The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 09/12/17 à 20h56

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Questions existentielles (Divers)

Oh oui que j'aime caresser ton doux écran à la texture si lisse et agréable. Que j'aime aussi à te gratter le dos délicatement...

 Ouais enfin heu bon... 

 Il est de notoriété publique que la PS Vita n'est pas très aimée que ce soit des joueurs, de la presse spécialisé ou des gros studios (sauf exception). Le faible nombre de ventes de la machine incite peu les gros jeux à débarquer dessus et le peu de jeux n'incite pas les ventes de machines... Un cercle vicieux dont personne ne sait qui est la poule ou l'oeuf.

Pourtant même si les critiques récurrentes qui ternissent l'image de la Vita sont fondées et plutôt objectives (même si tout est discutable), je ne peux m'empêcher de constater que la console que j'ai acheté il y a pas loin d'un an maintenant n'a jamais pris la poussière.

 

Pour écarter toutes les mauvaises langues de suite, ce n'est pas parce que je ne possède qu'une PlayStation Vita. Cinq consoles sont branchées en ce moment sur ma TV et j'en ai d'autres dans le placard que je sors de temps en temps. Ce n'est donc pas la disponibilité limitée des autres machines qui me font allumer ma portable à l'écran OLED régulièrement.

 

Si j'aime autant ma Vita, c'est d'abord, pour le confort de jeu qu'elle propose pour une portable. Alors certes, j'ai acheté une espèce d'excroissance en plastique (type néoprène) pour qu'elle ait plus une forme de manette PlayStation géante et je ne m'en sers que chez moi (ou en tout cas pas dans les transports en commun (pour ça il y a la DS). Mais les faits sont là. Parfois, la TV est occupée, ou alors j'ai envie de regarder une émission d'un seul oeil en faisant une petite partie, bref, j'ai envie de jouer mais pas d'allumer la console de salon. Malgré tout, j'ai quand même envie d'avoir une image de qualité et deux sticks pour me déplacer dans un univers 3D (si c'est le cas). Lors de la sortie de la Playstation première du nom, Sony avait vite compris que dans un univers en trois dimensions, contrôler la caméra était la manière la plus efficace pour le joueur d'appréhender l'environnement. Le dualshock controller a mis les manettes concurrentes au placard instantanément en apportant ce confort de jeu. Elle est restée d'ailleurs pratiquement inchangée au fil des consoles de Sony et reste pour beaucoup la manette de référence.

 

Le deuxième point, j'en ai parlé un peu plus haut, c'est la qualité technique des titres AAA proposés. Je ne remets pas en cause leur nombre, le line up est maigre, mais là où la PSP avait toujours échoué (c'est-à-dire à me faire dire Wouaw), la PS Vita réussi haut la main. Les gros jeux sont magnifiques et tournent bien. Mais pas seulement. Et là, le troisième point.

 

La qualité de l'image rendue par la console est bluffante. Son écran est d'une précision tout simplement exemplaire pour tout appareil mobile tactile. Les couleurs vibrent et éclatent devant vos yeux. Je pense notamment à Hotline Miami et P4 The golden comme exemple mais c'est valable pour tous les jeux. Même les jeux PSP disponibles sur le PSN apparaissent plus fins et beaux que les originaux.

 

C'est dit plus haut et je ne le renie pas, les gros titres font cruellement défaut. J'ajouterais aussi que c'est très lourd de voir débarquer en grosse majorité des refontes HD et des Monster Hunter Like à foison. Malgré ça, le catalogue online est hallucinant de diversité et de qualité. Je suis un adorateur de la cartouche, un connard qui détruit la planète et achète systématiquement des jeux en boite. Mais au vu des titres proposés sur le PSN je ne peux m'empêcher de lâcher des euros tous les mois. Si en plus vous avez un abonnement PS+ et une PS3...

 

En parlant PS3, si vous en possédez une et que vous aimez vos jeux PS1, alors je ne saurais que conseiller l'achat de la portable. Je suis aussi un joueur qui a beaucoup de jeux en stock et qui aime les sortir régulièrement. Pour couper, une fois de plus, court aux mauvaises langues qui pourraient répondre que c'est par dépit et manque de jeux sur la console que je joue au jeux PS1 sur Vita et bien, relisez le paragraphe juste au-dessus. De plus je ne savais pas en achetant la console que le remote-play des jeux PS1 était possible, je pensais que la Vita lisait les jeux PS1 disponible sur le PSN. Le jour où j'ai découvert la fonctionnalité, j'ai tout simplement pété un câble. J'allais pouvoir refaire, faire ou enfin finir les quelques 150 jeux qui traînent sur mon étagère. Mieux, je peux y jouer dans la cuisine, dans mon lit, sur le trône ou même (le truc dingue) sur le canapé ! J'étais fou de joie, et je le suis encore.

 

Dernier point sur la Vita et celui-ci est personnel, je trouve que l'objet en lui-même est magnifique. La console est belle, tout simplement. Je sais que ça n'apporte rien de plus en terme de jeu, mais ça fait toujours plaisir d'avoir un bel objet entre les mains.

 

Ah ! PS Vita mon amour,

Toi l'incomprise,

Toi la sublime !!

 

Auteur: L'Ours

 

Les photos utilisées ne nous appartiennent pas, si vous en avez les droits et que vous souhaitez les voir retirées ou créditées, contactez nous.

Voir aussi

Plateformes : 
PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris