OUTATIME

Par ManoloWest Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 05/06/12 à 22h54

Mes aventures dans un rectangle lumineux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux Vidéo

 

Le scénario est souvent le parent pauvre du jeu vidéo  (avec l'Intelligence souvent très artificielle). Est-ce vraiment important quand le gameplay est bon ?

De même on peut avoir des scénario super bien ficelés mais une interactivité à la ramasse. J'ai beaucoup de mal aujourd'hui avec les point&click alors que c'est clairement la qualité d'écriture qui est primordiale dans ce style de jeu ainsi que l'univers car il faut accrocher le joueur mais d'un point de vue ludique c'est juste plat. Le dernier que j'ai fait est Dreamfall, magnifique jeu, superbe histoire mais gameplay poussif.

Il y a donc 3 choses bien distinctes, Gameplay/Scénario/Univers, le premier pour les mécanismes d'interaction, le 2e pour l'histoire et le dernier pour l'immersion.

Alors pourquoi le scénario comme parent pauvre ? Tout simplement parce que les 2 autres suffisent souvent à faire un bon jeu, le jeu vidéo est un média d'action, hors raconter une histoire nécessite à son destinataire d'être capter par la narration, de ne pas être accaparer par autre chose.

Les jeux à scénarios élaborés développent souvent leur histoire dans des cinématiques ou "cut-scenes" de dialogues, la partie gameplay ne servant souvent qu'à faire avancer celle-ci vers la prochaine étape mais pas à l'enrichir.
En gros quand on écoute une histoire nos sens sont concentrés sur celle-ci, comme on ne lit pas un roman en conduisant on ne se focalise pas non plus sur une histoire lors d'une poursuite ou en cherchant des champignons, par contre une fois fini on peut se poser et être attentif à ce qui suit.

Exemple d'univers vraiment attachant, celui d'Oddworld, il y a vraiment quelque chose qui s'en dégage mais ce n'est pas lié au scénario vu que les épisodes de la séries sont assez différents les uns des autres d'un point de vue gameplay (surtout les 2 derniers) et de l'histoire.
D'ailleurs si l'univers est raccord avec l'esthétique d'un jeu, le gameplay est plus en lien avec l'histoire et une histoire simple n'est pas forcément mauvaise, Max Payne 1&2 ont des gameplay simples et efficaces et un scénario classique mais tellement bien mis en scène (univers) que ça accroche de suite.

Après que l'on apprécie ou non est subjectif, la sensibilité à tel ou tel histoire, univers et gameplay est différente selon les individus.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

OUTATIME

Édito

A toute chose un commencement !

Une vieille atari vcs 2600 chez des amis, des parties de Space Invaders, de Pac Man, de Donkey Kong, tout môme je tâtais déjà de la manette, j'ai peu de souvenirs de parties, juste quelques représentations.

 

 

 

C'était une occupation comme une autre au milieu d'autres comme celle de jouer au ballon ou aux petites voitures, un simple amusement, d'ailleurs c'était très léger puisque c'était seulement certains week end chez des amis. Par rapport à d'autres je n'ai eu que très tard un micro ou une console, pas avant mes dix ans pour l'Amiga et onze pour la megadrive achetée en commun avec mon frère.

   

Une autre machine que j'ai un peu touché chez d'autres amis, un PC 286, un brontosaure informatique sur lequel un de mes copains d'enfance était un vrai crack à Prince of Persia. l'original avec les sons du buzzer en guise d'ambiance (les grilles qui s'abaissent et les dalles "boutons", reconnaissables de suite), le stress du temps, une heure pour libérer la princesse, lui y arrivait, je n'ai jamais eu le temps et il rentrait un cheat code illimité pour me faciliter la tâche. En fait je préferai lancer le programme d'échecs, un peu trop fort le bougre mais moins énervant.

Sans doute n'était-il pas loin de l'égaler.

 

 

Chez un autre copain, une Nes avec super Mario, branchée à une télévision dans un coin de la cuisine, une partie après le repas, les adultes discutent, nous faisons des parties endiablées dans la bonne humeur.

Premiers moments de découvertes vidéoludiques, premiers pas vers une passion toujours présente.

Archives

Favoris