GeeK 1s n0t DeaD

Par Terumoto Blog créé le 26/01/11 Mis à jour le 22/05/11 à 19h19

Ajouter aux favoris
Signaler
Films

Moi qui aime beaucoup le cinéma, que ce soit un film culte, un film délirant juste pour le fun, ou un film pop-corn pour se divertir, c'est vraiment rare que je ne sois pas attiré par un film comme Tron : Legacy, et pourtant ça a bien été le cas.

 

Désolé de vous le dire mais avant le film de Joseph Kosinski, je n'avais jamais entendu parler de la Grille ou de combat de disque. Je suis de la génération 1992, le premier film réalisé par Steven Lisberger en 1982 n'est jamais parvenu à mes oreilles et pourtant il est resté gravé dans bien des mémoires.

 

http://media.zoom-cinema.fr/photos/news/3061/tron-legacy-poster.jpg

 

Ayant vu les trailers, images et autres supports marketing, j'avoue ne pas avoir été attiré du tout par ce long-métrage. Mais j'ai toujours cru et je crois toujours en la magie du 7ème art de nous surprendre, en bon ou en mal, avec ses films. C'est alors que je me suis dis que je devrais aller le voir. De une pour découvrir ce tsunami infernal qui fait surfer de joie les geeks les plus anciens (comme les plus récents) mais aussi pour regoûter (peut-être) la saveur d'une surprise.

 

Ca n'a pas manqué !

 

Tron : l'Héritage (ou Tron : Legacy de son vrai nom) est la suite du film Tron de 1982. Ce dernier narrant l'existence d'un monde virtuel né d'un jeu vidéo (dont le concept est très retro et assez populaire). Kevin Flynn, génie de l'informatique, se voit voler ses programmes par un de ses associés, Ed Dillinger, qui va, comme on s'en doute, en tirer profit. Kevin, aidé de son ami/collègue Alan Bradley, décide alors de pénétrer dans le système informatique à l'aide d'un programme nommé CLU pour récupérer des preuves. Mais ils devront affronter (le grand méchant mouhahaha !) le Maître contrôle principal (ou Master Control Program, plus classe n'est-ce pas ?), un programme permettant à Ed de contrôler le système.

 

 

 

Tron : Legacy met en scène la suite de l'histoire. Alan Bradley, grand ami mais aussi collègue de longue date de Kevin reçoit un message via son beeper de Kevin, disparu depuis 20 ans, provenant de leur vieille salled'arcade et prévient son fils Sam, petit génie tout comme son père. Ce dernier trouve ainsi le bureau caché de son paternel dans cette même salle. C'est à ce moment là qu'il découvre le projet Tron, et se voit transporté dans la grille, un monde virtuel, à la recherche de son père.

 

Je ne m'attendais pas un scénario aussi riche, aussi époustouflant, tant par son originalité que son côté immersif. On a tous voulu au moins une fois vivre les aventures que l'on voyait dans les jeux vidéos (moi je me rappelle que j'aurais aimer faire des batailles de cartes Yu-gi-oh ! ou encore attraper des pokémon étant petit). La réalisation  est superbe, les combats de disques et les courses de moto sont sublimes, avec une 3D bien géré (ce qui est un point fort au vu de certains films dont la 3D est mauvaise), et attention le film n'est pas entièrement sous 3D, avant qu'il ne débute, une petite note nous informe que certains passges sont en 2D à la volonté du réalisateur. Un autre bon point est à noter du côté casting où l'on retrouve Jeff Bridges dans son rôle de Kevin Flynn qu'il interprétait déjà dans le premier film, c'est aussi le cas pour Bruce Boxleitner dans le rôle d'Alan Bradley (ce qui est parfois, voire même souvent, rare dans les suites de film, surtout quand on sait que "l'Héritage" arrive 29 ans plus tard), les fans en seront certainement très ravis ! Le rôle du fiston est attribué à Garrett Hedlund (Patrocle, cousin d'Achille dans Troie et Murtagh dans Eragon) qui n'est pas du tout mauvais. Quand à la belle et sexy Quorra (soeur de Carrefour ? ) dans sa combinaison moulante (on se calme okay ! ) campée par la jolie "numéro 13" du Dr House, Olivia Wilde ! (dont je lui ai toujours trouvé une petite ressemblance à Carla Bruni, cela reste mon point de vue ^^). La voir troquer la blouse blanche pour une combinaison moulante est plutôt cool je trouve, ça change (et ce n'est pas vous, messieurs, qui diront le contraire  de même pour vous mesdemoiselles je ne vous oublie pas ^^). Une petite tête apparaît sur la toile que certains reconnaîtrons, c'est Michael Sheen dans le personnage de Castor, le proprio assez déjanté de la boîte de nuit, il a joué Lucian dans Underworld et Aro, le chef de la famille des Volturis dans Twilight.

 

http://www.musicalxperience.com/wp-content/uploads/2010/12/Daft-Punk-Tron-Legacy1.jpeg

 

Et je finirais par le meilleur et qui fait VACHEMENT PLAISIR, c'est de savoir que ce sont les Daft Punk (dont je suis amoureux ) qui ont réalisé la BO de Tron. Et d'ailleurs on peut les voir en DJ lors de la scène dans la boîte de nuit qui joue "un peu leur rôle". Et comme dirait mon père : "ça c'est de l'or en barre !".

 

Je vous invite sérieusement à aller le voir car même s'il ne vous attire pas (comme ça a été le cas pour moi), il vaut le coup d'être vu .

 

Je lui donne 10 octets sur 10..

Et 1Go sur 10 parce que c'est Daft Punk tout simplement <3

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives