Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 22/10/19 à 13h28

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Delaygamer

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Ouaip, je peux pas le dire autrement. Je remercie tout ceux qui prennent la peine de visiter mes pages et mon blog.

Je dois dire que ces 5 derniers mois, mon activité s'est un peu ralentit.  Il faut dire qu'avec un emploi stable à durée indéterminée en boulangerie, cela dégage moins de temps....et surtout que je veux continuer à m'adonner à mon autre passion qu'est les jeux videos.

Rhaaa bon sang, une journée de 24 heures est presque insuffisante.

Donc en ce moment je me consacre presque uniquement à l'actualisation de mes articles. Au niveau perso je n'ai que peu de nouveauté pour l'instant mais je pense que cela viendra en temps voulu.

J'ai quelques petites idées pour la suite de cette année mais tout dépendra de mes disponibiltés.

Mais je dois dire que je suis très ému de franchir la barre symbolique ( et personnelle ) des 750 000 vues sur mon blog.

Et maintenant j'entends une petite voix déjà très irritante qui me sors....

On verra quand cela arrivera. Merci encore à tous et à toutes et n'hésitez pas à laisser des suggestions, des remarques, je suis toujours preneur !

 

Non....attendez, je peux partir comme ça. Je dois vous faire un petit cadeau de remerciement.

Réfléchissons....un truc qui reste en tête et qui peut potentiellement être énervant....mais tout en restant mignon.....ah je sais.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Oui vous lisez bien. Un titre volontaire provocateur car ce n'est que la vérité !

Nous sommes responsables de la disparition de la saga suikoden. Beaucoup se plaignent qu'un suikoden VI n'a jamais été porté sur la PS3. Mais vous croyez franchement que les éditeurs auraient pris ce risque ? Allez, laissons parler les chiffres. http://www.vgchartz.com/gamedb/?name=suikoden&publisher=&platform=&genre=&minSales=0&results=200

Et pour ceux qui se sentent agressés parce que j'ose toucher à leur saincro sainte série je me permets de dire une chose. Je suis un énorme fan de cette saga. C'est de loin l'une de mes sagas préférés sur Playstation 1 ou 2. A mes yeux, elle égale voir surclasse Final Fantasy AU NIVEAU du scénario. Vous pouvez ne pas être d'accord, mais je vous assure que faire cet article me fait pas du bien.

Suikoden 1 est sortit chez nous en 1995 soit au début de l'ère de la console de Sony. On ne parlait pas encore de Final fantasy en Europe.

Au Japon et aux Etats Unis le je se vend à 210 000 exemplaires et en Europe à 140 000 exemplaires.

C'est donc un succès. Et pourtant, ce jeu n'a pas été localisé en Europe. Le genre J-RPG c'était une réelle nouveauté pour nous Européens. Nous lui avons laissé sa chance et il a réussi. NOUS, joueurs, encourageons l'éditeur à faire une suite.

Les éditeurs regardent les chiffres et au vue du succès se disent, 140 000 acheteurs, si on le traduit, on a de grandes chances de fidéliser la clientèle et de renforcer leur lien avec la saga.

Trois ans d'attente sont nécessaire. C'est en 1998 que Suikoden 2 sort. Au japon, c'est le carton, 380 000 exemplaires. Et là par contre, je pose la question : QU'ESTCE QUI NOUS EST PASSE PAR LA TETE ????!!! HEIN LES JOUEURS ????

 

 

On a une suite directe au premier opus. Cela se passe quelques années après le premier. On peut faire une petite import de sauvegarde. Le jeu est localisé chez nous en Français. On fait quoi à l'éditeur ? Fuck le jeu.

Qu'est ce qui a bien pu se passer. C'est simple : Final Fantasy. On est en 1998, FFVII est sortit il y a un an de cela et a marqué les esprits avec ces cinématiques et sa 3D. Aujourd'hui on regarde, ça pique presque les yeux, à l'époque on ne jurait que par cela ! Donc Suikoden 2 avec sa 2D....oh le ringard !!

150 000 cartouches vendues aux USA soit presque moitié moins que le premier opus et en Europe, la HONTE sur nous, 100 000 cartouches !! 100 000 !! Soit presque moitié moins que le premier opus !!!

L'éditeur tire le constat. Suikoden 2 est un échec commercial. Mais bien sûr, nous européens réalisons notre erreur et on réalise APRES COUP le potentiel du jeu. La saga se gonfle d'une aura RPGiesque.

Il faudra 4 ans pour que Suikoden 3 soit développé. Il sort en 2002 au Japon. Et là-bas les chiffres ne changent pas. Le troisième opus se vend à 380 000 exemplaires. Mais la punition est pour nous Européen. L'éditeur ne veut pas prendre de risque et limite les couts. Et nous, malgré cela, on veut se racheter sans doute. Le jeu se vendra 290 000 unités chez les ricains et 230 000 copies chez nous.

Et oui, vous lisez bien. Malgré la déferlante FFX nous Européens avons acheté un jeu non localisé massivement. C'est un succès sans précédents ! L'éditeur voit qu'avec le temps, la saga Suikoden s'est fait une place dans le coeur des joueurs et ils sont demandeurs.

Il ne faut que deux ans aux développeurs pour créer Suikoden IV qui sort en 2004. Malgré certains défauts, une 3D un peu légère, un héros qui parle pas, la jeu est un succès commercial et montre que la saga est implantée et que les ventes se stabilisent même si elles sont sans doute inférieur aux résultats souhaités. Le jeu se vend. Et pourtant, à l'époque, ce jeu était cité comme le plus mauvais des Suikoden. Alors que moi, l'ambiance pirate, j'ai adoré. Question de ressentit par rapport aux normes de l'époque.

 

Même au Japon les ventes baissent. 300 000 cartouches. Bon c'est un succès mais les joueurs achètent moins.

Aux USA c'est 170 000 et en Europe c'est 130 000. Alors comparé aux chiffres du 3 c'est une baisse mais les ventes restent importante.

Et malheureusement, c'est le drame. Suikoden IV a semble-t-il à l'époque deçu. Alors les développeurs vont tout donner. La communauté des joueurs européens considèrent ce jeu comme l'un des meilleurs. Je vais sur jeuxvideo.com, les joueurs donnent une moyenne pour le jeu de 17/20. Suikoden V ne met que deux ans à sortir, en 2006 pour être précis. On a un univers superbe, un scénario solide, un héros qui ne parle toujours pas mais bon, ça c'est un détail. Mais....le coeur n'y est plus visiblement. Les joueurs se détournent de la saga.


Et après vous vous étonnez ??? Le jeu a beau s'entourer d'une aura de qualité après coup. Le mal est fait. L'éditeur ne regarde que les chiffres. Et juge en fonction.

Constatez l'horreur.

190 000 copies pour le Japon. Alors que le IV comptabilisait 300 000 copies. Et attendez, la descente aux enfers ne fait que commencer. 80 000 copies aux states, soit moitié de moins que l'opus précédent et en Europe alors c'est un fuck géant pour un jeu localisé : 60 000 !!! Mais qu'est ce qu'on a fait !!!

Voilà le message qu'on a envoyé aux développeurs : Votre saga on l'aime bien mais on a plus envie d'acheter. Et le pire, c'est que par la suite, ne voyant pas un Suikoden VI arriver, les joueurs ont commencé à râler, à pester, à faire des pétitions !! Non mais franchement, le mot ingrat est ce qui NOUS correspond là ce niveau là.

Car, au vue des chiffre au Japon, il reste toujours un marché. Mais, là les développeurs et les éditeurs veulent faire des économies.

Ils sortent un nouveau Suikoden, mais hors de l'univers de la saga. Suikoden Tierkreis. Et là encore une fois, c'est le fuck géant pour les développeurs. Au japon, le jeu se vend à 150 000 exemplaires. Aux USA, 80 000, c'est un petit succès. Mais en Europe, LA TERRE DES INGRATS.....10 000 exemplaires. Ouaip, vous lisez bien. 10 000 exemplaires en circulation aujourd'hui. Le jeu est introuvable en magasin. Et en plus, ils l'ont localisé.

 

Non sincèrement, vous trouvez pas qu'on est une belle bande d'ingrats ? Beaucoup adorent les RPG. Alors pourquoi l'une des plus belles sagas c'est cassé la figure. Quand je vois le succès des jeux indés qui misent sur autre chose que les graphismes....La saga suikoden n'a jamais explosé les mirettes. Mais bon sang le gameplay était simple et solide et surtout le scénario était beaucoup plus développés que la plupart des jeux de l'époque.


Suikoden a été délaissé par les fans et nous le payons cher aujourd'hui.

Pour preuve, je salue le dernier site encore vivant par son forum qui parle de Suikoden. Mais en lui même le site n'a pas été actualisé depuis 3 ans. Plus de nouveautés bien entendus. Mais beaucoup de fans semblent garder espoir. Alors pitié si un futur Suikoden est annoncé chez nous....ce sera notre dernière chance de montrer aux éditeurs que OUI, nous voulons jouer à cette Saga. Oui on est prêt à débourser nos euros pour CE jeu.

http://legacyofsuikoden.com/site/

Message rajouté après publication.

Oui nous sommes responsables. Mais beaucoup de personnes ont commenté ce blog et il s'avère que nous ne sommes pas les seuls. Un éditeur qui a certainement bien bossé son markéting au japon car les ventes sont toujours bonnes, mais en Europe cela n'a visiblement pas été le cas. Et je n'arrive pas à croire qu'ils ont joué aux radins pour réduire leurs ventes et justifier l'arrêt de la saga. Alors quoi ? Un manque de connaissance du marché européens, un marché à satisfaire mais pas essentiel ? On ne le saura sans doute jamais.

 

Ajout de Février 2017

En ce mois, je suis fier de cela :

Et oui, d'une certaine façon, j'ai complété la Saga car Suikoden tactics est à part. Et oui, je possède Suikoden 1 de manière non officielle....mais cette version est traduite en français, cela vaut tout l'or du monde et toute les versions officielles.

Mais en ce mois de Février 2017, j'ai volontairement changé le titre de mon sujet, passant de "Saga Suikoden, on est responsable de ce désastre...." à "Suikoden, une saga morte."

Car c'est pratiquement sûr, la saga est morte !!

 

Il n'y aura donc plus de Suikoden sauf miracle.

Seul cas improbable : Que la license se fasse râcheter et qu'elle soit redéveloppée. Mais...il reste peu d'espoir. La Saga Suikoden appartient au passé et elle risque de se faire oublier petit à petit. Plus aucune actualité ne se lie à cette saga. Même en france le site de fan Legacy of Suikoden meurt petit à petit.

Et ajoutez à cela un autre petit évènement :

Et ouais, depuis 2015, le manga Suikoden est arrêté. Et cela n'a pas loupé. Les tomes 1 à 9 ne coûtent rien. De 1 à 5 euros. Mais les tomes 10 et 11....comment dire : Ben ça fait mal. Pour l'instant, vous pouvez les avoir pour quoi, entre 30 et 50 euros le volume !!

Avec tout ces évènements, la Saga Suikoden sera bientôt oublié et seul ceux qui ont joué à l'époque de la PS1 et PS2  ou qui ont encore de la curiosité connaîtront d'ici peu ces chefs d'oeuvres. Certes ils ne sont pas dénués de défauts, loin de là. Mais si on demande quelle est la meilleure saga de RPG, je réponds sans hésiter : Suikoden.

Ajouter à mes favoris Commenter (64)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

 

Oh oui cette musique, elle m'a accompagné pendant de nombreuses années et aujourd'hui, elle réveille en moi mes premièrs souvenirs du genre Point et Click.

Car c'est bien avec l'oeuvre de Benoit Sokal que je me suis vraiment initié au genre du Point et Click.

A ceux qui souhaitent franchir le pas, je préconise toute l'oeuvre de Benoit Sokal pour débuter.

Sokal est parmi les premiers en France à coloriser ses bandes dessinées à l’aide de l’ordinateur, en 1994. Il découvre la 3D en 1996 et lance le projet de jeu vidéo L'Amerzone, pour lequel il est soutenu par sa maison d’édition, Casterman, qui trouve ensuite en Microïds le partenaire technique. Benoît Sokal serait l’un des premiers auteurs de bande dessinée à concevoir, réaliser et superviser l’intégralité de la production d’un jeu vidéo ; il a consacré à ce titre près de quatre années de travail. L'Amerzone s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. Sokal devient pendant quatre ans directeur artistique de Microïds.

Sorti en 1999, le jeu date à présent et il a été réédit un nombre incalculable de fois. De Windows 98 à Windows 7. Mais pour les collectionneurs, ils retrouveront la version grosse boite de carton de l'époque Windows 98.  C'est la première oeuvre de Sokal et il n'a pas raté son coup. Bien que le Point et Click Amerzone soit simple, c'est le coup de patte de Sokal qui fait mouche, surtout avec les illustrations du carnet de voyage. Ce style naturaliste est superbe et on se laisse absorber par l'univers. Vous le trouverez sans problème dans une fourchette de prix allant de 2 à 20 euros !

Actualisation Juillet 2016 : Avec les version récentes, la fourchette de prix s'est réduite : De 1 à 10 euros.

Actualisation Février 2017 : Rien ne vaut la version de 1998, la big box en carton. Mais les autres versions plus récentes maintiennent les prix bas : De 1 à 10 euros.

 

En 2002 et 2004, on a le droit à l'oeuvre Sybéria 1 et 2 : Sa meilleure oeuvre selon moi.

Avec ces deux jeux, Sokal envoie du lourd.

 

L'héroïne du jeu, Kate Walker, est une avocate américaine chargée de conclure le rachat de l'usine d'automates familiale des Voralberg dans le petit village alpin de Valadilène. Mais la révélation de l'existence d'un héritier potentiel, Hans Voralberg, qui a disparu en Europe de l'Est, contraint Kate à se lancer dans un voyage qui l'emmène toujours plus loin sur les traces de Hans et de ses automates de génie, à travers des lieux de plus en plus étranges.

Janvier 2016 : La difficulté augmente avec ces deux jeux et le scénario est toujours aussi bien mené. Comme pour l'Amerzone, le jeu a été réédite un nombre impressionnant de fois.  Vous le trouverez dans une fourchette allant de 3 à 25 euros.

Actualisation Juillet 2016 : Les prix aussi se sont réduits avec les versions pour PC récents, de 3 à 10 euros pour les 2 jeux.

Actualisation Février 2017 : Choses amusante. Les versions PC, Xbox première génération, PS2, DS sont stables : De 3 à 10 euros. Mais la version PS3 se trouve entre 15 et 25 euros !

 

En 2006 arrive Paradise : Cette fois, Benoit Sokal nous emmène en Afrique.

Le jeu met en scène une jeune femme appelée Ann Smith, la fille du roi Rodon, dictateur d'un pays fictif en Afrique : la Mauranie.

La jeune fille apprend que son père est malade et qu'il souhaite la revoir, une dernière fois, avant de mourir.

Alors qu'elle est en route pour rejoindre son père, son avion est attaqué par des rebelles et s'écrase dans le désert du nord du pays. Elle réchappe de l'accident, mais lorsqu'elle reprend conscience, elle ne se rappelle plus de son identité ni de ce qu'elle est venue faire en Afrique.

Lui m'a laisse un mauvais souvenir à cause des phases où l'on incarne une panthère noire....trop approximatif....mais....le mauvais souvenir côtoie le bon laissé par le scénario....et la magie de Sokal opère toujours autant.

Janvier 2015 Vous le trouverez dans une fourchette allant de 4 à 15 euros.

Actualisation : Juillet 2016 : Assez rare mais pas à des prix élévé. Les prix restent stables, entre 5 et 15 euros.

Actualisation Février 2017 : Pas trop d'annonces, mais le prix reste entre 5 et 15 euros.

 

Et enfin, on arrive en 2007 avec sa dernière oeuvre : L'Ile Noyée.

Et là; Benoit Sokal touche au polard. Un meutre commis sur une île et vous devez résoudre l'enquête soit en prenant votre temps soit en faisant le défis : Course contre la montre. Et comme tous les polards, une fois que vous connaissez le tueur....pourquoi refaire le jeu. C'est son seul défaut à part, cela, comme tous les Benoit Sokal, les environnements sont uniques et le scénario reste bien construit !

Janvier 2015 : Et vous le trouverez dans une fourchette de prix allant de 8 à 15 euros.

Actualisation Juillet 2016 : Les prix restent les mêmes, stables entre 8 et 15 euros pour le dernier Benoit Sokal en date avant Sybéria 3.

Actualisation Février 2017 :   Les prix restent stables....comptez entre 8 et 15 euros.

 

Et maintenant, vous en voulez encore ?

Eh bien il va falloir attendre car Benoit Sokal est toujours sur son projet : Sybéria 3....donc....soyez très patient....Ca fait juste 8 ans qu'on attend quelque chose depuis l'Ile Noyée.

A part cela, cette petite collection vous permettra de jouer à de superbes histoires tant scénaristiquement que graphiquement, même malgré les années, la magie opère. Mais bien sûr, un point et click ne se juge pas à son gameplay, avec Sokal les bases sont là sans innovations. Il assure le minimum et c'est suffisant.

Alors, tenté par les mondes de Benoit Sokal ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Je viens de finir le mode histoire de Naruto Storm 4 avec tous les combats au rang S. J'en ai bavé, surtout pour 5 combats. Mais j'ai voulu aller jusqu'au bout.

Et maintenant j'en suis convaincu. La Saga Naruto se savoure surtout selon en moi en jeu vidéo.

Petit détail du DelayGeek que je suis. Chaque opus est trouvable très facilement dans une fourchette de prix allant de 10 à 20 euros. Une dépense relativement modeste pour des heures de funs et de baston.

 

J'ai connu la saga Naruto d'abord sur papier et surtout j'ai vu naître et croître l'engouement pour ce manga. C'est vrai au début, c'était innovant, cela changeait , il y avait tout pour plaire !

Alors j'ai commencé à acheter le support papier. Et je suis allé loin....jusqu'à l'arc de Pain. Mais petit à petit, le manga à commencer à me décevoir. Une fois arrivé dans l'arc Shippuden, je voyais la simplification du design pour maintenir la cadence folle d'un chapitre par semaine. Je voyais les flash back à répétition et ce Sasuke qui prenait de l'importance au point de voler la vedette à Naruto ! Et la 4e grande guerre Ninja commença et là....j'ai lâché.

En même la série animé était mise en avant sur les chaînes du câbles. Et je dois avouer que les doubleurs français s'en sortaient plutôt bien face à la VO. Les musiques de la série étaient sympa, certaines sortaient du lot....surtout les premiers génériques qui me met toujours une de ces patates !

 

Mais les épisodes fillers.....non non. Ca ralongeait encore plus une série déjà conséquente...

Et puis sont arrivés les épisodes sur 360. Et je ne parlerai que de cela bien que toutes les consoles avaient leur Naruto. Car si je dois conseiller à quelqu'un des jeux Naruto pour raviver la flamme ou pour donner envie d'apprécier ce mangas, je donnerai que cela.

Alors ce premier Naruto nous couvre l'histoire de Naruto du tout début, jusqu'à la bataille contre Gaara. Et tout de suite je vais vous parler d'un défaut qui est maintenant incorrigible. A l'époque de sa sortie, les droits pour les voix originales prenaient du retard. Aussi, les voix japonaises sont arrivées plus tard en un dlc gratuit. Seulement aujourd'hui, tous les serveurs sont fermés. Donc....pour ceux qui n'ont pas pu récupérer ce dlc...c'est trop tard à présent; Vous ne jouerez au jeu qu'en VF et autant dans un épisode la VF est supportable....autant le "'C'est pas finit avant la fin..." de Naruto vous sortira par les trous de nez avant la fin du jeu.

A part cela, le jeu est un petit bijou. La maniabilité pour un jeu de baston se mêle au gameplay d'un jeu d'aventure. Les développeurs ont trouvé un moyen ingénieux d'utiliser le chakra que cela soit dans les phases de baston ou dans la phase aventure. Le fait aussi, par des défis de conquérir l'amitié des villageois est excellant et vous vous surprendrez à vouloir finir le jeu à 100%. Du moins, en solo. Car bien sûr, à l'époque, un mode en ligne était proposé avec les succès qui allaient avec. Totalement mort et inutile du fait que les serveurs soient fermés.

On continue avec le deuxième opus. Qui peaufine la version précédente. On couvre à présent le premier tournoi jusqu'au départ de Sasuke. Et que dire : C'est toujours du bon. Défis, mode aventure et baston s'entremêlent de façon juste. Pas de VF imposée, la VO est disponible sur le CD. Le design rend honneur à la saga.

 

 

Et pour finir, voilà les 3 successeurs qui couvrent à eux trois tous l'arc Shippuden jusqu'à la fin de Naruto. La formule reste très stable pour le 2 et le 3. Ils sont à mes yeux ces trois jeux, les héritiers dans la manière de penser et de faire un Naruto des épisodes d'Ubi. On a un monde bac à sable avec des défis à n'en plus finir, plus ou moins ardus, les succès aidant à maintenir le cap. Des items à collectionner, des titres à posséder, le tout servi par un cel shading superbe, flattant la rétine. Ajoutez à cela des combats de plus en plus dantesque, un peu simplifié par des QTE mais intenses. Et la satisfaction de la note S n'en est que plus grande. Car certains combats pouvaient atteindre jusqu'à 10 minutes. Et tenir cela sans prendre de dégâts, j'ai plusieurs fois eu des crises de rages.

Par ces jeux, les flash back, le fan service outrancier, que cela soit par l'omniprésence de Sasuke, des combats tirroirs, notament avec l'apparition magique du dernier "boss" passe un peu plus facilement.

Petit bémol. C'est avec les Strom qu'on a des aventures supplémentaires en DLC. Un choix contestable mais qui peut ajouter du contenu, notament avec des rajouts scénaristiques, surtout avec Storm 4.

 

Et pour conclure, je vous présente un podcaster que je suis car son avis me plaît, surtout pour Naruto : Le chef qui résumera en mieux ce qu'il, et donc ce que je pense de Naruto.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Aujourd'hui, ma collection de jeux vidéo, je ne peux pas dire que je l'ai terminée, mais en ce qui concerne les jeux rétro, j'ai posé mes limites et j'ai acquis les jeux que je voulais.
Certes il me manquera toujours quelques pépites : Snif à toi Skies of Arcadia ou "Pourquoi !!!" Suikoden Tierkreis mais c'est les règles de mon jeu.

Mais certains veulent aller peut-être plus loin. Un Full Set, un jeu bien précis ou pire....il vous manque une notice pour avoir le jeu complet !

Peut-être que ce site peut vous aider.

Vous connaissez tous ebay et ces enchères. Mais beaucoup d'amis m'ont fait découvrir les annonces snipées grâce à des logiciels. Ouaip, ils étaient surs de gagner l'enchère et au dernier moment, pof, piquée sous le nez à la seconde près.

Aussi, voilà le concept d'Holdies  qui veut changer la donne.

 

Un vendeur vous propose l'item que vous cherchez avec une fourchette de prix. La plus basse correspond au prix minimum.  Vous enchérissez une annonce. Vous ignorez qui va l'emporter. Vous savez juste combien sont intéressés par le même items que vous.

Et à la fin du temps règlementaire, la plus haute l'emporte mais cela reste anonyme. Aucun moyen de savoir qui a misé le plus. S'il y a égalité, c'est le premier qui a posé son offre qui gagne?

Il est très agréable que dans l'annonce, on sait les moyens de paiement possible, paypal, CB ou chèque. Ouaip, chèque, c'est encore possible. Et surtout on connait d'avance les frais de ports.

Alors au niveau de sécurité ? Car moi qui est d'un naturel inquiet j'ai contacté l'équipe pour me renseigner voilà leur réponse :

. Pour ce qui est des paiements sur le site, le paiement par carte bancaire se fait directement depuis l'interface paypal donc de façon entièrement sécurisée (il n'est pas nécessaire de posséder un compte paypal pour l'acheteur).

Voilà qui est rassurant. Ajoutez un cela un numéro de téléphone débutant par 06, donc un véritable moyen de joindre quelqu'un en cas de problème.


Vient ensuite, le coeur essentiel. L'envoi par courrier. Là également, je suis parti à la questionnette et voilà ce que j'ai obtenu :

Pour les modes d'envoi en fait le vendeur est libre de choisir son mode de transport. Par défaut nous lui proposons les services de la poste et de mondial relais mais libre à lui de cocher "autre" et d'en choisir un autre.

Et enfin, dernière "protection", les notes des vendeurs mises en relief par des étoiles. Il est vrai qu'un vendeur avec plusieurs dizaines de ventes, toutes bien notées est un facteur rassurant.

L'inscription sur le site est rapide : Un email et un mot de passe et votre compte et d'emblé activé. 

Avec l'image que j'ai pris en exemple, on peut pas dire qu'on nous trompe sur la marchandise. Toutes les conditions de ventes sont clairement énoncées. Et en cas de litige, le site propose des solutions.

Alors qu'en pensez vous ? Trouvez vous le concepte intéressant ou au contraire avez vous des critiques ?

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

 Bonjour à tous. Aujourd'hui je regroupe dans un article, les jeux que je considère comme indispensable de la Nes. C'est UNE BASE. C'est à dire qu'il y a largement d'autres jeux que vous pouvez obtenir. Mais avec ceux là, vous réunissez les incontourbables de tout genre. Après à vous de chercher les suites ou d'autres opus dans le même genre. Après tout, c'est votre collection !

Juin 2016 Version loose : 8  et 15 euros Version complète. 30 et 40 euros

Janvier 2017 : Version loose : Entre 8 et 15 euros.Version complète :  Entre 15 et 50 euros.

 

Juin 2016 : Battletoads : Loose : 13 à 25 euros. Version complète : 40 à 50 euros.

Janvier 2017 : Version loose : Entre 9 et 30 euros.Version complète : 50 à 180 euros. Soit une hausse de 25 à 260 %

 

 

Juin 2016 : Bionic Commando : Version loose : 5 à 20 euros. Version complète 40 à 60 euros.

Janvier 2017 : Version loose : Entre 5 et 20 euros.Version complète :  Entre 15 et 90 euros. Soit une hausse de 50 % pour les prix les plus élevés.

 

Juin 2016Blades of Steel : 2 à 5 euros : Version Complète 5 à 15 euros

Janvier 2017 : Version loose : Entre 2 et 10 euros.Version complète :  Entre 5 et 20 euros.

Juin 2016 Version loose : 13 à 25 euros. Version complète : 40 à 60 euros.

Janvier 2017 : Version loose : Entre 15 et 15 euros.Version complète : 70 et 100 euros !! Soit une hausse de 40 à 75 % selon les offres.

 Pour les Castlevania, un article est dédié aux versions Nes ici.

 

Juin 2016 :  Offres peu nombreuses : En loose : Une annonce à 13 euros et en version complète : 40 à 60 euros.

Janvier 2017 : Version loose : Entre 20 et 30 euros .Soit une hausse de 130 % au maximum Version complète :  Entre 75 et 200 euros. Soit une hausse de 180 à 350 %

 

Juin 2016 Version loose : 9 à 30 euros : Version complète : 40 à 65  euros

Janvier 2017 : Version loose : Entre 15 et 30 euros.Version complète :  Entre 30 et 40 euros.Soit une baisse de 25 à 38 %

Juin 2016 : Version loose : 20 à 40 euros. Version complète 60 à 90 euros.

Janvier 2017 : Version loose : Entre 8 et 20 euros. Soit une baisse de 60 à 50 % Version complète : Entre 30 et 55 euros. Soit une baisse de 50 à 38 %

Juin 2016 : Version loose 15 à 25 euros : Version complète 40 à 50 euros

Janvier 2017 : Version loose : Entre 6 et 20 euros Soit une baisse de 60 à 25 %.Version complète :  Entre 23 et 35 euros Soit une baisse de 60 à 30 % selon les lots.

 

Juin 2016 : Version loose : 25 à 40 euros. Version complète 75 à 150 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 25 à 40 euros.Version complète :  Entre 75 et 150 euros.

Juin 2016 : Versions loose : 50 à 70 euros : Version complète 70 à 150 euros

Janvier 2017 : Version loose : Entre 50 et 70 euros .Version complète :  150 et 236 euros. : Soit une hausse de 136 à 57 %

Juin 2016 : Version loose : 50 à 70 euros : Version complète 80 à 170 euros.

Janvier 2017 : Version loose : Entre 8 et 15 euros.Version complète :  Entre 117 et 190 euros. Soit une hausse de 46 à 11 %

 

Juin 2016 : Version loose : 8 à 15 euros. Version complète 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 4 à 15 euros. Version complète :  Entre 15 et 30 euros

 

 

Juin 2016 Version loose : 5 à 15 euros. Version complète 15 à 35 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 10 à 15 euros. Version complète :  Entre 15 et 30 euros

Juin 2016 : Version loose 1 à 10 euros. Version complète 10 à 20 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 1 à 10 euros. Version complète :  Entre 35 à 90 euros ! Soit de 200 à 350 % d'augmentation.

Juin 2016 : Version loose : 7 à 15 euros. Version complète 40 à 60 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 10 à 20 euros. Version complète :  Entre 15 et 60 euros. Soit pour les lots les moins chers, une baisse de 62 %

Juin 2016 : Version loose : 8 à 25 euros. Version complète 30 à 60 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 5 à 15 euros. Soit presque 40 % de baisse pour les prix les plus hauts. Version complète :  Entre 30 et 40 euros. Soit presque 50 % de réduction.

 

Juin 2016 : Rare, peu d'annonces : Version loose et complète : 25 à 60 euros. Fouillez bien.

Janvier 2017 : Version loose : 15 à 25 euros.Version complète :  65 à 130 euros. De 33 à 116 % de hausse !

Juin 2016 : Version loose : 45 à 90 euros. Version complète 90 à 170 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 45 à 90 euros.  Version complète :  Peu d'annonces et dernière vendue 450 euros.

 

 

Juin 2016 : Version loose : 15 à 30 euros. Version complète: 45 à 130 euros ( peu d'anonnces pour la version complète )

Janvier 2017 : Version loose : 15 à 30 euros. Version complète :  45 à 130 euros ( peu d'annonces )

Juin 2016 : Version loose : 15 à 20 euros. Version complète 30 à 40 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 15 à 20 euros.  Version complète : Peu d'annonces. Prix moyen 50 euros.

 

 

Juin 2016 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète 20 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 9 à 20 eurosVersion complète :  Entre 15 et 25 euros

 

Juin 2016 : Versions loose 4 à 10 euros. Versions complète 20 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 4 à 10 euros. Version complète :  Entre 20 et 30 euros

Juin 2016 : Offres rares : Une seule : Version complète 45 euros.

Janvier 2017 : Version loose : De 15 à 25 euros Version complète :  Peu d'annonce : Autour de 65 euros.

Juin 2016 : Version loose : 10 à 20 euros : Version complète 30 à 50 euros.

Janvier 2017 : Version loose :10 à 20 euros Version complète :  Entre 30 et 70 euros Soit presque 40 % de hausse pour les offres les plus chères.

 

 

Juin 2016 : Version loose : 7 à 15 euros. Version complète 20 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 7 à 15 euros.  Version complète :  Entre 25 et 40 euros

 

Juin 2016 : Version loose : 7 à 15 euros. Version complète 20 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 7 à 15 euros. Version complète :  Entre 45 et 70 euros

 

 

Juin 2016 : Version loose : 40 à 50 euros. Version complète 130 à 190 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 40 à 50 euros. Version complète :  Entre 150 à 300 euros !! ( plus de 300 % d'augmentation pour les lots les plus chèrs.)

 

Juin 2016 : Version loose : 15 à 20 euros. Version complète 25 à 40 euros

Janvier 2017 : Version loose : 20 et 30 euros. Version complète :  Entre 30 et 120 euros !

 

Juin 2016 : Version loose 20 à 30 euros. Version complète 45 à 90 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 20 à 30  euros. Version complète :  Entre 60 et 120 euros !! Peu d'annonces

Juin 2016 : Version loose : 35 à 50 euros. Version complète : 70 et 80 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 35 à 50 eirps. Version complète :  Entre 70 et 100 euros peu d'annonces.

 

Juin 2016 : Version loose : 30 euros. Version complète 70 à 150 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 35 et 100 euros !!Version complète : 150 et 200 euros !! Peu d'annonces.

 

Juin 2016 : Version loose : 30 euros : Version complète 130 euros. Peu d'annonces.

Janvier 2017 : Version loose : 30 à 50 euros. Version complète :  Entre 120 et 150 euros

 

Juin 2016 : Version loose 7 à 15 euros. Version complète 30 à 40 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 20 à 40 euros.Version complète :  Entre 40 et 120 euros

Metroid, vous trouverez son prix avec d'autres ici :

 

Juin 2016 : Version loose 10 à 20 euros. Version complète 25 et 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 10 et 20 euros. Version complète :  Entre 25 et 30 euros

 

Juin 2016 : Version loose 10 à 20 euros. Version complète 25 à 35 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 15 à 30 euros. Version complète :  Entre 60 et 250 euros !!

Juin 2016 : Version loose 10 à 40 euros. Version complète : 35 à 50 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 9 à 15 euros Version complète :  Entre 35 et 50 euros

Juin 2016 :Peu d'annonces en loose : 10 à 15 euros . Version complète 30 à 50 euros.

Janvier 2017 : Version loose :10 à 15 euros. Version complète :  Entre 30 et 50 euros

 

Juin 2016 : Version loose : 10 à 15 euros. Version complète 20 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 10 à 15 euros. Version complète :  Entre 20 et 30 euros

 

Juin 2016 : Version loose 5 à 10 euros. Version complète 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète :  Entre 20 et 30 euros

 

 

 

Juin 2016 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète :  Entre 25 et 30 euros

Juin 2016 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète : 40 à 50 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète :  Entre 25 et 35 euros

 

Juin 2016 : Version loose : 7 à 15 euros. Version complète 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 10 à 20 euros. Version complète :  Entre 20 et 40 euros

 

Juin 2016 : Version loose : 10 à 20 euros. Version complète : 20 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 4 à 10 euros. Version complète :  Entre 20 et 30 euros

 

Juin 2016 : Version loose et complète : 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : 15 à 25 euros version loose et complète.

 

 

Juin 2016 : Version loose : 5 à 15 euros. Version complète 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 5 à 10 euros. Version complète :  Entre 15 et 25 euros

Juin 2016 : Version loose et complète : 15 à 30 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 20 et 30 euros Version complète :  Entre 50 et 70 euros !

 

Juin 2016 : Version loose : 6 à 15 euros. Version complète 15 à 25 euros.

Janvier 2017 : Version loose : 6 à 15 euros. Version complète :  Entre 15 et 25 euros

 Pour les 2 Zelda, veuillez suivre ce lien.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

 

 

 

Ce jeu est un bon exemple du dilemne qui se tramme dans ma tête :

Dois-je acheter Final Fantasy XV ou dois-je passer mon chemin ?

Je suis fan de la saga Final Fantasy depuis le VII, depuis l'époque où la saga est arrivé en Europe. Et j'étais bien séduit. Chaque opus proposait certes des leitmotiv : le tour par tour, les chocobos, les cristaux, les invocations. Mais chaque histoire était différente, travaillée, cohérente jusqu'au X-2.

Et arriva le XII. Alors certes, graphiquement, c'était toujours magnifique. Mais...je fais parti de ceux qui pensent que le pillier principal, surtout dans un RPG, c'est son histoire, son background, ses personnages.

Et depuis FFXII, Square n'arrive plus à mes yeux à faire le job. Et pour revenir à FFXV je suis tiraillé.

Certes, pour pouvoir le critiquer, il faut y jouer. C'est une base que je respecte autant que je peux. Mais un RPG c'est pas un style de jeu où au bout d'une heure on peut si dire si ça va ou pas. Il faut s'y investir. Et je veux savoir si FFXV vaut le coup de s'y investir au niveau histoire et background.

Aussi à ceux qui ont pu y toucher et sans faire trop de spoils voilà mes questions :

Faut-il voir absolument Kingsglaive pour avoir une base solide ?

C'est déjà le premier point qui me repousse : Le jeu, selon les critiques ne se suffit pas au niveau scénario par lui même. C'est absurde. C'est comme si j'allais voir le seigneur des anneaux et qu'on me dit que pour comprendre les tenants et aboutissants, il faut que je lise les nouvelles sur les premiers âges pour comprendre le pourquoi de la saga de Tolkien.

Ensuite y a-t-il de réelles incohérences au point qu'on se demande si on a raté un épisode ?

Personnage dont le devenir n'est pas expliqué ? Situation qui ressemble à des Deux ex Machina ?

J'aime être impressionné. J'aime être surpris et être mené par le bout du nez. J'aime les scénarios bien construits même si le gameplay a des faiblesses.

Est ce que l'histoire est suffisament solide où y a t-il de vraies faiblesses ?

Car les ressentis que je lis sur la toile se résume à : Très bon open World, on s'y amuse, on explore. Mais au niveau scénario, c'est pas ça.

 

Merci à ceux qui prendont le temps de répondre car j'ai déjà été assez déçu par les derniers FF et je ne veux plus réitérer l'expérience.

 

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy XV
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Voilà donc un mois que je joue à ce que beaucoup appellent "la dernière bombe du fps" du moment.

Et, j'ai envie de donner mon avis pour ceux qui hésiteraient encore.

Avant l'achat, je n'avais rien voulu voir par choix, à part le premier trailer qui claquait à l'époque. Et les quelques images in game de Benzai me plaisaient.

 

Premiers contacts :

Après l'installation, mon ami et moi même tentons rapidement le multi. On enchaine les parties sur de petites map dans les modes dominations et ruée. Et rapidement, on  constate qu'on se fait laminer. Pourtant, la prise en main est intuitive et hormis quelques détails comme l'utilisation des armes secondaires, on tombe rapidement sur le constat : On va bien torcher dès notre première le mode solo en difficile. Histoire de se mettre un peu à niveau. Mais l'impression est bonne : C'est beau, c'est fluide et le fun est là. L'utilisation des machines de guerres en met plein l'écran, l'utilisation des armes un plaisir, les détails comme le pilotage, la gravité, l'obligation de se coucher pour certaines armes renforcent le réalisme.

Le mode solo.

Le mode solo, je l'ai fait à l'envers. J'ai directement commencé avec les Arabes se révoltant contre l'Empire Ottoman. Et là, un petit choc. J'incarne une femme. Une femme dans un FPS. La classe ! Pas d'érotisation, pas de clichés. Non juste une guerrière souhaitant libérer et défendre les siens.

Et là, je redécouvre avec le solo des sensations datant de la PS2. Car m'étant arrêté au à Call of 2 sur Xbox 360, j'avais donc séché pas mal d'années. Et la difficulté est bien présente pour un mode difficile. On commence démunie, sans arme. Je suis surpris de l'IA des ennemis qui te cherchent, qui ne fond plus tellement de rondes cycliques répétitives. Bref, l'immersion est là. Et si une mort arrive, on redémarre du début.

Si bien que la difficulté m'oblige à aller en ligne droite. Et je parcours donc le mode solo au fur et à mesure. Terminant par les quêtes en chars. Certainement l'épopée qui m'a filé le plus de frisson nottament avec la scène du redémarrage de Bess.

Mais quelque soit le personnage incarné, j'ai du m'y reprendre à plusieurs fois avant de voir le bout.

Mais l'épopée fait plaisir. On incarne parfois des roulures qui se rachettent une conduite,  un quadragénaire qui a le sens du sacrifice. Cela ne termine pas toujours bien. Bref, c'est varié et j'ai le sourire.

 

Du point de vue historique.

Alors certes, j'ai été surpris de l'abscence des français et des russes. Et l'annonce qu'au mois de Mars, je vais rempiler à l'achat pour ces dlc me refroidit. Mais, ils ont réussi un beau compromis. On a des références historiques, mais, il faut être clair : Si on avait adapté la première guerre mondiale, telle qu'elle s'est jouée....on aurait pas autant de mobilités au niveau des machines de guerres, surtout les chars qui à l'époque ne pouvaient avancer et tirer en même temps. Comme cela a été dit des les critiques, on a plus une approche de seconde guerre mondiale que première. Mais les références sont nombreuses, les textes explicatifs pendant les temps de chargements font plaisir. Et comme un certain Nota Bene, j'ai eu le même ressentit : C'était un enfer et pour rien au monde j'aurai voulu vivre l'expérience d'un poilu.


Et maintenant retour au multi.

Une fois les quêtes solo bouclées,  je suis revenu au multi. Ayant pris mes marques, je progressais mieux. Actuellement, j'ai dépassé le niveau 30.....mais....il y a un mais. Globalement, j'ai fait le tour du jeu. Certes il me reste l'envie de trouver tous les codex  et plans cachés dans les niveaux solo et donc de recommencer le jeu encore une fois...mais le multi trouve ces limites.

En clair. Vous voulez prendre de l'xp ? Il faut faire des séances de 30 minutes en conquêtes ou en opérations. Seuls ces parties vous feront bien gagner de l'expérience. Et le rythme d'un niveau toutes les 2 heures n'est pas un mensonge.

Les parties courtes, on se les garde entre potes pour faire découvrir le jeu à ceux qui n'ont pas encore essayé et qui aime le FPS. Mais le constat est là. Le jeu fourmille de bonnes choses, surtout en solo. Mais le multi....comment dire. Le dernier multi que j'ai fait à fond, c'était celui de Mass Effect 3. Et j'espère que de nouveaux modes viendront d'ici quelques mois changer la donne. Car à part prendre des niveaux et donc me perfectionner dans mes classes de prédilection, j'en ai fait le tour.

Mes classes ? Médecin et Soutien. Pourquoi ? Le simple, fait de pouvoir ressuciter un pote rend le médecin indispensable à la victoire. Et le soutien, c'est une source de balles illimitées. Mais bien sûr cela n'engage que moi. Battlefield 1 risque bien de se retrouver bien vite dans les rayons de jeux d'occasions en nombre. Car finalement, c'est le point qui me frustre : Même en mode de difficulté max, on en fait vite le tour. Mais attendons Mars pour voir...

Voir aussi

Jeux : 
Battlefield 1
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

L'année prochaine, 2017, cela fera 20 ans que ce jeu existe.

Mais la question se pose : Pourriez vous à l'heure actuelle, brancher votre PS1 et rejouer à la version française de FF VII ?

Ma réponse, en tant que fan de RPG est clairement : Non.

S'il y a encore 10 ans je n'aurai pas hésité, aujourd'hui, la réponse est négative.

Pourquoi ?

Commençons d'abord par la forme.

FF VII sur PS1 c'était ça :

Ces deux images suffisent à refléter combien le jeu a mal vieilli. Pourquoi ? Parce qu'à l'époque, on était au début de l'ère de la 3D et aujourd'hui....même une 3DS a plus de puissance que la PS1, voir même nos téléphones portables.

Alors certes, le jeu a toujours une aura : Et c'est grâce à nous : Nous les joueurs qui l'avons connu à l'époque de sa sortie. Et à l'époque, c'était beau. Surtout les cinématiques qui clachaient.

Ajoutez des musiques en qualité CD qui étaient une révolution par rapport aux musiques midi des anciennes consoles.


Mais, il faut regarder la vérité en face : La traduction était faite avec les pieds. Combien de "........" on a constaté, combien de contresens on a pu constater. Rendant certains passages complètement obscures !!

Ajoutez le gameplay : J'y croyais pas non plus, mais le tour par tour est presque détesté aujourd'hui. Il représente, et cela me fait mal au cul de le dire : Presque un système d'une époque révolue. Et même le remake va dans ce sens, préférant adopter un système en temps réel pour s'adapter aux demandes des joueurs.....enfin à la majorité dirons nous.

Passons à présent dans le fond.

Pourriez vous aujourd'hui sachant que le scénario est désormais incomplet ? Ben oui, à l'époque, on ne connaissait que l'opus original. Entre temps, Before Crisis et Crisis Core se sont ajoutés. A l'époque, Yuffie et Vincent étaient des personnages facultatifs. Mais très vite, ils sont devenus canons. Ajoutez un dirge of Cerberus qui a prolongé l'univers de FF VII libérant par ailleurs une nouvelle menace....tout ces éléments font que FF VII sur PS1 est à mes yeux incomplet, mais à l'époque, 4CD c'était déjà énorme.

Pourtant....les points du scénario et la mauvaise traduction ont provoqué de ces débats : Je me souviens d'un : Qui est le père de Séphiroth ? Hojo ou Vincent ?. A l'époque, cette question faisait verser de l'ancre comme pas possible !

Aujourd'hui, quand on parle de FF VII tous les fans ont comme image de ce monde plus cela :

Et ajoutez enfin l'annonce du remake qui je pense m'a enlevé toute envie car même s'il sera épisodique, même si cela va prendre trois plombes, même si je dois acheter une PS4, tout ces éléments font que FF VII était une belle expérience il y a encore 10 ans sur PS1. Mais aujourd'hui, il est relégué au rang de souvenir. Mais la nostalgie me fait toujours écouter ses ost, ses parodies, ses extraits sur le net, mais à présent je n'attends que son remake pour replonger dans cet univers.

Et visiblement, je ne suis pas le seul.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (46)

Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Si vous avez cliqué sur le lien, c'est que vous avez fait fit des spoilers possibles.
Donc, que vous avez joué et terminé cette saga.

Alors pourquoi cet article ?
Tout simplement, qu'avec quelques spoilers, je veux donner envie à ceux qui l'ont fait, ou juste
entendu parler de s'y mettre ou remettre comme moi prochainement.

J'ai vécu la saga en achetant day one les opus à partir du 2. En effet, le premier c'est un amis
qui me l'a fait découvrir. Au départ je n'étais pas chaud et quelle erreur j'ai failli faire.

Et puis est arrivé la fin de mass effect 3. La fin brute. A l'époque, j'étais tellement dedans que j'avais fini ME 3 en 3 jours, chômage aidant. Et la déception. L'écoeurement. J'y croyais pas. Je voulais pas y croire. Quelques mois plus tard, l'extended cut est sortie. Et j'ai refait l'opus pour voir. J'étais un peu plus satisfait.
Mais la déception demeurait. Au point que je n'ai fini ME3 que deux fois, alors que ME 1 et 2 j'avais fait une partie pour chaque romance avec des Shepard masculins et féminins.


Je n'avais plus le goût. Pourquoi ? Parce que je connaissais la destination finale : Shepard ne pouvait avoir de happy end personnelle. Soit c'était le sacrifice, soit l'inconnu. Les annonces de bioware n'aidant pas.



Et puis, aujourd'hui, on sait que ME Andromeda arrive. Et qu'il prend place dans une nouvelle galaxie avec une nouvelle histoire. La Saga Shepard est close et ne servira peut-être que de clin d'oeil.

Alors, certains l'ont peut être compris beaucoup plus vite que moi, mais à présent, j'ai compris. Et je comprends à présent qu'il n'y a qu'une fin possible pour la saga Mass Effect avec Shepard.

Si vous prenez cet angle d'approche que je vais développer, serez vous d'accord ?


J'ennonce : La seule fin possible est la fin contrôle. On oublie la fin Synthèse et la fin destruction.

Alors, certes, beaucoup ne seront pas d'accord. Laissez moi développer.

En faite, c'est en commençant par la fin qu'on apprécie encore plus le voyage avec Shepard. Pourquoi ?
Parce que dans l'autre sens, je me suis fait avoir. Pourquoi ? A cause des romances.

Avec Liara ou Tali, surtout dans le 3e opus, on parle sans cesse d'avenir. De petits enfants bleus, d'une maison sur Ranoch, on parle de l'après moissonneur. Jusqu'à la fin, on nous laisse croire qu'il va y avoir un après. D'ailleurs c'est notre but : Sauver la galaxie et survivre !

 



Seulement, les concepteurs nous laissent pas cette possibilité. J'étais comme un enfant qui voulait gagner sur tous les tableaux : Sauver la galaxie, survivre, fonder une famille. Donc je me suis montrer conciliant, boni oui oui, aidant tout le monde. Car je ne savais pas que Shepard était condamné à l'avance.

Maintenant, pourquoi ne pas refaire la saga en changeant d'état d'esprit :

Déjà, éliminons les deux choix : La fin fusion : Hors de question. Car vous respectez finalement le plan de Saren dans le premier opus. En gros, vous foutez en l'air ce pour quoi vous vous êtes battus dans le 2e et 3e opus. Surtout que, la fin fusion est un aggrandissement de la conclusion du conflit Geth et Quarien.

Et la fin destruction ? Celle que au départ, je pensais la seule voie acceptable : A oublier.
Pourquoi ? En détruisant les moissonneurs, vous détruisez toute vie synthétique : Donc idéa et les Geths, au revoir.
Mais surtout, vous éliminez les gardiens de la galaxie.
Je m'explique : Les moissonneurs régulent la galaxie en gros tous les 50 000 ans. Et les cycles semblent nombreux.
Cela veut dire qu'à chaque fois, les civilisation se sont dévelloppés, ont crées des synthétiques, et sont entrées en conflit. Notre ami prothéen nous l'apprend : Dans son cycle, des créatures de chairs et de sang ont été asservis par des machines.
Donc à chaque fois, le même schéma se répète. Aucune civilisation n'est arrivé à l'harmonie. Et dans notre cycle, Quarien et Geth ne peuvent s'entendre.

Donc en éliminant les moissonneurs, la voie lactée accepte peut être de vivre son dernier cycle ?
Certes ce n'est qu'une hypothèse : Mais les races conciliennes sont toutes capables de créer des synthétiques. Et les quariens l'ont montré, le conflit est très facile. Sauf que là, plus de moissonneur. Hors, sans Shepard et un ennemi communs, la galaxie ne se serait jamais unifié.
Au delà de la diplomatie et du vivre ensemble, c'est la peur de disparaître et un ennemi commun qui a unifié la galaxie. Oh et un détail certes qui est apparut en DLC. Les créatures qui ont servis de modèle aux moissonneurs, qui sont vont alliés pour la bataille finale : Une fois les moisonneurs disparus, qu'est ce qui empêche leur retour ?



Donc, la fin contrôle semble la seule voie. Que Shepard devienne le nouvel Augure et que son programme soit dicté par les choix du joueur : Conciliant, ou Pragmatique, les Moissonneurs deviennent l'arbitre de la galaxie tout en donnant la possibilité de savoir enfin ce qu'il s'est passé puisque chaque moissonneur est une entité nation. Donc chacun devrait pouvoir répondre de ce qu'il s'est passé à l'image de Sovereign.


Donc, vous connaissez votre destination : Vous allez devenir l'Augure. Maintenant, quel Augure ? Une augure conciliante ? Compréhensive ?
Ou une Augure pragmatique faisant parler les armes avant les pourparlers ?

Voilà un choix intéressant qui sera dicté par toute votre aventure. Bien plus motivant vous ne trouvez pas ?


Et les romances me direz vous ?

Ah ça, je ne le câche pas. C'est Bioware qui m'a rendu accro aux romances dans les jeux vidéos. Au point que s'il n'y en a pas, le jeu perd de l'intérêt à mes yeux. Oui je sais, pour moi il en faut peu.

Donc les romances....eh bien....que feriez vous si vous vous sevez condamné ? Vous boufferiez pas à tous les rateliers ? Hors l'aventure est construite dans ce sens. Dans le premier, peu importe, c'est le plaisir du choix. Kaidan, Ashley ou Liara selon votre sexe.

Mais dans le 2 et le 3. C'est le festival. Les développeurs vous tentent sans vergogne à abandonner votre romance du premier opus pour vous éclater avec vos nouveaux compagnons. Et même avec Liara dans le 3 à revenir vers elle si le coeur vous en dit.
Alors certes, c'est le triomphe de l'infidélité. Mais comme dit, vous savez que vous allez y passer, alors pourquoi pas découvrir des romances que vous n'avez pas faites ? Surtout qu'elles sont toutes bien construites quelque soit le sexe de votre Shepard.


Voilà donc le cheminement de ma pensée. Celle qui m'a redonné envie de rejouer à cette saga en attendant Mass Effect Andromeda.

Etes vous d'accord ? N'hésitez pas à laisser un commentaire.

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris