The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 09/12/17 à 20h56

Retard gaming

Ajouter aux favoris

Catégorie : 47 Kustom

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

J'ai récupéré la console à un revendeur sur un vide grenier pendant l'été, négocié 30 ou 40¤ je crois. Une fois rentré à la maison, elle n'était pas en super état, beaucoup de vécus et un problème au niveau de l'image.

Sachant que j'en ai une très propre je ne voulais pas la sacrifier, c'est pourquoi j'en cherchais une comme ça. Apres avoir fait le démontage et nettoyage intérieur de rigueur, les problèmes d'images se sont réglés d'eux même.

Donc l'idée ici était de faire passer les poings par la coque de la console, comme si ils l'explosaient de l'intérieur.

J'attaque avec une idée assez précise de comment je veux faire. Apres avoir pris les mesures pour que tout s'emboite comme il faut, je lance la découpe et... mon Dremel est pété. Donc j'appelle Swiss et je vais taxer le sien.

Pour faire simple je voulais découper en long et faire des entailles sur le travers. Puis avec un fer à souder, chauffer le plastique pour pouvoir le tordre.

Sauf que chauffer le plastique jusqu'à ce qu'il fonde un peu et qu'il puisse se tordre c'est absolument pas jouable. Les bouts ont pétés dans tous les sens.

Du coup, j'ai fini la découpe des zones et après, direction encore dans l'atelier de Swiss pour coller les bouts de manière convaincante avec un pistolet à colle. Sachant que je voulais conservé la LED rouge qui indique que la machine est en marche.

Bon ça a l'air simple comme ca, mais croyez moi j'en ai chier. Ne serais ce que pour faire sortir les poings de manière convaincante, je vous raconte pas tous les ajustements...

Ici peu de photo mon téléphone commençait à faiblir.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

La première étape pour savoir si j'allais pouvoir faire ce que j'avais en tête, c'était de construire les deux poings.

Profitant d'un passage de la Panthère sur mes terres sudistes, nous sommes aller chez Cultura nous renseigner. On est repartit avec un kit de moulage et du plâtre. Franchement, on avait du en faire quand on été petit peut être mais bon, à 30 ans passé, impossible de se souvenir.

Au final après quelques discussions sur les mesures (oui, on n'est pas des grands scientifiques tout les deux apparemment), on a finit par tester avec le gros poing de la Panthère.

Quelques grumeaux mais rien de grave, ça se ponce facilement.

Plus aguerri, mais seul, j'ai fais la manip pour mon poing qui est plus petit.

Une fois les deux bien secs et propres, je me suis rendu compte que ça n'allait jamais rentrer comme ce que j'avais dans ma tête à la base et j'ai donc revu les plans.

Finalement je me suis arrêté sur l'idée de faire jaillir les poings de la console, comme si elle se faisait explosé de l'intérieur. Idée que je trouve au final bien meilleure que la première.

 

PS: J'avais pleins de blagues sur mettre son poing dans un liquide chaud et visqueux, sur la fabrication de sextoys maison pour pratiques extrêmes etc etc. Mais je tiens à ce que ça reste convenable par ici :)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Dans les jeux ultra culte du trio que nous formons, il y en a un qui revient toujours dans nos mains. C'est simple, je ne peux pas laisser Le Faucon et La Panthère plus d'une heure sur mon canapé sans revenir et les trouver devant.

On pourrait croire qu'ils s'en lasseraient avec le temps mais non! Une bonne soirée 47 se fini coute que coute avec les crédits de ce jeu qui défilent sur l'écran, même s'il est 5h du mat et qu'on est tous bourré.

J'en connais même un qui a spécialement piraté sa PSP de l'époque parce qu'il voulait pouvoir y jouer dans les transports.

Donc quand est venu l'opportunité cet été de pouvoir faire une MD Kustom du 47, le jeu thématique de la console était absolument évident.

Je vous présente donc la Mega Drive Bare Knuckle / Street of Rage du 47 Kustom.

Voilà ça c'était le concept de base. Maintenant en réalité, comme d'habitude ça a changer un peu. Vous allez trouver le making of dans les articles suivants. Le dernier étant consacré à la console terminé bien entendu.

A noter, mon téléphone à pété durant les 4/5 mois qu'il m'a fallut pour finir (ouais j'ai fait quand j'avais le temps, j'ai du travail quand même), il y a donc certaines parties moins documentées que les autres.

1. Construire des poings.

2. Déconstruire la console.

3. Peindre et finaliser.

4. Le bijou de la couronne.

J'espère que vous allez aimer, en tout cas je n'en suis pas mécontent. C'était bien marrant à faire malgré toutes les petites galères !

 

Enjoy

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Avoir une collection de jeux c'est bien mais il faut penser à en prendre soin pour les conserver en bon état et jouable le plus longtemps possible.

Récemment, je faisais un tour dans mes jeux PSP et je me suis rendu compte que certains avait fini par craquer. Comme ceci :

Ce problème est assez récurrent pour les UMDs car largement dû à l'attache dans le boitier qui se clippe parfois non pas sur le dessus du jeu, mais sur la rainure de collage qui finit par craquer avec l'usure. Je suis alors reparti sur le net pour voir si des gens ont pensé à faire des boîtiers de remplacement. Effectivement c'est le cas. J'en ai donc commandé une dizaine sur eBay pour 3¤68 frais de port offerts !

Bon on ne risque rien d'essayer.

Ça arrive sous cette forme :

On les déboîte :

On profite du coup d'avoir accès à l'UMD pour lui mettre un petit coup de polish (un peu de produit pour nettoyer les vitres sur du sopalin comme pour tous vos CD/DVD).

On referme en remboitant le nouveau boîtier. Et c'est super propre. Effectivement ce n’est pas exactement le même boitier que l’original mais il y a un avantage. Je pense que c'est limite mieux que les officiels, parce que du coup on peut les ouvrir et fermer plus ou moins autant de fois qu'on veut si jamais le disque a un problème. Alors que pour ouvrir les originaux, il faut casser l’emboitage en force d’usine.

Pour le prix, c'est une validation sans appel du club de conservation du 47.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Le concept

Pour la première fois, j'avais envie d'ajouter un peu de lumière à la console. Quand ça clignote de partout, je trouve que les customs ressemblent à des voitures tunning. Donc je voulais simplement un halo bleuté qui apparait dans la pénombre. Qui rappelle l'éclat qu'il y a dans les yeux des colosses.

Je suis donc allé voir l'électricien ingénieur du 47 : Swiss.

On est parti sur un espèce de filament de LED effet néon trouvé sur eBay pour 5¤ je crois. On a commandé 1 mètre (le minimum) avec une sortie USB pour pouvoir le brancher dans la PS2.

La mise en ½uvre

Première étape, coller proprement le filament derrière le colosse. Pistolet à colle et synchronisation des 4 mains pour arriver à un résultat plutôt pas mal.

L'idée étant que le fil ne se voie pas, ou le moins possible quand on regarde la console de face.

Ensuite, il a fallu déboîter un peu plus la console pour aller récupérer les points de soudure des prises USB de façade. Comme c'est chiant et compliqué de sortir toutes les plaques successives sans casser la console, Swiss a fait un peu de magie.

Vous voyez les micro points de soudure inaccessibles là?

Apres avoir fait un (je cite, parce que j'y comprends rien) "sonnage avec un multimètre", le gars est allé tranquillement couper la prise USB du fil de led et a soudé les fils directement. Non mais sérieux, c'est inaccessible !

Je ne sais même pas comment il a fait passer le fer dans le micro espace et encore moins comment il a fait 2 soudures propres... Bref en tout cas, il l'a fait.

On branche, on teste.

Il a ensuite raccourci les fils pour que ca prenne moins de place dans la console... Normal quoi. Et le tour est joué.

 

Chapeau bas monsieur.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

La figurine

Le commencement, pour savoir si j'allais être capable de faire ce que j'avais en tête, c'était de faire la statuette du colosse. N'ayant jamais fais de sculpture (à part peut être de la pâte à sel en maternelle), je suis allé dans un Cultura et j'ai pris, sur les conseils de la vendeuse, une glaise pour débutant qui sèche à l'air libre.

Ensuite, comme à mon habitude, pas la peine de chercher à apprendre sur internet, le mieux étant de tester par soi-même. Pour faire tenir le tout et lui donner une structure, j'ai pris un bout de fil de fer que j'ai calqué sur le dessin, lui même photocopié à l'échelle que je voulais.

Après, j'ai fait une forme générale que j'ai mise en perspective de la console pour voir si ça m'allait.

Satisfait, j'ai commencé à l'habiller de son "armure de pierre" et je l'ai affiné petit à petit avec la pointe de mon pinceau.

 

La bonne blague c'est qu'en séchant, la glaise se rétracte et il y a eu des cassures, que j'ai colmatées à la colle. J'ai finalement fait sauter les "oreilles" qui ne me plaisaient pas.

Et comme je suis un peu un nouveau sur Tweeter, j'ai blagué en envoyant la photo à Mr Ueda lui même, qui a liké...

J'ai donc eu un orgasme psychique de geek, un peu comme si j'étais une ado des années 90 qui se faisait embrasser par Patrick Bruel.

 

La console

La figurine me satisfaisant, je me suis attaqué à la console. A la base, c'est ma PS2 de secours qui appartenait à mon frère (désolé bro). Elle ressemblait donc à ça :

J'ai décollé tous les stickers et je l'ai nettoyée, puis j'ai dessiné au crayon blanc la forme que je voulais découper.

Après, ça a été une alternance entre la dremel et le papier de verre pour lui donner la forme la plus propre possible.

Pour faire tenir le colosse, j'ai pris un de ces tiroirs en plastique pour ranger les jeux PS1 de l'époque. J'ai découpé la partie avant que je voulais avec le logo PS qui est gravé et j'ai coupé la chose pour qu'elle s'encastre dans ma découpe de console.

Enfin, j'ai mis la statuette debout et assemblé le tout pour voir ce que ca donnait. Bien sûr, il y a eu des ajustements de découpe.

 

La peinture

Bien entendu, il fallait passer par la case peinture. Pour les deux derniers customs, j'étais allé prendre mes peintures dans un magasin Game Workshop, Magic, etc... Ils sont cools et un des vendeurs est un spécialiste de la peinture donc je m'en remets à lui pour me dire quel petit pot correspond à la couleur que j'ai en tête.

Là c'était l'été, il n'était pas là, je me suis lancé tout seul et...

Ouais, no comment... puis j'ai essayé un autre schéma de couleur...

Mieux mais pas top...

Je suis donc retourné au magasin : Forges de lumière à Castanet Tolosan (un peu de pub pour eux au passage parce qu'ils m'aident bien https://vpc-forge.fr/fr/). Il était là, mon sauveur de couleurs !

Il m'a donc conseillé pour les couleurs et aussi pour le décor. Il m'a donné des tips de peinture de figurines aussi. Bref, je suis reparti me mettre au travail et magie.

 

Merci beaucoup pour les conseils !

  

Le décor

Pour le décor, je me suis inspiré du jeu, avec du sable, des herbes cramées et éparses, du caillou.

Le sable fut récolté sur les chemins de la forêt à coté de chez mes parents. Pour les grandes herbes, ce sont des poils de pinceaux coupés en biseau. L'herbe éparse vient du magasin Game Workshop.

Côté cosmétique, on était presque bon. J'ai fait une peinture à main levée sur l'autre face et mis un peu d'herbe/sable à quelques endroits pour lui donner un air un peu plus vieillot.

Je ne voulais pas trop charger la console, qu'elle reste simple et que la figurine soit la pièce maitresse.

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Et voilà, il ne restait plus qu'à emboîter le tout, remettre les vis, faire quelques petites retouches de peinture, passer un après bien costaud et nettoyer la bête.

J'aime bien le résultat.

La lumière est très faible et on aurait peut être pu partir sur quelque chose d'un peu plus fort, mais ça me va. Un petit halo se dégage derrière le colosse, rien de tape-à-l'½il, mais le petit détail qui tue.

 

_je comprends pas pourquoi la photo ne passe pas droite...

Et vous, vous en pensez quoi?

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Dans les rangs des jeux qui m'ont marqué, je crois pouvoir dire sans trop me tromper que Shadow of the Colossus arrive facilement dans le top 3.

Je ne vais pas énumérer les raisons du pourquoi et du comment, d'autres l'ont fait mieux que moi.

Comme une évidence donc, quand j'ai regardé mes PS2 en me demandant quel custom elle méritait tant sa carrière fut longue et prolifique… SOTC s’est imposé.

J'ai pris mon papier et mon crayon, sans trop y penser, j'ai pondu ce concept.

Faire sortir un colosse de la console, comme s'il avait explosé l'intérieur pour se libérer.

Le colosse fut choisi assez rapidement : Gaius, pour son allure iconique.

Une entreprise qui allait me faire toucher des domaines que je ne connais pas, une bonne occasion pour s'y mettre.

Pour les plus pressés, les articles sont là, sinon vous en aurez un par jour.

http://www.gameblog.fr/blogs/the47org/p_123626_ps2-kustom-47-shadow-of-the-colossus-terminee

http://www.gameblog.fr/blogs/the47org/p_123625_ps2-kustom-47-shadow-of-the-colossus-la-realisation-cosmetiq

http://www.gameblog.fr/blogs/the47org/p_123624_ps2-kustom-47-shadow-of-the-colossus-la-realisation-electriq

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Il y a environ de ça 2 ans j'avais récupéré une Game Gear sur une brocante quelconque. Un revendeur me l'avait fait 10¤ en loose, sans cache-pile ni garantie qu'elle marche. Bon pourquoi pas, on n’est pas à l'abri d'une bonne surprise.

Une fois chez moi, je teste la console, elle marche ce qui est un bon point. Malheureusement, comme toutes les Game Gear elle avait la fâcheuse tendance à avoir un son pourri et une image seulement visible en la penchant à 45°. Seul point positif en somme, la luminosité était très bonne.

Je savais depuis un moment que des kits de remplacement des condensateurs existaient mais n'étant pas capable depuis les premiers cours de techno au collège de comprendre un circuit imprimé et encore moins de faire une soudure sans le cramer (véridique, j'ai brulé 5 circuits pour le super projet de 4eme - une alarme pour les vélos - jusqu'à ce que mon pote le fasse à ma place).

 

Ce même pote donc que j'ai depuis longtemps est lui un électricien hors pair, c'est son métier de base d'ailleurs de monter et vérifier les circuits électriques de nos Airbus. Bref, c'est sa came. Comme c'est un de mes meilleurs amis, j'ai finalement pris le pas et commandé pour moins de 6¤ frais compris un kit de remplacement. Une fois arrivé, direction le garage de Swiss (son surnom depuis looooogtemps) membre honoraire du 47, vous serez amenés à revoir son travail rapidement. J'ai aussi trouvé pour 7¤ deux cache-piles de remplacement.

 

Arrivé chez lui, j'ai fait la seule chose que je pouvais pour l'aider un minimum. Démonter la console et trier les condensateurs selon les microfarads (ne me demandez pas ce que c'est j'en ai aucune idée, je ne savais même pas que ce terme existait avant la semaine dernière).

On a trouvé un tableau sur internet :

 

 

Moins de 40 minutes plus tard, hop, il avait changé les 12 condos et j'ai réussi à me brûler avec le fer à souder alors que je ne suis pas censé y toucher et qu'il me connait donc m'avait interdit d'en approcher. Sceptique au début, j'allume la bête et... résurrection totale.

 

Je suis donc passé d'une console naze et pas complète à une qui fonctionne parfaitement et est nickel pour 10+6+7 = 23¤. Sachant que certaines personnes peu scrupuleuses mettent en vente des consoles refaites de la sorte pour 80-90¤ sur le net.

 

Là où ça devient intéressant, c'est qu'avec son expertise, il m'a soufflé à l'oreille qu'on pouvait sans problème virer le fonctionnement à piles pour mettre une batterie à la place. C'est donc ce qu'on va essayer de faire prochainement. En gros, on va mettre une batterie de smartphone dans un des compartiments des piles. Comme ça, elle sera chargeable comme n'importe quelle console portable d'aujourd'hui. Le pied ! Je vous tiendrai au courant bien entendu.

Donc essayez si vous en avez les capacités ou un pote qui les a, la console fonctionne comme une neuve, c'est impressionnant.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
47 Kustom (Jeu vidéo)

Aujourd'hui c'est férié et donc l'Ours du 47 est en mode Valerie Damidot.

Je continue à essayer de ranger et mettre en valeur ma collection de jeux. J'ai une demi-pièce d'environ 8m² pour ça et c'est déjà bien rempli.

Ici donc souvenez vous il y a quelques temps j'avais trouvé des meubles pour DVD, tournants et moches dans un vide maison pour un prix très bas. L'idée était de les transformer en rangement pour les jeux vitas. Il s'avère que je peux aussi y caser les jeux PSP pour l'instant.

Avant :

Peinture :

Déco :

Après :

 

Les deux meubles vont rester comme des petits ilots dans la pièces. C'est sympa et pratique, ca fait de place sur les étagères pour pouvoir mieux ranger d'autres jeux.

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris