.over-blog.com :D
ID PSN : Ultima_LeGend
Twitter : @R_Mcflyy
@letmegame_

Ajouter aux favoris
Signaler
Billets (Jeu vidéo)

 

Résumé : Final Fantasy X est le dixième épisode canonique de la saga créée par Hironobu Sakaguchi en 1987. Il a été développé par Squaresoft, et c'est d'ailleurs le dernier épisode avant la fusion avec Enix.

Cet épisode, originellement sorti sur PS2 lors de l'été 2001 au Japon ou en Mai 2002 en Europe, est ressorti dans une version HD sur PS Vita et Playstation 3 en Mars 2014.

A l'époque, celui-ci était très attendu du fait que les 3 précédents opus sortis sur PS1, soit le VII, le VIII et le IX ont été des succès critiques et commerciaux, et ont séduit bon nombres de fans en Occident et surtout en France car Final Fantasy VII est le premier de la série à avoir été traduit en français.

Aussi, cet épisode est le premier à sortir sur PS2, et le public s'attendait alors à la même claque que pour Final Fantasy VII, c'est pourquoi l'attente était grande pour FFX.

Cet épisode nous place dans le monde de Spira, où nous incarnons Tidus, Star de Blitzball (Qui est une sorte de football/handball sous-marin) de l'équipe des Zanarkand Abes qui, alors qu'il est en plein milieu d'un match, va faire face à une catastrophe et va se retrouver projeté 1000 ans dans le futur où il va rencontrer différents personnages comme par exemple Yuna, jeune Invokeur qu'il va aider car celle-ci veut lutter contre le monstre qui terrorise la planète, Sin.

 

 

 

Avis : Autant le dire tout de suite, Final Fantasy X est pour moi le meilleur épisode de la saga, et accessoirement mon jeu préféré, j'expliquerai pourquoi à la fin de cet article, car il y aura du Spoil sur des éléments de la fin du jeu.

Commençons tout d'abord par l'aspect graphique de ce RPG: Final Fantasy X est, comme je l'ai dit plus tôt, le premier épisode de la série à sortir sur la seconde console de Sony et vu les prouesses techniques promises par celle-ci, on ne pouvait s'attendre qu'à une ½uvre d'art de la part de Square, et s'il y a un point sur lequel les fans de la série sont d'accords, c'est bien l'aspect graphique.

 

Ce jeu est magnifique. Il vous fait littéralement voyager : on commence dans Zanarkand, cette ville qui ne dort jamais, remplie de grands immeubles qui illumine la ville toute entière et dans son centre se trouve ce stade de Blitzball tout simplement grandiose (voir image ci-dessus) ou encore, l'un des environnements qui fait partie des plus beaux pour moi dans ce jeu, la forêt de Macalania (voir ci-dessous).

 

Il y a énormément d'autres environnements qui sont magnifiques comme Bevelle, la Plaine Félicité, l'ile de Besaid, Guadosalam ou encore la Plaine Foudroyée, tous les environnements sont différents et particulièrement beau !

Et quand on parle de beauté et de Final Fantasy X, on pense également aux cinématiques qui sont un régal pour les yeux, surtout avec cette remasterisation HD qui fait vraiment honneur au jeu ! 

A noter que les cinématiques d'introduction des chimères sont aussi très réussies, a l'instar de celle de Final Fantasy VIII, même si au bout d'un moment, on aura tendance à mettre le mode "Abrégé". (D'ailleurs dans cette version Vita on peut abréger la durée des cinématiques en faisant glisser un menu rapide qui se trouve à gauche de l'écran.)

Je trouve enfin que les petites retouches graphiques, liés aux menus des combats notamment améliore un peu plus la beauté du jeu.

 

On peut par la suite parler des musiques de ce jeu. Je vous ai déjà parlé de mon morceau préféré de l'OST de FFX qui est "To Zanarkand", qui est la musique de l'introduction (composée par ce génie de Nobuo Uematsu), et qui, comme beaucoup de musique d'introductions de Final Fantasy, est mythique, et donc si vous avez déjà lancé le jeu, ne serait-ce qu'une fois, vous l'avez forcément déjà entendue.

Il y tellement d'autres musiques sublimes qui composent cette OST... le thème de combat bien sûr, ou la Victory fanfare! Je vous conseillerai d'écouter l'Hymne des Priants, Otherworld (La musique du match de Blitzball à Zanarkand), The Sight of Spira, Summoned, Daughter of the Grand Summoner Warrior, Yuna's theme et pleins d'autres que j'ai honte de ne pas pouvoir vous citer, même la musique du Game Over est sublime !

En France, et que ce soit pour la version originale sur Playstation 2 ou sur les versions remasterisées Playstation 3/ Vita, nous avons eu le droit aux voix anglaises, ce qui est vraiment dommage, cependant, car je trouve les voix vraiment réussies, elles correspondent vraiment aux personnages, même celle de Tidus, qui est énormément décriée, mais sa voix colle parfaitement bien à sa personnalité.

Le travail sur les musiques pour la remasterisation est également de qualité, j'avais assez peur de ce que les compositeurs allaient faire de ces heures de bonheur musical, et finalement, j'ai été agréablement surpris.

Les musiques restent en tête et collent parfaitement avec l'univers du jeu et les différents décors.

 

 Ensuite, je trouve que le gameplay (et j'entends par là, le système de combat), qui est du tour par tour vraiment très bon: c'est un système très tactique, où l'on doit réfléchir sur tout ce qu'il est possible de faire pour trouver la solution parfaite et ainsi ne pas être confronté au Game Over qui nous renverraient brutalement au dernier point de sauvegarde. C'est pour moi le meilleur système de combat de la série.

Pour expliquer très brièvement le système de combat, il y a une barre à droite de l'écran où est indiqué l'ordre de passage des personnages et des ennemis, par exemple, imaginons qu'un ennemi a encore 3000 PV et nous 200.

Si l'on choisit d'attaquer l'ennemi, il nous faudra le vaincre du premier coup car s'il attaque, il nous éliminera, car il attaquera juste après nous.

Par contre, on peut faire le choix d'utiliser une potion qui nous fera récupérer de la vie et nous assurera de ne pas mourir, et avec un peu de chance cette action d'utiliser un objet nous permettra peut-être de rejouer directement et de pouvoir ensuite éliminer cet ennemi.

On peut également, dans un autre cas de figure, s'attaquer au premier ennemi qui nous attaquera plutôt qu'à celui qui parait le plus puissant, afin d'essayer de ne pas prendre de dégâts de tout le combat.

C'est un exemple assez réducteur, mais le système est assez complexe et il faudra parfois prendre son temps pour choisir la meilleure solution.

La version Vita a une option très intéressante qui permet de soigner ses personnages frâce à la magie ou à des potions en faisant glisser un menu sur l'écran tactile, cela permet de ne pas perdre de temps dans les menus.

 

Le Sphèrier est également une très bonne idée des développeurs pour faire progresser ses personnages, surtout le Sphèrier Expert.

Chaque combat nous permet de récupérer des niveaux d'expériences qui nous font avancer dans le Sphèrier. On peut ensuite utiliser des sphères pour activer les cases  de ce dernier et ainsi améliorer notre personnage (Par exemple les sphères de compétences permettent aux personnages d'apprendre des techniques (Soin, Brasier +, Cécité, etc...) des sphères physiques pour augmenter la force, etc...) 

C'est un système très intéressant et complet, et si le sphèrier normal est assez linéaire, l'expert nous permet de faire à peu près ce que l'on veut de nos personnages.

 

En avançant dans l'aventure, on pourra également faire progresser ses chimères et même ses armes et armures.

Puisque l'on parle de linéarité, il faut savoir que c'est ce qui a été le plus reproché à ce 10ème épisode, le fait que ce ne soit pas un monde ouvert comme les épisodes d'avant, que le monde, et les différentes maps qui le composent soit une succession de lignes droites.

Pour ma part, je trouve ce reproche infondé, tout d'abord car la beauté des différents paysages fait complétement oublier ces chemins en "ligne droite", que l'envie d'en savoir toujours plus sur l'histoire nous fait oublier cette linéarité car on veut toujours avancer et on se pose pas la question de savoir si on peut aller a gauche içi ou à droite la.

Aussi, il ne faut pas oublier qu’à partir d'un moment, et à l'instar de Final Fantasy XIII, on se retrouve libre d'aller où on veut ! Grâce au vaisseau Al-Bhed ou même à pied, donc même si au lieu d'avoir une ligne droite de plusieurs kilomètres qui offre une "fausse liberté", puisqu'au final on va d'un point A à un point B, on a le droit à des chemins plus resserrés mais magnifiques, très honnêtement, je préfère ça!

Et puis, il ne faut pas oublier que c''est un jeu qui se finit en une cinquantaine d'heure en ligne droite donc forcément pendant 50 heures, on ne fait pas que lever le joystick gauche, il y a pleins d'autres choses à faire et le jeu ne se limite pas qu'à cet aspect, et puis pour le finir à 100%, il faut une centaine d'heures voire plusieurs, car si vous y jouez comme moi, en prenant le temps de vraiment apprécier le jeu, ses décors, et faire la totalité des quêtes annexes, vous allez vraiment y passer beaucoup de temps, et ce problème de linéarité, vous l'oublierez.

 

Enfin, je vais vous parler des quêtes annexes, ou plutôt du mini jeu sur lequel j'ai passé le plus de temps, tout Final Fantasy confondu (Le Triple Triad du VIII n'est pas loin, je pense), car oui, on a des quêtes comme le CEM où il faut battre des monstres pour les capturer, ou encore battre les chimères purgatrices, récupérer les armes ultimes ou encore ramasser des papillons bleus, mais le mieux, ou la meilleure "quête" si l'on peut appeler ainsi reste le Blitzball.

Ce sport aquatique qui se joue également en tour par tour, c'est du 6 contre 6 (dont un gardien de chaque côté) et l'on doit essayer de marquer en traversant tout le terrain, un principe simple, qui devient assez rapidement complexe lorsque arrivent les différentes stats à prendre en compte, je ne vais pas vous expliquer en détail le principe du Blitzball mais je dois avouer que ce sport est ultra classe et que c'est génial que les développeurs aient créé un jeu comme celui-ci.

Pour faire très simple, vous avancez jusqu'à être bloqué par des adversaires, dans ce cas précis, vous devez soit déborder l'adversaire, puis/ou faire une passe ou un tir, la réussite ou l'échec de ces derniers sont conditionnés à vos stats et à ceux de vos adversaires, le jeu arrive assez tard dans l'aventure mais ça vaut le coup d'attendre car si vous êtes comme moi, vous allez y passer des heures. 

J'ai également beaucoup aimé le fait qu'on puisse recruter des joueurs dans tout Spira afin de créer la meilleure équipe possible; et également posséder les meilleures techniques.

 

 

Pour finir, je vais vous dire pourquoi Final Fantasy X est mon jeu préféré, et si vous n'avez pas fini le jeu, je vous conseille de vous arrêter ici.

J'aime Final Fantasy X car je trouve que l'histoire est vraiment prenante et intéressante, et même magnifique. Les personnages sont touchants comme par exemple Tidus, le personnage principal et sa relation avec son père qui est devenu l'ultime chimère, pour offrir la félicité au peuple de Spira, et ainsi aider le père de Yuna, sire Braska, à vaincre Sin.

Tidus, qui au départ déteste son père, va apprendre à le connaitre, et à comprendre les choix fait 10 ans auparavant. Il va également apprendre ce que pensait son père de lui, et que son rêve était de faire de son fils une star de Blitzball, et surtout, qu'il l'aimait malgré le fait qu'il le rabaissait à longueur de journées.

Il y a aussi Yuna, l'autre personnage principal de cet opus, prête à offrir sa vie afin, tout comme son père, de sauver Spira et de faire vivre aux habitants de Spira une nouvelle période de paix, de félicité, une nouvelle ère avant le prochain retour de Sin (Qui n'arrivera donc pas au final!).

Elle se mettra en danger tout au long de l'aventure afin de réaliser cet objectif, tout comme lors de son mariage avec Seymour, l'un des principaux antagonistes du jeu, qui aurait du lui permettre de détruire ce dernier qui voulait devenir le prochain Sin.

Ces deux personnages tombent également amoureux lors de cette aventure, cet amour impossible du fait du destin de l'Invokeur aura une fin tout aussi magnifique et cruelle car Tidus apprend qu'il n'est finalement qu'un rêve, cette fin "offrira" aux joueurs la première suite d'un épisode canonique, Final Fantasy X-2, dont on ne parlera pas dans cet article, mais qui est aujourd'hui une pratique qu'utilise régulièrement Square Enix.

Comme je l'ai dit dans cette critique, j'ai également adoré les autres personnages, leurs relations, mais aussi le système de combat, le sphérier, l'univers, les quêtes, les décors, les musiques, le Blitzball, j'ai tout apprécié dans ce jeu ! Il est parfait !  

Et pour ceux qui possède le jeu sur PS2, et qui se demande si cette remasterisation vaut le coup, franchement, oui ! J'ai eu l'impression de vraiment redécouvrir le jeu, il est encore plus magnifique qu'avant et j'ai également l'impression que Tidus est moins lourd dans ces déplacements, donc achetez-le que ce soit sur PS3 ou Vita, rien que pour comparer.

Et pour finir, je conseillerai a quiconque n'a pas joué au jeu, ou n'a pas apprécié la première fois qu'il y a joué, de le refaire, car ce jeu possède le meilleur scénario à mes yeux comparé à tous les autres, et même si je suis sûrement le seul à le penser, c'est l'épisode le plus magique de la série et vous ressortirez forcément changé de l'expérience Final Fantasy X.

 

Letmegame.over-blog.com

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

[Tidus]
Signaler
[Tidus]
Juste pour savoir, tu t'es arrêté ou?
C'est vrai que les combats aléatoires sont très (trop?) nombreux, mais bizarrement, sur Vita, j'ai moins eu cette sensation, tout comme pour le début du jeu, que je trouvais long et lent à l'époque, (des ruines jusqu'à l'arrivée à Besaid.)
Je comprends, même si je regrette que mon article n'ait pas réussi à te convaincre d'aller plus loin :)
DjayAime
Signaler
DjayAime
Je viens d'abandonner l'aventure pour cause d'ennui profond. C'est plus plaisant de lire ton résumé spoilant de l'histoire que de supporter les dix heures de jeu que j'ai faite. Les couloirs je les excuserai si on était pas constamment plongé dans des combat qui rendent toute exploration, contemplation éphémère. Or c'est ce que je préfère dans les rpg quelle qu'il soit, c'est sentir un peu se monde vivre par ses pnj ses décors...etc. Sa commence plutôt bien en fait mais alors après des que l'on part en pèlerinage 😁. Bref j'ai lu ton article avec beaucoup d'intérêt.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
On est (PRESQUE) d'accord ! :lol:
[Tidus]
Signaler
[Tidus]
Rien que le personnage de Tidus le mérite :P
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Belle déclaration d'amour.
Le mérite-t-il vraiment, là est la question.
Mais belle déclaration d'amour.

Édito

letmegame.over-blog.com

Archives

Favoris