OUTATIME

Par ManoloWest Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 05/06/12 à 22h54

Mes aventures dans un rectangle lumineux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Films

Sorti en été 2001, ce qui se révéla être un four monumental pour le studio Square Pictures reste encore à ce jour l'un des meilleurs long métrage en CGI en plus d'être un honnête film de SF même s'il est  éloigné du style des jeux. Il lui reste quand même quelques thèmes proches comme l'Homme démiurge trop sûr de lui et une approche écologique "New-Age" .

Esthétiquement et techniquement le film a peut être un peu vieilli si on compare au niveau actuel d'un Pixar mais pour l'époque c'était juste ce qui se faisait de mieux, le parti pris réaliste voulu par les créateurs a peu être contribué à son échec commercial car il a plus été plus vendu là dessus que sur son univers et son histoire.

 

A l'époque les films en CGI étaient encore rares et la fameuse "Uncanny Valley" fait que les personnages légèrement désincarnés n'ont pas attirés les foules, cela dit même avec 10 ans d'âge cela reste encore une belle curiosité cinématographique rien que pour les cheveux d'Aki Ross. (ha oui en HD ça titille encore mieux la rétine), quand on sait que 20% du boulot sur ce personnage était dédié à ses cheveux, c'est pas Monsieur Patate qui peut s'en vanter. :P.

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

ManoloWest
Signaler
ManoloWest
Pour les fans je comprends que ce fût une déception, quoique j'ai un pote fan absolu du VII qui a bien aimé dès la sortie. En fait il portait le mauvais nom et destiné à un public plus habitué des blockbusters, mais le projet était quand même audacieux pour l'époque.
Davcio
Signaler
Davcio
Je l'ai descendu à sa sortie, puis je l'ai revu il y a deux-trois ans sur ma PSP et finalement... bon c'est pas un chef d'oeuvre mais c'est un bon film je trouve
OUTATIME

Édito

A toute chose un commencement !

Une vieille atari vcs 2600 chez des amis, des parties de Space Invaders, de Pac Man, de Donkey Kong, tout môme je tâtais déjà de la manette, j'ai peu de souvenirs de parties, juste quelques représentations.

 

 

 

C'était une occupation comme une autre au milieu d'autres comme celle de jouer au ballon ou aux petites voitures, un simple amusement, d'ailleurs c'était très léger puisque c'était seulement certains week end chez des amis. Par rapport à d'autres je n'ai eu que très tard un micro ou une console, pas avant mes dix ans pour l'Amiga et onze pour la megadrive achetée en commun avec mon frère.

   

Une autre machine que j'ai un peu touché chez d'autres amis, un PC 286, un brontosaure informatique sur lequel un de mes copains d'enfance était un vrai crack à Prince of Persia. l'original avec les sons du buzzer en guise d'ambiance (les grilles qui s'abaissent et les dalles "boutons", reconnaissables de suite), le stress du temps, une heure pour libérer la princesse, lui y arrivait, je n'ai jamais eu le temps et il rentrait un cheat code illimité pour me faciliter la tâche. En fait je préferai lancer le programme d'échecs, un peu trop fort le bougre mais moins énervant.

Sans doute n'était-il pas loin de l'égaler.

 

 

Chez un autre copain, une Nes avec super Mario, branchée à une télévision dans un coin de la cuisine, une partie après le repas, les adultes discutent, nous faisons des parties endiablées dans la bonne humeur.

Premiers moments de découvertes vidéoludiques, premiers pas vers une passion toujours présente.

Archives

Favoris