OUTATIME

Par ManoloWest Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 05/06/12 à 22h54

Mes aventures dans un rectangle lumineux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux Vidéo

Ce message fait partie d'une discussion suite à l'article "

Levine (BioShock) : "si vous voulez voir l'avenir du jeu, achetez un PC"

Juste là : http://www.gameblog.fr/news_18827_levine-bioshock-si-vous-voulez-voir-l-avenir-du-jeu-achetez-

(si j'aimerai bien que ce soit plus petit et en lien plus discret mais l'éditeur d'article est un sale anarchiste refusant toute obéissance).

Le problème justement avec tout les gros développeurs pc qui sont passés sur console est que l'on a plus vraiment de jeux qui mettent la pâté aux console au niveau technique et conceptuel, je ne parle par de quelques fioritures graphiques mais bien de jeux qui déboîtent sa maman comme on pouvait en voir avant que les générations de consoles HD débarquent.

Alors oui Crysis est certes une référence technique mais ce n'est pas vraiment un jeu marquant pour autre chose, ça reste du fps assez basique sans une once de direction artistique (pour moi c'est un peu comme un benchmark avec un gameplay).
Les autres FPS sortent tous sur consoles, les principaux moteurs 3D sont conçus pour tourner dessus, comme c'était le genre qui a longtemps fait monter l'exigence matériel ce n'est plus vraiment d'actualité, d'ailleurs ça doit bien faire suer Nvidia et ATI (oups AMD maintenant :P).

Voilà pour le coté technique, le seul souci des consoles à ce niveau là maintenant est le manque de mémoire, ça toujours été un frein mais c'est maintenant le seul vu que sur les autres plans ça n'a plus trop à souffrir la comparaison.
C'est normal vu que leur technologique vient du monde micro et qu'il y a plus de moyens alloués à leur mise au point, mais la RAM ça coûte cher pour quelques Mo (Go, ha mince) de plus, là encore Sony a joué les pingres avec 256 Mo sur la PS3 (de super mémoire mais mieux vaut avoir plus d'une ancienne génération que moins d'une nouvelle dans ce domaine, tout les PCistes vous le diront).

Epic a réussi à convaincre MS d'en mettre 512 dans sa 360, vu le goulet d'étranglement qu'était la première xbox à ce niveau là c'était bienvenu.

C'est aussi pour ça qu'il y a une stagnation du monde PC en terme d'exigence matériel pour les jeux récents, car les développements sont faits en priorités sur consoles ou pensés pour elles, alors il y a des exceptions comme Starcraft II ou Civilization V qui reste des titres 100% PC mais qui font partis d'un genre qui n'a jamais demandés des foudres de guerre (d'ailleurs ça tourne encore en directX 9).
En fait MS fait toujours avancé Direct X et par voie de conséquences l'intégration de nouvelles capacités au PC mais sa 360 freine aujourd'hui l'évolution technique des développeurs, c'est juste mon opinion.

Pour le coût du jeu sur PC, je me suis payé une tour d'occasion à 250€ avec du matos qui était du haut de gamme en 2008, forcément si on achète que du dernier cri ça revient très cher mais il y a tellement de choix (c'est ça la liberté aussi) que la modularité du PC en fera toujours un support plus intéressant sur ce plan là, libre à chacun de se monter une machine juste bonne pour la bureautique internet, le multimédia (n'importe quel matériel peut faire ça à l'heure actuelle) ou bien rajouter un surplus pour faire tourner les derniers titres à la mode.

En plus sur ce plan là je ne trouve pas que les consoles soient tellement moins onéreuses, il faut l'écran qui va bien, les accessoires supplémentaires vendus le prix d'un rein, une installation sonore au poil, bref la même chose que sur PC avec des jeux en moyenne plus cher, tout ce qu'on paye moins cher c'est la console de base ... et encore pas au début de cycle.
Faites vos calculs, moi je l'ai fait et quand je prend une console c'est juste parce que certains jeux n'existent que dessus, pour le reste je m'y retrouve bien mieux sur PC, surtout que c'est devenu aussi facile à utiliser (il y a 10-15 ans j'aurai dis autre chose).
Et puis surtout un Micro-ordinateur n'est pas qu'une simple station de consommation multimédia restreinte par le bon vouloir d'un distributeur/fabricant. De plus un pc peut très bien remplir cette fonction dans le salon, j'en connais plus d'un qui en a un branché sur la TV hd du salon, c'est très confortable avec une souris et un clavier sans fil.

Après je ne dis pas, les consoles apportent un certain confort d'utilisation, d'ailleurs j'aime les deux mais je trouve que cette génération n'est pas passionnante en terme d'univers, en tout cas sur 360 j'ai du mal à en trouver d''exclusif qui m'attire, mais ça c'est juste une question de goût.

Mon choix se portera plutôt chez Sony plus tard, il y a vraiment une différence culturelle avec ce qui est proposé sur PC car oui MS a amené la culture PC sur console et d'ailleurs la culture console est elle aussi plus présente sur ce dernier, il y a plus de transversalité.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

OUTATIME

Édito

A toute chose un commencement !

Une vieille atari vcs 2600 chez des amis, des parties de Space Invaders, de Pac Man, de Donkey Kong, tout môme je tâtais déjà de la manette, j'ai peu de souvenirs de parties, juste quelques représentations.

 

 

 

C'était une occupation comme une autre au milieu d'autres comme celle de jouer au ballon ou aux petites voitures, un simple amusement, d'ailleurs c'était très léger puisque c'était seulement certains week end chez des amis. Par rapport à d'autres je n'ai eu que très tard un micro ou une console, pas avant mes dix ans pour l'Amiga et onze pour la megadrive achetée en commun avec mon frère.

   

Une autre machine que j'ai un peu touché chez d'autres amis, un PC 286, un brontosaure informatique sur lequel un de mes copains d'enfance était un vrai crack à Prince of Persia. l'original avec les sons du buzzer en guise d'ambiance (les grilles qui s'abaissent et les dalles "boutons", reconnaissables de suite), le stress du temps, une heure pour libérer la princesse, lui y arrivait, je n'ai jamais eu le temps et il rentrait un cheat code illimité pour me faciliter la tâche. En fait je préferai lancer le programme d'échecs, un peu trop fort le bougre mais moins énervant.

Sans doute n'était-il pas loin de l'égaler.

 

 

Chez un autre copain, une Nes avec super Mario, branchée à une télévision dans un coin de la cuisine, une partie après le repas, les adultes discutent, nous faisons des parties endiablées dans la bonne humeur.

Premiers moments de découvertes vidéoludiques, premiers pas vers une passion toujours présente.

Archives

Favoris