The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 18/11/17 à 20h00

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Questions existentielles (Divers)

Electronic Arts

La conférence commence sur l’image d’un drapeau américain au-dessus duquel plane un faucon armé d’un Colt qui chante l’hymne national.

Muurica ! Fuck yeah !

  • Nan j’rigole, en fait ils ont commencé avec Madden. Next.
  • Ensuite on a regardé un replay d’un gars qui faisait semblant de jouer à NBA Live avec son ami noir. On a enchainé sur une loooongue vidéo de présentation du mode carrière de ce même jeu, avec bien entendu un personnage lui aussi noir, parce que c’est bien connu il faut cibler le c½ur de marché. Merci EA.
  • On a appris que Battlefield One allait avoir des extensions. Renversant.
  • Je mets Fifa 18 et Need for speed 17 dans le même panier, rien de nouveau sous les applaudissements.
  • Puis le créateur de Brother (ce qui n’est pas un gage de qualité pour moi, relisez ma critique j’avais particulièrement été affligé par ce jeu) est venu nous présenter : A Way Out. Ma foi ça a l’air bien. Le contexte et les personnages ressemblaient à tout ce qui s’est déjà fait dans le monde du cinéma sur le thème de l’évasion de prison certes, mais, les mécaniques coop ont l’air vraiment intéressantes pour une fois. A suivre donc de près.
  • Une micro bande annonce d’Anthem. On a rien vu, donc pas d’opinion.
  • On se termine sur Star Wars Battlefront II. Là je ne vais pas être objectif (hahaha) parce que j’en ai marre de voir du Star Wars partout à toutes les sauces. J’aime les 6 premiers films (oui j’assume) mais ça s’arrête là. Overdose. Tout cela arrive presque à me faire détester cet univers que j’adorais plus jeune. Donc j’ai coupé la conférence.

Conclusion de la conf :

Rien à foutre.

 

Devolver

Donc une partie du public dans le coup, des acteurs sur scène qui surjouent, un montage pas très original… Et des enfants traumatisés par les coups de feu à blanc aussi, c'est bien. Je sens que ça va me plaire.

J'ai toujours du mal avec les gens qui veulent se moquer des institutions et le font au sein même de ce que cette institution leur permet de faire. Surtout quand on fait les mêmes choses que les autres en termes de politique commerciale. Les donneurs de leçons incapables de se regarder proprement, ce n’est pas vraiment mon truc.

  • Premier jeu présenté donc : Ruiner, ouais, désolé ça ne m’a pas fait bander. Non je sais, ça a tout pour me plaire, mais ça ressemble à 100 autres projets.

Et le sketch reprend. Donc ben déjà #trop drôle, #on est trop décalé, on dit des gros mots on est des dingues ! Mais bon tant que Devolver ne DONNE pas ces jeux, ce qui serait débile hein, je ne vois pas trop ce qui leur permet de rire des éditeurs en montrant grossièrement que l’industrie nous vend des jeux et du contenu.

  • Deuxième jeu : Serious sam : Hotline Miami edition, ou l'inverse. Du déjà vu en termes de gameplay et de parti pris graphique. Un re-skin d’une licence sur une autre, on ne peut pas faire beaucoup plus marketing et flemmard désolé les gars, je vous aime bien pourtant.

Le sketch reprend. A 10 minutes je me suis surpris à dire tout haut dans mon salon : Please make it stop.

Ils s’attaquent maintenant aux jeux qui changent des contenus en fonction des commentaires ? On en parle de la scène de viol de Hotline 2 ? Merci bisous merci.

PS : sur la fin j'ai fermé les yeux pour éviter de faire une crise d'épilepsie.

Bilan de la conf :

Et sinon à part de la branlette post punk grotesque pour une conf payée avec les sous des jeux que vous leur achetez (au fait), il se passe quoi ? 2 jeux ? Et merde, j'ai même plus de respect pour Devolver, tout fout le camp. Tout ce que j’espère c’est que Suda 51 ne commettra rien avec eux, stp stp stp stp stp.

 

Bethesda

Le PDG arrive et tiens je pensais que ce genre de chemise ne se faisait plus depuis un moment déjà...

Quand on commence par un récap des jeux qui sont déjà sortis, ça ne sent pas très bon en général.

On insiste sur les Mods dispos sur console. C'est bien, good job fellas.

Ça continue avec la VR. Next. (Oui ce n’est pas que ça ne me plait pas, c'est juste que j'ai pas d'argent pour m'équiper et que déjà certains jeux en vue subjective me mettent mal à l'aise, donc bon).

  • Donc Doom et Fallout 4 VR, oui je ne suis pas contre, mais ça amène quoi en termes de gameplay ? Rien ? Ah, bon...
  • Elder schroll online, next.
  • Là le présentateur nous explique qu’ils en ont marre de faire des jeux donc vous allez les faire à leur place. Pour ça ils prendront les retombées commerciales mais vont vous aider avec leur plateforme : Creation club. Faites des Mods, on vous donne tous nos outils.
  • Legends, ça a l'air bien mais j'ai du mal à jouer aux jeux de cartes sur un écran.
  • Skyrim switch, génial je vais pouvoir l'acheter un 4ieme fois.
  • Une présentation de DLC pour Dishonored, sérieusement. On me fait signe que c’est un Stand Alone, pas besoin du jeu d’origine. Bien, mais de toute façon il faut l’avoir fait pour comprendre non ?
  • Enfin un "nouveau" jeu, qui n’est pas encore sorti quoi, Quake champions. Ça ne me concerne pas, je suis pas trop dans l'eSport.
  • Ah Evil Within 2 une suite mais ça a l'air cool. Faut que je fasse le premier ^^
  • Et on finit en fanfare avec encore une suite avec Wolf : New order 2.

Bilan de la conf :

Ben rien de nouveau sous le soleil de Bethesda.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris