The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 08/09/17 à 19h21

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Retard Gaming (Jeu vidéo)

Au programme :

 

  • Phallaina
  • Don’t look back
  • Void Pyramid
  • Futurama: Game of drones
  • Best Fiends

 

Phallaina

Ce n’est pas un jeu. Ça s’apparente plus ou moins à une BD à défilement horizontal. En gros une histoire que vous déroulez en faisant glisser l’image de gauche à droite. C’est très beau. Graphiquement, tout est léché et travaillé. Les dessins sont parfois sur plusieurs plans ce qui permet un défilement différencié. Quelques petites animations viennent embellir le tout. La musique atmosphérique et le scenario un peu perché finissent de vous transporter ailleurs.

Alors mettez vos écouteurs et isolez-vous dans cette foule pressée. A conseiller à tout le monde.

 

Don’t look back

Vous connaissez Terry Cavanagh ? Non ? VVVVVV ça ne vous dit rien ? Bon tant pis. Avant de sortir ses jeux sous Android et de pourrir la vie des joueurs avec, ce Game designer, un peu particulier, a voulu tester le format avec cet « essai ». Après quoi il a porté toutes ces petites merveilles de crise de nerfs jusque-là réservés au pc et consoles.

Un jeu test du coup qui ne marche pas très bien et ne vaut que pour son côté bonus pour les fans du bonhomme. N’en attendez rien de particulier.

 

Void Pyramid

Là je vous avoue que c’est carrément aléatoire. On est tranquillement sur son canapé, on fait défiler les jeux et on se dit que ce jeu moche et indépendant pourrait être pas trop mal… ouais mais non en fait… C’est donc un rpg indépendant avec plein de bonnes idées piquées à droite et à gauche. Le tout fait à la main par quelqu’un de courageux. A part ça, vous n’avez qu’à regarder l’image pour comprendre que ça reste clairement amateur et approximatif tant dans le fond que dans la forme. Pris pour ce qu’il est, vous ne pourrez pas y jouer longtemps avant de lâcher l’affaire.

Du pur indé pour une expérience, hum, particulière.

 

Futurama : Game of drones

Changement d’ambiance et de budget, on est dans la machine du grand capital là. Le Candy crush version Futurama, un match 4 qui se tient bien. On a droit à un habillage tout à fait correct et des mécaniques classiques de bonus et autres boosters à payer si on a envie.

Bref après y avoir passé pas mal de temps, je ne vous cache pas que ça devient un peu trop rébarbatif à mon gout à partir du niveau 100 a peu prés. L’humour de la série est présent sans être exceptionnel. Un bon jeu mais qui connait comme tous les autres de ce type là les limites de son genre.

 

Best Fiends

Là aussi, un des rouleaux compresseurs du marché. Et j’ai plus ou moins les mêmes critiques à son égard. Le jeu marche bien mais encore une fois, il faut jouer longtemps ou dépenser de l’argent pour que cela devienne un jeu à développement « normal ».

Bref encore une fois, un match 3 correct mais qui ne satisfait jamais totalement son gamer.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

koforever
Signaler
koforever
Phallaina est vraiment tres bien , de beaux dessins et une histoire un peu bizarre comme j aime bien !
ClovisV
Signaler
ClovisV
Bof, bof, ces jeux. ;)

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris