The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 08/09/17 à 19h21

Retard gaming

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Les jeux finis en 2013 (Jeu vidéo)

35 - Astérix - SNES

 

 Note en canapé vert sur 5: 2.5

Pourquoi cette note : Parce qu'il représente tout ce qui se faisait de plus générique en terme de jeu dans les années 90.

Le jeu en 47 mots (bon là il y en a 10 de plus mais c'est au nom de l'humour): Astérix part à la recherche de sa douce moitié Obélix parce que le loft qu'ils occupent dans le quartier huppé du village est bien vide sans lui. Guidé par sa moustache magique il traversera plusieurs pays dans un ordre totalement erratique pour finir à Rome dans un petit relais château spécialisé SM tenu par un certain Jules.

Le truc à retenir ou à oublier: Des types à moustaches avec un petit chien qui ont une dent contre les romains ça sent quand même le désir refoulé.

 

34 - Warioland the Shake dimension - Wii

Note en canapé vert sur 5: 3

Pourquoi cette note : Parce que ça manque de contenu.

Le jeu en 47 mots: Cette vieille raclure capitaliste de Wario appâté par un gros magot va arpenter le monde magique du globe qu'il reçoit en se téléportant grâce à la longue vue qui... ouais bref. Quel farceur ce Wario ! Une option manette et gameplay normal n'aurait pas été du luxe.

Le truc à retenir ou à oublier: Ces putains de gimmicks de secouage de wiimote, sérieusement, ça n'apporte rien du tout et ça fait chier les gens.

Voir aussi

Jeux : 
Wario Land : The Shake Dimension, Astérix
Plateformes : 
Wii, Super NES
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris