The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 20/11/16 à 14h15

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Questions existentielles (Divers)

On pourrait répondre à cette question en disant simplement deux mots : Pokemon Go. Mais ce n’est pas ce jeu en lui-même qu’il faut voir pour comprendre la particularité de Nintendo au sein du monde des jeux vidéo.

Le créateur japonais est un cas à part depuis son lancement sur ce marché. D’excellents ouvrages de références sont disponibles sur le sujet, mais du point de vue du joueur on peut le résumer comme suit.

En 1985, Nintendo arrive dans les salons avec Super Mario Bros et redéfinit le benchmark d’un genre entier de l’industrie. Ils ne l’ont pas créé, non, mais ont remis à plat et redesigné tous les éléments pour en extraire une formule ultime… puis l’améliorer pour en faire un standard. Jusqu’à aujourd’hui, les jeux de plateforme 2D sont des descendants directs du premier Super Mario. On comprend vite que Nintendo prend à c½ur d’assimiler ce qui marche pour le redéfinir de manière aboutie.

Qu’on ne s’y trompe pas. Si vous pensez que les jeux Super Mario sont la référence en termes de jouabilité, de lecture du niveau, de Game design etc… ce n’est pas parce que vous avez grandi avec. C’est tout simplement parce que les développeurs de l’époque ont tout prévu pour que ce soit parfaitement adapté au joueur. Preuve en est que les enfants d’aujourd’hui en passant d’une PS3 à une NES apprennent à jouer instinctivement à Super Mario et ont le même fun que leurs parents.

Ça c’était les jeux de plateforme 2D. Puis vint la troisième dimension.

Que se passa-t-il ? Super Mario 64. Et encore une fois, Big N met tout le monde d’accord et redéfinit ce que doit être un jeu en 3 dimensions vu à la troisième personne. Non seulement en termes de jeu de plateforme mais aussi d’action aventure. Ce n’était pas le premier, mais il l’a fait comme il fallait le faire, contrairement à beaucoup de ses concurrents.

On parle de jeux de plateforme mais on pourrait aussi prendre le genre action aventure avec la série Zelda, exploration avec Metroid etc…

La force du géant est de redéfinir ce que doit être la norme de chaque genre que touche ses franchises. Et il met un point d’honneur à y arriver.

On continue dans le temps. La Wii sort pour faire jouer les familles dans leur salon. Première console familiale ? Non, bien sûr que non, toutes les consoles rêvaient de toucher un public aussi varié. La Playstation, particulièrement la 2 s’était attelée à ce challenge de faire jouer maman et papa devant l’écran, notamment avec le Eye toy. Mais non, ça n’avait pas pris, c’était bancal, c’était mal fait. Nintendo débarque avec une technologie aboutie, des idées fraiches basées sur des concepts éculés, simples et efficaces et remet tout le monde d’accord sur sa place d’entertainer du salon.

On pourrait continuer encore et encore, mais le message ici c’est quoi ?

En arrivant sur mobile avec son premier vrai jeu destiné à ce marché, il remet les choses à plat encore une fois. Pourquoi ? Parce qu’il a un savoir-faire qu’aucun autre développeur n’a. Quelque chose d’inexplicable, une attention particulière à la fois à la plateforme technologique de développement et à l’intelligibilité du jeu développé. Chaque licence Nintendo a ce désir, cette nécessité d’être ce qui se fait de meilleur en terme ludique dans sa catégorie.

Donc en 2016 lorsque Nintendo publie Pokemon Go à la face du monde, il fait ce qu’il a toujours fait depuis 1985, il redéfinit la norme du jeu mobile. Il a déjà utilisé ce concept de réalité augmentée et de chasse en environnement réel dans d’autre jeux sur DS (Denpa Men par exemple), il prend une licence particulièrement adorée de toutes les couches de la population, il étudie les téléphones pour en utiliser toute la technologie (GPS, Appareil photo, podomètre, etc…) et lâche une bombe sur un marché qui est pourtant neuf pour lui. Il l’a compris, étudié, assimilé et tellement bien digéré qu’il n’y a pas de hors d’½uvre (hormis Miitomo mais ce n’est pas un jeu).

Il est aussi dans l’air du temps, dans ce renouveau de la connexion avec l’extérieur et dans la reconnaissance entre petits groupes. Bref, plus qu’aucun autre, Nintendo maitrise son sujet et sort exactement ce qu’il faut au meilleur moment. Aucun coup de chance là-dedans. Un savoir-faire, un métier. La seule difference entre le Nintendo de 1985 et le Nintendo de 2016, reste dans le fait de devoir publier sur les plateformes technologiques non propriétaires. Un Pokemon Go aurait pu sortir sur 3DS mais n’aurait pas eu l’impact qu’il a aujourd’hui.

A partir de là, les jeux qui suivront devront prendre exemple et se poser la question : « Est-ce que nous sommes à la hauteur de Pokemon Go ? » avant de sortir. Sinon ce ne sera même pas la peine d’essayer.

 

Nintendo à changer le jeu, comme il l’a toujours fait. Il a juste à cocher la case « Jeux Mobiles » en disant : Ça, c’est fait. Enfin ce ne reste que mon petit point de vue.

Ajouter à mes favoris Commenter (33)

Commentaires

Aeons
Signaler
Aeons
@Arukado : je ne connaissais pas le personnage d'où ma remarque :P
PraiseTheSun
Signaler
PraiseTheSun
@Leprof : Dark Souls ça tourne sur PS360, ce n'est pas un problème de puissance s'il n'est pas sorti sur Wii U, et ça tout le monde le sait... c'est quand même comique pour qqun qui se fait appeler Leprof d'avoir des arguments au niveau de son orthographe.
Arukado
Signaler
Arukado
@Aeons : Avoir les bollocks de balancer ça? Non. Leprof est un habitué des phrases peu réfléchies.
@Atred : Le souci, c'est que le jeu n'est même pas produit ou édité par Nintendo. C'est juste un jeu Niantic qui a demandé l'autorisation à la Pokemon Company (Nintendo si tu veux) de faire un accord pour utiliser la licence Pokemon. Nintendo a dit okay (pas fou), et c'est tout. Pas de comm sur ce jeu, rien.
Aeons
Signaler
Aeons
"le vrais hardcore gameur sont chez nintendo" il fallait avoir les couilles pour balancer cela, magnifique!

Dans le commun des mortels, qui finira un dark souls en 10h- ? j'en connais peu perso ^^ (pour ne pas dire aucun, dans mes amis).
Les speedrun sur mario existent aussi Leprof tu sais.
Leprof
Signaler
Leprof
@mercobenz13 darksoul a ete fini en moins de 12H, comparé a un mario , si il n'est pas sortis c'est juste un probleme de puissance, pas faisaible sur la WiiU, sinon il serais sortis
Leprof
Signaler
Leprof
Nazman tu peut etre un casuel est jouer a witcher 3, a l'inverse tu peut jouer a splatoon est etre hardcore gameur... le vrais hardcore gameur sont chez nintendo
Weetos
Signaler
Weetos
Pourquoi NINTENDO est toujours le patron? parce que Nintendo ne se casse pas la tête pour avoir la console la plus puissante, il se casse la tête pour avoir de bon jeu et de nouvelles expérience... (parce que dans un jeu c'est l'expérience qui prime et les sensations que t'as en jouant, avoir des super beau graphisme et que le jeu est nul... ça sert a rien), et le plus souvent aujourd'hui ce ne sont que des copies d'autre jeu avec un nouveau personnage, des décor différent... etc.. mais le jeu est le même...
Atred
Signaler
Atred
J'aime les commentaire du type : C'est pas Nintendo c'est Niantic :) Sont drôle les gens. Je ferais donc peut etre un article sur les equipes de développement qui bossent pour etre produit par Nintendo.
Arukado
Signaler
Arukado
Ce sont aussi 2 jeux différents, l'un n'est que de la plateforme pure, l'autre un jeu d'aventure et énigmes.
Là où Tomb Raider se démarque par rapport à Mario 64, c'est sur la maturité de l'univers, le côté plus réel, plus proche de nous, en voguant sur les thèmes mythologiques (genre l'Atlantide).
Par contre, TR se fait enterrer par Mario sur des questions de gameplay, de fluidité, de précision... Et même de caméra!
bathcrew
Signaler
bathcrew
Mario 64 est un excellent jeu, mais de là à affirmer qu'il a défini le genre plateforme/aventure en 3d, il y a un pas que je franchirai pas.
Exactement à la même période est sorti le premier tomb raider par exemple, qui me semble bien plus marquant sur de nombreux points et qui a sans doute influencé davantage l'évolution du jv.
Arukado
Signaler
Arukado
Leprof, toujours à côté de la plaque :P Ce que dit @PraiseTheSun est intéressant, bien que partiellement faux. C'est vrai que sur la génération actuelle de consoles de salon, Sony et Microsoft sont très loins devant Nintendo en terme de nombre de vente. Mais ça ne fait pas d'eux les "patrons". Parce que si on regarde la PS4, qu'a-t-elle réinventé/redéfini/apporté de neuf au média jeu vidéo? Bin objectivement... Rien. C'est une bonne console (old-gen en fait, mais chuuuut, faut pas le dire trop fort...), mais qui n'a rien de révolutionnaire/extraordinaire, ou tout simplement rien de marquant. C'est le paradoxe Playstation: après les 2 premières itérations qui ont fait un véritable raz-de-marée, tout s'est essoufflé avec la 3 malgré les excellentes nouvelles IP, et MIRACLE pour la 4, les gens se sont jetés dessus malgré le "vide" de la ludothèque proposée. Le miracle du choix par défaut, tant Microsoft et Nintendo étaient à la ramasse niveau comm avec leurs consoles.
Nintendo, inconstant depuis une petite 10aine d'années, n'est plus qu'un vieux lion endormi. Il ne faut juste pas le croire mort, car c'est quand on ne l'attend pas qu'il peut se réveiller et calmer tout le monde (comme avec la DS et l'accident Wii).
Arukado
Signaler
Arukado
C'est dommage de faire un article correct, mais de tout foirer quand on se rend compte que Pokemon GO n'est pas un jeu de Nintendo... Pas de chance.
kkshisan
Signaler
kkshisan
Le fait que l auteur ne sache pas que Niantic est le developpeur de Pokemon Go decredibilise tout l'article...
Goth34
Signaler
Goth34
Nintendo patron ? Non non un patron a besoin d'une bonne paire de c******** et Nintendo ça fait bien longtemps quils n'en n'ont plus (niveau jeu et nouvelles license je parle ) ^^
Hardbass67
Signaler
Hardbass67
Tout
M4gik-Sab38
Signaler
M4gik-Sab38
Il faut quand même rester sérieux 2min là...même si l'auteur apprécie (amoureux) Nintendo !
Deja Pokémon Go ce n'est pas une prod interne à Nintendo...donc bon. Mais passons !
Dire que Big N est toujours le patron cela relève du déni le plus total...la dernière fois où Ninento a pris le trône sans partage c'était avec la Wii et la DS...depuis ca n'a plus rien à voir ! Aussi bien videoludiquement parlant qu'en terme de ventes ! Patron de quoi au juste ? C'est aberrant si une collaboration avec The Pokémon Compagnie et Niantic suffisait à tout gommer comme si de rien n'était ?!

Depuis la SNes pour le Salon et la DS pour le portable, Nintendo navigue entre le foirage/moyen/très bon...mais reste complètement inconstant quant à l'offre qu'il propose aux joueurs ! On va pas refaire l'histoire mais cela s'explique par des choix plus ou moins bon que Tendo avait fait et à un certain "autisme" à vouloir absolument "révolutionner" le JV vu que la course à la puissance fut abandonné (un des choix justement cité plus haut).
On doit pas avoir la même définition du terme patron je pense. Ni même du terme objectivité, c'est pas possible lol.

J'attend moi même un retour en force de Nintendo peut être avec cette NX mais aujourd'hui et depuis trop d'années deja ca reste bien trop insuffisant compte tenu du potentiel et de l'expérience énorme que possède cette firme.

Patron d'un énorme gâchis à la rigueur .
Zecchi
Signaler
Zecchi
Leprof trolle gentiment ou alors n'y connaît rien. Quoiqu'il en soit je trouve que Nintendo se repose beaucoup trop sur ses lauriers depuis la Wii, voire la GC.
mercobenz13
Signaler
mercobenz13
@leprof : mdr c'est vrai tu as raison, dark souls n'est sorti que sur console Nintendo! :D
Nazman
Signaler
Nazman
@Leprof, là on peut discuter si tu veux.

On trouve du casual comme du hardcore dans toutes les maisons.
MGS V / FM6 / The Withcher 3 / Dragon Age Inquisition / FF / GT et beaucoup d'autres ne sont pas des jeux casuals. Et ils ne sont pas chez Nintendo.

A l'inverse, Splatoon / Mario / Metroïd / Super Smash Bros / Mario Kart sont casual.

Ce que tu dis ne tient pas.
Leprof
Signaler
Leprof
nintendo sont les seule a proposer du jeux video, du vrais, les autres c'est plus pour les casuel gameur
Nazman
Signaler
Nazman
Je trouve aujourd'hui que les consoles n'ont plus cette identité forte qu'elles pouvaient avoir avant.

Nintendo sort du lot tout de même avec à chaque fois un concept différent.Je me demande même si ils ont jamais été dans cette course à la puissance que les joueurs regrettent.

Gameboy vs Gamegear par exemple.

Dès la N64 l'orientation conceptuelle a été prise. N64 et GC orientées multi local, avec des manettes spécifiques et finalement très agréables, des supports physiques différents, une vision différente.

La DS avec son double écran et le tactile, puis la 3D.

Déjà avec la NES, Nintendo a tenté la RV (là ou tout le monde s'extasie devant le PSRV, THC Vive ou Occulus), le Power Glove, le robot, etc. Avec plus ou moins de succès.

Comme je le disais bien que Nintendo se soit spécialisé en JV, c'est avant une société d'amusement qui ne s'inscrit pas vraiment dans la lignée PS ou XBOX.
Nazman
Signaler
Nazman
@Niturg

Je précise ma pensée. Lorsque je parlais de consommer en attendant la prochaine, je pensais en fait aux consoles actuelles. J'ai beaucoup aimé ma N64 aussi, que j'ai toujours d'ailleurs. La PS1 a été pour moi la découverte de la 3D. Oui on appelait ça de la 3D. J'ai aimé et adoré même beaucoup de jeux. Golden Eye, Perfect Dark, Mario Kart avec leurs partie multi endiablées. Tomb Raider, Command & Conquer, etc.
Mais je garde un affect particulier avec cette SNES. Sûrement parce qu'à la fois, elle était ma première véritable console, qui m'a permis de adonner sans limite de temps aux jeux-vidéos et qui m'a aussi fait découvrir de nombreuses licences et styles de jeux. J'avais bien eu la NES, en fin de vie alors que la SNES était déjà sortie. Je ne m'y étais jamais vraiment intéressé. A tord, mais j'étais très jeune et la SNES en mettait plein la vue. Sinon je jouais de manière très irrégulière chez des copains ou en borne d'arcade quand j'avais de la monnaie.

Bref, non pas que les autres machines ne sont pas bonnes, au contraire même, mais j'ai un affect particulier avec cette SNES. Quant à la GC, je ne l'avais pas acheté à l'époque. J'avais acheté une PS2 que j'ai vite délaissé pour le PC avec mes premiers salaires. A tord, car j'ai manqué beaucoup de bons jeux.
PraiseTheSun
Signaler
PraiseTheSun
Pokemon Go ce jeu marche mais pour moi il n'a aucun intérêt.

Quant à la Wii (101 millions), elle n'a pas mis tout le monde d'accord loin de là, les PS360 ne sont qu'à 15 millions derrières, la PS est devant, la PS2 loin devant à ~157 millions, preuve que Nintendo n'a pas su capter tout le monde, c'est pas pour rien si cette plateforme est associée à l'image du casual gaming, il suffit de voir la gen suivante pour constater que le gameplay à la Wiimote n'a rien redéfini in fine (et que dire de la Wii U...).

En fait, c'est Sony et Microsoft qui ont aujourd’hui capté le gros du public sur console de salon, 43 et 22 millions environ quand la Wii U n'est qu'à 13 millions... avec une année d'avance, excusez du peu.

Nintendo le patron... lol, dans certains domaines sans doute, mais aujourd’hui on a des patrons, tous ont un petit qqchose, un domaine d'expertise où il excelle et qu'on ne retrouve pas au même niveau ailleurs, ça serait tellement facile de pondre le même genre d'article de fan pour dire que Microsoft a redéfini les bases du fpstps moderne sur console et que c'est le patron... pareil pour Sony.

Dans ton salon c'est Nintendo qui a tout à prouver, en dehors de l'épisode casual et marginal Wii c'est depuis la N64 qu'ils se font rincer, c'est ça la réalité.
Ryo12_00
Signaler
Ryo12_00
Sauf que Nintendo n'est pas le développeur de pokemon go et qu'ils ne touche^^ que 10% des recettes de l'application !! La wii U est un échec et la prochaine console de salon portatif^^ s'annonce comme une catastrophe industriels !lol
Nirtug
Signaler
Nirtug
@Nazman : autant je suis d'accord avec chaque mot de ton premier post, autant on n'a pas dû avoir la même expérience sur Dreamcast et GameCube toi et moi :P J'ai aussi adoré ma N64 avec très peu de jeux mais combien cultissimes et grandioses ? Pas mal en fait ont posé des jalons sur ce que doit être un jeu du genre. Mario 64 a 20 ans (ce que je suis vieux...). J'ai vraiment le même affect pour les 4 premières consoles de salon de Nintendo et pour la Dreamcast.

Édito

 

Quand on atteint la trentaine et que ça fait plus de vingt ans qu’on joue à la console arrive un moment où on se rend compte qu’on n’a pas eu le temps de jouer à tout ce qu’on a acheté. Alors c’est cool il y en a plein les armoires de la NES à la PS3 et puis ça s’entasse et puis on en rajoute encore et encore. Les années passent, il faudrait jouer à tout, mais la tâche est laborieuse, que dis-je, TITANESQUE, j’irais même à dire que c’est une hérésie !!

 

Un jour on se dit qu’il va falloir s’y mettre sinon ça n’a aucun sens tout ça ! Ca va nous permettre surtout de jouer à des jeux qu’on a acheté en se disant « Putain faut trop que j le fasse celui-là !! » et qui ont fini sur l’étagère à prendre la poussière avec ses congénères.

 

On va les finir ces putains de jeux, quelque soit l’époque, le style ou la console, on s’en fout faut que ça se passe, faut faire de la place pour pouvoir acheter d’autres jeux avec l’esprit tranquille parce que la collection dépasse les milles pièces et qu’avec la crise et le taff sous payé, on n’est pas près de lâcher 500€ pour une nouvelle génération alors qu’on n’a pas fait la moitié de ce qui a été produit jusqu’ici !

 

Bref si il n’y avait que les jeux, mais à côté des jeux y a les films et les livres qui s’accumulent, les vide-greniers pour se balader le week-end, les cash-converters à aller explorer pendant la pause déjeuner, bref trop de trucs à jouer, lire, voir, écouter, boire…

 

Alors à chaque fois qu’on finit un jeu on mettra le test en ligne, même si il ne fait que 2 lignes parce que le jeu ne mérite pas plus, et sur le blog on mettra tout le reste, enfin, vous verrez bien.

En tout cas, on rattrape le retard, enfin, on essaie.


Mais bon, ENOUGH SAID !!!!

Archives

Favoris