The 47 Org

The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 16/08/19 à 21h52

Retard gaming

Ajouter aux favoris

Catégorie : 47 Kustom

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Il y a environ de ça 2 ans j'avais récupéré une Game Gear sur une brocante quelconque. Un revendeur me l'avait fait 10¤ en loose, sans cache-pile ni garantie qu'elle marche. Bon pourquoi pas, on n’est pas à l'abri d'une bonne surprise.

Une fois chez moi, je teste la console, elle marche ce qui est un bon point. Malheureusement, comme toutes les Game Gear elle avait la fâcheuse tendance à avoir un son pourri et une image seulement visible en la penchant à 45°. Seul point positif en somme, la luminosité était très bonne.

Je savais depuis un moment que des kits de remplacement des condensateurs existaient mais n'étant pas capable depuis les premiers cours de techno au collège de comprendre un circuit imprimé et encore moins de faire une soudure sans le cramer (véridique, j'ai brulé 5 circuits pour le super projet de 4eme - une alarme pour les vélos - jusqu'à ce que mon pote le fasse à ma place).

 

Ce même pote donc que j'ai depuis longtemps est lui un électricien hors pair, c'est son métier de base d'ailleurs de monter et vérifier les circuits électriques de nos Airbus. Bref, c'est sa came. Comme c'est un de mes meilleurs amis, j'ai finalement pris le pas et commandé pour moins de 6¤ frais compris un kit de remplacement. Une fois arrivé, direction le garage de Swiss (son surnom depuis looooogtemps) membre honoraire du 47, vous serez amenés à revoir son travail rapidement. J'ai aussi trouvé pour 7¤ deux cache-piles de remplacement.

 

Arrivé chez lui, j'ai fait la seule chose que je pouvais pour l'aider un minimum. Démonter la console et trier les condensateurs selon les microfarads (ne me demandez pas ce que c'est j'en ai aucune idée, je ne savais même pas que ce terme existait avant la semaine dernière).

On a trouvé un tableau sur internet :

 

 

Moins de 40 minutes plus tard, hop, il avait changé les 12 condos et j'ai réussi à me brûler avec le fer à souder alors que je ne suis pas censé y toucher et qu'il me connait donc m'avait interdit d'en approcher. Sceptique au début, j'allume la bête et... résurrection totale.

 

Je suis donc passé d'une console naze et pas complète à une qui fonctionne parfaitement et est nickel pour 10+6+7 = 23¤. Sachant que certaines personnes peu scrupuleuses mettent en vente des consoles refaites de la sorte pour 80-90¤ sur le net.

 

Là où ça devient intéressant, c'est qu'avec son expertise, il m'a soufflé à l'oreille qu'on pouvait sans problème virer le fonctionnement à piles pour mettre une batterie à la place. C'est donc ce qu'on va essayer de faire prochainement. En gros, on va mettre une batterie de smartphone dans un des compartiments des piles. Comme ça, elle sera chargeable comme n'importe quelle console portable d'aujourd'hui. Le pied ! Je vous tiendrai au courant bien entendu.

Donc essayez si vous en avez les capacités ou un pote qui les a, la console fonctionne comme une neuve, c'est impressionnant.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Aujourd'hui c'est férié et donc l'Ours du 47 est en mode Valerie Damidot.

Je continue à essayer de ranger et mettre en valeur ma collection de jeux. J'ai une demi-pièce d'environ 8m² pour ça et c'est déjà bien rempli.

Ici donc souvenez vous il y a quelques temps j'avais trouvé des meubles pour DVD, tournants et moches dans un vide maison pour un prix très bas. L'idée était de les transformer en rangement pour les jeux vitas. Il s'avère que je peux aussi y caser les jeux PSP pour l'instant.

Avant :

Peinture :

Déco :

Après :

 

Les deux meubles vont rester comme des petits ilots dans la pièces. C'est sympa et pratique, ca fait de place sur les étagères pour pouvoir mieux ranger d'autres jeux.

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Voici le making off de la Pokenboy comme la dernière fois.

Tout d'abord il faut savoir que je préfère défoncer une console en mauvais état. Déjà ça me permet de moins avoir la pression si je la rate et puis ça me permet d'apprendre à réparer ce qui ne va pas.

Ici donc une GB en sale état que j'avais trouvé en vide grenier il y a quelques années.

  

Première étape, on la décape, on la démonte, on vire la vitre de l’écran qui est naze, on en commande un autre. On nettoie ensuite l'intérieur qui est blindé de poussière et de reliques d’insectes (franchement comment ils font pour rentrer là-dedans ?).

On ponce le tout avec un grammage très très fin (600) pour essayer d'enlever les rayures. Pas toutes c'est sûr, les trop profondes seront toujours visibles mais la console est bien plus propre.

Ensuite, j'ai pris un jouet Mc Do Tortank (en fait 2 parce que j’ai dû en péter un premier pour faire des tests) et je les ai démontés. Alors pour ceux qui ne savent pas, c'est un enfer à démonter. Nintendo a des pas de vis spécifiques, il est donc préférable si l'envie vous prend de démonter une console, de commander le tournevis qui va bien.

Quant au jouet Mc Do les vis ont aussi un pas spécifique mais ce n’est pas tout. Ils sont thermocollés. Déjà le tournevis qui correspond n'existe pas vraiment ça correspond plus à des têtes de rivet. Si vous arrivez à trouver l’outil qui correspond il vaut mieux vous appeler Hulk Hogan, laissez tomber (on est 3 : moi plutôt faible, un vrai Daron qui jardine depuis 60 ans et a une poigne de Kenshiro et un ouvrier mécanique d’une trentaine d’années qui travaille sur de l’industrie lourde à avoir essayé, sans succès). La solution est donc de fraiser la tête de vis. Néanmoins, et c’est ce qui explique pourquoi j’ai dû bousiller 2 jouets, si vous commencez par arracher un bras et faites levier avec un tournevis, vous arriverez à casser le pas de vis. Pourquoi faire ça ? Pour récupérer les dites vis qui sont pile à la bonne taille pour revisser la carapace à l’arrière de la Game Boy. Une fois récupérées, j’ai disqué la tête de vis pour qu’un tournevis plat classique puisse servir.

Une fois le jouet démonté, j'ai pris les différentes parties pour pouvoir les intégrer à la Game Boy. En fait on ne voit pas ici, mais j'ai dû découper à la fois la Game Boy pour faire des encoches mais aussi les bouts de Tortank (avec une lame de cutter chauffée) pour que tout s'encastre plus ou moins proprement. Comme il n’y a pas trop de place dans la GB il faut en effet recouper les parties invisibles pour qu’elles rentrent et servent en même temps de fixations.

  

Une fois les pièces prêtes, on les envoie à la peinture. Sous couche blanche à la bombe, bombe bleue et on finit par un après mat. Pour les boutons, je suis retourné dans le même magasin Game workshop que la dernière fois pour que le spécialiste couleur me trouve ce que je voulais, ce qu'il a fait encore une fois avec brio (avec qui ?). Les boutons start et select ne sont pas peint pour la bonne raison que cette matière n’accroche pas la peinture, même pas la sous couche à la bombe… c’est pour dire.

Finalement, j'ai reçu le nouvel écran, je l'ai collé proprement et j’ai remonté la console. Puis j'ai fait 2 pas de vis dans la coque arrière pour visser la carapace. J’ai retaillé la carapace à la scie circulaire (miniature hein ça reste du plastique) pour que ce soit le plus propre possible. Il y a des restes des espaces qui servaient à emboiter les anciennes pièces, c’est un peu dommage. Le problème c’est que si je la coupais encore plus bas je n’aurais pas pu la visser et les canons à eau du Tortank auraient été coupés.

 

Voila. Mine de rien tout cela à l'air simple mais pour ajouter les coupes, les encoches, la peintures etc... Ça prend facilement 2 semaines de soirées après le taff. Forcement si j'en fais une autre je changerai ma manière de procéder. Déjà je prendrai une Game boy Pocket et j'aurais plus de facilité à savoir quoi couper et comment.

Le prochain custom sera surement pour un membre de la communauté, si vous voyez ce que je veux dire...

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Je vous présente la deuxième pièce du 47 Kustom : La Pokenboy ou la GB Pokenmacdo au choix.

Comme vous pouvez le voir, par le pouvoir de la transmutation un jouet Tortank Mc Donalds à méga-évolué en GameBoy.

La console fonctionne, elle a un écran neuf et tient debout toute seule.

Une des contraintes que je me suis imposée cette fois est de pouvoir démonter la console une fois finie en cas de réparation. Rien n'est donc collé à part la tête du Tortank. Le reste est encastré ou vissé. D'ailleurs pour mettre ou changer les piles, il faut dévisser la carapace.

Qu'en pensez-vous ?

Je compte mettre en vente cette console pour pouvoir entamer le prochain custom alors MP moi si vous êtes intéressés, je n’ai aucune idée d’un prix, il sera très modique.

 

Dans le prochain article vous verrez l'envers du décor de la fabrication.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Comme à chaque projet, tout commence par un dessin pour concrétiser la vision de ce qu’on veut faire.

Quelques idées abandonnées lors du final :

-        Faire un bouton poussoir dans la carapace pour ouvrir le cache pile : beaucoup trop fragile.

-        Mettre le plastron sur la face avant : beaucoup trop moche.

 

 A suivre : la version finale et le making off.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Et voilà le résultat final. Enjoy et critiques (constructives SVP). Comme dit précédemment la manette est ratée elle méritera un deuxième travail un de ces quatre.

En détail :

Vu de dos :

En vitrine :

En famille :

Le détail pour les boutons:

En fait pour réaliser les boutons, j'ai pris des boules de noël (Il faut absolument que j'appelle Armand !) à décorer chez Cultura. J'ai peint de l'intérieur dans les couleurs vertes et bleu pour rappeler le météore. Ca tombe bien vu que les matérias vertes et bleues existent dans le jeu. Le cerclage est une bague en métal brut que j'ai laissé tel quel (je trouvais ça classe) trouvé chez Leroy Merlin. Vous savez tout.

Les différences avec le projet initial:

- La cheminée Mako que je n'ai pas mise. Je trouvais après test que ça faisait trop lourd sur la machine. J'ai privilégié la simplicité comme les jaquettes des jeux FF.

- Les boutons devaient s'allumer quand la console démarre. Malheureusement la peinture était bien trop opaque. J'ai essayé mais la lumière ne passant pas, ca n'avait plus aucun intérêt.

Voilà, j'espère que ça vous plait. Le prochain projet est déjà en cours.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Donc ici je vais un peu vous parler du taff que j'ai réalisé sur les deux dernières semaines.

On part bien entendu d'une ps1 classique. Je l'ai entièrement démontée. Entièrement ca veut dire, vraiment virer toutes les vis et petites pièces.

Après sélection de mon modèle j'ai fait un petit dessin pour être sur que j'en était capable...

Que j'ai reproduit sur le capot de la Play.

J'ai attaqué les contours à la Dremel. C'est la première fois que j'utilisais ce genre d'outils. Il s'avère que le plastique est très facile à pénétrer.

Ensuite j'ai attaqué le dur, en creusant toutes les zones où j'allais mettre de la couleur.

Une fois satisfait, j'ai poncé le tout. J'ai préféré gardé l'aspect cratère donné par les coups de graveur.

On passe à la peinture avec de la Montana Gold :), ca faisait longtemps ^^

J'ai commencé par la pièce maîtresse, le reste étant, je pensais plus facile.

Après un tour dans un magasin Games Workshop et discussion avec le spécialiste peinture, il m'a donné le bleu et vert qui allaient bien. J'ai donc réalisé mon dégradé au pinceau. Habitué à la peinture à l'huile, ca a été relativement tranquille en fait. Tout se mélange facilement et les couleurs ressortent très bien sur la base blanche.

Hop. Première phase terminée.

J'ai donc peint de la même manière toutes les pièces avec toujours les 4 étapes. Nettoyage de la pièce, sous couche, peinture et ensuite un après pour fixer comme il faut.

Pareil pour les manettes.

Premier test foiré! Les personnages n'ont jamais été mon fort.

Puis changement de cap... Le ratage encore. En fait j'ai gravé un mini météore et le dégradé était valable. Le problème c'est mon ponçage et les paquets de peinture blanche qui ont tout bousillé. Il faudrait que je ponce entièrement la manette mais je ne vais pas le faire. Pas tout de suite en tout cas. Je voulais finir ce projet et apprendre sur d'autre avant d'y repasser peut être.

Ce que ca m'a appris:

- Prenez des photos quand vous démontez quelque chose, surtout la manette...

- Toujours parler aux spécialistes des peintures pour le choix des couleurs.

- Lancez vous ça peut être pas mal.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Après quelques mois d’hésitations je me laisse tenter par une nouvelle expérience gaming.

Ça fait un petit moment que je regarde ce que peuvent faire des artistes comme Vadu Amka (www.vaduamka.com/) sur des consoles et leurs accessoires et ça donne furieusement envie d’essayer. Après la peinture, le dessin et les maquettes, il me fallait quelque chose de nouveau pour m’occuper les mains et l’esprit. J’ai donc décidé de franchir le pas et de tenter une première customisation.

Le choix était évident, commencer par une console et un jeu qui m’ont marqué dans ma vie de joueur. Depuis mes premiers pas manette en main avec un Atari ST520 jusqu’à aujourd’hui, un combo jeu / console est venu immédiatement s’imposer.

Je vous présente donc les dessins préparatoires de ma future Playstation 1 Final Fantasy VII.

Après avoir fait un tour sur le net pour voir ce qui avait été déjà fait, rien de réellement transcendant. Je me suis donc concentré (et j’ai fait le tour de l’Elysée dans le sens INVERSE des aiguilles d’une montre). Et là, j’ai compris et j’ai surtout arrêté quelques évidences pour ma customisation.

Je voulais un schéma de couleurs simple (3 maximum), une console épurée, un élément emblématique, qui permet d’être reconnaissable sans écrire le nom du jeu en toutes lettres.

L’élément, ce sera le météore de la jaquette du jeu.

Les couleurs, le blanc, le bleu et le vert issus de ce météore.

J’ai donc démarré avec cela en tête.

J’ai poussé quelques réflexions (qui ne sont toujours pas définitives).

Sont venues s’ajouter les Matérias et un système lumineux.

Pour aboutir sur cette ébauche :

 

Dans le prochain article on verra que la réalisation est tout un cheminement d’apprentissage.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris