The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 23/05/17 à 21h02

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Autre (Divers)

Face à la polémique sur No Man’s Sky et les demandes massives de remboursement intégral, qui n’est pas la première (les demandes de remboursements abusifs de Firewatch par exemple) et qui ne sera surement pas la dernière, j’ai du mal à me reconnaitre encore aujourd’hui dans la communauté des joueurs.

En effet, si aujourd’hui le jeu vidéo est le premier secteur financier ludico-culturel au monde devant le cinéma, la littérature ou la musique, cela implique aussi qu’il est celui qui compte le plus de consommateurs. Peut-être est-ce un effet de cette banalisation du jeu vidéo et de sa consommation de très grande masse, mais je trouve que les joueurs montrent une image d’eux au sens large de plus en plus détestable.

Alors au risque de faire un peu vieux con, je me rappelle d’une époque où les gens n’envisageaient pas un instant, tout comme pour un film ou un livre, d’aller demander le remboursement intégral de son achat sous prétexte qu’il ne lui a pas plu. Et ce n’était pas parce que le consommateur d’il y a 10/15 ans était un mouton sans respect pour lui-même.

Et j’entends déjà les commentaires à base de : non mais le jeu est pourri, il bug, il n’est pas comme on nous l’avait promis etc…

Alors oui, peut-être. Surement même, No Man’s Sky n’est pas la pure merveille vidéoludique à laquelle les gens s’attendaient. Mais d’un autre côté, ben dommage pour eux et tant pis. A l’heure où s’informer d’une manière quasi immédiate sur n’importe quel sujet est permis, il n’y a aucune excuse de ne pas avoir lu, vu ou entendu un test, un billet d’humeur, une pré-analyse du jeu ou quoi que ce soit avant de l’acheter. Quand à ce que l’on nous avait promis, eh bien cela s’appelle de la publicité, du marketing et les gens peuvent toujours porter plainte si ça leur chante pour tromperie, se cacher derrière cet argument est avouer haut et fort qu’ils n’ont pas de recul sur les belles campagnes de communication et qu’ils n’apprennent pas des erreurs du passé. Bref, qu’ils ne sont pas capables de réfléchir avant d’acheter.

Donc si les gens qui veulent un remboursement du jeu le font pour les raisons ci-dessus, même en étant de bonne foi, je ne vois pas pourquoi on accepterait leur requête. Ils ont acheté un produit en toute connaissance de cause.

ð  Commentaire : Oui mais on l’a précommandé parce qu’ils ont dit que…

Ils l’ont précommandé ? Alors à plus forte raison, pas de remboursement pour eux. La précommande, c’est comme un pari. On décide de précommander un jeu qui n’est pas fini et dont personne ne peut donner la qualité finale, donc on le sait, on précommande quelque chose qui hypothétiquement peut nous déplaire.

Mais le véritable problème n’est pas dans ce que No Man’s Sky a fait de bien ou de pas bien de mon point de vue. Le comportement des joueurs me dégoûte au plus haut point pour deux raisons principales :

1.      Le manque de respect pour le travail accompli et le jeu qu’ils ont entre les mains.

2.      Le faux semblant d’outrage pour couvrir la pingrerie.

 

On commence par : Le manque de respect pour le travail accompli et le jeu qu’ils ont entre les mains.

Si, comme je le disais plus haut, cela ne venait pas à l’esprit il n’y a pas encore si longtemps de demander un remboursement total d’un jeu qui ne nous a pas plu, c’est tout simplement parce que malgré les défauts des jeux, on investissait dans un produit peu courant qui représentait un travail de création artistique et ludique. Je sais, j’ai une vision un peu idyllique, mais de mon point de vue le fait que le jeu vidéo ne soit pas encore le media de grande masse que l’on connait aujourd’hui donnait de la valeur à ce que l’on achetait, dans le sens où on ne l’achetait pas comme un paquet de yaourts. Il y avait encore une démarche d’achat consciente, traduction : on lisait les tests dans les magazines, on allait au magasin, on parlait avec le vendeur qui nous conseillait et on décidait d’acheter pour voir par nous-même. Et malgré tout, on se saignait pour essayer de jouer à des jeux qui clairement, parfois, étaient extrêmement mauvais.

Pourtant, malgré la rage, rares sont les jeux créés pour se foutre de la gueule des joueurs. Des ratages ça existe, ça n’empêche pas que les gens qui ont bossé dessus ont tout donné, mais ça n’a pas été à la hauteur. Alors, après avoir passé le temps qu’on pouvait dessus, on allait le revendre au magasin.

De par les demandes exceptionnelles de remboursement de No Man’s Sky, on peut dire et lire que les joueurs sont en colère contre le créateur du jeu parce qu’il n’atteint pas les objectifs qu’il avait lui-même fixés. Je peux aisément comprendre ce point de vue, c’est une énorme erreur de management de la communication de la part de Sean Murray dû surement à son manque de recul et de maturité sur son projet. Il n’empêche que les gens qui ont travaillé sur ce jeu n’ont pas fait du mauvais travail. En lui-même d’après ce que j’ai pu lire, c’est même un très bon jeu et il sera surement excellent dans son domaine quand il sera patché.

ð  Commentaire : Oui justement quand il sera patché ! : Oui comme tous les jeux d’aujourd’hui, et qui ne font pas de vague de remboursements (GTA V, Call Of, etc etc, cherchez pas, TOUS).

Ce qui nous amène à ce faux semblant d’outrage pour couvrir la pingrerie.

En bref qu’est-ce qu’on a ici ? On a des joueurs qui ont précommandé un jeu, ou l’ont acheté souvent en dématérialisé parce que c’est facile et qu’on n’a pas vraiment conscience de faire un acte d’achat en cliquant sur une case de son écran depuis son canapé. Au bout de 15h dessus, ils ont fini de s’amuser avec vu qu’ils n’iront jamais au bout (comme 80% des joueurs qui commencent un jeu) et ils trouvent que, quand même, le bouton « demander le remboursement » s’il est là, autant s’en servir et tenter de récupérer ses 70 boules.

Du coup on reproche au jeu des choses qui peuvent s’appliquer à n’importe quel jeu actuel, ou presque, surtout les AAA, à plus forte raison si l’équipe de dev est petite et manque d’expérience. Tout cela pour justifier notre manque de respect envers les gens qui nous ont procuré ces 15h de jeu, leur crachant dessus, les insultant, pour récupérer notre argent.

Non, c’est beau, y a pas à dire.

Alors attention, qu’on ne se trompe pas ici. Je ne défends pas No Man’s Sky particulièrement, le comportement des joueurs vis-à-vis de Firewatch m’a d’autant plus ulcéré. Pour rappel, les joueurs finissant le jeu en moins de temps qu’il n’est nécessaire pour pourvoir demander le remboursement complet postaient des commentaires très positifs sur cette petite perle tout en affichant clairement qu’ils demandaient de se faire rembourser. Honteux, tout simplement.

Il semblerait qu’aujourd’hui, la communauté des joueurs n’a plus conscience du travail accompli pour eux et j’ai honte pour elle, je n’ai plus l’impression de partager les mêmes motivations que ces gens.

Que j’achète un livre ou que j’aille au cinéma, je me renseigne un minimum, j’écoute différentes sources d’informations, puis je m’y plonge pour me faire mon opinion. Jamais il ne me viendrait l’idée de demander un remboursement seulement parce que ça ne me plait pas, ou parce que j’en ai l’occasion. Je sais, je suis un peu con, un peu simplet, mais c’est la seule manière en tant que consommateur de respecter l’½uvre fournie par les hommes qui l’ont produite. Et à tous ceux qui plébiscitent le jeu vidéo comme un art, alors, c’est le premier pas à faire.

Vous vous souvenez peut-être de cette américaine qui avait porté plainte contre les producteurs du film « Drive » parce qu’elle s’attendait à voir un nouveau « Fast and Furious » ? C’est risible non ? C’est triste surtout.

Oui, je sais pertinemment que tout ce qui est écrit au-dessus est critiquable, mais l’idée est la suivante. Les joueurs et les développeurs de jeux ont la même passion. Si les uns ne respectent pas les autres, alors personne n’y trouve son compte. Ce respect marche dans les deux sens. Quand un jeu est délibérément mauvais de sa conception à sa livraison (les jeux franchisés par exemple) alors il serait judicieux de gueuler. Quand les jeux n’arrivent pas à donner ce que le projet initial avait l’ambition de délivrer, alors il serait judicieux d’y jouer pour ce qu’ils sont et de faire des retours constructifs. Et bien évidemment, ne pas négliger, avant de lâcher 80¤ pour précommander un produit qui n’existe pas, à se renseigner et attendre, sans se laisser emporter par l’appel d’une pseudo rareté (non, rassurez-vous, il n’y aura pas de rupture de stock du prochain jeu que vous attendez).

Bref, n’oubliez pas, le jeu vidéo est bien un jeu, alors agissez en enfant qui prend un jouet et s’en amuse pour ce qu’il est, pas pour ce qu’il y a autour ou le blabla qu’on a pu lui faire dessus.

PS : Je ne parle évidemment pas ici des jeux qui sont délibérément saccagés pour tromper le consommateur ou les cas (apparemment très rares) ou le jeu ne fonctionne tout simplement pas.

 

Pour finir, j’ajouterai une dernière chose.

Pendant l’âge d’or du jeu vidéo et jusque dans les années 16 bits, les créateurs affichés au public étaient soit une boite (Capcom par exemple) soit un personnage charismatique (Miyamoto par exemple). Puis, jusqu’à récemment (moins de 10 ans quoi), les noms propres ont quasiment disparu du paysage vidéo ludique. Les jeux étaient des propriétés intellectuelles développées anonymement par des studios qui ne divulguaient pas grand-chose d’eux-mêmes, pour souvent mettre en avant le producteur.

Depuis quelques années, le jeu vidéo est en train de devenir un média mature, avec ses créateurs, connus, reconnus, des pattes artistiques et des courants de « philosophie de conception de jeu ». C’est grâce et à cause de cela que les joueurs peuvent trouver des expériences qu’ils reconnaissent mais aussi leurs têtes de turcs. Pour eux, ce ne sont que des entités médiatiques virtuelles, mais il ne faut pas oublier que ce sont des gens qui souvent sont des passionnés récupérés par des entreprises comme affiche marketing.

Nous rentrons de mon point de vue dans une nouvelle jeunesse du jeu vidéo, un média qui a atteint sa maturité en termes de mécanique, de technique, de produit, maintenant il doit faire de même sur sa manière de parler au monde et de se montrer et cela incombe autant aux gros acteurs du milieu qu’aux joueurs eux-mêmes.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (67)

Commentaires

Zinzolin
Signaler
Zinzolin
L'article est bon. Quelques maladresses selon moi, mais je suis d'accord avec l'idée principale. Quand des joueurs passent des centaines d'heures sur un titre qu'ils ont sciemment payer à 60€ et qui demandent un remboursement après. Hm hm. Difficile de ne pas jeter la pierre sur tous les camps.
killmeplease
Signaler
killmeplease
Un jeu sur console donc hardware fixe n'est pas censé freezer toutes les heures et moi je ne suis pas tenu de patcher mon jeu acheté sur disque. Depuis que les consoles sont connectées les éditeurs font de grosses économies en ne prenant plus la peine de faire tester et débugger leur jeu. Ils vendent le jeu pas fini, prennent l'argent d'abord et finissent leur jeu après. Les consommateurs ne sont pas tous jojos je suis d'accord avec toi. Je vais dans un resto je commande quelque chose et rien ne me garanti que ce sera bon. De même quand je vais voir un film au ciné en effet. Mais si je commande du poisson et qu'il arrive pas frais ou un steak et qu'il arrive pas cuit il y a un problème, de même que si pendant mon film il y a des coupures de son ou des morceaux de bobines qui manquent. ce n'est pas normal. Et ba vendre un jeu console buggé au point qu'il crashe toutes les heures ce n'est pas normal. Le corriger après c'est bien mais ça n'excuse pas tout. En bref, je suis d'accord avec toi sur le fond mais tant que les éditeurs ne feront pas leur travail correctement (car tu dis que les développeurs font de leur mieux OK mais les éditeurs eux se foutent parfois de notre gueule tout de même) je ne blâmerai pas les consommateurs mécontents.
TeamDouceur
Signaler
TeamDouceur
Les présentations de Watch Dogs (1) et de The Witcher 3 pouvaient être considéré comme du marketing, mais après la campagne de promotion de No Man Sky, aujourd'hui quand on parlera de "downgrade" on se dira "oh mon dieu la belle affaire...".
C'est aller trop loin dans le mensonge, c'est indéfendable. Ça n'enlève rien aux qualités du jeu, il doit en avoir, l'ayant pas encore touché je ne me prononcerai pas contre pour l'instant. Mais c'est loin de vendre autant de rêve que promis DE VIVE VOIX, et maintes fois. C'est dommage, je regarde de temps en temps quelques trailes passé, et... quel gâchis.
alrick
Signaler
alrick
Dsl mais je ne peux pas laisser dire ça sans réagir.
le problème c'est le prix et les médias. No man sky à pris pour sa et tous les autres. Un ras le bol des consommateurs qui sont pris pour des oiseaux qui roucoule. 60€ c'est normalement le prix d'un très gros jeu, très bon jeu fait par un très gros studio. Triple AAA qui n'est d’ailleurs vraiment pas une référence, certains sont vraiment des triple 000. A 20€ en accès anticiper No man sky aurait fait un carton planétaire, et là ils auraient pu rajouter des DLC payant. Et ceci sans faire une pub monstrueuse "notre jeu est une révélation à couper le souffle" parce que là ils ont vraiment intérêt à envoyer du lourd. Ils se sont tirer une balle dans le pied. Quel jeu mérite une telle pub? Si Léonard de Vinci avait pu faire la même pub pour la Joconde aurait-elle pue avoir la même notoriété, la même saveur. Minecraft s'est fait la sienne grâce aux joueurs et youtubeurs. Laissons les joueurs décidé avec le temps qu'il faut si jeu est bien ou pas.No man sky a opter pour la pub donc l'argent, ils en assume les conséquences.
Les consommateurs doivent faire le bon choix dans ce méandre d'information, avouez que ce n'est pas facile. Quand aux développeurs c'est encore pire, ils doivent vivre de leurs art tous en payant leurs factures à la fin du moi. C'est le monde dans le quel nous vivons et actuellement c'est la mode du pétard mouiller, pourvu que les médias passent rapidement à la suite et en trouve un autre moins agressif.
No man's sky n'est pas un mauvais jeu même d'ailleurs avec un énorme potentiel, mais le problème est bien là, il n'est pas fini et à 60€ avec autant de pub... sa passe pas!
CastorTroy11
Signaler
CastorTroy11

Je ne peux qu'approuver cet article de blog !

Et dire a l'auteur que sa fait plaisir a lire !

 

Je préciserais une chose : l'excuse de la précommande est encore plus hypocrite qu'il n'y parait, car il ne faut pas oublier une chose : une précommande, ça s'annule !

 

Si vous précommandez un jeu physique sur internet, vous déboursé 0,00€ jusqu'à l'expédition effective du jeu... Donc ça laisse le temps d'annuler sans accrocs la précommande en question si les 1ers retours ne sont pas fameux.
La précommande, c'est la plus grande partie du temps juste pour l'avoir Day One en fait, et via internet l'avoir Jour J dans sa BAL sans avoir a se déplacer ou s'aménager un moment pour passer en magasin avant ou après le taf/l'école, pas une peur de rareté ou envie des carottes de bonus de préco.

Perso avant de vendre des JV, je précommandais l'essentiel de mes jeux.

Parce que c'est juste pratique.

Parce qu'un je que je veux vraiment (parce que j'ai réussit a jauger qu'il avait le potentiel de me plaire réellement... Après on peu se tromper mais on assume, et on revends d'occasion en boutique ou sur un site de PaP), bah j'aime bien l'idée qu'il sera la le Jour J dans ma BAL a m'attendre, que j'aurais pas a calculer de prendre ma pause dej au taf plus tôt ou plus tard pour passer en magasin en semaine (que ce soit le Jour J ou pas d'ailleurs) ou de me précipiter avant ou après le taf, ou devoir me taper la foule des magasins le week-end juste pour récupérer mon jeu...

 

Bref, la, je l'avais dans ma BAL tranquillement, je rentrais le soir je pouvais le démarrer si ça me disait. Et en plus, c'est le Jour J qu'il arrive, royal !

Maintenant je vends des JV, donc je le reçois au magasin, je le prends au magasin, c'est plus simple ^^

Mais les bonus de préco et cie, m'en flûte, c'était juste le confort.

Mais après, si un jeu préco, ça sent mauvais, ce qu'il y a de bien c'est que Mamazon, tu clique et paf, fini la préco et ça t'as rien couté.

Et si une fois reçu il est mauvais, bah, ma foi c'est le jeu ma pauvre Lucette, je n'avais qu'à être plus vigilant ou, tout simplement, j'ai mal cru...
Bah dans ce cas tu assume et tu te débrouille...

 

Hello Atred :) Ton article m'a inspiré, et j'y ai répondu à travers un article sur mon blog : http://otakugame.fr/...ppeurs-de-jeux/

Personnellement, je suis plutôt d'accord avec toi, mais je pense également que le remboursement sur steam doit être vu comme une façon d'essayer le jeu, tout simplement ^^ ! Et comme le jeu n'a pas de démo...

 

La ou tu fait une petite erreur sur le remboursement, c'est que justement, dans le cas de No Man's Sky, suite a la grogne de certains joueurs, Steam a décider de lever exceptionnellement la limite des 2H de jeu et de rembourser le jeu quelque soit le temps que tu y as passé dessus.
Et la dessus, beaucoup de gens subitement totalement mécontents et ayant subitement une conscience de "défendre le joueurs face aux méchants développeurs qui mentent" se sont engouffrés dans la bonne affaire pour récupérer leur flouze...

Certains ayant aussi réussit a partir de cette décision de Steam a obtenir une remboursement sur les mêmes bases sur le PSN.

C'est ce qui rends le cas NMS particulier.


Mais faut arr^ter de défendre l'indéfendable. Vous pensez qu'ils remboursent juste parce que la communauté à dit "bouuuuuuh le jeu est null". Ils ont présenté un jeu à 2 années lumières de ce qu'ils ont vendu, ils ont annoncé un contenu qui n'existe pas et n'existera pareil. Les gens ont acheté le jeu car ils pensaient retrouvé ce contenu manquant. Ca s'appel de la publicité mensongère.Tout simplement. Et comme ils sont en tord, ils s'écrasent et remboursent. Sinon vous aurez eu le droit à une carotte ou une disquette au choix. Ils ne remboursent pas pour vos beaux yeux, ne vous inquiétez pas !

Non, parce que c'est Steam as as pris la décision de remourser, pas Hello Games.

 

Steam as cette particularité qu'ils garde contrôle sur ce qu'il vends. Et si Steam décide de rembourser un produit, l'éditeur, le développeurs, se voient reprendre leur argent et basta, ils ont rien a dire.

Datan
Signaler
Datan

C'est un autodafé, que se soit pour des livres ou des jeux ça parait malsain. On pourrait alors se demander si la communauté du jeu vidéo n'est pas devenue une secte inquisitoire. En quelque sorte oui, mais pas une seule, plusieurs regroupant les adeptes du jeu Indé ou AAA du RPG ou du FPS etc... Dans une secte il y a toujours des prêcheurs, les communicants ont cet office.... Il manque plus que les gourous Kojima? Miyamoto? Sean Murray? Sony? Microsoft? bon je m’emballe j’arrête là les analogies ,)

Lol désolé pour le nom du titre mais il aurait pu s’appeler comme ça ,)

_Xarox_
Signaler
_Xarox_
Sur Internet on ne voit que la partie émergé des consommateurs sur les forum. La nature humaine veut que l'on envoi des messages pour se plaindre, ça fausse un peu la donne
Jaws
Signaler
Jaws
Je poste vraiment très très rarement sur ce site mais là je suis obligé de le faire. Cet article est un des plus pertinents que j'ai pu lire sur Gameblog, si pas le plus pertinent.

Le constat est dur à admettre mais véridique, la communauté JV manque cruellement de maturité.
cousinYud971
Signaler
cousinYud971
100% d' accord avec l' auteur.
Les gens/consommateurs en general maintenant ne veulent plus accepter la responsabilité de leur actes.
Ca préfère pleurer a tout va sans aucun respect pour le travail d' autrui car la société est devenu hyper egoiste et sutout toujours reporter la faute sur les autres.
ArKoNiTe
Signaler
ArKoNiTe
Désolé pour le pâté, j'avais tout espacé lors de la frappe, mais ça a supprimé tous les sauts de ligne lors du post et impossible d'éditer...
ArKoNiTe
Signaler
ArKoNiTe
Merci Atred pour cet article très bien rédigé et qui fait du bien putain.

Je trouve aberrant cette tendance et je suis toujours aussi halluciné de lire des commentaires comme on peut en lire en bas de ton article, ces "gamers" qui défendent bec et ongle leur "droit" à obtenir satisfaction lors de l'achat d'un produit culturel.

Mais c'est quoi cette génération sérieux ?!

Le pire dans tout ça, c'est qu'il y a une bonne proportion de trolls qui prennent plaisir à bash le jeu parce que c'est tendance et que c'est tellement fun de lire deux ou trois articles, de regarder 5 minutes de vidéo sur YT et de participer au gangbang.

Donc lire quelqu'un de sensé, amoureux des JV et respectueux du milieu, ça fait du bien.
Personnellement, j'ai 90h sur NMS. J'ai suivi le jeu pendant un an et demi, l'univers, les galaxies, les systèmes, les planètes, c'est ma came, le projet me faisait rêver. Le jeu final me fait moins rêver mais les premières heures sont magiques, on peut savourer cette sensation grisante de jumper de système en système, découvrir sans cesse de nouvelles planètes jusqu'à ce que les limites des mécanismes apparaissent progressivement et bride forcément l'immersion.
Ensuite, c'est le côté farming qui prend le relais et cette quête du centre de la galaxie.

Je comprend qu'il ait pu décevoir de nombreux rêveurs, mais soyons reconnaissant du studio qui a ouvert une voie, bossé dur pour proposer une expérience qui doit leur tenir à cœur, car ils sont pétris de talent.

Demander un remboursement, c'est tellement mesquin, irrespectueux et puéril. Cela donne effectivement une triste image de la communauté des joueurs bien loin de ce à quoi elle ressemblait il y a 20 ans.
Atred
Signaler
Atred
Merci Nalbeuk, ca fait vraiment plaisir d'entre dre ca ! (bon je fais partie de la communauté pas du staff hein)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

C'est sympa ici ! Y'a de l'ambiance ! :lol:

 

 

Une si longue tribune pour ça... XD.
Les entreprises revendique leur droit à faire de la pub déguisé, mensongère et à nous matraquer avec. Les consommateurs qui réclament le remboursement, ne font appel qu'à leur droit. Ce jeu, je ne les pas acheté, mais je trouve normal que l'on puisse être remboursé quelques soit les arguments que tu aie avancé. Enfin ça fait sacrement mougeon ta diatribe.

 

 

Euuuuuhhhh... de quel droit des consommateurs tu parles ici ?

Tu l'as vu collée où, l'étiquette "satisfait ou remboursé" ?

Quand tu vas au ciné et que le film ne t'a pas plu, tu te fais rembourser la place ?

Quand tu vas au resto, que tu essaies un nouveau plat mais qu'il n'est pas à ton goût, tu refuses de payer l'addition ?

Le consommateur, il est responsable de ses choix. Par conséquent, avant d'avoir des droits, il a des devoirs, et notamment celui de s'informer convenablement.

Quoi qu'il en soit, j'ai hâte que tu intègres le monde du travail et que tu rembourses personnellement toutes les personnes qui ne seront pas contentes de ton boulot. ça va faire beaucoup de bien au secteur d'activité que tu intègreras. :)


Attendre c'est bien joli, mais ca ne règle pas tout. Le meilleur avis est celui qu'on se fait soi-même une manette (ou souris) à la main. Donc certes il peut y avoir des abus, mais le consommateur a le droit (le devoir ?) de se faire entendre.

 

En exprimant son avis, en boycottant les jeux suivants de l'éditeur.

En demandant le remboursement pur et simple ?

Certainement pas.


Je suis très heureux de cette vague de remboursement. Ca montre aux sociétés que malgré les offres de pré commandes et les NDA honteux les joueurs ont des moyens de se proteger. Je réprouve fortement cette façon d'inciter les joueurs à précommander avec des reductions ou DLC même gadget unique. Quant à No Man's sky j'avais suivi les discours de Sean Murray et il a enormément menti sur le jeu. D'abord il a fait des promesses sur le jeu et ensuite il a surtout eviter de clarifier ce qui avait pu changer par rapport aux promesses précédentes.... bref que ce soit lui, son contrat ou autre on arrive avec un jeu qui n'est pas ce qu'il était et pour un prix excessif. Personnellement j'avais beaucoup de méfiance et je ne l'ai pas acheté mais ça m'a vraiment déçu justement.

 

Les mecs qui ont acheté une PS3 pour jouer à Final Fantasy versus XIII, on en parle, ou pas ?

Ils se la sont faite rembourser par Square Enix, ou pas, leur console ?

Je sais plus, j'ai pas trop suivi l'affaire...

 

Oh, et ce que tu décris là, c'est grosso modo ce qui arrive avec tous les jeux, dorénavant. On le sait bien.

Pourtant, je n'ai pas entendu grand monde réclamer le remboursement du hideux Xenoblade X, dont les graphismes à la ramasse étaient bien loin de la première vidéo présentée (pour ne citer que cet exemple parmi trop d'autres).

 

Je le répète, parce que j'en suis convaincu : y'aurait eu plus de sang et de femmes à poil dans NMS, on n'en serait pas là.


Mais faut arr^ter de défendre l'indéfendable. Vous pensez qu'ils remboursent juste parce que la communauté à dit "bouuuuuuh le jeu est null". Ils ont présenté un jeu à 2 années lumières de ce qu'ils ont vendu.

 

La preuve que non. Ils ont promis de l'infiniment grand, on est pile dans la thématique. :)

S'ils remboursent, je pense plutôt qu'ils le font comme Hideaki Anno a réalisé The End of Evangelion : par colère et dégoût de la communauté des gamers, plutôt que par aveu d'insuffisance.


Le jeu vidéo est un produit culturel comme un autre.... comparons donc No Man's Land a un livre.
Il présenter comme un Best Seller avant même sa sortie, l'éditeur le met en avant, les communicants boostent les intentions d'achat, les précommandes se multiplient. Jusque la aucuns doutes sur sa qualité l'éditeur y crois tellement qu'il le vend au prix fort et fait même un bundles.
Lors que No Man's Land sort la couverture fait envie tout comme le résumé on ouvre le livre les 50 premières pages sont bonnes, même très bonnes, mais voila les premières fautes d'orthographe, les premières coquilles, des sauts de pages incompréhensible voir même des pages blanches. A partir de la page 51 et jusqu’à la page 300e que des pages blanches. L'auteur envoi des correctifs pour corriger les pages 1 a 50 se qui met du temps mais pour le reste il faudra attendre...
Vendu au prix d'une nouvelle de 50 pages peux auraient voulu se faire rembourser.

 

Et pourtant, la m*rde ne s'est jamais aussi bien vendue en librairie. Les gens vont plus naturellement vers les pseudos-bouquins que tu décris que vers les vrais livres avec des vrais mots dedans. Y'a qu'à voir les chiffres de vente de Werber, Lévy, et de toute la bit-lit, dark-fantasy-sous-licence, momy porn du moment.

Du coup, ta mise en perspective donne à réfléchir et ne fait qu'abonder dans "mon" sens :  ce n'est certainement pas au joueur de dicter sa loi et de se faire la borne objective séparant le bon grain de l'ivraie. 

Perso, je trouve qu'un Call of et un Fifa par an, c'est déjà trop. Alors un tous les deux mois...

nalbeuk
Signaler
nalbeuk
Il y a peu de temps je ne connaissais pas ce site, et pour les infos jeux vidéos, c'était direction jeuxvideo.com. Et cet article c'est la raison type de pourquoi maintenant je suis sur Gameblog: Cet article fera rager certains mais personnellement ça me fait plaisir de voir un gros site comme celui-ci prendre partie de cette manière en défendant (de manière argumenté) des valeurs que je trouve capitale. Je comprends la haine autours de NMS mais je crois qu'en effet derrière le jeu il y a mine de rien des gens qui ont beaucoup donné..

Bref sans rentrer plus dans le débat, je félicite le staff de Gameblog pour ses articles, vidéos et débats qui sont plutôt objectifs et argumentés. On sent la passion du game dans les vidéos et ça donne réellement envie de continuer à vous suivre. Et je félicite la communauté des forums d'ici qui, contrairement à JV.com, est mature et sans Troll inutile.

Voila voila, continuer comme ça !
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
"à 20€ comme tout bon jeu indé"

Bien le moyen-âge ?
Azzilol
Signaler
Azzilol
Mouais....
Il suffirait de ne pas oublier les précommande dans votre article pour directement se rendre compte que oui, ce jeu est vendu BIEN TROP CHER.
Je suis presque sur que si le jeu était sorti à 20€ comme tout bon jeu indé et non pas à 60€ comme les triple A l’accueil aurait été tout à fait différent. Car faut-il encore le rappeler, NMS est un jeu indé, avec une équipe ne dépassant pas les 15 personnes et non pas un Triple A avec 300 développeurs.
Bref...
Segfault
Signaler
Segfault
"Retard gaming" : ah, je comprends mieux.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
"Attendre c'est bien joli, mais ca ne règle pas tout. Le meilleur avis est celui qu'on se fait soi-même une manette (ou souris) à la main."

Clairement pas besoin de jouer a NMS pour se faire un avis sur NMS. Y'a plein de jeux comme ça, ceux qui inventent rien, reprennent des mécaniques bien connues, ont aucune profondeur... (et oui j'y ai quand même changé, et mon avis a pas changé. Il a pas changé depuis l'annonce du jeu en fait, même si au début j'étais pas sur à 100% de ce que ça allait donner, évidemment. Enfin si ça a changé, ça a empiré à la sortie du jeu quand j'ai vu la catastrophe qu'était l'interface et le fait que tout soit rechargeable et limité pour justifier les upgrades, bref.)

Par contre je te soutiens (et donc j'suis pas d'accord avec Atred). A moins d'avoir un journaliste avec qui on est d'accord à 99%, on peut pas faire confiance à la presse. Par parce que c'est des vendus (même si c'est impossible qu'ils donnent des notes de merde à tous les jeux qui le méritent sinon ils auraient plus de boulot) mais juste parce qu'ils ont plus aucune idée de comment évaluer un jeu. Et c'est le cas depuis la génération PS360 où la plupart des jeux étaient fonctionnels et donc "bons".
Pour le reste avec internet y'a clairement moyen de trouver suffisamment d'info pour peu qu'on se donne la peine de chercher.

@Datan : l'analogie est rigolotte mais vérifie le titre du jeu omg
Datan
Signaler
Datan
Le jeu vidéo est un produit culturel comme un autre.... comparons donc No Man's Land a un livre.
Il présenter comme un Best Seller avant même sa sortie, l'éditeur le met en avant, les communicants boostent les intentions d'achat, les précommandes se multiplient. Jusque la aucuns doutes sur sa qualité l'éditeur y crois tellement qu'il le vend au prix fort et fait même un bundles.
Lors que No Man's Land sort la couverture fait envie tout comme le résumé on ouvre le livre les 50 premières pages sont bonnes, même très bonnes, mais voila les premières fautes d'orthographe, les premières coquilles, des sauts de pages incompréhensible voir même des pages blanches. A partir de la page 51 et jusqu’à la page 300e que des pages blanches. L'auteur envoi des correctifs pour corriger les pages 1 a 50 se qui met du temps mais pour le reste il faudra attendre...
Vendu au prix d'une nouvelle de 50 pages peux auraient voulu se faire rembourser.
Olafmenji
Signaler
Olafmenji
Mais faut arr^ter de défendre l'indéfendable. Vous pensez qu'ils remboursent juste parce que la communauté à dit "bouuuuuuh le jeu est null". Ils ont présenté un jeu à 2 années lumières de ce qu'ils ont vendu, ils ont annoncé un contenu qui n'existe pas et n'existera pareil. Les gens ont acheté le jeu car ils pensaient retrouvé ce contenu manquant. Ca s'appel de la publicité mensongère.Tout simplement. Et comme ils sont en tord, ils s'écrasent et remboursent. Sinon vous aurez eu le droit à une carotte ou une disquette au choix. Ils ne remboursent pas pour vos beaux yeux, ne vous inquiétez pas !
Spike Saeba
Signaler
Spike Saeba
Je suis très heureux de cette vague de remboursement. Ca montre aux sociétés que malgré les offres de pré commandes et les NDA honteux les joueurs ont des moyens de se proteger. Je réprouve fortement cette façon d'inciter les joueurs à précommander avec des reductions ou DLC même gadget unique. Quant à No Man's sky j'avais suivi les discours de Sean Murray et il a enormément menti sur le jeu. D'abord il a fait des promesses sur le jeu et ensuite il a surtout eviter de clarifier ce qui avait pu changer par rapport aux promesses précédentes.... bref que ce soit lui, son contrat ou autre on arrive avec un jeu qui n'est pas ce qu'il était et pour un prix excessif. Personnellement j'avais beaucoup de méfiance et je ne l'ai pas acheté mais ça m'a vraiment déçu justement.
The SniperWolf legacy
Signaler
The SniperWolf legacy
Il est bien cet article. J'ai acheté NMS Day one, puis revendu 4 jours après. J'en veux à personne, c'est pas mon style c'est tout. La prochaine fois je ferai comme d'hab, un bon let's play non sponsorisé sur YouTube et je verrai si je le prend ou pas. J'ai acheté plein de jeux pourris sur PS2 mais j'ai jamais demandé un remboursement, la nouvelle communauté est aberrante. Après avoir rompu avec leur copain /copine de 3 ans, demandent ils à être remboursé de tous les restos payés et cadeaux fait à l'un des amis qui les a présenté l'un à l'autre ? Vous achetez une voiture sans vous être renseigné avant ?Extrême comme exemple mais je m'en fiche. Chaque année COD et FIFA sont abusés et personne ne crie au scandale. Le bashing de NMS c'est une mode, t'aime ou t'aime pas. De toute manière, y'avait tout pour se renseigner avant. C'est ce qui se passe quand on ouvre la porte à tous les joueurs, beaucoup aujourd'hui sont juste des gamins immatures. Quand au marketing mensonger, il existe, mais bon, leur but c'est de vendre à nous d'être vigilants c'est tout.
Atred
Signaler
Atred
Et oui Incari,
grace à la presse (qui n'est pas
désolé de te décevoir pourri jusqu'à la moelle avec des cheques des éditeurs, sinon ils rouleraient tous sur l'or ce qui est loin d'etre le cas)
A ton vendeur (qui, si tu va souvent dans le même magasin discute avec toi et te conseil)
grace aux forums (il y en assez sur le net pour en trouver des interessants)
grace au youtuber si tu as envie (il faut juste choisir ce que tu regardes)

Sauf si, bien entendu, ils sont tous de mèches pour te convaicre d'acheter une daube, mais dans ce cas, ca s'appel de la parano.

Il y a encore des gens honnêtes qui donnent leur avis dans ce monde, je t'assure :)
J3r3my
Signaler
J3r3my
Je suis entierement d'accords avec ta façon de penser. No Man's Sky est effectivement le dernier exemple en date mais malheureusement ce n'est pas seul. Etant également féru de cinéma, ce média fait souvent les frais d'une communauté pensant avoir tout les droits sur une oeuvre artistique.
Je fais court parce que tu as tout dit dans ce très bon article mais en tout cas je suis ravi d'être tombé sur cet article.
Incari
Signaler
Incari
"Un seul com pour mes gens qui n'ont pas lu et disent que cet article demande à etre un mouton ou un Beniouioui.
BarryWhite merci à toi je cite ton résumé : Ils avaient qu'à faire comme moi... attendre, écouter, voir, s'informer, avant de se prendre le jeu !
Même si on travail, qu'on a une femme et des enfants, avant de lacher 70€ ca reste quand même pertinent comme demarche non?"

Et comment tu te forges un avis ?
Grâce à la presse ??? (Sérieusement ?)
Grâce aux youtubeurs ??? (Qui au passage remercient l'éditeur pour avoir sponsorisé la video)
Par une demo ? (Peut-être si il y en a une)
Par le bouche à oreille ? (Oui mais dans ce cas il faut quand même des moutons...)

Attendre c'est bien joli, mais ca ne règle pas tout. Le meilleur avis est celui qu'on se fait soi-même une manette (ou souris) à la main. Donc certes il peut y avoir des abus, mais le consommateur a le droit (le devoir ?) de se faire entendre.

Édito

 

Quand on atteint la trentaine et que ça fait plus de vingt ans qu’on joue à la console arrive un moment où on se rend compte qu’on n’a pas eu le temps de jouer à tout ce qu’on a acheté. Alors c’est cool il y en a plein les armoires de la NES à la PS3 et puis ça s’entasse et puis on en rajoute encore et encore. Les années passent, il faudrait jouer à tout, mais la tâche est laborieuse, que dis-je, TITANESQUE, j’irais même à dire que c’est une hérésie !!

 

Un jour on se dit qu’il va falloir s’y mettre sinon ça n’a aucun sens tout ça ! Ca va nous permettre surtout de jouer à des jeux qu’on a acheté en se disant « Putain faut trop que j le fasse celui-là !! » et qui ont fini sur l’étagère à prendre la poussière avec ses congénères.

 

On va les finir ces putains de jeux, quelque soit l’époque, le style ou la console, on s’en fout faut que ça se passe, faut faire de la place pour pouvoir acheter d’autres jeux avec l’esprit tranquille parce que la collection dépasse les milles pièces et qu’avec la crise et le taff sous payé, on n’est pas près de lâcher 500€ pour une nouvelle génération alors qu’on n’a pas fait la moitié de ce qui a été produit jusqu’ici !

 

Bref si il n’y avait que les jeux, mais à côté des jeux y a les films et les livres qui s’accumulent, les vide-greniers pour se balader le week-end, les cash-converters à aller explorer pendant la pause déjeuner, bref trop de trucs à jouer, lire, voir, écouter, boire…

 

Alors à chaque fois qu’on finit un jeu on mettra le test en ligne, même si il ne fait que 2 lignes parce que le jeu ne mérite pas plus, et sur le blog on mettra tout le reste, enfin, vous verrez bien.

En tout cas, on rattrape le retard, enfin, on essaie.


Mais bon, ENOUGH SAID !!!!

Archives

Favoris