Vidéo Lucidité by Teno

Vidéo Lucidité by Teno

Par Teno Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 03/02/10 à 14h48

Des coups de coeur, du love, de la musique, des jeux vidéos, dans animés, des mangas, de la technologie : L'univers Célesto-cosmique des Geeks à porté de clavier ;)

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma

Bien, le voici ce premier article ^^ J'ai hésité un long moment avant de me décider, mais cette fois ci, les dés sont jetés : je commencerai donc par du cinéma.

OUI ! J'aime aussi le cinéma, autant que les jeux vidéos, et je me qualifie de cinéphile, cinéphage ou même de cinévore. "Mangeur de cinéma, quelle drôle d'idée..." Superbe transition me direz-vous puisque le film décortiqué aujourd'hui est Twilight.

 

twilight

Alors OUI ! j'ai beaucoup de retard, OUI je vais me faire lyncher, OUI je n'ai pas lu les livres à la base... Ca fait beaucoup mais NON : je n'ai pas détesté ce film, mais je ne l'ai pas aimé non plus.

Très bien alors, pour commencer je dois dire que j'ai regardé le film avec un apriori tout fait sur les films de vampires. Je suis un inconditionnel des vampires, de la mythologie balkanique etc... Et, pour moi, vampires = gothique = Dracula = F.F.Coppola. Or dans ce film, pas de Comte aux longues canines, même pas de canines à ce propos, plutôt paradoxal pour un film de vampires.

Mais OUI, ca y est, j'ai compris, ce n'est pas un film de vampires, la thématique "vampire" n'est qu'un prétexte à une histoire d'amour. Venons-en à cette histoire. Bien que gnian gnian, elle n'en reste pas moins assez touchante et arrive à nous intéresser jusqu'au bout du film. Heureusement qu'elle est portée par deux superbes acteurs qui font de leur mieux pour jouer tant on a l'impression qu'ils sont laissés au dépourvu par la metteuse en scène... Bravo à eux donc.

Esthétiquement parlant maintenant, il n'y a rien à redire. Les plans sont super chiadés et l'éclairage parvient à dégager une atmosphère bien propre au film, et c'est de plus en plus rare, alors soulignons le. Néanmoins, il y a un gros "hic" au film : sa structure. Dans l'ensemble, elle se tient, en suivant l'histoire mise en place par le bouquin (j'iamgine) mais la réalisatrice se permet, à quelques moments, des interludes qui saccadent le rythme et décrédibilisent l'histoire en elle même. Ces intrerludes, souvent musicaux, filmés à la manière de mauvais clip du Top50, viennent littéralement briser l'atmosphère et s'est bien dommage.

 

Donc, pour Twilight je retiendrais une ambiance et une atmosphère bien sympa, de chouettes acteurs mais malheureusement un montage, notamment musical, déplorable voir ridicul (ça sent les placements publicitaires dans la B.O.).

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bienvenue dans cet espace gracieusement hébergé par Gameblog.

Grâce à eux, et pour vous qui me lisez, je vais essayer de poster sur cet espace des remarques, des tests, des coups de gueule ayant rapport, le plus possible, avec l'univers si vaste soit-il des jeux vidéos.


Pour commencer, présentation du gugus :

Je me nomme Tristan, j'ai actuellement 18 ans et bientôt autant d'années de passions dévolues au jeu vidéo. Comme mon petit âge le prouve je suis, à l'image de beaucoup d'entre vous, un observateur de l'évolution du jeu vidéo (passage 2D-3D, next-gen...) mais aussi un fervant fan de l'équipe de Gameblog (Gollum chez GameOne, RaHan et Joypad...).

J'ai donc rapidement contracté ce syndrome caractéristique de la jeune génération française qu'est la "geekerie" et me suis lancé à coeur, à corps et à portefuille perdus dans le jeu vidéo jusqu'au jour où je me suis rendu compte, grâce aux magnifiques reportages d'Alex Pilot, que celà pouvait devenir un métier ! "QuuuuOi ? Le Jeu Vidéo, un Métier ? T'Es TomBé sUr la TetE ou QuuuOi ?!?!?! -Hé bin ouaiii grooos et je t'em**de !"

Bref, j'ai passé, suite à celà, le plus clair de mon temps à défendre bec et ongle l'industrie du jeu vidéo en m'insurgeant le plus souvent contre des discours diffamatoirs ou des reportages TV baclés...


C'est pourquoi aujourd'hui, je saisie la chance qui m'est donné de pouvoir écrire haut et fort que j'aime le jeu vidéo et que je tiens à le protéger et à le faire perdurer encore bien longtemps.



Je vous laisse sur cette belle parole :"Le jeu vidéo a déjà gagné mais ne le sait pas encore !" JulienC.

Archives

Catégories