Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 22/09/17 à 07h13

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris
Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Nous avons vu l'année 2007, c'était pas brillant.

Aujourd'hui, voyons si l'année 2008 a été un bon cru pour le J-RPG.

Dans le cas de la Wii.

Dragon Quest Swords
Copies : 10 000
Temps d'attente 10 mois.
localisé : Oui



Final Fantasy Chocobo Dungeon
Copies : Faibles ( pas de chiffres)
Temps d'attente 10 mois.
Localisé : Oui



Fire Emble Radiant Dawn
Copies : 30 000
Temps d'attente 11 mois.
Localisé : Oui



Okami
Copies : 80 000
Temps d'attente : 3 mois.
Localisé : oui.




Bon rien que pour lui...je prends la plume. La France est la deuxième consommatrice de Mangas. Donc l'esprit japon, on aime. Vu le nombre de pécors aux conventions, on se dit qu'il y a un marché : Ben le voilà le marché de fans du japon sur console. On a un jeu originale, lyrique, magnifique traitant de la mythologie japonaise : Résultat : Un flop économique alors que le jeu était sorti sur PS2. Son gameplay a été adapté pour la Wii. Et le meilleur : Nombre de copies vendues aux USA : 430 000, nombre de copies au Japon : 40 000. A mourir de rire. Ce jeu a eu un succès partout sauf au Japon sur Wii...je commence à croire qu'il n'y a aucune logique sur le marché des J-RPG.





Alors là...les fans ? Qu'est ce que nous avons fait. Trois titres sur Wii issus de license connues et c'est le bide. On parle de Final Fantasy, Dragon Quest et Fire Emblem, des séries qui ont fait leurs preuves et même si se sont des Spin-off, moins de 50 000 copies en tout et pour 3 jeux. Alors le marketing était pas top pour ces 3 jeux je le consède. La Wii faisait de bonnes ventes...alors c'est peut être la concurrence sur d'autres consoles qui leur a fait du mal ?

Voyons ce qui s'est passé d'abord sur 360, a-t-on eu des J-RPG sur la console américaine ?

Lost Odyssey
Copies 260 000
Temps d'attente 2 mois.
Localisé oui.
Doublage VF oui.



L'année commençait bien pour nous européens. On reçoit un J-RPG avant les japonais. Et pour une fois on a répondu présent. On a soutenu Mist Walker et Sagakuchi. C'est bien mieux que les jeux sur Wii mais quelque chose me dit que le succès est à relativiser. En effet, il a bien marché en Europe mais au Japon, le nombre de copie n'a été que 110 000. Donc un succès mondial certes mais modeste. Pourquoi ? Simple, un japonais n'achète pas une console microsoft par chauvinisme. Ben cela a desservit un excellant jeu !

Infinite Undiscovry
Copies : 180 000
Temps d'attente : 3 jours.
Localisé : Non.


Alors là, on a un cas intéressant : Une nouvelle license, de Square Enix...mais pas de localisation sur la 360. Square ? Tu retombes dans tes travers ! C'est pas comme si tu étais l'un des éditeurs les plus connus hors japon ! Le pognon tu l'as. Enplus, une sortie quasi-mondiale. Le jeu était disponible partout dans le monde en Septembre 2008 et les Européens ont montré de l'intérêt en tout cas bien plus que sur WII ! Alors quoi ? Marketing ? Investissement minimum profit maximum ? Bon je pardonne car effectivement pour la boite c'était une nouvelle politique, audacieuse, donc il faut commencer doucement.


Kingdom Under fire
Copies : 120 000^
Localisé : Non.
Temps d'attente : 2 mois.



Alors lui je le mets dans les J-RPG bien que ce soit produit par Microsoft Games Studios car c'est le japon qui a été le premier servis et les Européens en dernier. Mais alors lui je n'en avais jamais entendu parler. Inconnu au bataillon. Mais on est dans la politique de prise de risques minimum et le jeu a fait un flop : 360 000 copies dans le monde.

The Last Remnant
Copies : 200 000
Localisé Oui
Note Famitsu 38/40



Square Enix a gâté la 360 en 2008. Nous, européens, avons été gâtés. Mais je me souviens que le jeu avait été massacré par les critiques. On mettait trop en avant les défauts du jeu. Mais les fans ont eu du flair. Ils ont répondu présent et le jeu a fait son petit succès sur le vieux continent. Par contre au niveau mondial, c'est un semi-echec. Les japonais ont boudé le jeu, normal, c'est sur 360.



Bon...les J-RPG étaient présents en 2008 et les succès, un peu modeste certes, mais ils étaient au rendez vous.

Voyons ce qui s'est passé sur la console de Sony.

Valkyria Chronicles.
Copies : 190 000
Localisé : Non.
Délai d'attente : 6 mois.


Soupir. On a une nouvelle license, rien que pour la PS3 et c'est un demi-échec en Europe. Parce que c'est pas un J-RPG pas T-RPG ( tactic ) ? On est si dur que ça, nous les fans ? Pourtant je me souviens que la campagne marketing n'était pas négligeable. Les magazines en parlaient régulièrement. Mais bon, pas localisé, donc public plus restreint. Mais bon, le public malgré cela a répondu présent, mais là où le jeu a pris c'est aux USA : Plus de 600 000 copies. On frôle le million au niveau mondial. Mais en Europe, c'est un petit succès.

Et ?


Non.

J'y crois pas.


Ben ouais. C'est tout. Un seul J-RPG en 2008 pour la PS3. LA console du J-RPG n'a reçu qu'un seul RPG pour toute l'année. C'était donc une année sans.



Et du côté rpg occidental ? Ont-ils encore une fois happé les fans de RPG en générale ?

Sur 360 voyons, voyons.


Fable 2.
Copies : 1 230 000
Temps d'attente : 3 jours.
VF : Oui.



Fallout 3 : 970 000
Copies : 930 000
Temps d'attente : 2 jours.
VF : oui.



Et sur PS3

Fallout 3
Copies : 1 090 000
Temps d'attente : 2 jours.
VF : Oui.



Qu'est ce que vous voulez que je vous dise ? Avec 2 jeux les RPG occidentaux ont écrasé tout ce qu'on produit les japonais en 1 an. Et le pire, c'est que c'est deux jeux sont sortis en automne 2008. En fin d'année donc. Alors certes les chiffres que je donne sont un total, mais si vous voulez le détail, en 8 jours, Fallout 3 s'est vendu à 130 000 copies. J'ai pas besoin d'aller dans le détail pour montrer que les J-RPG se prennent une raclée.


Alors qu'est ce qui se passe donc ?

Je dirai des contrats de merde.
Shagakuchi s'est lié à Microsoft et donc à sa politique d'exclusivité. Dans ce cas, cela a privé le studio du marché Sony qui aurait pu aggrandir encore sa réputation. Les japonais jouent toujours sur Playstation et ils ont boudés ces jeux. Microsoft pensait à tort que cette stratégie permettrait à la 360 de conquérir des parts de marchés au Japon : Ils ont sous estimés le patriotisme japonais !

Ensuite, Square fait de gros efforts, ils sortent des licenses originales, mais les gros succès ne sont pas là. La nouveauté ne plait pas tant que ça. Alors à tout ceux qui clament que les jeux manquent d'originalité : Pourquoi quand les studios en fait, nous les boudons ? Alors que Square comme Mist Walker faisait tout pour sortir des jeux avec un délai d'attente réduit pour tout le monde ?


Mais bon. Quand on voit le rouleau compresseur américain :

Campagne pub.
Marketing martelant l'arrivée des jeux.
Sortie mondiale.
VF de qualité.

Les jeux sont faits.

Match : JRPG 0 / Rpg Occidentaux 2

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Comme je l'ai dit dans mon article : Les japonais ont un gros défaut : Ils sont chauvins. Ils ne veulent pas de la 360 et de la One. Ce qui a limité le succès de jeux comme Lost Odyssey.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Un p'tit exemple ?

 

N'importe quel JRPG de la génération PS3/360/Wii jugé niais/mièvre vs Xenoblade Chronicles ou Persona 4.

 

 

Pour ma part, je pense que l'absence de volonté des japonais de sortir de leur poncifs pré-établis est une des raisons qui leur a coupé l'accès à un nouveau public.

 

Pour ce qui est du nouveau public, c'est évident.

Mais la part du grand public qui connaît peu le genre (Ou qui prétend le connaître parce qu'ils ont été biberonné à FF et ont joué une fois à Grandia) a tendance à ressortir ce débat pour ensuite sauter de joie lorsqu'un jeu fait la hype alors qu'il est exactement comme ses cousins décriés à ce niveau.

X-K
Signaler
X-K

 

Tout de même, il ne faut pas négliger le fait qu'à ce sujet les joueurs sont de fichues girouettes.

Combien de fois voit-on les gens décrier le fait que tel J-RPG est "trop niais", "trop stéréotypé" etc... pour ensuite saluer des titres qui le sont pourtant tout autant?

 

Le "facteur humain" est très important dans cette équation.

 

Je ne pense pas qu'il y ait tant de girouettes. C'est juste que le public n'est pas homogène sur cette question. Le sujet touchant aux stéréotypes, je ne te l'apprends pas, revient systématiquement lorsque l'occasion se présente, avec ses partisans des deux côtés. Tradition contre modernité, un débat vieux comme le monde. Moi je penche plutôt du côté de la seconde, ce qui fait que malgré toutes les éloges que j'aie pu lire, je n'achèterai pas un jeu comme Ninokuni.

 

Pour ma part, je pense que l'absence de volonté des japonais de sortir de leur poncifs pré-établis est une des raisons qui leur a coupé l'accès à un nouveau public.

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Un p'tit exemple ?
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Tout à fait. La réputation d'un jeu fait beaucoup. Mais malgré les critiques de ce genre que certains éditeurs prennent en compte, avant tout c'est les chiffres de ventes. Avec les critiques d'un jeu comme Assassin's Creed Unity, l'éditeur aurait du se remettre en question mais quand on voit les chiffres de ventes, pourquoi arrêter la recette.

 

Je ne pensais pas vraiment à la réputation, mais plutôt aux attentes des joueurs qui sont loin d'être constantes ou logiques. En avoir marre que les jeux nippon puisent dans les clichés de la japanimation est légitime mais faut pas ensuite encenser derrière un jeu qui exactement ça.

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Tout à fait. La réputation d'un jeu fait beaucoup. Mais malgré les critiques de ce genre que certains éditeurs prennent en compte, avant tout c'est les chiffres de ventes. Avec les critiques d'un jeu comme Assassin's Creed Unity, l'éditeur aurait du se remettre en question mais quand on voit les chiffres de ventes, pourquoi arrêter la recette.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

difficultés à se réinventer, à sortir des stéréotypes du genre...

 

Tout de même, il ne faut pas négliger le fait qu'à ce sujet les joueurs sont de fichues girouettes.

Combien de fois voit-on les gens décrier le fait que tel J-RPG est "trop niais", "trop stéréotypé" etc... pour ensuite saluer des titres qui le sont pourtant tout autant?

 

Le "facteur humain" est très important dans cette équation.

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Merci de ton commentaire. Demain j'attaque 2009....on va voir si la tendance continue ou pas. Et pourtant je constate que sur certains support comme la Wii ou la PS3 parfois on attend toujours 1 an ou plus pour avoir le jeu sur le vieux continent. C'est trop.
X-K
Signaler
X-K

Les japonais ont mal négocié le tournant de la nouvelle génération. Manque d'appui marketing, méconnaissance des attentes du public occidental, technique et graphisme au rabais, archaïsmes dans les processus narratifs et ludiques, difficultés à se réinventer, à sortir des stéréotypes du genre... Quand en face on a des rouleaux compresseurs comme Oblivion, Fallout, Mass Effect ou The Witcher qui sortent, forcément, les RPG japonais en font les frais. Par ailleurs, la qualité de ces jeux de rôle japonais n'a pas toujours été au rendez-vous. Si des titres comme Chrono Cross, Valkyrie Profile ont pu, en leur temps, marquer les joueurs au vu de leur capital ludique, on ne retiendra pas les Enchanted Arms, Eternal Sonata, Infinite Undiscovery et autres Folklore comme des pièces indispensables. La plupart des RPG Japonais de la gén PS360 sont déjà sur la voie de l'oubli, et il est fort probable que l'on soit peu à toujours les citer dans 10 ans tandis que l'on continuera à débattre des Xenogears, Chrono Trigger et Suikoden.

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris