The 47 Org

Par Atred Blog créé le 13/09/13 Mis à jour le 15/10/17 à 15h49

Retard gaming

Ajouter aux favoris
Signaler
Le coffre-fort du 47 (Jeu vidéo)

3. Par où commencer ?

 

Alors là, j’ai envie de dire qu’il n’y a pas de règle et tout dépend de vos envies et de votre budget. Si vous avez envie de jouer à Tetris, achetez Tetris, faites-vous plaisir en priorité, sinon tout ça n’a pas de sens.

Néanmoins, si vous vous lancez dans un full set, il y a quelques petites astuces que je peux vous conseiller.

1. Déterminer le plus tôt possible si vous voulez du complet en boite, du mixte ou du loose. Cela vous évitera des dépenses inutiles de rachat de jeux. Vous vous dites peut être que même s’il y a des jeux à racheter, on peut faire une plus-value sur ce que l’on a à revendre, mais ne rêvons pas, sauf si c’est votre boulot à plein temps, revendre des jeux plus cher que vous ne les achetez arrive rarement, au mieux vous vous rembourserez.

2. Commencer par investir dans les jeux les plus chers et les plus rares, à cela trois raisons :

Premièrement, ils deviendront encore aujourd’hui de plus en plus rares et de plus en plus chers (sauf si on découvre une usine abandonnée avec des milliards de cartouches dedans…). Deuxièmement, vous n’allez pas tous les trouver tout de suite, il faudra garder un ½il sur les réseaux de vente (voir la partie « Où trouver mes jeux »), donc autant poser les filets d’entrée de jeu.

Ça vous permettra aussi de voir à quels prix partent ces jeux et donc d’attiser ou de calmer vos ardeurs.

3. Achetez en lot. Cela peut paraitre évident, mais certains ne le font pas. Alors oui, ce n’est pas toujours facile de lâcher 300 ou 500 euros pour un lot de plusieurs jeux, mais calculez le prix de chaque jeu et faites-vous une idée. Ça vous fera gagner de l’argent et du temps. Faites quand même gaffe, certains lots sont plus chers que les jeux au détail. Si vous achetez en boutique, n’hésitez pas à négocier un peu en cas d’achat multiple.

4. Par quoi commencer ?

 

Ca à l’air chiant et vaste, mais il y a juste quelques petites spécificité à garder en tête quand on commence à chercher des jeux. Le plus important au départ est de bien faire attention à la zone que l’on cherche.

Trouvable sur la cartouche, les languettes des boites et les manuels, ce codage permet d’identifier sans problème la provenance géographique du jeu. Les jeux ayant des codes différents entre boite/cartouche/notice sont des rapiéçages pour faire monter les prix, à vérifier et éviter.

Notre zone si vous ne la connaissez pas est la zone Pal-B. Notre code pays est FRA ou FAH pour certains jeux. Il va falloir vous y plonger un minimum pour ne pas avoir à racheter des jeux plusieurs fois.

Pour tout savoir sur les jeux et les zones je vous renvoie sur ce site qui est extrêmement bien fait et complet : www.donalduck21.ovh.org

 

Dans le prochain article on verra où trouver les jeux. Le nerf de la guerre!

Voir aussi

Plateformes : 
NES
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Après plus ou moins 5 ans d’existence il était temps de changer un peu l’édito :

47 pour ceux qui se demandent, n’a rien à voir avec le département, l’agent d’Hitman ou les rônins vengeurs. Non, le 47 c’est un lieu, une histoire commune à trois personnes qui partagent certaines passions et surtout les mêmes valeurs.

Le 47 c’est pour les enfants des années 80 et leurs successeurs, qui ont grandi avec une manette sous les pouces, un livre sur la table de chevet et un amour pour la culture en général. Vous continuerez à trouver ici du jeu, du livre, des billets d’humeur, des questions existentielles, des sessions cash et vide grenier, de la customisation…

L’équipe récurrente du blog n’est pas composée d’une seule entité schizophrène qui parle à la troisième personne, même si l’Ours écrit 90% des posts, il est accompagné par des gens qui participent régulièrement ou exceptionnellement.

Les trois membres fondateurs du 47 sont donc : L’Ours qui squatte au pied des Pyrénées, La Panthère qui sillonne la France à moto, Le Faucon qui vole en cercle au-dessus de la capitale.

Il y a comme renfort à forte participation et contribution : Benja « Alley-oop » Pivot, qui corrige tout ce que vous lisez (donc s’il y a des fautes c’est qu’on a oublié de lui faire lire un article).

Celui que vous allez voir passer assez régulièrement cette année : Swiss l’homme qui soude plus vite et plus propre que tous les YouTubeurs qu’on a vu jusqu’à maintenant mais qui n’aime pas être filmé.

On espère – et j’espère le convaincre quand il lira ces lignes dans son flux RSS – Sylvain l’homme-code qui pourrait écrire des critiques de livre, jeux et vous proposer de tester ses propres jeux (vas-y t’es obligé maintenant !).

Et puis plein de gens de passage qui donnent à un moment ou un autre un coup de main, en allant aux vides-greniers avec nous, en nous offrant des jeux, en nous posant des questions qui nous permettent de réfléchir à des articles etc.

Bonne lecture des articles de cette année, j’espère que vous apprécierez le contenu qu’on vous proposera.

Archives

Favoris