The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 15/10/17 à 15h49

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Le coffre-fort du 47 (Jeu vidéo)

5. Où trouver mes jeux ?

 

Là on va toucher au nerf de la guerre. C’est bien beau de vouloir avoir plein de jeux mais s’ils sont collectionnés aujourd’hui c’est qu’avec leurs dates de sortie éloignées on ne va plus les trouver en grande surface. Je vous donne donc les endroits où chercher.

5.1. La famille et les amis.

Oui certains n’y pensent pas, mais si vous avez de la famille et des amis, ce sont les premiers à consulter. Déjà ça vous permettra de mettre tout le monde au courant de votre maladie mentale en progression et en plus ça peut faire plaisir à Tata Martine que ses enfants ont lâchement abandonné

dans sa grande maison de campagne où le grenier est rempli de poussière. Demandez-lui donc de l’aider à nettoyer pour y voir plus clair, on ne sait jamais. Plus probable, un cousin qui a gardé les jeux de son enfance et qui n’en fait rien. A vous de voir si vous lui rachetez à un prix décent ou s’il vous l’offre généreusement. Bref, parlez autour de vous, il y a encore quelques années on vous aurait jeté des cailloux, mais de nos jours vous vous confondrez avec la masse de hypsters aux goûts vintage.

5.2. Les vide-greniers.

Alors ici, je vais plutôt casser un mythe. Vous ne trouverez pas grand-chose en vide grenier. Les vide greniers, déjà c’est fait pour vider les greniers (sic !) et c’est chaque année, donc sauf si vous avez une Deloréane avec moteur à fusion, peu de chance que des jeux soient restés ignorés jusqu’à nos jours. Ensuite, il faut vous dire que vous n’êtes pas seul, les collectionneurs et autre revendeurs passent à l’ouverture des coffres de voiture, vampiriser malhonnêtement les gens. Chacun son plaisir, mais se lever tous les dimanches à 6h pour espérer trouver un Mario à 10¤, très peu pour moi. Si néanmoins vous tenez à vous balader, je vous conseille de partir à la campagne dès l’aube, à l’heure où elle blanchit, dans les petits villages éloignés de la ville. C’est encore là que vous pouvez avoir une chance.

5.3. Les revendeurs sur les vide-greniers.

Et là j’en fais une section à part entière, car ils sont devenus omniprésents et c’est eux, que je ne qualifierais pas ici pour cause d’autocensure, qui ont délesté nos balades dominicales de toute chance de tomber un jour sur une pépite. Les pépites, ils les ont trouvées 2 heures avant même que vous ne vous leviez. Alors on sait jamais il y a peut-être quelque chose d’intéressant. Mais prenez garde ! En général, impossible de tester sur place bien sûr et la plupart n’y connaissent rien. Cela peut être bénéfique mais en général c’est néfaste car ils confondent jeux Nintendo avec objets collectors. Ils ne prennent pas soin de les couvrir du soleil et les cartouches supportent mal la pluie. Donc pour être paré face à eux, connaissez les prix de ce qu’ils proposent et marchandez. Non monsieur Super Mario Bros en loose, avec l’étiquette jaunie ne coute pas 15¤, désolé. Non monsieur, ce jeu n’est pas complet il manque la notice… etc.

5.4. Les boutiques spécialisées.

Alors là, il y a à boire et à manger. Certaines sont très bien, d’autres sont là pour vous faire cracher. Que dire, renseignez-vous sur les prix avant d’y aller, quitte à négocier avec le vendeur. Je vous conseille, vu que votre quête sera longue et chère, de trouver une boutique en laquelle vous avez confiance et de nouer des liens amicaux avec le tenancier ! Déjà, il saura qu’il ne vous entubera pas, mais en contrepartie il vous verra passer à la caisse régulièrement. Il pourra vous mettre des pièces précises de côté. Il vous appellera quand il aura des choses intéressantes. Il vous fera profiter de son réseau quand vous lui demanderez un jeu en particulier. Bref, c’est tout bénef et en plus vous pouvez lui mettre la misère sur Street 2 en passant à la boutique. C’est une relation gagnant / gagnant.

5.5. Les dépôts ventes.

Véritables réserve privilégiée dans les années 90-début 2000, ils n’ont pas bien supporté l’ouverture en masse des Cash, qui ont l’avantage de payer directement les vendeurs. Il en reste quelques-uns toutefois alors on ne sait jamais, mais l’âge d’or est terminé.

5.6. Les Cash.

Mais oui vous savez bien les Cash Converters ou autre Cash Express, qui ont mis hors de propos les dépôts vente. Eh bien là, on va pouvoir faire des affaires, quoique. Il y a encore peu, tous les jeux NES ou Game Boy étaient là en vrac à 1¤, mais ce temps-là est terminé, les magasins sont des franchises et ont tous (ou presque) des abonnements à l’argus du jeu vidéo qui est une aberration totale. Les prix sont donc parfois avantageux et parfois totalement ahurissants. A surveiller de près quand même et à visiter régulièrement, c’est là que vous pouvez faire de belles trouvailles.

5.7. Les sites amateurs.

Je parle ici de site du genre « Le bon coin » ou de groupes Facebook de vente entre « amis ». Ouvrez l’½il, vous savez que ça pullule d’escrocs et le jeu vidéo ne fait pas exception, loin de là. Rencontrez les personnes pour voir les jeux avant de les prendre. La remise en main propre est votre seul garant de ce que vous achetez. Sur ces sites, vous pouvez trouver de tout, mais surtout n’importe quoi. Du gars qui a retrouvé une NES chez lui et qui a vu sur Amazon qu’elle se vendait 90¤ sans câble et sans manette, à Tata Martine (eh oui toujours elle) qui vide les étagères à bas prix. Le plus souvent, vous trouverez surtout les revendeurs des vides greniers qui continuent d’essayer d’écouler les stocks ou des collectionneurs comme vous, qui n’ont pas assez de temps pour mettre ce qu’ils vendent sur eBay. Vérifiez les prix, les coups de fusils sont rares.

5.8. Les sites pros type Amazon.

Entre eBay et le bon coin, il y a ce genre de site. Des pros très souvent qui vendent à des prix un peu excessifs au chaland en tout genre. Allez-y parfois pour une pièce qui vous manque, mais n’en abusez pas, les bonnes occasions sont rares.

5.9. EBay.

On termine avec le grand champion. Qu’on soit bien clair, vous trouverez tous ce qui vous manque ici en y mettant le juste prix du moment. EBay sert à beaucoup de choses. C’est le lieu où les vendeurs et les acheteurs du monde entier sont présents en grand nombre, c’est ici que sont fixés les prix au plus juste de l’offre et de la demande. Je vous fais la visite guidée.

* Avant d’acheter un jeu, faites une recherche approfondie en filtrant sur les ventes REUSSIES. Cela vous permettra de voir à quel prix le jeu en question est vraiment vendu et non à quel prix il est proposé par les vendeurs trop gourmands. Vous verrez aussi jusqu’où les enchères montent et s’arrêtent. Bref c’est ça votre argus !

* Lisez bien les descriptions ! Oui ca à l’air bête comme ça, mais ne vous contentez pas du titre de l’annonce, qui est souvent écrite pour que l’annonce sorte dans le plus de recherches possibles.

* Regardez bien les images, la mention « produit vendu en l’état » n’est pas là pour faire joli, elle veut bien dire que ce que vous recevrez va correspondre à ce que vous voyez.

* N’hésitez pas à poser des questions au vendeur quand vous n’êtes pas sûr de son produit. S’il ne vous répond pas, laissez tomber.

* Regardez le profil d’appréciation des vendeurs, pour ne pas vous faire piéger par des charlatans.

* Ne confondez pas boite et reproductions de boite.

* Attention aux assemblages (boite FRA, notice UKV, jeu ESP…)

* Abonnez-vous à des recherches, surtout pour les jeux rares. Variez les plaisirs sur une même recherche: Stack Up ; Stack Up NES ; Stack ; Jeu NES Stack Up…

* Suivez les ventes qui vous intéressent pour enchérir au dernier moment si ça vous semble correct ou si personne ne joue.

* Ne vous dispersez pas et gardez un prix maximum sous peine d’y laisser des plumes. Les enchères c’est comme un jeu et être pris dedans fait qu’il n’est pas rare qu’une enchère dépasse le prix d’un achat immédiat pour le même produit. Bref faites attention à vos dépenses.

* N’oubliez pas les frais de port à ajouter.

* Ne vous jetez pas à corps perdu dans une enchère d’un jeu dit rare. Vérifiez avant s’il l’est vraiment dans les ventes terminées. Il faut bien avoir conscience que les jeux vraiment rares ne passent pas tous les mois en vente sur eBay. Bref, ne vous dites pas (sauf pour la petite dizaine de titres très rares), si je rate celui-là c’est fini je ne le verrai plus. Attendez votre tour et préparez le budget en conséquence.

 

5.10. Les forums.

Oui on les oublie parfois mais les forums dédiés aux collectionneurs sont une place à ne pas négliger. Cela permet de faire de l’échange et de rencontrer des gens qui pourront vous aider à trouver ces quelques derniers jeux qui vous manquent.

Voilà, vous savez tout, alors essayez de ne pas gaspiller trop d’argent durement gagné. Mais ne vous en voulez pas si vous vous faites avoir, ça nous arrive à tous.

Dans la derniere partie on verra enfin comment ranger et entretenir tout ça.

Voir aussi

Plateformes : 
NES
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris