The 47 Org

The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 26/05/18 à 00h12

Retard gaming

Ajouter aux favoris

Catégorie : Cinema

Signaler
Cinema (Cinéma)

Comme à peu près toute la planète est au courant que l’intégrale de Cobra est dispo sur YouTube, j’en ai profité moi aussi pour enfin pouvoir voir cette série en entier dans de bonnes conditions.

Diffusé pour la première fois sur Canal + en 1985, je ne vous ferais pas l’affront de vous présenter cette série mythique qui place Jean Paul Belmondo version manga accompagné d’un androïde dans des aventures de l’espace.

Alors ok c’est une grosse tuerie.

L’animation est toujours aussi fraîche aujourd’hui, les épisodes s’enchainent bien et même s’ils répondent tous à la même structure, on ne se lasse pas.

Drôle quand il faut, sérieux dans les moments graves, le duo de héros est irréprochable.

Cependant j’ai quand même deux remarques :

Numéro 1 :

WTF ?! et encore je n’ai pas réussi à trouver une belle image de son armure avec des cache-tétons étranges…

Numéro 2 :

Même Cobra n’a pas le droit de faire ce genre de chose.

Slip chaussettes ? bleues ciel ?

Votre avis Christina ?

On est d’accord, c’est un NO GO !

Heureusement apparemment à un moment donné dans le futur tous les êtres humanoïdes de type féminin suivent un régime particulier pour correspondre aux canons de beauté des années 80/90 (et s’habillent en armures - sous vêtement).

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Cinema (Cinéma)

Dead Rising: Watchtower

2015 par Zach Lipovsky

 Ahahahahahahahahahahahahahahaha!!

Ben, heu, c'est nul.

Merci, bonsoir.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Cinema (Cinéma)

Et maintenant une pause de quelques jours, parce que j’ai passé tellement de temps dans le monde d’Hyrule ces deux dernières semaines que j’ai fait un feu de camps dans la cour de l’immeuble et jeté des herbes dans une grande poêle pour faire à manger.

En effet j’ai volontairement laissé le jeu de côté pendant 3 jours après avoir dompté la deuxième bête et visité toutes les contrées de l’est. Besoin de souffler, besoin de prendre l’air, le vrai. Ce qui m’a permis de regarder les épisodes disponibles de Chroma !


CHROMA S01.10.GREMLINS par karimdebbache

Toujours très bon ce Karim Debbache.

 

Allez, j’y retourne.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Cinema (Cinéma)

King of Kong: A fistful of quarter

2007 de Seth Gordon

Alors déjà pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, allez voir Karim Debache en parle très bien:

https://www.youtube.com/watch?v=NaB8JBfE7DY

Le film est un petit bijou de documentaire. Un ovni qui parle du jeu vidéo comme on aimerait en entendre parler plus souvent. Les personnages et les situations sont absolument surréalistes. A tel point qu’on se demande constamment si c’est une fiction ou si c’est un documentaire scripté où tout le monde est de mèche… ou pas… bref, c’est absolument dingue !

Mais au final, réel ou pas, ce n’est pas important. Le film en lui-même est magistralpar sa manière de traiter le sujet du jeu compétitif. Non pas à travers le jeu en lui-même mais ce que ça implique dans la vie des gens qui s’y plongent. Leur famille, leur quotidien, le monde dans lequel ils se plongent est surréaliste pour quelqu’un qui ne saisirait  pas l’importance de leur démarche. Mais le film montre bien comment cela peut devenir une chose toute aussi essentielle que le sport quotidien pour certains ou manger bio pour d’autres.

Bref, le film marque constamment sa maestria par sa mise en scène de la vie de cette classe moyenne américaine qui cherche,par tous les moyens, une raison d’exister aux yeux du monde. Il donne aussi l’impression de regarder de l’extérieur une belle personne se révéler et se reconstruire à travers cette démarche. Je ne spoilerai pas, mais le film va jusqu’au bout de ce discours sous-jacent et, que la fin soit gaie ou triste, il montre une véritable victoire dans tous les sens du terme. L’aventure embarque donc le spectateur dans un monde qui lui est obscur et étrange de prime abord mais qui est composé d’êtres humains fantastiques de par leur naturel, la force de leur passion et leur faiblesse à fleur de peau.

Une petite merveille, à regarder en famille, avec les enfants ou les parents (selon votre âge) car il apporte beaucoup de recul sur ce que peut être une passion et ce qu’elle implique pour celui qui la vit et ceux qui l’aiment.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Cinema (Cinéma)

Atari Game Over

2014 par Zak Penn

« Le caractère le plus profond du mythe, c'est le pouvoir qu'il prend sur nous, généralement à notre insu. » Denis De Rougemont

C’est une bonne définition du film qui traite en fait en permanence de mythes. Au sens large bien sûr, on parlera plus de légendes urbaines. Mais c’est bien évidement ici le mythe du plus mauvais jeu du monde qui est exploré. Ou comment, à tort et à travers, E.T. sur Atari 2600 est devenu le symbole de la chute d’Atari.

Porté par internet et la redécouverte de ce mythe, le documentaire s’acharne à prendre un ton personnel, celui de son auteur en l’occurrence qui peine à convaincre. Il revient donc sur lescirconstances de lacréation du jeu, l’état du monde du jeu vidéo juste avant le crash de 1983  et finalement sur le soi-disantenfouissement des stocks de jeux invendus dans une décharge du Nouveau Mexique.

En tant qu’½uvre cinématographique, le documentaire ne brille aucunement, il n’a pas de grande idée de point de vue et n’est pas porté par une réalisation particulière, bref, il ne vaut pas grand-chose. C’est un documentaire honnête sans plus.

 

Pour ce qui est du contenu, on est en droit de se demander si tout ceci à bien un intérêt là aussi. Il y a bien entendu des interviews des acteurs de l’industrie de l’époque, mais pas que. C’est assez dérangeant d’associer des discours purement personnels, des points de vue et des entretiens qui essaient de se vouloir factuels. C’est donc assez discutable là aussi. Vous ne passerez pas un mauvais moment, mais vous n’en sortirez pas totalement conquis non plus. A voir si l’occasion se présente.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Cinema (Cinéma)

IT'S COMING THIS F#CK/NG LIFETIME!!!

 

 

 

 

http://cinemassacre.com/2013/09/19/avgn-movie-update-september-2013

 

 

We do not own any of these images. If you own any of them and would like them removed or credited, please let us know.

Voir aussi

Plateformes : 
Atari 2600
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Cinema (Cinéma)

Peut on réver mieux pour un premier article?

 

Hier 22h00

[Panthère] : Voila une piste pour le 47 blog

[Ours] : Ca a l'air presque bien.

[Panthère] : Serait ce possible?

[Ours] : Si seulement...

 

Auteur: La Panthère

Voir aussi

Jeux : 
Mortal Kombat
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris