The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 15/10/17 à 15h49

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinema (Cinéma)

Atari Game Over

2014 par Zak Penn

« Le caractère le plus profond du mythe, c'est le pouvoir qu'il prend sur nous, généralement à notre insu. » Denis De Rougemont

C’est une bonne définition du film qui traite en fait en permanence de mythes. Au sens large bien sûr, on parlera plus de légendes urbaines. Mais c’est bien évidement ici le mythe du plus mauvais jeu du monde qui est exploré. Ou comment, à tort et à travers, E.T. sur Atari 2600 est devenu le symbole de la chute d’Atari.

Porté par internet et la redécouverte de ce mythe, le documentaire s’acharne à prendre un ton personnel, celui de son auteur en l’occurrence qui peine à convaincre. Il revient donc sur lescirconstances de lacréation du jeu, l’état du monde du jeu vidéo juste avant le crash de 1983  et finalement sur le soi-disantenfouissement des stocks de jeux invendus dans une décharge du Nouveau Mexique.

En tant qu’œuvre cinématographique, le documentaire ne brille aucunement, il n’a pas de grande idée de point de vue et n’est pas porté par une réalisation particulière, bref, il ne vaut pas grand-chose. C’est un documentaire honnête sans plus.

 

Pour ce qui est du contenu, on est en droit de se demander si tout ceci à bien un intérêt là aussi. Il y a bien entendu des interviews des acteurs de l’industrie de l’époque, mais pas que. C’est assez dérangeant d’associer des discours purement personnels, des points de vue et des entretiens qui essaient de se vouloir factuels. C’est donc assez discutable là aussi. Vous ne passerez pas un mauvais moment, mais vous n’en sortirez pas totalement conquis non plus. A voir si l’occasion se présente.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Romain Mahut
Signaler
Romain Mahut
J'avais vraiment hâte de voir ce documentaire, le sujet étant passionnant pour moi. Mais je me souviens avoir été déçu après l'avoir vu moi aussi. Mais je ne me souviens plus vraiment pourquoi.
Atred
Signaler
Atred
Oui c'est le propos du film, avec en toile de fond cette recherche des cartouches détruites.
Le sujet est assez mal traité je trouve, alors qu'il aurait pu être passionnant.
Donald87
Signaler
Donald87
J'ai eu la console, j'ai eu le jeu qui, bien que pourri (comme Superman toujours sur Atari 2600), n'est pour rien dans la chute de la console.
Malgré un catalogue énorme, elle est devenue obsolète ...

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris