Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 01/12/16 à 18h52

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris
Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Que dire sur ce DLC Hearts of Stone.




Hmmm....les autres studios, vous comprenez pas pourquoi les joueurs pestent sur vos DLC ?
Un ajout de 4 maps à 15 euros ? Du contenu supplémentaire qui ne sert que le Gameplay ?
Des sous quêtes vides et le tout au prix fort ?

Eh ben avec CD Projeckt je signe.

Pour 10 euros, j'en ai pour mon argent !

Et pourtant. A la base ils occupent une partie de la carte de Novigrad qui était juste haut level
vers la fin de l'aventure. Les bêtes avaient en moyenne un niveau de 40 à 50.  Là on va gambader sur le Nord Est de la carte donc dans des paysages connus.

Et tout commence avec un banal contrat. On doit tuer un bête dans les égouts d'Oxenfurt. Là je rencontre ce noble que je n'aime pas d'emblée : Von Everec de mes fesses.



Et là premier plaisir pour ceux qui ont joué au premier opus : Shani. Elle est de retour alors
que dans l'aventure, on parlait uniquement au détour d'une question dans une des quêtes de Jaskier.

Et y a pas à dire, je ne peux rester indifférent à ce beau tas de pixels....mon dieu...les instincts primaires.



Et puis je rencontre mon premier boss. Et là, oui je sens le relevage de niveau. Je joue avec mon armure de l'école de chat ultime avec ses épées ultimes avec un combot de rune, saignement, empoisonnement, combustion.

Mais rien n'y fait. Je dois déployer toutes la panoplie des signes pour m'en sortir. Mais au final, je  prends du plaisir. Car même j'ai joué en mode normal durant toutes l'aventure et je n'avais que peu de résistance.

Là c'est tout autre chose. Je dois prendre mon temps. Analyser des paternes, voir comment cette saloperie s'en sort.


Et je finis par le vaincre. Et là, premier retournement de situation je me réveille au bord d'un navire. Au vue de la situation, je souris car je crois comprendre que je vais découvrir des contrées lointaines. Je m'imagine découvrant une toute nouvelle culture, à l'image de la planète des elfes. Mais rapidement, un personnage que j'avais oublié revient.
Le maître miroir. Ce personnage me plait. Il est énigmatique, puissant. Et comme Géralt, je m'interroge sur son identité.



Mage ? Démon ? Mais déjà je pense pour un djinn.

Et là, le navire chavire. Et je me retrouve avec mon deuxième boss. Un mage très énervant. Je dois user de toute mes potions et mes signes pour le détruire lui et ses soldats. Même en normal, les combats deviennent longs, mes épées s'usent et mes outils
servent enfin pour les restaurer.

Mais en faisant un zoom sur la carte, je me rends compte que finalement on a à peine quitté les côtes de Novigrad. Petite déception.

Mais je vois plein de points d'interrogation. Aussi je décide de tous les explorer et c'est là que je rencontre ces commerçants  venus de contrées très lointaines, parlant à la Yoda. Et avec eux : Mon argent sert enfin. Mais à cause d'eux, j'ai passé tout
ce dlc à être constament en rade de tune. Le nouveau maître des runes est un gouffre financier et finalement les améliorations qu'il propose me semblent certes très attirantes mais j'ai mes habitudes en combat et je m'en suis sorti très bien sans. Mais pour l'honneur j'ai tout investit.

Et là je commence à résoudre les souhaits de Von Everec. Et je dois avouer que le passage du mariage était superbe. Un Géralt possédé par un gros lourd qui se croit être un don juan et un tombeur. Mais Shani et là et cela fait passer la sauce. Et surtout la conclusion.
Le passage érotique prend du temps à venir et voir le corps de Shani est un vrai plaisir pour les yeux. A croire que chez CD projeckt on  encourage à l'infidélité. Car....aucune répercussion pour ma romance avec Triss. Un coup d'un soir, même encourage par le maître miroir.

Vient ensuite, le deuxième souhait de Von Everec. Récupérer un acte de propriété. Et les clins d'oeils sont nombreux. Même s'il ne se passe pas grand chose, j'ai vraiment apprécié ce passage.
Vient ensuite la partie sérieuse où on va monter un cass pour récupérer les papiers. Des personnages secondaires sympathiques et un plan qui donne envie. Et c'est à partir de là que l'ambiance s'assombrit.

Et surtout avec le dernier souhait où on découvre le passé de Von Everec. Sombre, torturé, emprunt de souffrance. Et c'est là qu'on découvre toute l'horreur du pacte entre Von Everec et le maître miroir. Et ce maître est absolument fascinant. Puissant, poli, machiavélique, il joue
sur les mots. Pour moi, c'est un djinn mais très maléfique. Et donc, ceux qui ont joué à Witcher savent qu'avec les Djinn tout n'est qu'une affaire de mots.

La conclusion est très maîtrisée car même pour un DLC on a le droit à deux fins différentes. Et très différentes mêmes. Mais ce que je peux en dire c'est qu'elles sont orgasma cosmico fantasico génialement énaurme ( oui moi aussi je suis fan du chef ). Mais je dois avouer que pour la deuxième fin, j'avais trouvé dès l'énnonciation de l'énigme la réponse. Mais pour trouver où était exactement l'emplacement de l'item, j'ai galéré au point de chercher la soluce sur Internet.

Pourtant, vu le personnage de Everec, je voulais presque conserver la mauvaise fin. Mais je suis un tendre et j'ai rechargé et gardé la bonne fin.


Et à la fin....après le générique. J'étais pris de ce sentiment que je déteste : Merde....c'est finit. Il ne me reste que de petites quêtes secondaires.
Mais...j'ai encore envie de rester dans le 13e siècle avec Géralt et ses conquêtes amoureuses. J'ai pas envie de partir....je veux rester avec eux....ça
fait plus de 15 jours de temps de jeu que je suis avec Géralt....fait chier....

Et je me souviens....dans quoi....15 jours grands max, Géralt revient avec ses 15 GO dans son dernier et ultime DLC. YES !!!


Alors vous l'aurez compris, je ne peux que vous conseiller de jouer à ce DLC. Et sincèrement pour 10 euros, c'est vraiment de l'or en barre. Quand je pense que d'autres studios nous balance du contenu additionnel de piètre qualité alors que chez CD projeckt, c'est fait avec attention et perfection. Même si le joueur doit repasser à la caisse, c'est fait avec respect. Merci CD projekt.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Il est clair qu'à certains passages je pensais me retrouver dans des combats impossibles. Mais avec lui c'est surtout une guerre psychologique.
Donnie Jeep
Signaler
Donnie Jeep
Un dlc qui en remontre à pas mal de jeux stand alone. Je trouve même que niveau narration il est supérieur à Wild Hunt (sans doute parce que plus concentré dans le temps et l'espace donc plus facile à narrer). Et Gaunter O'dimm est simplement génial comme perso. Et puis son thème musical... miam...

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris