Au cul, ça s'appelle pas un aphte : le blog sérieux ... très.

Au cul, ça s'appelle pas un aphte : le blog sérieux ... très.

Par alteix Blog créé le 06/02/10 Mis à jour le 06/03/11 à 23h17

Un blog qui aime le jeu vidéo mais qui ne le sert pas.

Ajouter aux favoris
Signaler
cirtiques

 

      Oui, je sais!


      Oui!

      Je sais!


      Lost-via domus ne pouvait être qu'un jeu raté, l'un de ces jeux à licence qui vous font passer l'envie de caresser d'la manette. Oh, bien sûr, je pourrais me trouver des excuses :

-je l'ai trouvé pour une poignée d'euros

-il rentre parfaitement dans mon critère de recherche de jeux courts

-je voulais savoir si l'on y apprenait quelquechose sur l'aventure Lost (dont je ne parlerai pas ici d'ailleurs)

      Mais non, je n'ai pas d'excuse qui tienne debout.

      Oui, je sais!


« Pour courir ventre à terre I'M LOST ... »

      Cependant ... « vous tremblez Neron, et sentez votre chute proche » ... Lost - via domus n'est pas à proprement parlé un jeu médiocre. Oh certes, ça ne vole pas très haut. On a connu des épisodes de Derrick plus passionnants, des tableaux du 24ème chancelier allemand plus stylés, des victoires de Domenech plus réalistes et des interviews d'Andy Kaufman plus crédibles. Cependant ...

Comment ça "cependant"? Tu te foutrais pas un peu d'ma tronche, des fois??


« ...Brouillard et fumée I'M LOST ... »

      Voyons plutôt ce qui compose ce produit dérivé, un peu trop dérivé.

      Une grosse partie du jeu consiste à faire fonctionner des panneaux électriques (!!??) en résolvant des énigmes à base de fusibles et de voltages. Très honnêtement, ça aurait fait un bon p'tit jeu flash sur lequel on passe dix minutes à la cool mais dont on se lasse bien vite.

       Deuxième activité : le troc. En clair, à peu près chaque objet dont vous aurez besoin au cours de l'aventure (genre des fusibles pour pratiquer en toute tranquilité votre activité électrique) se trouve en la possesion d'un des personnages de la série. Et ces batards ne vous lacheront rien gratos et n'acceptent pas le paiement en nature. Par contre le troc nous apprends un truc formidable sur l'île : sa monnaie (troc et truc dans la même phrase, je me suis déchiré là). Sur l'île on paie en noix de coco et bouteille d'eau. Oui, monsieur.

Voilà ma p'tite dame, c'est réparé! Ca vous f'ra 3 noix de coco et 2 bouteilles d'eau.


« ...Consommer consumer I'M LOST ... »

      A part ça, ben un peu d'exploration, au contrôle d'un personnage, comme on en rencontre que dans certains jeux video, dont les pieds ne se déplacent que dans le sens horizontal. Alors quand on rencontre un trou dans une grotte et bien on plonge et on meurt et on recommence ... si on est patient. Il se trouve que je suis très patient et j'ai failli craquer.

      Mais (oui car pour le moment on ne voit pas trop ce qui me fait dire que le jeu n'est pas complètement médiocre ... et maintenant que j'y pense ça ne va pas forcément vous paraître plus évident par la suite) tout ça devait être affronter pour enfin toucher à la phase de jeu qui déchire : le un-deux-trois soleil avec la fumée noire.

Oui, je sais!

M'en fout, je bougerai pas!



« ...Recracher de l'air I'M LOST . »

      J'avoue (un peu honteusement) y avoir trouvé quelque plaisir. En gros on court et quand la fumée noire s'approche on se cache dans les banians....

      Oui, je sais!

      Ça devient encore plus fun quand il faut le faire sans courir histoire de ne pas faire exploser les bâtons de dynamite que l'on transporte.

      Oh et j'oubliais de vous parler du gunfight, car il y en a un. Et bien .... je crois que je vais continuer d'oublier d'en parler.

Je suis trop fort avec mon pistolet. Tu me dépannes de 3 noix de coco pour que j'achète des munitions?



How many roads must a man walk down ? 4 8 15 16 23 42

      Lost - via domus m'aura au moins appris, par son titre, à parler latin.


The long and wining road that is the via to your domus...

 


      Saint Julius (le saint patron des dames pipi) a dit « Veni vidi vici » : « je suis venu vider les wc » (si, j'ai honte) et bien je vous propose de laisser ce jeu dans l'endroit où vous l'avez trouvé en entrant, au fond du couloir à gauche, chez messieurs Jacob et Delafon.



      En vous remerciant de votre lecture, bonsoir!

 

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Lost : Les Disparus
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

The-reaper
Signaler
The-reaper
Texte bien écrit, avec un très bon style, et en plus des références classieuses à la meilleure chanson de Noir Désir et à Bob Dylan. Que demande le peuple? :)
Didier
Signaler
Didier
Je plussoie pour les jeux courts...

Édito

Bienvenue sur ce blog qui vous servira quelques cirtiques de plus ou moins bon goût et quelques blliets d'humeur sur le monde vidéo ludique. Il est à noter que les textes ci-joints sont remplis d'un peu trop de second degré et de références douteuses.

En vous remerciant de votre lecture, bonsoir.

Archives

Favoris