Mon meilleur des mondes possibles

Mon meilleur des mondes possibles

Par Thunder-ten-tronckh Blog créé le 25/07/11 Mis à jour le 11/04/12 à 11h27

Pour cette description, je ne vais pas faire dans l'originalité. Ici vous trouverez simplement mes passions et mes loisirs. Jeuxvidéo, cinéma, musique, animations et bien d'autres thèmes encore. Voilà, je vous souhaite une bonne visite dans Mon meilleur des mondes possibles !

Ajouter aux favoris

Catégorie : Critique

Signaler
Critique

Bonjour à toutes et à tous ! 

Voilà c'est fait. J'ai enfin racheter un telehpone portable ! Et oui, pour informations cela fait maitenant plus de 4 mois que je me baladais avec des portables parfois plus vieux que mes parents. La raison en était simple: manque d'argent. Comme tout le monde le sait, acheter un smartphone, nu, sans forfait, c'est très très cher. Mais j'ai enfin réussit à amasser suffisament d'argent pour me prendre le dernier Samsung Galaxy Note. Et je dois dire que j'en suis vraiment ravi et je vais vous expliquer pourquoi en quelques lignes qui feront, en fin de compte, office de mini test. 

D'abord, il est important de noter que je ne suis absolument pas un expert des technologies et encore moins des telephones portables. Donc je ne vous parlerais pas du fait que l'écran du Galaxy Note est un super Amoled de 5,3 pouces doté d'une résolution de 720x1280 (720p) puisque je ne sais absolument pas ce que cela veut dire. Je me contenterais donc d'un simple: "il défonce tout !". Car oui les enfants, le grand interêt de ce Galaxy Note reste de loin la taille et la qualité de son écran. Que ce soit en terme de multimédia, de jeux ou de "surfage" de l'internet, il est parfait. Malgré la grosse promotion publicitaire faite sur son écran, on reste surpris par sa qualité. 

 

Mais bien entendu, il reste toujours le revers de la medaille. Quand c'est gros, ça ce voit. Et ces dames vous diront même que ça ce sent. Pour moi, grande tige d'1m90 et de 85 kg, la taille n'est pas un problème. Tout est proportionné. Oui, tout... Seulement, il faut avouer que pour le commun des mortels, dont je ne fait évidemment pas partie, la prise en main peut s'avérer quelques peu difficiles. Que ce soit pour naviguer ou pour écrire des messages, bien que la taille de l'écran apporte un confort sans nom, il faut souvent mettre nos deux grosses paluches sur l'écran pour profiter un maximum. Sans quoi vous dîtes adieu à la partie opposé de l'écran, bien trop loin pour votre petit pouce. 

 

Sans transition, passons aux autres qualités de cette petite merveille. Processeur ARM Dual Core 1,4 Ghz, appareil photo 8 megapixel, flash, possibilité de filmer en 1080p et de visionner en 1080 p (à condition de ne pas habiter en Haute-marne.), caméra frontal de 2 megapixel, mémoire interne de 16GO, batterie 2500 mAh (!) etc etc ... Autrement dit, il y a de quoi s'amuser. En effet, comme j'ai pu le mentionner, naviguer sur le net devient un réel plaisir. Aucune frustration que ce soit à cause de la vitesse ou de la taille de l'écran. Aucun zoom n'est nécessaire pour profiter des merveilleuses news de Gameblog. En dehors de cela, pour les adeptes des photos ou vidéos, le Note est parfait. 8 megapixels c'est largement suffisant pour mettre à jour notre Tweeter à grand coup de photo de bouffe genre Hideo Kojima ou d'arbre genre JulienC. Par contre, il faut avouer qu'il faut laisser de côté les photos artistiques. Pour ce qui est de la vidéo, 1080p il paraît que c'est pas mal. Je me suis filmé en train de manger des céréales et je dois avouer que c'était épic ! 

 

Pour conclure, je suis vraiment ravi. Il était important pour moi d'avoir un smartphone de qualité sans pour autant tomber dans la mode de l'iphone. C'est chose faite. Vitesse, précision, qualité de sons et d'image, qualité de l'appareil photo et des vidéos, bref tout y est. Je ne vous parle pas du stylet qui est, selon moi, une feature peu interressante. Le seul hic qui peut repousser certaines personnes, c'est la taille de l'écran qui peut vite devenir une plaie pour les personnes adeptes de la discretion et l'ergonomie à tout prix. Mais très honnêtement, passé un temps d'adaptation de quelques jours, la différence ne se fait même plus. 

 

Dedi est dune révoludion !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Critique

Avant tout je souhaite faire une petite précision. Le texte qui suit est une critique et non un test. C'est un ressenti personnel du jeu donc ne vous attendez pas à ce que je vous présente le jeu sous toutes ses formes. Il est important de ne pas faire l'amalgame. Cependant, cela ne nous empêche pas de parler et débattre sur le sujet, dans les commentaires, si vous en avez l'envie.

Enfin une personnalité !

Voilà maintenant quelques semaines que j'ai terminé Splinter Cell: Conviction. Si je me suis laissé ce petit laps de temps avant d'écrire ma critique c'est simplement pour pouvoir prendre du recul par rapport au jeu. Car en effet, il s'agit d'un jeu plutôt difficile à noter. Surtout pour un fan de la série.

Pour les gens qui se sont un minimum intéressé au jeu et aux réactions des journalistes ou de la communauté je pense que vous savez déjà que la critique majeure en rapport avec ce jeu est le manque de subtilité du titre et son trop plein d'action ce qui, à première vu, parait limite blasphématoire lorsque l'on parle de la série des sprinter cell.

Ouais, faut pas l'embêter Sam.

Oui mais voilà, ce petit défaut (et encore, il n'est pas dit que ce soit un défaut) permet au jeu d'obtenir une profondeur plus ample que dans les derniers titres de la série. Non, je n'ai pas peur de l'avouer. En effet, jamais Fisher n'aura été aussi remué que dans cette épisode. Traitrise, drames, attaques personnelles ou autres retournements de situation sont présents dans ce titre. Cette première qualité qui est la profondeur du personnage principal m'ammène à un second point : le scénario. Alors, ne vous attendez pas à ce que je dise que le scénario est digne d'un film. Simplement, je trouve qu'il est très bien ammené et qu'il sert vraiment l'action. Cette action parfois trop présente à certains moments n'est pas ici pour rien. Elle est ammenée par le scénario et ça fait plaisir de voir que les développeurs ont fait cet effort là. Il ne s'agit pas d'un simple choix des développeurs comme ça l'a été avec Mass Effect 2, par exemple. Il s'agit plutôt d'une suite logique des événements dans la vie de Sam Fisher. Sa fille à des soucis, il tente donc tout ce qu'il peut pour la sauver.



Il s'agit, en effet, du fil conducteur de l'histoire.

C'est donc à ce moment que je vous parle de la prise en main et du gameplay du titre. Et encore une fois je trouve ce point vraiment bon. Les phases d'infiltrations sont réussies, un système de couverture à la Gears of War simple et efficace, des attaques au corps à corps très classe, un système de changement de luminosité en fonction de votre camouflage qui s'avère très utile bien que dérangeant au début. Petit bémol sur les armes. En effet, pour les phases d'infiltrations les armes ne sont pas très fournit et je ne parle même pas des gadgets qui sont au final très... Gadget (haha)
En revanche, les phases d'actions sont parfois un peu laborieuse. Surtout n'y voyait pas une contradiction avec ce que j'ai pu écrire au dessus. Je dis simplement que splinter cell reste sprinter cell, par conséquent, certaines phases d'actions s'avèrent plus compliquées en raison d'un gameplay trop splinter cell en fin de compte. Rien de bien méchant surtout que ce genre de scène frustrante sont plutôt rare. Pour le reste, jouissance. Le nouveau marquer/exécuter permet de faire quelques combos facile. Heureusement, ce "bullet-Time" est très restreint puisque nous pouvons l'utiliser que dans certaines conditions. A contrario des armes d'infiltrations, les armes plus "bourrines" sont clairement plus présentes. Fusil à pompe, fusil d'assaut, Famas etc sont au rendez vous. 
Encore une fois, je manque d'idée pour faire une transition pour écrire enfin ma conclusion... On va se contenter de cette phrase pathétique si cela ne vous dérange pas.

Pour conclure, vous l'aurez compris : j'ai beaucoup aimé ce jeu. Forcement, j'étais un peu dérouter de voir que Sam Fisher avait tendance, parfois, à se transformer en Marcus (Gears of War, hein. Pas de Nolife). Mais plus j'avançais dans l'histoire plus je trouvais ça...Logique. Les fans absolu de la série sont peut être un peu déçu mais vraiment, pour ceux qui se sentent capable d'avoir un peu plus d'ouverture d'esprit et ceux qui suivent cette série de loin je n'est qu'une chose à vous dire: foncez! Les sensations, que ce soit dans les phases d'actions que dans les phases d'infiltrations (oui, il y en a, ne vous inquiétez pas.) sont énorme. En tous cas, je n'ai pas été aussi "stresser" dans ce genre de scène depuis l'excellent Batman AA...


Dans les 3/4 du jeux, vous pourrez opter pour la discrétion. Mais, les 3/4 du jeux, est-ce suffisant pour un SplinterCell ?

 

Ma note: 7/10


Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Critique

Avant tout je souhaite faire une petite précision. Le texte qui suit est une critique et non un test. C'est un ressenti personnel du jeu donc ne vous attendez pas à ce que je vous présente le jeu sous toutes ses formes. Il est important de ne pas faire l'amalgame. Cependant, cela ne nous empêche pas de parler et débattre sur le sujet, dans les commentaires, si vous en avez l'envie.

 

 

Le jeu à polémique, pourquoi ? Tout simplement parce que Mafia 2 alimente beaucoup de débats sur le net depuis sa sortie. Non pas pour son contenu mais plutôt pour son ... "non contenu". Certains se disent déçus, d'autres enthousiastes et d'autres nostalgiques d'une époque où Mafia était un classique. 

Il faut savoir que Mafia 2 est un jeu qui était très attendu puisqu'il est le nouvel opus de la série Mafia (qui a fait un carton à l'époque) mais aussi parce que 2K Czech prenait un malin plaisir à nous envoyer des trailers aussi beau les uns que les autres. Stratégie marketing, certes mais est ce que cela était vraiment intelligent de leur part au vu de la qualité du jeu ? 


Autant dire que même les cinématiques du jeu ne sont pas aussi belle...

Parce que vous l'aurez compris, pour beaucoup ce Mafia ne restera gravé dans leurs mémoires. Alors pourquoi 8 / 10 ? Par principe. En effet, la déception des personnes s'attendant à un GTA-like années 50 fait que le jeu est vraiment sous-coté. Et le problème est ici : il ne faut surtout pas prendre Mafia 2 comme un GTA mais plutôt comme un ... Mafia. 

Parce qu'en effet, Mafia 2 n'a de GTA-like que le nom. La ville ouverte est techniquement pas mal et jolie mais elle est réellement inutile. Cette ville va servir simplement de prétexte pour renforcer l'immersion du joueur. En effet, l'ambiance est présente. Dès nos premier pas, nos premières foulés dans le manteau neigeux de la ville nous sentons l'ambiance d'après guerre : les musiques, les costumes, les voitures, les maisons, tout y est ! 

Et c'est là la force de ce Mafia 2 : l'ambiance. Vous êtes fan des années 40-50 ? Alors n'hésité pas une seule seconde. Les décors et l'ambiance sonore vous transporteront directement dans les années 50 et ça, ça n'a pas de prix.


Je me souviens encore de la scène d'intro. Empire Bay, la nuit sous un épais manteau neigeux avec en musique une musique années 50. Juste mémorable.

Mais bien sûre, je vous entends déjà dire "oui mais je n'achète pas un jeu uniquement pour regarder les voitures et écouter de la musique !" ... certes. Et c'est là que je vous réponds "Mafia c'est aussi Vito Scalleta et une histoire !". Parce que oui, les gens sont trop souvent occupés à parler de leurs déceptions pour le côté bac à sable qu'ils en oublient le plus important : l'histoire. Ce jeu nous emmène suivre les pas d'un jeune homme revenant de la guerre en Europe, qui va obtenir ses papiers en Amérique grâce à son meilleur ami (du moins un "ami" de son ami). Seulement voilà, tout ça a un prix et il va falloir travailler pour rembourser et effacer les quelques problèmes que sa famille s'est créées. L'histoire peut alors commencer, dans cette très belle ambiance. Bien entendu au programme armes, sexe, trahison et argents... comme tout bon scénario de gangster. Alors, ne vous attendez surtout pas à une histoire bateau. Au contraire, ce jeu vous fera voyager vous pouvez me croire. En ce qui concerne le Gameplay, nous pouvons dire qu'il est simple et efficace malgrè quelques petits défauts. Ce n'est pas le meilleur Gameplay de cette génération mais globalement il n'empêche en rien le plaisir de jouer. Les phases de Gunfight sont maniables et les phases en voitures sont très bonnes. En effet, nous ressentons clairement la lourdeur des voitures anciennes, leurs difficultés à freiner et surtout à accélèrer. 


Non seulement les voitures sont superbes mais en plus elles sont réalistes manette en mains. Un régale je vous dit !

En conclusion, je dirais qu'une fois abstraction faite de la petite déception par rapport au jeu bac à sable que tout le monde attendaient , nous arrivons sans difficulté à nous intégrer dans cette superbe histoire. Beaucoup d'actions, de Gunfights, de poursuites seront au rendez vous et surtout beaucoup de surprises dans cette ambiance délicieusement rétro.

Ma Note : 8/10

Avec en bonus une des nombreuses musiques de ce titre.

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Édito

 

Pour moi ce blog va me permettre de partager mes passions et mes humeurs du moment. Mais surtout, il va me permettre de débattre, parler, disputer sur un sujet avec vous. Et ça, c'est réellement ce que j'attends de ce petit coin personnel. 

Pour encore plus de discussions en tous genre, n'hésitez pas à me rejoindre sur Senscritique ou encore Twitter en cliquant ici et ici

 

A bientôt !

Archives

Favoris