The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 20/11/16 à 14h15

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Le coffre-fort du 47 (Jeu vidéo)

6. Ranger et entretenir.

 

6.1. Ranger.

Au niveau du rangement et de la mise en valeur, il y a quelques petites choses à savoir pour que vos jeux ne s’abiment pas.

* Les boites et les étiquettes sur les cartouches n’aiment pas le soleil et l’humidité. Donc on ne les mets pas en face de la fenêtre ouverte exposée plein soleil et on ne les laisse pas dans la cave humide de la maison.

* Les empiler est une mauvaise idée, car les boites peuvent s’écraser sous le poids. Il est donc préférable de les garder debout pas trop serrée les unes contre les autres, histoire de pouvoir les sortir facilement. Dans tous les cas, si vous avez des boites ou il manque le polystyrène, allez donc faire un tour chez votre magasin de bricolage habituel et coupez une cale à la bonne dimension. Ça permet à la boite de garder sa forme et de protéger contre l’écrasement.

* Les jeux en loose prennent rapidement la poussière et si vous pouvez toujours les nettoyer, il est préférable de trouver des caches en plastique. Il y a parfois des lots disponibles sur eBay.

* Pour protéger les plus rares, des protections en plastique plus dures sont disponibles en vente pour les boites ou pour les cartouches seules.

 

6.2. Entretenir.

Pour l’entretien, il y a plusieurs choses à savoir.

On ne souffle pas dans les cartouches (sauf quand on est avec des vieux potes pour le fun bien sur). Car déjà ca ne sert à rien contraitement à certaines rumeurs qui courent sur internet qui disent que les projections de salive humidifient et facilitent la connection… En fait, ca humidifie bien le circuit de la cartouche et donc, ca l’incite à rouiller plus vite. Bref, ne cedez pas à l’appel de la nostalgie sur ce coup-là.

Pour nettoyer un jeu un peu sale ou rouillé superficiellement, il n’y a pas de solution miracle. Prenez un coton tige et de l’alcool à usage médical et frottez légérement les connecteurs de la cartouche. N’y allez pas comme sur une poêle à frire brûlée sinon vous allez carrement bousiller le jeu, mais vous pouvez enlever toute la saloperie qui bloque votre jeu de la sorte. Suite à ça, on laisse bien sécher la cartouche tranquillement pour ne pas qu’elle chauffe avec de l’alcool dessus hein !

Pour nettoyer les cartouches, les étiquettes, les boites des traces de colle ou décoller des étiquettes de prix par exemple, il n’y a qu’un solvant à recommander. L’alcool F, produit miracle des boutiques rétro. En effet ce solvant n’altère pas les couleurs de jaquette mais mangera la colle de ces satanées étiquettes mal placées. Il est souvent tentant de vouloir les enlever en tirant dessus, mais ce serait dommage et irréparable qu’un bout de boite s’enléve en même temps, donc on fait un effort, on prend 5 minutes et on suit le guide :

* on tamponne l’étiquette avec un sopalin imbibé

* on répète l’operation jsuqu’à ce que l’étiquette soit translucide

* on décolle doucement en nettoyant le reste de colle avec ce meme sopalin

L’alcool F est peu cher (max 3-5¤ le litre) et trouvable en grande surface au rayon solvant comme le white spirit. Aucune excuse donc pour ne pas s’en servir.

Il y a plusieurs techniques de blanchiement des plastiques disponibles sur internet, pour redonner une couleur neuve à vos machines et vos jeux jaunis. Je ne les décrirai pas ici, parce qu’elle préconisent l’emploi de solvant dangereux pour la santé et qu’elles necessitent un démontage complet de l’objet. Donc je ne le recomande pas et je ne les ai jamais utilisées.

7. Conclusion.

 

Voila, vous savez tout !

Mon dernier conseil est de prendre du plaisir à fouiller pour tomber au hasard sur des jeux qu’on attend pas. Puis de les découvrir en y jouant. Parce que comme je le dis et le répète, un jeu c’est fait pour jouer. Si on les garde pour regarder leur côte monter, alors ça n’a aucun interet. Prenez du plaisir, c’est un média qui est créé pour ca, ne l’oubliez pas.

Bon courage et bonne chasse !

Voir aussi

Plateformes : 
NES
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Quand on atteint la trentaine et que ça fait plus de vingt ans qu’on joue à la console arrive un moment où on se rend compte qu’on n’a pas eu le temps de jouer à tout ce qu’on a acheté. Alors c’est cool il y en a plein les armoires de la NES à la PS3 et puis ça s’entasse et puis on en rajoute encore et encore. Les années passent, il faudrait jouer à tout, mais la tâche est laborieuse, que dis-je, TITANESQUE, j’irais même à dire que c’est une hérésie !!

 

Un jour on se dit qu’il va falloir s’y mettre sinon ça n’a aucun sens tout ça ! Ca va nous permettre surtout de jouer à des jeux qu’on a acheté en se disant « Putain faut trop que j le fasse celui-là !! » et qui ont fini sur l’étagère à prendre la poussière avec ses congénères.

 

On va les finir ces putains de jeux, quelque soit l’époque, le style ou la console, on s’en fout faut que ça se passe, faut faire de la place pour pouvoir acheter d’autres jeux avec l’esprit tranquille parce que la collection dépasse les milles pièces et qu’avec la crise et le taff sous payé, on n’est pas près de lâcher 500€ pour une nouvelle génération alors qu’on n’a pas fait la moitié de ce qui a été produit jusqu’ici !

 

Bref si il n’y avait que les jeux, mais à côté des jeux y a les films et les livres qui s’accumulent, les vide-greniers pour se balader le week-end, les cash-converters à aller explorer pendant la pause déjeuner, bref trop de trucs à jouer, lire, voir, écouter, boire…

 

Alors à chaque fois qu’on finit un jeu on mettra le test en ligne, même si il ne fait que 2 lignes parce que le jeu ne mérite pas plus, et sur le blog on mettra tout le reste, enfin, vous verrez bien.

En tout cas, on rattrape le retard, enfin, on essaie.


Mais bon, ENOUGH SAID !!!!

Archives

Favoris