The 47 Org

The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 26/05/18 à 00h12

Retard gaming

Ajouter aux favoris

Catégorie : Les jeux finis en 2013

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

1 - Silent Hill 2 – PS2

Note en canapé vert sur 5: 6

Pourquoi cette note : Le plus gros frisson et la plus belle implication émotionnelle de nos carrière de joueurs (et pourtant on a fait Heavy Rain… roooo le vieux Troll !!)

Le jeu en 47 mots: Un type dépressif va chercher sa femme morte dans une ville où il y a un méchant brouillard. On ne veut pas dire, mais vu comme ça, ça sent un peu la merde son plan. Musiques sublimes, ambiance pesante, moments de flippe malsain. On touche au divin.

Le truc à retenir ou à oublier: Pyramid Head qui viole des mannequins vivants avant d’essayer de vous faire pareil avec sa grande épée.

 

1 - Super Metroid - SNES

Note en canapé vert sur 5: 6

Pourquoi cette note : Parce que même tant d’années après, ce monument du jeu vidéo nous a (re)mis une gifle.

Le jeu en 47 mots: Arrivée dans sa camionnette de l’espace, Samus va dératiser de fond en comble une planète qui regorge de passages secrets et de batailles de boss épiques ! Définir le maitre étalon (la maitresse pouliche ?) d’un genre n’est pas chose aisée, on vous laisse découvrir par vous-même.

Le truc à retenir ou à oublier: L’échappée de fin qui vous fera battre le c½ur, les boss énormes, la map gigantesque, la construction des levels, le jeu en entier en fait.

Voir aussi

Jeux : 
Super Metroid, Silent Hill 2
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

3 - GTA IV – 360

Note en canapé vert sur 5: 5

Pourquoi cette note : Parce que c’est Liberty City mo’ f#cker ! Et que nous on est très East Coast au 47.

Le jeu en 47 mots: Un réfugié des Balkans arrive à Liberty City pour faire autre chose que laver des parebrises aux feux rouges (on ne peut pas lui en vouloir). Plus sombre et sérieux que le reste de la série, cet épisode nous reste dans la tête malgré ces nombreux défauts.

Le truc à retenir ou à oublier: Hey Nico !!! It’s Roman !!

 

2 - Hotline Miami – VITA

 

Note en canapé vert sur 5: 5.5 (ouais on fait ce qu’on veut)

Pourquoi cette note : Parce qu’un tel orgasme vidéoludique est rarement atteint ces jours ci.

Le jeu en 47 mots: Un type louche, manifestement psychologiquement faible, reçoit des coups de fils qui lui suggèrent d’aller découper des tonnes de gens. Une boucherie pixélisée psychédélique aussi punitive que jouissive. Un truc hors norme, inclassable et intouchable. Un jeu nerveux et précis qui tranche comme un coup de scalpel.

Le truc à retenir ou à oublier: Graphisme, bande son, jouabilité aux petits oignons, ambiance…

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

5 - The Last Of Us – PS3

Note en canapé vert sur 5: 5

Pourquoi cette note : Parce qu’avec ce que je lui ai mis dans le test il fallait que je dise que je l’aime bien quand même (L’Ours).

Le jeu en 47 mots: Un barbu se voit contraint de trimbaler Juno à travers les USA alors qu’il y a une maladie plutôt invasive qui traine. Un voyage sympa qui va former la jeunesse à travers des rencontres originales et des moments de bravoure totalement surprenants. Nan, j’déconne relisez le blog.

Le truc à retenir ou à oublier: click click click click

 

4 - Ninokuni – PS3

 

Note en canapé vert sur 5: 5

Pourquoi cette note : Non mais vous avez vu ce jeu ? De toute beauté, drôle, intelligent, enfantin sans être débile, fidèle à nos attentes… et merde je bave…

Le jeu en 47 mots: Un rêve exhaussé pour tout connoisseur de J-Rpg et d’anime. Un RPG jap à l’ancienne par Level 5 en collaboration avec Ghibli. Une fois qu’on a rempli notre caleçon avec du liquide séminal, on prend beaucoup de plaisir à se balader dans ce clone déguisé de DQ8.

Le truc à retenir ou à oublier: Quelle beauté, non mais sérieusement, quelle beauté.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

7 - Yakuza 2 – PS2

Note en canapé vert sur 5: 4.5

Pourquoi cette note : Parce que le jeu a une ambiance de folie, un scénario excellent, des personnages attachants et que Kiryu a la classe.

Le jeu en 47 mots: La suite des aventures de Kasuma Kiryu, le dragon de Dojima. Le jeu vous plonge dans une sombre histoire de vengeance et de guerre de territoire chez les Yakuza. De Tokyo au Kansai, notre homme de l’ombre va casser des mâchoires dans les ruelles des quartiers chauds.

Le truc à retenir ou à oublier: Le combat contre, non pas un, mais deux tigres. Pour le principe, on a choisi de le faire à mains nues.

 

6 - Rayman origins- Xbox 360

Note en canapé vert sur 5: 5

Pourquoi cette note : Parce que le jeu est vraiment excellent et que ça fait vraiment plaisir d’y jouer. Et à plusieurs. Oui, il faut y jouer à plusieurs.

Le jeu en 47 mots:  Recette : Mettez un bon jeu de plate-formes 2-D, une ambiance de dingue multiplié par le nombre de joueurs un pad à la main, des couleurs vibrantes, des musiques du tonnerre et un chalenge  vraiment corsé, le tout dans un mixeur. Mixez tout ça,  jouez  et éclatez-vous.

Le truc à retenir ou à oublier: La direction artistique du jeu, magnifique.

Voir aussi

Jeux : 
Yakuza 2, Rayman Origins
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

9 - God Of War 3 – PS3

Note en canapé vert sur 5: 4.5

Pourquoi cette note : Parce qu’on en attendait peut être trop. Le jeu reste quand même une tuerie mais n’arrive plus à nous surprendre autant qu’ont pu le faire les deux premiers.

Le jeu en 47 mots: Kratos a encore et toujours la rage et continue de défourailler les Dieux de l’Olympe ainsi que tout ce qui ose bouger dans son champ de vision. En parlant de défourailler à un moment il croise Aphrodite dans sa chambre naninana... Médoc sort de ce corps !

Le truc à retenir ou à oublier: La décapitation d’Hélios à mains nues.

 

8 - Yakuza 3 – PS3

 

Note en canapé vert sur 5: 4.5

Pourquoi cette note : Parce qu’il aurait eu 5 si il y avait eu les putes, pardon, les hôtesses.

Le jeu en 47 mots: Après avoir éclatés à mains nues la population de Tokyo dans les épisodes précédents, Kazuma va se la jouer pépère à Okinawa. Un épisode frais qui nous amène à la plage et qui nous rappelle que les Yakuza sont aussi des hommes, oui, des hommes avant tout.

Le truc à retenir ou à oublier: La chemise de plage de Kiryu.

Voir aussi

Jeux : 
God of War III, Yakuza 3
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

11 - Wario Land : Super Mario Land 3- Gameboy

Note en canapé vert sur 5: 4.5

Pourquoi cette note : C’est clairement le meilleur des 3 SML, plus long plus beau, plus dur (pas tant que ça quand même hein).

Le jeu en 47 mots: Wario, le toujours bo gosse mais très avare double maléfique de Mario, se met en quête de la statue dorée de Peach, pour ce qui est sa 1ère vraie aventure en tant que héros cette fois ci. Un peu de fraicheur dans la série, et des casquettes.

Le truc à retenir ou à oublier: Contrairement à Mario, ce sont les casquettes qui donnent à Wario des pouvoirs. Bon d’accord c’est pas vraiment des casquettes, plus des sortes de casques, mais bon, pour le principe. Wario avec une New ERA sur le crane, ça le fait non ??

 

10 - The Witcher 2 – 360

 

Note en canapé vert sur 5: 4.5

Pourquoi cette note : Parce que c’est sympa mais franchement, si on veut se servir de tout, il faut un bac +10 et une implication dans le jeu qui frôle le suicide social pendant des mois.

Le jeu en 47 mots: Un gars persécuté parce qu’il est albinos cherche à arrêter un linebacker reconverti dans le régicide de masse. Malheureusement, il est trop occuper à aller régulièrement dans les maisons closes et les bars pour se souvenir de la trame principale. Mais on s’est bien marré quand même.

Le truc à retenir ou à oublier: La rousse dans la piscine cachée dans les bois.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

13 - Assassin’s Creed Brotherhood – 360

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce qu’on reste à Rome et que les zones qui se débloquent au fur et à mesure on aurait pu s’en passer. Se balader dans Rome est jouissif malgré les mécanismes de jeu qui sont toujours les même.

Le jeu en 47 mots: Après s’être fait bombarder dans son petit village par une famille dysfonctionnelle, Ezio va à Rome. Son but ? Embrocher les Borgia, prostituer sa mère et sa s½ur, chercher la pomme d’Adam et reformer la guilde. Quand à Desmond, ben on s’en fout en fait de Desmond.

Le truc à retenir ou à oublier: On a beau dire, se faire un petit saut de l’ange du colisée, ça pète quand même la classe.

 

12 - Gravity Rush –VITA

Note en canapé vert sur 5: 4.5

Pourquoi cette note : Parce que c’est beau, frais et que ça rentre dans ma poche en plus.

Le jeu en 47 mots: La reine de la gravité tombe de son royaume et devient un élément clef d’une histoire de monde perdus, d’enfant qui vivent dans un bidonville, de vieux barbus et de régime totalitaire. La jolie Kat nous mets littéralement la tête en l’air et nous retourne le cerveau.

Le truc à retenir ou à oublier: La sensation extraordinaire de liberté et de vol.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

15 - Elite Beat Agent – DS

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce qu’il manque un peu de niveau.

Le jeu en 47 mots: Vous êtes les Elite Beat Agents, un groupuscule gouvernemental qui lutte pour que le groove reste intact dans ce monde de crises financières. Vous devrez batailler dur pour que la puissance de la musique continue à faire booty checker la planète! (certains disent même faire la washin’machin’)

Le truc à retenir ou à oublier: Les délires totalement fucked up de certains niveaux. L’humour du titre.

 

14 - Assassin’s Creed 3 Liberation - VITA

 

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce qu’on ne comprend rien au scénario, qu’il y a des tonnes de bugs et que les capacités de notre héroïne ne sont pas du tout exploitées à la hauteur de ce qu’on pourrait en attendre.

Le jeu en 47 mots: L’éternelle excuse d’aller visiter la mémoire génétique d’une personne lambda nous propulse dans les bottes d’une métisse en Louisiane au XVIIIeme. En découle des visites dans le bayou et des histoires d’alliance et de trahison, compréhensibles et intéressantes seulement pour les gens qui ont conçu le jeu.

Le truc à retenir ou à oublier: Oui messieurs les développeurs, voici la preuve on peut faire des vrais gros jeux sur la Vita il suffit juste de faire un effort. Merci Ubi (Ouais ca fais mal de dire ça).

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

17 - Super Mario Land 2- Gameboy

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce que malgré le niveau final, cela reste là encore vraiment trop facile.

Le jeu en 47 mots: Mario s'est fait voler son château par Wario le bo gosse, il est pas content et ça va chier. Il doit  trouver les 6 pièces d'or qui lui permettront d'ouvrir la porte de son château et de péter la gueule à ce satané Bowser... Heuu, à Wario!!

Le truc à retenir ou à oublier: La jaquette, magnifique et bourrée de détail, comme celles des trois Super Mario Land. Oui je les trouve vraiment magnifiques, elles respirent la bonne humeur et l'aventure.

 

16 - Sonic The Hedgehog - Megadrive

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce que le prochain qui me dit qu'il l'a fini quand il avait 6 ans sur Megadrive, je lui mets une droite et je lui demande de me montrer ça en live.

Le jeu en 47 mots: Un hérisson sous stéroïdes va sauver ses amis animaux du terrible Docteur Eggman qui les a pris en otage. Je ne sais pas ce qu'ils prenaient dans les années 90 mais entre les hérissons bleus et les plombiers addict aux champis, ça devait être festif au Japon.

Le truc à retenir ou à oublier: Le déséquilibre de difficulté entre les niveaux.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

19 - Asura's Wrath - 360

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce qu'une fois qu'on s'est fait à l'idée qu'on est en train de regarder un manga interactif, c'est excellent !

Le jeu en 47 mots: Dans la vie Asura est un mec qui n'est pas content, c'est comme ça, il n'y peut rien, c'est dans sa nature. Quand en plus son employeur le trahi et ses potes kidnappent sa fille pour en faire une espèce d'esclave, forcement ça le fout en rogne.

Le truc à retenir ou à oublier: Le gigantisme de la mise en scène. L'ambition de proposer une épopée à la mesure des Dieux pour qui la Terre n'est qu'un terrain de jeu.

 

18 - Mario 3D Land - 3DS

Note en canapé vert sur 5: 4

Pourquoi cette note : Parce que s'il y avait eu plus de niveau on aurait été plus généreux.

Le jeu en 47 mots: Un plombier moustachu qui aime les gros tuyaux va chercher une princesse en mangeant des champignons et en ramassant des feuilles qui le font voler... Non mais sérieusement quoi... Très loin du pseudo-remake de SMB3 teasé par Nintendo lors de la promo et attendu par les vieux.

Le truc à retenir ou à oublier: Si vous avez du mal à voir la 3D, vous allez morfler !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris