Le Blog créatif de Subby-kun et Subbinette

Le Blog créatif de Subby-kun et Subbinette

Par Subby kun Blog créé le 25/07/10 Mis à jour le 16/02/13 à 11h47

Il y a des gens qui disent que je suis fou lorsque je passe 15 minutes à contempler mes jeux tous les matins. Le jeu vidéo étant un art, qu'est ce qu'il y a de fou à contempler une oeuvre d'art?

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions personnelles

Bonjour à tous.

 

J'ai eu l'envie de rédiger cet article suite à différentes discussions avec des amis. Son but est de vous faire partager ma vision de l'évolution du jeu vidéo multijoueur comme je l'ai ressentie ces dernières années, de nous amener à réfléchir et débattre sur l'avenir de ces différents modes de jeux.

Dans ce dossier, j'ai fait le choix de parler des événements ou des jeux qui ont marqué à leur façon le jeu multijoueur, même si parfois, ils ne sont pas forcement les premiers « historiques ». J'assume ces choix et si vous estimez que j'ai loupé un événement important, n'hésitez pas à me faire la remarque et je l'intégrerai dans l'article. L'article se présente en 3 parties en fonction des décennies : les années 70-80 (1ère partie), les années 90 (2ème partie) et les années 2000 (dernière partie). Je vous souhaite une bonne lecture et n'hésitez pas à laisser en commentaire vos anecdotes de parties inoubliables avec vos potes.

 

Années 1972-1987 : Les origines 

 

I)      Une histoire de  borne d'arcade  

 

                  a) Qui sera le plus fort ?

 

Etonnement, le jeu multijoueur a débuté lors de la première génération de console de jeux avec l'Odyssey de Magnavox au début des années 1970. En effet, la console était équipée de deux contrôleurs du plus bel effet. L'un des prototypes permettait de jouer au Tennis, et serait ce l'ancêtre historique du mythique Pong (1972). Et c'est bel et bien avec ce dernier que commence véritablement l'histoire du jeu vidéo et dans le même temps « du jeu vidéo à plusieurs »

 

Il n'y a pas à dire, la Magnavox possède un certain charme proche du steampunk.

 

Réduisant les contrôles à une simple molette, Pong permis non seulement de démocratiser le tout premier jeu vidéo grâce à la borne d'arcade mais aussi d'offrir la possibilité, à deux personnes, de s'affronter simultanément sur un jeu vidéo intéractif. Cette notion est très importante car le jeu à plusieurs peut se décliner sous deux formes : le jeu simultané ou par alternance. Afin de soulager ce dossier déjà suffisamment long, c'est autour de cette première forme que ce dossier s'articulera.

Pouvoir interagir simultanément sur une même partie et d'affronter un ami est sans conteste l'un des facteurs ayant contribué au succès commercial de Pong. Battre l'IA, c'est bien ! Battre son meilleur pote, c'est mieux ! Et si on peut battre 3 de ces potes ? (Quadrapong) Bon vous avez compris...

 

La borne qui marqua l'histoire des jeux video. Prônant fièrement ces deux molettes avec l'inscription mythique : « Player 1 » et « Player 2 »

 

Je n'ai jamais pu essayer cette borne à quatre joueurs. Mais le fun, et les coups de coude déstabilisateur devaient pleuvoir lors des parties.

 

Etrangement, après le phénomène Pong, il faudra attendre presque 10 ans avant de revoir sur le devant de la scène des bornes d'arcade proposant du « multijoueur simultané ». En effet, la plupart des titres arcades marquants, comme Breakout, Asteroid, Pac-Man, Galaga, Donkey Kong, Kung Fu Maste, se jouent à deux... mais en alternance. Peut être que quelques vieilles bornes doivent échapper à ma mémoire, mais il me semble que seul Warlords en 1980 proposent la possibilité de s'affronter jusqu'à 4 joueurs en simultanés.

 

A l'image de Quadrapong, le design de la borne de Warlords ne manque pas de charme.

 

Comme pour compenser, 1983 sera définitivement une année à part. Mis à part ma venue au monde, elle marquera par : le premier et unique krach du jeu vidéo aux Etats Unis, l'arrivée de la mythologique « Famicom » au Japon et l'Arcade de Mario Bros avec un grand A. Souvent confondu avec Super Mario Bros sur Famicom, Mario Bros marque le vrai retour du jeu d'arcade à deux. De nouveau, l'affrontement est au centre du gameplay et le plaisir est immédiat. Même des années plus tard, je me rappelle encore du nombre incalculable de parties que j'ai fait contre ma s½ur pour lui prouver qui était définitivement le plus fort de la famille (et je n'ai pas toujours gagné).

 

 

Le premier Mario Bros est une pure merveille par son gameplay novateur. La tension lors de l'affrontement est à son paroxisme, les premières fourberies de l'histoire du jeu commencent à être imaginées.

 

L'année suivante voit l'arrivée des VS-System de Nintendo (décidément, c'est toujours les mêmes qui reviennent :-)). Ces bornes d'arcades avec deux écranssont commercialisées au pays de l'Oncle Sam afin de tester le concept de la Famicom. En effet, le krach est encore dans les esprits et Nintendo se montre prudent avant d'inonder le marché américain. Pour une des rares fois de l'histoire, ce sont les titres de la Famicom qui sont adaptés en arcade et non l'inverse. La gamme des VS sera arrêtée en 1986 aux Etats-unis mais de nouvelles arcades multijoueurs vont rapidement faire leur apparition.

 

Chéri, à partir de ce soir, c'est chambre à part!

 

b) Bon, faisons la paix et non la guerre (heu... enfin juste entre nous : aux ARMES !!!)

 

De son coté, Gauntlet propose en 1985 à 4 joueurs de s'entraider pour participer à un même massacre. Le Hack'n'slash est inventé. Saluons l'effort et la beauté de cette borne unique en son genre.

 

 

Je pense qu'on devait se sentir particulièrement « proche » de ses amis en jouant sur cette magnifique borne.

 

En 1986, Bubble Bobble sur arcade apportent définitivement une évolution dans le jeu à plusieurs. Outre le fait que son gamepay est tout juste un pur chef d'½uvre, il propose enfin un mode deux joueurs en totale coopération : finir ensemble. Jusqu'à présent, les modes deux joueurs reposaient sur l'affrontement de deux partenaires, pour une fois l'objectif du jeu est plus pacifiste. Je ne pense pas que Bubble Bobble soit le tout premier jeu à proposer un tel mode (ex : Gauntlet), mais il est assurément celui qui le démocratisa auprès du grand public. « Dis chérie, tu viens avec moi en salle d'arcade pour jouer à Bubble Bobble ? »

 

Avec son design kawaï, Bubble Bobble peut être considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs titres à pratiquer à deux. Surtout quand le partenaire était du sexe opposé.

 

Mais le séisme de la coopération du jeu Bubble Bobble déclencha le tsunami de Double Dragon. La révolution du Beat'em all est en marche et elle se fera main dans la main avec votre meilleur pote. Allons sauvez cette malheureuse demoiselle en détresse à l'aide de nospetits poings. Pour plus d'informations, je vous renvoie à l'excellent article sur l'histoire de Double Dragon paru dans Pix'n Love n°7.

 

A là fin des années 80 et au début des années 90, les beat'em all étaient légions, le plaisir de jeu immense et l'industrie fut marquée d'un grand nombre de titres inoubliables.

 

II)         Les consoles de jeux

 

Pendant ce temps-la, au pays des consoles de salon, le multijoueur bat son plein. En effet, proposer la possibilité d'utiliser deux contrôleurs devient un argument de vente essentiel. En effet, la plupart des consoles aux jeux pré-intégrés des années 70 ne présentent que des jeux dérivés de Pong (voir H.S Game Museum n°1) avec leurs contrôleurs - molette (illustration sur la Color TV-game 15 de Nintendo sortie en 1977 au Japon). 

 

Les premières "vraies" consoles de jeux de Nintendo, et mine de rien il y en a eu un paquet en tout genre avant l'arrivée de la Famicom. Encore une fois je vous renvoie au magnifique travail réalisé par Florent Gorges dans l'Histoire de Nintendo volume 1.

 

Pourtant, de l'autre coté du Pacifique, une console à cartouche interchangeable sort en octobre 1977 aux Etats-Unis : l'Atari 2600. Ce n'est pas la première console à cartouche de l'histoire mais c'est indubitablement la première à avoir marqué son époque. Les 2 contrôleurs ont évolués en joystick permettant de s'adonner au plaisir de jouer à deux , aux adaptations des hits d'arcades. Dès la sortie de la console, des jeux comme Combat ou Indy 500 permettent enfin de merveilleux carnages dans des environnements différents de Pong. Même Mario Bros sera adapté en 1983 sur Atari 2600. Avec le recul, il est vrai que les consoles de jeux avaient pris, avant le krach de 1983, une avance considérable sur leur grande s½ur arcade sur le mode multijoueur.

 

La joie des graphismes de l'Atari 2600, je pense qu'il faut avoir grandi avec dans son enfance pour l'apprécier aujourd'hui à l'heure du toujours plus beau, toujours plus fort. Même si c'est antérieur à ma génération, je ne peux m'empêcher d'être impressionné par l'ingéniosité des programmeurs de l'époque.

Je pourrais évidemment parler de l'ensemble des systèmes majeurs de cette époque comme le Vectrex, Intellivision, Colecovision ou encore le Sega SG-1000 mais le gameplay du jeu multijoueur n'a que peu évolué avec ces nouvelles plateformes.

 

Conclusion :

En parallèle sur consoles de salon et borne d'arcade, deux styles de jeux multijoueurs simultanés ont émergé l'un après l'autre : l'affrontement et la coopération. Ils seront les mécaniques de base de l'ensemble des jeux développés par la suite. Progressivement, des « catégories » ou genres de jeu commence à émerger : le beat'em all , le shoot'em up... mais il faut attendre les années 90 pour que ces catégories atteignent leur apogée.

  

P.S: Il semble indéniable que l'évolution du jeu multijoueur s'est effectuée en parallèle de l'évolution des contrôleurs. La molette, les joysticks, l'arrivée de la croix multidirectionnelle... l'amélioration des contrôles ont permis d'augmenter le plaisir de jeu, et donc le plaisir de jouer ensemble. Je ne souhaite pas aborder l'influence de cette évolution sur certains jeux en particulier qui serait trop complexe pour cet article mais je vous invite chaleureusement à lire le dossier réalisé dans IG Magazine n°6.

 

Voilà pour cette première partie. J'espère pouvoir publier les 2 autres dans la soirée. A très Bientôt.

Subby-kun

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Sur ce blog, je souhaite débattre de jeux vidéo mais aussi de divers domaines comme le cinéma, la BD, les jeux de société, l'Art graphique... Autant de sujets qui me passionnent et dont je souhaite partager ma passion avec vous. N'hésitez pas à laisser vos remarques et commentaires.

 

 

 

Archives

Favoris