The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 20/05/17 à 22h40

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Retard Gaming (Jeu vidéo)

FFXV Blog

Suite au test publié ici :

 http://www.gameblog.fr/jeux/265_final-fantasy-xv/tests/89716#id_jeu=537

Je voulais revenir sur quelques petites choses de manière plus personnelle. Le test étant déjà très conséquent l’article devrait être relativement concis. Ici on va peut-être spoiler le jeu donc vous êtes prévenus.

Monde ouvert ou poudre aux yeux ?

Au vu du découpage du jeu on peut se poser la question de son état de finition avant sortie. En effet, le monde ouvert n’est ici qu’une partie de l’expérience puis ce qu’une fois l’océan traversé en milieu de jeu, vous ne pouvez plus reprendre des moments pour l’exploration sans limite.

La partie monde ouvert de FF XV pose problème. La question est la suivante : dans les FF précédents, a-t-on affaire ou non à des mondes ouverts ? Pas de mon point de vu au sens où on l’entend aujourd’hui. Dans les FF du 1 au 9, nous sommes invités à parcourir des cartes du monde plus ou moins grandes qui s’ouvrent et se dévoilent au fur et à mesure du scénario. Même si à la fin on peut les parcourir plus ou moins à notre guise, cela ne correspond pas aux mondes ouverts d’aujourd’hui.

Il y avait en effet des quêtes annexes ou des boss alternatifs mais tous (ou pratiquement) servaient à éclaircir une partie plus ou moins importante du jeu principal, ou du moins à l’agrémenter. Ici le monde ouvert proposé semble totalement superficiel pour un JRPG. La chasse au monstre, les quêtes de récupération d’objet, tout cela est agréable mais manque totalement de cohérence avec le scenario principal. Nous sommes pilotés par un enchaînement d’urgences à résoudre mais nous pouvons les ignorer totalement pour aller à la pêche. Sensation un peu étrange…

En clair, ce model me convainc moyennement. Une liberté d’action : oui, un monde ouvert superficiellement emplie de trivialité : non.

Tunnel narratif ou pilotage scénaristique ?

La deuxième partie du jeu pose un véritable problème dans son design général.

Outre le fait que le monde n’est plus ouvert, le scenario devient subitement incohérent. La quêtes des armes des anciens rois passe d’une action primordiale à une quête annexe sans importance. La mort de l’oracle et l’apparition de Shiva n’ont pas vraiment de sens. Quand à la découverte de l’identité réelle du Super Vilain elle tombe un peu de nulle part. La révélation de la face cachée de l’empire et de ses expériences avec les démons quant à elle est d’un classicisme absolu.

En bref, le fait de resserrer le joueur pour qu’il revienne dans le chemin du scenario n’est pas un problème en lui-même. Il le devient quand ce même scenario est catastrophique et manque de cohérence générale. On rappelle quand même que le « dernier donjon » se fait en solo et sans arme ce qui pose la question évidente de la nécessité d’avoir fait tout ce cheminement d’expérience jusqu’ici. Plus encore, l’ellipse de 10 années nous montre bien que rien ne servait de courir ou de s’entrainer… Perturbant donc tout comme la taille de la barbe de Noctis après avoir passé 10 ans sans se raser J

Episode de transition ou redéfinition des codes ?

Dernière question sur la place du jeu dans la série. Il faudra attendre le XVI pour pouvoir y répondre mais doit-on s’attendre à un modèle de ce type pour les suivants comme le fut FFVII pour le VIII et le IX ? Rien n’est moins sûr mais pourquoi pas. En tout cas ce serait pour la série un moyen de repartir sur de nouvelles bases. Un mal nécessaire que les ratés de cet épisode pour calibrer une recette plus efficace et plus cohérente pour les suivants.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Atred
Signaler
Atred
J'y compte bien ouais!
Je prendrais le temps de commenter aussi, je sens que ca va etre du lourf :)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Je doute vraiment qu'il y ait un "suivant", compte tenu du four de celui-là. Ils vont déjà essayer de sauver les meubles à coup de DLC puis, je suppose, se concentrer sur des remake HD ou éventuellement des épisodes moins gourmands et coûteux sur téléphones portables.
Et sans doute est-ce que la série ne s'en portera que mieux.

Pour le reste... je compte sur toi pour t'infuser la totalité de mon dossier quand il sera en ligne ! B) :lol:

Édito

 

Quand on atteint la trentaine et que ça fait plus de vingt ans qu’on joue à la console arrive un moment où on se rend compte qu’on n’a pas eu le temps de jouer à tout ce qu’on a acheté. Alors c’est cool il y en a plein les armoires de la NES à la PS3 et puis ça s’entasse et puis on en rajoute encore et encore. Les années passent, il faudrait jouer à tout, mais la tâche est laborieuse, que dis-je, TITANESQUE, j’irais même à dire que c’est une hérésie !!

 

Un jour on se dit qu’il va falloir s’y mettre sinon ça n’a aucun sens tout ça ! Ca va nous permettre surtout de jouer à des jeux qu’on a acheté en se disant « Putain faut trop que j le fasse celui-là !! » et qui ont fini sur l’étagère à prendre la poussière avec ses congénères.

 

On va les finir ces putains de jeux, quelque soit l’époque, le style ou la console, on s’en fout faut que ça se passe, faut faire de la place pour pouvoir acheter d’autres jeux avec l’esprit tranquille parce que la collection dépasse les milles pièces et qu’avec la crise et le taff sous payé, on n’est pas près de lâcher 500€ pour une nouvelle génération alors qu’on n’a pas fait la moitié de ce qui a été produit jusqu’ici !

 

Bref si il n’y avait que les jeux, mais à côté des jeux y a les films et les livres qui s’accumulent, les vide-greniers pour se balader le week-end, les cash-converters à aller explorer pendant la pause déjeuner, bref trop de trucs à jouer, lire, voir, écouter, boire…

 

Alors à chaque fois qu’on finit un jeu on mettra le test en ligne, même si il ne fait que 2 lignes parce que le jeu ne mérite pas plus, et sur le blog on mettra tout le reste, enfin, vous verrez bien.

En tout cas, on rattrape le retard, enfin, on essaie.


Mais bon, ENOUGH SAID !!!!

Archives

Favoris