The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 15/10/17 à 15h49

Retard gaming

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Retard Gaming (Jeu vidéo)

Pendant que certains s'amusaient (?) avec Forgotten Reals: Demon Stone, d'autre subissaient Runaway: A Road Adventure. Oui oui, subissaient.

 

Run Away from this piece of shit

 

Pour être franc, je n'ai jamais beaucoup joué à des Point & Click dans ma carrière de gamer.

Autant que je me souvienne, X-Files The Game, sur PC, et je crois que c'est à peu près tout, c'est pour dire. Oui j'avais tâté du Myst à l'époque, mais quoi, genre 10 min.

C'est une de mes grosse lacune de joueur, je n'ai jamais joué à la série des Monkey Island ni des Indiana Jones. C'est quelque chose que je rattraperais un jour, j'espère.

Mais bon là, place à cette daube qu'est Runaway, oui vous l'aurez compris, j'y vais direct, ce jeux est une merde.  Si vous n'y avez pas joué et que vous vous souvenez des notes qu'il a reçu dans la presse et de l'accueil du public, cela vous semble surement bizarre. Oui mais voilà, à un moment faut arrêter la branlette et être objectif. Et puis c'est notre blog, c'est mon avis (et celui des gars avec qui j'y ai joué) : c'est une merde.

 

Le weekend dernier donc, je partais à la maison de campagne d'un ami.  Quand on se retrouve là-bas,  c'est l'occasion pour nous de se faire des grosses sessions consoles, malbouffe, films et films douteux (genre des films de requins) sur un vidéoprojecteur avec le son à balle.

J'avais ramené ma Play 2 (il y a toujours un bon vieux tube cathodique dans une maison de campagne qui se respecte) histoire de finir Demon Stone, et je ne l'ai même pas branché au bout du compte. Aussi difficile à dire que cela puisse paraitre après avoir lu la critique de l'Ours sur ce désastreux beat'em all, j'aurais peut-être préféré y jouer et le finir, au lieu de jouer (et de finir) Runaway.

 A l'interieur de la caravane des 3 folles du desert

Très BM dans l'esprit, surtout l'espece de table en flic de cuir

 

Par où commencer ?

Oui le jeu est joli, les dialogues sont sympas (mouais, si on veut) et le doublage n'est pas trop mal il me semble. Et puis c'est tout !!!

Sérieux, je ne sais pas si tous les Point& Clicks sont aussi tordus dans l'esprit de Runaway, mais là, c'est du gros n'importe quoi !!! Si vous voulez résoudre les énigmes, il faut soit ne pas être logique, soit essayer de combiner n'importe quoi avec n'importe quoi, soit....aller voir les soluces.

Il y avait bac + 14 devant le vidéoprojecteur, et il n'y avait pourtant pas moyen d'avancer. Obligés de tricher et d'aller voir cette foutue soluce.

Au mieux, on aurait pu passer le 1er niveau, à la rigueur. Mais plus les niveaux avancent, plus ça devient abusé (il y en a 6 en tout).

Quand je vous dis que les énigmes sont du gros n'importe quoi, c'est genre à un moment, vous devez utiliser des tubes de rouges à lèvres comme cartouche de mitraillette. Alors oui, avec un peu d'imagination, on est dans un jeu vidéo après tout, ce n'est pas la réalité, mais quand même.

Le pire, c'est qu'il faut en fait tout faire dans le putain d'ordre voulu par les développeurs espagnols de ce jeu. Genre vous avez tous les objets qu'il faut, vous avez essayé de tous les assembler ensemble, dans tous les sens, et ben non. Si vous n'avez pas fait l'action qui déclenche le truc, c'est mort. 

Exemple (je reprends un exemple qu'un gars a laissé sur les avis des lecteurs de jv.com pour que ça aille plus vite et parce que je n'ai vraiment pas envie de me prendre la tête avec ça :

 "vous avez trouvé du café et un paquet de café vide, il faut qu'un perso vous dise qu'il vaut mieux mettre le café dans le paquet pour que vous puissiez le faire"

Donc avant d'avoir reparlé pour la Xieme fois au perso en question, si vous aviez déjà essayé de mette le café dans le paquet, ça ne donnait rien. Et des exemples comme ça, il y en a à la pelle.

C'est à lui qu'il faut parler du café. Il a une pur dégaine quand il marche :-)

Comme lorsque l'on fouille dans le sac de la prison : la 1ere fois, on trouve un objet. Si on recherche de suite dedans, on ne trouve rien, bien évidemment. Et puis, après de nombreux aller retours et discussions avec d'autres persos, retour dans la prison et refouillage de sac et là o miracle, on trouve un nouvel objet !!!!!!!!!!

Et puis, je ne parle pas des objets sur lequel il faut placer le curseur au pixel près...

Heureusement que l'un d'entre nous avait un Smartphone. Bon oui quasiment tout le monde en a  un de nos jours, c'est juste qu'on va dire que je n'ai pas du retard QUE sur les jeux vidéo. On  a pu aller voir la soluce de temps en temps pour nous permettre d'avancer. Je ne suis vraiment pas du genre à aller voir les soluces d'habitude, mais bon là, on voulait vraiment le finir ce weekend, et on n'avait pas le choix. Et au vu de ce qu'il fallait parfois faire, et bien honnêtement, sans regrets.

 

Pendant que l'Ours m'envoyait ses texto de rage sur Demon Stone, j'étais plié en deux, et je lui renvoyais en retour mes texto de rage sur Runaway.

Je suis rentré dimanche soir de la campagne et je n'ai toujours pas eu l'occasion de rebrancher la Play 2 et de finir Demon Stone, je vais m'y atteler là.

Heureusement pendant le week end,  on a pu  jouer un peu à Rayman Legends. Et là par contre, on a kiffé notre grosse race. Avec une pensée notamment pour l'excellent mode Kung Foot.

 

 

Auteur: Le Faucon

 

Les images ne nous appartiennent pas, elle sont toutes tirées de la fiche du jeu sur Gameblog, donc si y a un soucis, on les vire. Eazy!!

Voir aussi

Jeux : 
Runaway : A Road Adventure
Plateformes : 
PC
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Atred
Signaler
Atred
Le kéké pour faire plaisir oui!
LE Keke
Signaler
LE Keke
Sérieusement j'aimerai comprendre ceux qui ont "aimé" ce jeu... Pardon je voulais dire cette BOUSE monumentale pondue par des cerveaux de primates.

Je suis d'accord avec Le Faucon quand au tordage d'esprit récurent qu'il faut avoir pour résoudre, NON même pas, pour que l'on nous laisse le droit de résoudre les énigmes.
Comme-ci c'était logique de devoir dire "Hey Mr le professeur comment ça va bien?" pour qu'il nous réponde "Ho je travaille trop, pourquoi ne mettriez vous pas du faux café Inca périmé depuis plus de 2000 ans que vous aurez moulu par vos soins dans le sac de café que vous trouverez dans une poubelle se trouvant sur le pixel noir sur fond noir en bas à droite de votre écran lorsque vous aller au milieu du couloir ?". Alors que le faux café Inca moulu et le sachet de café on l'a depuis 2h et qu'on a déjà voulu les mettre ensemble parce qu’on avait compris qu'il fallait faire du café pour ce p*%$ain de professeur mais notre perso super intelligent nous a dit "Mmmmmmmmh je ne crois pas que ce soit une bonne idée". Blaireau !
T'as de la chance que je continue le jeu parce que la meuf que tu veux te sérer est super hypra méga bonne et que ses kidnappeurs sont tout de même bien pervers pour la choper quand elle est habillée en pantalon et pull manche longue et quand tu la retrouve elle est en supra shorty en jean avec un décolleté de la mort.
Ils ont dû bien se rincer l’œil voir plus en la changeant.

Toujours est il que vous ne me ferez pas croire que c'est d'une évidence pure que pour distraire un méchant bourré il faille..... DEMANDER A UN TRAVELO (qui s'avère être un ancien joueur pro) DE JOUER AU BASKET AVEC LUI !!!!! Non mais vous êtes sérieux !!!
Du coup le toooouuuuuut petit morceau d'énigme c'est : devoir trouver un ballon de basket, trouver une pompe, gonfler le ballon de basket, aller voir le kidnappeur bourré lançant ses canettes de bières dans une poubelle, parler avec le bon travelo, lui faire plein de causette (ben il parle beaucoup) jusqu'à ce qu'il nous dise que ce soit un ancien joueur pro, le convaincre de faire une partie contre un méchant type bien costaud qui ne veut pas être dérangé et dont le seul but et rôle est de ne pas bouger et de dégommer tous les intrus qui approcheraient de sa cabane .... et tout ça ..... en plein milieu du désert !!!

Ben oui ! Un travelo qui te propose une partie de basket en plein désert c'est pas louche !!! Même la situation est illogique.

Bref, après avoir dégobillé le vomi que j'ai sur ce ce ce ce truc, je conçoit que je ne suis qu'un Kévin voir même LE Kéké du gaming !

Et comprend qui voudra mais si plus illogique il y a comme jeu je suis preneur :) Oui parce qu'il y a du bon dans la crakance.

LE Kéké pour faire craker ;)
Atred
Signaler
Atred
Ok merci pour les conseils,
j'ai choppé Les Chevaliers de Baphomet (le 1er je crois) il y a quelques années dans un cash ou vide greniers, à l'occasion je posterais un truc dessus si le blog est toujours là
fallaise
Signaler
fallaise
Moi je te conseil les Indiana Jones de la belle epoque et Blade Runner (trouvable gratos en Abandonware).
Astha
Signaler
Astha
Je te déconseille les Monley Island si les trucs illogiques te posent des soucis.

Perso j'ai bien aimé Runaway, mais vu ce que tu en pense, et si tu souhaites en faire d'autres, je te conseillerai Les chevaliers de Baphomet, surtout les 2 premiers, ou encore Full Throttle pour en faire un plus vieux.
Atred
Signaler
Atred

Ce que tu reproches ne se limite pas à Runaway, et puisque c'est ton 1er P&C tu peux arrêter tout de suite puisque je te le dis : tu n'aimeras pas le genre :)
Sinon autant j'avais pas du tout aimer le 2, autant j'avais apprécier le 1 pour son ambiance, et puis les énigmes sont assez logiques (j'ai vu BEAUCOUP + tordu), j'ai même fini les derniers chapitres sans regarder une seule fois la soluce, en gros t'es mauvais XD


Ben je sais pas trop et honnêtement, je recommencerais bien d'autre Point&Click, j'ai vraiment envie de me faire les Monkey Island, mais c'est juste que là je trouvais le jeu vraiment trop abusé. Et à la rigueur si j'était tout seul, mais non, on était 3 puis 4 personnes, et on a tous pensé pareil.
D'ailleurs, l'un de mes potes, arrivé avant nous à la maison de campagne, en a profité pour faire (et finir) un autre P&C dans la journée, Yesterday, du même studio que Runaway, et là pour le coup, mon pote a vraiment kiffé. Alors oui, Yesterday est sorti presque 10 ans plus tard que Runaway, mais bon, quand un jeu est mal fait -oui je persiste-, quand le gameplay est archaïque et pas pratique, et quand les énigmes sont vraiment tordues, ben voila quoi, on pète un câble. Apres oui, j'suis peut-être mauvais, on ne peut pas être bon partout :metal:
Sinon je te l'accorde, l'ambiance était bonne, je ne suis pas que de mauvaise fois :-)

J'ai finis le jeu sans soluce également et j'avais vraiment bien apprécié ce jeu...mais bon je cliques et pointes depuis que j'ai touché a l'Amstrad d'un pote


Ben franchement, chapeau, parce que nous, on a vraiment galéré comme des porcs. Mais bon, comme on voulait absolument le finir ce week end là, et qu'on avait pas envie de s'arracher les cheveux, on a choisi la facilité et on est parti voir les soluces. Ca veners ouais je sais, mais on n'a quand même pas tout suivi à la lettre, juste là ou on était bloqué. Ca fausse tout l'interet du jeu je suis d'accord, mais c'était vraiment nécessaire la.

Tu me conseilles quoi comme P&C mis à part les classiques Monkey Island et Maniac Mansion??
Badalamentis
Signaler
Badalamentis
Ce que tu reproches ne se limite pas à Runaway, et puisque c'est ton 1er P&C tu peux arrêter tout de suite puisque je te le dis : tu n'aimeras pas le genre :)
Sinon autant j'avais pas du tout aimer le 2, autant j'avais apprécier le 1 pour son ambiance, et puis les énigmes sont assez logiques (j'ai vu BEAUCOUP + tordu), j'ai même fini les derniers chapitres sans regarder une seule fois la soluce, en gros t'es mauvais XD
fallaise
Signaler
fallaise
Ah la fameuse logique des points and clicks...
Un jour on fera tous les classics Lucas Art t'inquiet dans mes souvenir c’était un peu plus logique que toute ces merdes.

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris