The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 20/11/16 à 14h15

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Questions existentielles (Divers)

Après avoir mis au propre le manuel du collectionneur NES pour un pote, puis l’avoir diffusé ici, sur le blog, il me semblait nécessaire de ranger mes étagères et de faire un point sur l’avancement de ma collection.

 

Faire partager ce passe-temps dévoreur d’argent pour, loin des belles histoires que l’on passe notre temps à voir sur internet où les gars achètent des collections entières à coup de milliers de dollars, remettre au centre ce qui est important avant tout, la passion de ces jeux.

Loin d’un hobby spéculatif pour moi, c’est avant tout le plaisir du jeu qui m’entraine à faire ça. Il faut rester réaliste aussi, la question financière rentre en compte, mais pas dans ce qu’elle peut rapporter, plutôt dans ce qu’elle va coûter.

 

 

 

La NES, console de notre enfance par excellence, a nourri une frustration chez moi depuis le plus jeune âge. C’est important de savoir pourquoi on se met à collectionner et dans ce cas, c’est très facile. Je n’ai jamais eu de NES à l’époque. J’avais un Atari ST, puis une Super NES. Mais la NES jamais. Mes 2 cousins en ont eu. Mes voisins, mes potes etc… mais pas mon frère ou moi. Du coup, je passais le plus clair de mon temps chez ceux qui en avaient à essayer de squatter la console.

C’est naturellement qu’une fois assez doté pour m’en procurer une je le fis sans attendre, c’était il y a environ 12 ans maintenant, avec quelques jeux auxquels je n’avais pu goûter à l’époque. Une époque où la NES ne valait rien, bonne à jeter et les jeux aussi. Voilà le départ.

Ce ne fut que récemment, après quelques épisodes de vie, une fois un peu posé, que je me suis mis en quête du full set. Je collectionnais déjà les jeux vidéo depuis quelques années, mais pas spécifiquement la NES.

 

Déjà, rapidement, qu’est-ce qu’un full set. Les puristes (ces gens-là font du mal à la cause) définissent le full set comme étant l’entièreté des jeux sortis sur une zone donnée. Les jeux doivent être complets (boite et notice) et cela inclut aussi les différentes versions des jeux (classique, boites différentes, etc…).

Au risque de me faire insulter, pour moi et chacun est libre de s’en faire la définition qu’il veut, un full set, c’est avoir à sa disposition tous les jeux sortis sur une zone. La question des versions ne m’intéresse que peu du moment que le jeu est exactement le même et pour la boite et la notice, on y reviendra plus bas.

 

 

Alors ok, on se lance, au début fébrile, sans trop savoir ou ça allait, il y a eu plusieurs phases.

 

Si je regarde les chiffres, il y a 3/4 ans j'avais entre 15 et 20 jeux NES. La première phase vint d'une session cash ou il y en avait pas mal que je voyais trainer depuis un moment. Dans cette vitrine 5/6 jeux étaient en train de prendre la poussière depuis trop longtemps et finalement je me suis vu les acheter pour un prix rétrospectivement plutôt intéressant.

 

Démarra alors la phase de recherche au petit bonheur la chance. L'occasion faisant l'achat. A cette époque, l’insouciance primée, le plaisir d'acheter des jeux de mon enfance pilotait mes recherches et le prix que je payais était absolument rapport à mon intérêt pour le jeu. Aucune connaissance du marché, aucun référentiel, aucun objectif précis. Je suis arrivé à en avoir environ 45/50.

A l'époque je trouvais déjà cela énorme! Mon petit meuble étagère fait à la main avec un pote était plein, c’était une sorte d'aboutissement. Mais cela n'a pas suffi.

 

 

Vint alors la phase de documentation.

Il n'est pas si aisé de trouver une liste complète des jeux sortis sur une machine. Les différents blogs et forums ne disent pas tous la même chose, bref c'est un peu opaque au début, mais grâce à certains doux dingues, on arrive à trouver une liste qui semble complète pour tout le monde et assez documentée pour tenir la route. On la prend alors comme référence et on se fixe dessus. Sinon on ne s’en sort pas. Pour moi le site référence de la NES francophone c'est celui-là : http://www.donalduck21.ovh.org/

Et je ne suis pas le seul à le penser.

 

A cette époque il a fallu faire des choix et se fixer un objectif en apparence réaliste :

Collectionner la NES full set Monde?? Hors de question trop de jeux.

US + Euro ? Non plus, trop encore.

Alors PAL. Parce qu’après tout c'est bien à ces jeux que je jouais quand j’étais petit.

Et là on découvre qu'il y a en fait du PAL A et du PAL B. On apprend les subtilités des codes Nintendo et on affine les choix.

 

Pal-B donc pour les jeux qui sont sortis en Europe et PAL-A pour les territoires Italie, UK et Australie.

Quel est le plus juste ? Mon territoire étant PAL-B je pars sur PAL-B mais pour les exclus PAL-A alors, pas le choix.

 

Et puis dans les PAL-B tant qu'à faire ceux qui sont sortis en France avec un code pays FRA ou FAH et bien, autant les chercher avec ces codes-là.

On affine alors encore la liste et on arrive à ça :

247 jeux PAL B FRA

349 PAL B au total

Donc 97 jeux pas FRA.

8 exclus Pal A.

Ca fait donc 357 jeux.

 

On fouille encore un peu.

Dans les 357 jeux, les jeux "classique série" sont comptés à part entière, peut-être pas une priorité... Mais ça réduit pas beaucoup il y en a 9.

 

Donc ok, on se fixe sur ce chiffre de 357 jeux ce qui est énorme déjà.

Alors pour récapituler, il fallait que je trouve par ordre de priorité:

 

PAL B - FRA : 243 jeux

PAL B - Pas FRA : 97 jeux

PAL A : 8 jeux

PAL B - FRA - Classique série : 4 jeux

PAL B – Pas FRA - Classique série : 5 jeux

 

Je peux vous dire que pour avoir ces chiffres, j'en ai passé des heures sur les différents sites et sur Excel, à croiser des tableaux !

Et franchement je n’en suis même pas sûr à 100%.

 

 

Maintenant, après avoir fait ça, il a fallu prendre une décision. Complet boite notice, ou en loose, ou les deux.

J'ai donc entrepris de voir combien coûte les jeux en moyenne en loose et en CIB, à partir de recherches approfondies sur eBay.

Résultat, vous voulez un set complet CIB?? Comptez dans les 40000¤ minimum sans compter certains tellement rares que je n’ai pu en trouver vendus. En tout cas, le fait d’avoir cherché ça m’a permis de construire mon propre argus réel du marché NES et donc d’avoir une référence sur laquelle se baser quand j’achète mes jeux.

Donc je me suis avisé sur un full set mixte. Si je trouve des jeux complets pas trop cher, ou pour certains qui me tiennent à c½ur, je fais l'effort. Pour le reste, seule la cartouche me suffit pour jouer et satisfaire ma curiosité et ma collection.

Voilà donc. Tout est prêt pour se lancer dans la collection.

 

Du coup depuis 2/3 ans environ, je suis en quête du full set tel que défini.

Recherche dans les magasins, sur eBay, sur le bon coin, en cash etc...

 

Après tout ce temps de plaisir passé à fouiller et 3000¤ dépensés environ, la question aujourd'hui c'est : on en est où?

 

Et bien c'est ce qu'on va voir :

Étiquettes de lignes

Nombre de jeux

Nombre acquis

Manque

Tx completion

FRA 

243

194

49

80%

PFRA

97

11

86

11%

PAL A EXLCU

8

 

8

0%

FRA -Classic

4

1

3

25%

PFRA -Classic

5

 

5

0%

Total général

357

206

151

58%

 


Ouais taux de complétion général à 58%...

Ça déprime un peu pour rien vous cacher. Mais ce qui fait bien plaisir, c’est que je ne suis plus très loin du complet FRA. Alors certes il reste beaucoup de très rares, qui vont donc coûter très cher. Pour être franc si je voulais aujourd'hui terminer le full set des 357 en loose et que je passais par eBay, j'en aurais pour au moins 7000¤... oui, c'est énorme. Mais je me dis que j'ai le reste de ma vie pour compléter tout ça.

Je me suis aussi rendu compte qu'il est souvent moins cher de trouver des jeux en magasin et sur le bon coin, surtout quand on fait des lots. Alors eBay sera le dernier recours pour les jeux introuvables autrement (il y en environ une petite vingtaine).

 

En tout cas, hier soir je regardais ça et je me disais, ah ouais, quand même. Même si ça reste un plaisir, j'ai eu ce sentiment de futilité. Pourquoi est-ce que je fais ça? Parfois j'ai envie d'arrêter et de tout revendre. Tous les jeux de ma collection (+ de 2000 jeux aujourd'hui). Ca arrivera peut-être un jour.

 

Puis pour relever cette note un peu déprimée, il y a quand même un côté super à avoir autant de jeux à disposition, surtout NES, comme ce que vous avez pu voir tout au long de l'article.

 

 

Pour le plaisir des yeux et des manettes, pour qu'un jour ou l'autre on se pose d'une bonne TV cathodique pendant un week-end et qu'on enchaine ces petites madeleines de Proust vidéo-ludiques entre amis ou en famille.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Commentaires

souri974
Signaler
souri974
Merci pour cet article dans lequel je me retrouve en grande partie!
Les interventions de blacklabel sont aussi intéressantes et je pourrais tenir les mêmes propos que lui dans un article de collectionneur de timbres, joueur de jeux de société, champion de Esport, coureur de grand raid style diagonale du fou à la Réunion, future pousse politique qui essaye de te convaincre que ses idées sont nouvelles, cuisinier en herbe qui photographie ses œuvres...la liste est longue ...et je pourrais avoir ce détachement philosophe grâce auquel mon jugement impitoyable critiquerait l'inutilité de toutes ces œuvres humaines qui puent l'arrogance, le contentement de besoin primaire et surtout l’égocentrisme exacerbé qui n'a pas la politesse de rester discrète !
Le détachement complet face aux futilités que la vie peu proposer n'existant pas et en tout cas pas sur un forum de jeux / sur internet !
L'introspection doit se faire régulièrement pour se connaître mieux ainsi se méfier de nous même et anticiper ses désirs futurs !
Je suis un collectionneur retro depuis plus de 20 ans pour pas dire 25 ^^.
Je me suis et je me pose régulièrement les situations problèmes qui me permettent d'éviter les pièges classiques d'un collectionneur amasseur !
Le plus important n'est pas de dépenser de l'argent ou pas en se demandant si c'est du gaspillage...Non,
c'est plutôt se demander si le temps de vie que l'on use est bien rempli et anticiper ses futurs désirs en manœuvrant le bateau de son existence vers de nouveaux horizons qui seront des escales aussi importantes que le continent du retrogaming !
Pour ne pas perdre de temps il faut donc se donner les moyens de se connaître sans se priver de nouveaux voyages vers d'autres désirs !
Lors de notre ultime voyage, il ne restera que des souvenirs qui nous accompagneront sur les plis du drap d’hôpital !
spink94
Signaler
spink94
T'es un vrai GEEK pour moi , perso ! .
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Ben par exemple j'étais un gros consommateur de films, mais au bout d'un moment j'ai été écoeuré par les films de "genre". Horreur c'est souvent très décevant, donc j'ai plus du tout de curiosité. Les films de "sport" avec le coach super chiant mais à la fin c'est la victoire, je suis plus capable de supporter ça non plus parce que ça se ressemble tout le temps. Après c'est un loisir relativement peu cher vu le prix des dvds d'occasion, donc pendant une longue période j'en achetais beaucoup et j'aimais ça. Là je suis arrivé à saturation donc je suis devenu plus sélectif.

Le jeu vidéo j'ai surtout été déçu par la gen PS360 avec l'uniformisation des titres, le côté AAA, les jeux qui finissent tous par se ressembler. Mais comme j'aime le jeu vidéo je tentais ma chance quand même, sauf que j'étais de plus en plus écœuré. Là j'ai décidé (en espérant m'y tenir) de ne plus acheter de nouvelles consoles, d'acheter 3 ou 4 derniers titres sur PS360 (des titres moins populaires mais avec une bonne côté auprès d'une tranche de joueurs), et de jouer aux jeux que je possède pas encore essayés. J'apprécie plus qu'avant, et les jeux nuls ne m'enragent plus. Parce que je suis plus dans la course de l'actualité, quoi.

Je dépense pas énormément d'argent là-dedans, je me fais un budget que j'arrive plutôt à respecter, mais évidemment j'ai eu aussi un sentiment de futilité quand j'avais pris un jeu que je trouvais nul, alors que cet argent aurait pu aller dans un achat plus sûr.

C'est le jeu vidéo qui m'a le plus énervé, car avec le cinéma ou les comics (ça j'en achète pas beaucoup), j'arrive à me créer des repères avec les coms sur Internet. Le jeu vidéo j'y arrive pas, je trouve presque jamais des coms qui vont m'éclairer, qui ont des critères un peu comme les miens, ou alors ça va être trompeur car y'a toute une partie du jeu que personne voit et qui moi va m'importer.

Les films je sais quand je prends un "risque", donc si c'est pas terrible ben c'est pas grave, je m'y attendais. Les jeux, le risque est limite à chacun de mes achats, et à force ça dégoûte de voir des défauts énormes qui sont pour moi évidents, mais invisibles pour les autres..

Après le souci c'est que tu as toujours l'appel ; genre sur PS4 je suis sûr que The Witcher 3 ou le nouveau Hitman vont me plaire. Donc la rechute est toujours possible, même en sachant que je vais mépriser 99% des autres titres de la console, et que je vais en essayer quand même car une console juste pour 2 ou 3 jeux, c'est pas dans ma façon de faire.
Atred
Signaler
Atred
Franchement je serais vraiment intéressé de connaitre ton expérience sur ce point de vu là, si tu as le temps d'écrire un post dans le même genre.

Ouais on a tous nos petites névroses :)
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Oui ben on a tous nos côtés obsessionnels ^^
"J'enquête" aussi d'ailleurs, pour les jeux, les livres, les comics B)

J'ai quand même la chance d'être un gros insatisfait difficile à combler, donc pour trouver des trucs à acheter faut que je cherche beaucoup, que je lise des coms, etc., pour au final prendre juste quelques trucs. Être chiant, ça fait faire des économies :lol:
Atred
Signaler
Atred
BlackLabel :
Commentaire très pertinent ça fait plaisir.

Je comprends ce que tu dis, bien évidement il y a un côté psychopathologique important dans tout acte de collection. La récurrence des schémas, l’insatisfaction perpétuelle que cela engendre et l’enfermement du sujet entre autre... Comme tu l'as bien dit, je prends des libertés sur la définition du full set pour qu'il me convienne, c’est là où tu peux voir que j’arrive encore à le contrôler. Le fait de se rendre compte de la futilité de ce qu’on fait est aussi preuve de bonne santé mentale. Il est important de s’en rendre compte pour pouvoir être toujours conscient que c’est ce que l’ont choisis de faire tout en sachant que c’est effectivement « futile ».

Je me suis effectivement penché sur le pourquoi et cette balance entre la contrainte auto imposée et le plaisir ou la souffrance que l’on en retire. Dans le cas des jeux NES le plaisir est autant encore actuellement dans la découverte de jeux que je ne connaissais pas que dans la recherche de ces jeux. C’est effectivement un plaisir en soit de passer du temps à « enquêter » et trouver le bon jeu au bon moment. Comme un journaliste passionné d’un sujet va vouloir faire le tour de la question.

Tant que cette balance sera positive côté plaisir, alors il n’y aura pas de problème. Mon but n’est pas de mécaniquement acheter sans y réfléchir, je maitrise encore cela et c’est pour ça que je minimise les couts.
De plus, le fait de « viser un full set » permet d’avoir surtout un objectif fini pour la NES. Pas une quête insensée et interminable. Je prends aussi des largeurs quand à ce full set, ce n’est pas là mon seul plaisir de joueur, je ne m’y restreins pas entièrement. Je joue avant tout pour me faire plaisir et donc à d’autres jeux qu’à la NES, sinon effectivement, la futilité et l’absurdité serait prépondérante. Il a eu des périodes où effectivement je ne trouvais plus de contentement à jouer et j’ai laissé tomber la manette pendant ces temps-là, mais quand ça revient, alors pas de soucis.

En résumé, le jour où je verrais véritablement cela comme une corvée, une obligation, je passerais à autre chose. La condition abstraite du full set sert de borne. Et j’ai une bonne psy pour m’accompagner.
Ton commentaire est intéressant, merci pour cela. J’invite d’ailleurs tous les gens qui collectionnent ou accumulent à se poser ces questions.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
C'est pas moi qui dis que c'est futile, je relève juste un passage de ton article.

"En tout cas, hier soir je regardais ça et je me disais, ah ouais, quand même. Même si ça reste un plaisir, j'ai eu ce sentiment de futilité. Pourquoi est-ce que je fais ça? Parfois j'ai envie d'arrêter et de tout revendre. Tous les jeux de ma collection (+ de 2000 jeux aujourd'hui). Ca arrivera peut-être un jour."

Ce sentiment vient peut-être du fait que, au-delà de ton plaisir de jeu et de joueur, y'a une perte de contrôle quelque part, une exagération dont tu as un peu conscience.

Je dis pas ça pour te blâmer ou te juger, c'est juste ce que je perçois dans ton texte. Y'a un peu ce côté "souffrance inutile" qu'on trouve chez ceux qui veulent platiner leurs jeux, avoir tous les trophées, et qui planifient leurs corvées, où s'achètent des jeux nuls parce que facile à platiner. Ce côté où le plaisir est supplanté, ou juste une satisfaction finale, genre débloquer les trophées ça les fait clairement chier, et ils ne le font que pour un plaisir abstrait et éphémère qui en vaut pas vraiment la peine.

Juste répondre à la définition stricte du full set (certes tu prends des libertés avec, heureusement) au lieu de piocher des jeux sans te soucier des catégories, ça t'enferme dans une logique qui restreint tes aspirations premières ; jouer à des vieux jeux Nes. Même si évidemment ça te permet de le faire, de ton texte ressort des préoccupations évidentes sur l'argent que ça coûte.

J'ai connu cette envie de "tout revendre", quand j'enchainais des jeux tous plus nuls les uns que les autres et que la pratique du jeu vidéo ressemblait pour moi à une déception sans fin. Je t'invite à te pencher sur les raisons qui font que tu doutes parfois, ça te permettra je pense de t'adonner à ton loisir de manière plus saine et plus satisfaisante, sans te mettre de pression aliénantes par rapport à des conditions abstraites et sans fondement solide.
spink94
Signaler
spink94
Moi perso depuis l'an dernier , je suis atteint de collectornite aiguié , j'achète tous les collectors qui me plaisent et j'y laisse ma chemise ! .
angeP
Signaler
angeP
Pour ma collection Nes je me base sur la bible Pixnlove qui est vraiment pas mal. En tout cas belle collection et bonne chance pour la suite.
Atred
Signaler
Atred
@gillesFX : Je ne le prends pas mal pour les boites, comme dit dans l'article pour moi l'important est d'avoir le jeu, pour pouvoir y jouer. Pour les Chip and Dales, ce sont bien les "vraies" version FRA.
@blackLabel : Bien sur que les jeux m'interessent en eux même. Comme explicité dans l'article, c'est avant tout pour pouvoir jouer aux jeux et en découvrir que je les achete. Le full set est une maniere de se dire qu'on a fait le tour de ce qui fut disponible. Quand à la futilité d'acheter des jeux, quid de la futilité de jouer en général.
GillesFx
Signaler
GillesFx
Ne le prends pas mal mais tes boites sont dans un état très passable et tes chips d dales ne sont pas en vraie version fra. Bonne continuation.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Mais est-ce que les jeux t'intéressent au moins ou c'est juste pour amasser ? Je comprends pas l'intérêt de collectionner perso. Avoir beaucoup de jeux auxquels on compte jouer, oui, mais viser un full set juste pour avoir un full set, quand tu te rends compte que c'est futile, et que tu gaspilles de l'argent... Puis le taux de complétion, mais c'est pas important ça non plus.
Pimousse_Fraise
Signaler
Pimousse_Fraise
bon courage ! en effet c'est un sacré budget, c'est pour cela que je me suis résolue à abandonner l'idée de retrouver les jeux de mon enfance... mais je te souhaite plein de réussite dans cette entreprise !
Atred
Signaler
Atred
Le pire c'est que je fini beaucoup de jeux, mais j'en achète encore plus...
thefastandgrind
Signaler
thefastandgrind
t'es acharnés toi...c'est pareil, on achète et on finis jamais rien et quand on s'en rend compte ben on est passé à une génération suivante. Perso j'ai essayer de faire des anciens jeux mais qu'est ce que ça pique au yeux....mais je tire mon chapeau pour ce que tu fais...vraiment...:)
euro2016
Signaler
euro2016

76u7ınes mais le plaisir d'avoir une console qui nous a fait rêver plus jeune... hnukuıoloı

Romain Mahut
Signaler
Romain Mahut
Ce RoboCop NES, toute mon enfance (j'ai toujours la cartouche) !
Donald87
Signaler
Donald87
Sacrée quête que voilà ...
dreamer78
Signaler
dreamer78
Je n'ai pas eu la chance non plus d'avoir une nes mais le plaisir d'avoir une console qui nous a fait rêver plus jeune...
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
bien du couage et effectivement sacré budget.

Édito

 

Quand on atteint la trentaine et que ça fait plus de vingt ans qu’on joue à la console arrive un moment où on se rend compte qu’on n’a pas eu le temps de jouer à tout ce qu’on a acheté. Alors c’est cool il y en a plein les armoires de la NES à la PS3 et puis ça s’entasse et puis on en rajoute encore et encore. Les années passent, il faudrait jouer à tout, mais la tâche est laborieuse, que dis-je, TITANESQUE, j’irais même à dire que c’est une hérésie !!

 

Un jour on se dit qu’il va falloir s’y mettre sinon ça n’a aucun sens tout ça ! Ca va nous permettre surtout de jouer à des jeux qu’on a acheté en se disant « Putain faut trop que j le fasse celui-là !! » et qui ont fini sur l’étagère à prendre la poussière avec ses congénères.

 

On va les finir ces putains de jeux, quelque soit l’époque, le style ou la console, on s’en fout faut que ça se passe, faut faire de la place pour pouvoir acheter d’autres jeux avec l’esprit tranquille parce que la collection dépasse les milles pièces et qu’avec la crise et le taff sous payé, on n’est pas près de lâcher 500€ pour une nouvelle génération alors qu’on n’a pas fait la moitié de ce qui a été produit jusqu’ici !

 

Bref si il n’y avait que les jeux, mais à côté des jeux y a les films et les livres qui s’accumulent, les vide-greniers pour se balader le week-end, les cash-converters à aller explorer pendant la pause déjeuner, bref trop de trucs à jouer, lire, voir, écouter, boire…

 

Alors à chaque fois qu’on finit un jeu on mettra le test en ligne, même si il ne fait que 2 lignes parce que le jeu ne mérite pas plus, et sur le blog on mettra tout le reste, enfin, vous verrez bien.

En tout cas, on rattrape le retard, enfin, on essaie.


Mais bon, ENOUGH SAID !!!!

Archives

Favoris