The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 28/05/17 à 15h39

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Retard Gaming (Jeu vidéo)

Je ne vais ici bien sûr pas parler de la fin, que j’ai trouvé plutôt cohérente encore une fois (surtout après avoir maté le speedrun qui confirme cette cohérence). A vous d’aller au bout comme des grands, ou d’aller sur YouTube c’est comme vous le sentez.

Une fois le jeu terminé, une pensée émue m’a traversé. Ce moment affolant où on se rend compte que quelqu’un qui joue rarement, en moyenne 2 ou 3h tous les weekends, pourrait y jouer pendant une année complète voire plus, sans jamais se lasser.

Oui BOTW est bel et bien le monstre magnifique que l’on a pu lire ici ou là. Il l’est à tant de niveaux que ça en devient dingue.

Niveau durée de vie donc, débat interminable ces dernières années (à savoir si un jeu doit être long pour être bon) qu’il relègue au niveau de question annexe avec brio. Chacun fait ce qu’il en veut de cette durée de vie. Tu te sens l’âme d’un guerrier ? Tu peux aller directement mettre une raclée a Ganon si tu en as le cran et les compétences pouçales (c’est tout ce qui se passe au niveau des pouces quoi), t’en a pour 3/5h. Tu es un completiste, bon courage et à l’année prochaine.

Ce qui est sûr c’est que l’aventure sera à l’image de celui qui la joue et c’est pour cela, qu’à aujourd’hui, malgré ses emprunts à beaucoup de titres, Zelda Breath of the Wild est ce qui se fait de mieux en matière d’open world. Et je dis bien en matière d’open world comme un type de jeu à part entière, comme la plateforme, la réflexion ou le fps. Ce n’est pas le meilleur jeu d’aventure, ce n’est pas le meilleur jeu d’action, peut être celui d’exploration et encore certains sont bien plus retors, mais c’est le meilleur dans ce genre du « monde ouvert » peut-être même son seul véritable représentant sur les consoles actuelles.

Sa structure et son gameplay transverse transcendent les catégories imposées du jeu vidéo. Il y installe une base extrêmement solide d’actions et de réactions dans un monde construit spécifiquement pour répondre à ces fonctions. Après, libre à vous d’en faire ce que bon vous semble. Tout y est cohérent et accessible sans être simpliste, évident ou dirigiste avec un équilibre rarement atteint à tous ces niveaux.

Le jeu, tel un de la série des Souls, joue sur le fait de faire monter en compétence et en expérience non pas l’avatar (ici Link) mais le joueur en lui-même.

Bref pour résumer, comme j’en ai beaucoup dit déjà, je conclurai sur une formule injustement oubliée : c’est de la bombe de balle bébé. Et si tu en doutes encore après ça, je ne peux plus rien y faire.

 

La bise

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Quand on atteint la trentaine et que ça fait plus de vingt ans qu’on joue à la console arrive un moment où on se rend compte qu’on n’a pas eu le temps de jouer à tout ce qu’on a acheté. Alors c’est cool il y en a plein les armoires de la NES à la PS3 et puis ça s’entasse et puis on en rajoute encore et encore. Les années passent, il faudrait jouer à tout, mais la tâche est laborieuse, que dis-je, TITANESQUE, j’irais même à dire que c’est une hérésie !!

 

Un jour on se dit qu’il va falloir s’y mettre sinon ça n’a aucun sens tout ça ! Ca va nous permettre surtout de jouer à des jeux qu’on a acheté en se disant « Putain faut trop que j le fasse celui-là !! » et qui ont fini sur l’étagère à prendre la poussière avec ses congénères.

 

On va les finir ces putains de jeux, quelque soit l’époque, le style ou la console, on s’en fout faut que ça se passe, faut faire de la place pour pouvoir acheter d’autres jeux avec l’esprit tranquille parce que la collection dépasse les milles pièces et qu’avec la crise et le taff sous payé, on n’est pas près de lâcher 500€ pour une nouvelle génération alors qu’on n’a pas fait la moitié de ce qui a été produit jusqu’ici !

 

Bref si il n’y avait que les jeux, mais à côté des jeux y a les films et les livres qui s’accumulent, les vide-greniers pour se balader le week-end, les cash-converters à aller explorer pendant la pause déjeuner, bref trop de trucs à jouer, lire, voir, écouter, boire…

 

Alors à chaque fois qu’on finit un jeu on mettra le test en ligne, même si il ne fait que 2 lignes parce que le jeu ne mérite pas plus, et sur le blog on mettra tout le reste, enfin, vous verrez bien.

En tout cas, on rattrape le retard, enfin, on essaie.


Mais bon, ENOUGH SAID !!!!

Archives

Favoris